Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) est un service Web qui facilite l'installation, l'exploitation et le dimensionnement d'une base de données relationnelle dans le cloud. Ce service fournit une capacité économique et redimensionnable tout en gérant les tâches fastidieuses de gestion des bases de données, vous permettant ainsi de vous consacrer à vos applications et à votre activité.


Amazon Aurora est un moteur de base de données relationnelle compatible avec MySQL, qui associe la vitesse et la disponibilité des bases de données commerciales haut de gamme à la simplicité et la rentabilité des bases de données à code source libre. Amazon Aurora rejoint MySQL, Oracle, Microsoft SQL Server et PostgreSQL en tant que cinquième moteur de base de données accessible aux clients via Amazon RDS. En savoir plus et s'inscrire à la version préliminaire »


Les réplicas en lecture facilitent le dimensionnement de façon extensible au-delà des contraintes de capacité d'une seule instance DB pour les charges de travail de base de données à lecture intensive. En savoir plus »

Découvrez gratuitement AWS

Créez un compte gratuit

Le niveau gratuit d'AWS inclut 750 heures d'exécution d'une instance DB Micro chaque mois durant un an, 20 Go de stockage et 20 Go de sauvegardes avec Amazon Relational Database Service (RDS).

Voir les détails relatifs au niveau gratuit d'AWS »


Amazon RDS vous donne un accès en ligne aux capacités d'un système de gestion de bases de données relationnelles MySQL, Oracle, Microsoft SQL Server, PostgreSQL ou Amazon Aurora. Ceci signifie que le code, les applications et les outils que vous utilisez déjà aujourd'hui avec vos bases de données existantes peuvent être utilisés avec Amazon RDS. Amazon RDS applique automatiquement les correctifs logiciels à la base de données et sauvegarde votre base, stocke les sauvegardes pendant une période de rétention définie par l'utilisateur et permet une récupération à un instant donné. Vous profitez d'une grande flexibilité vous permettant de mettre à l'échelle les ressources de calcul ou les capacités de stockage associées à votre instance de base de données (instance DB) via un simple appel d'API.

Les instances de base de données utilisant les moteurs MySQL, Oracle, SQL Server et PostgreSQL d'Amazon RDS peuvent être mises en service avec un stockage à usage général (SSD), IOPS dimensionné (SSD) ou de type magnétique. Les instances de base de donnés utilisant le moteur Amazon Aurora ont recours à une couche de stockage virtualisé SSD tolérante aux pannes, capable de se régénérer et conçue spécifiquement pour les charges de travail de base de données.

En outre, Amazon RDS facilite l'utilisation de la réplication dans le but d'améliorer la disponibilité et la fiabilité pour les charges de travail de production. À l'aide de l'option de déploiement Multi-AZ, vous pouvez exécuter des charges de travail critiques pour votre activité avec une haute disponibilité et une fonction de basculement automatique intégrée. Cette fonction vous permet de basculer à partir de votre base de données principale vers une base de données secondaire répliquée de façon synchrone en cas de panne. Avec les réplicas en lecture, Amazon RDS pour MySQL, PostgreSQL, et Amazon Aurora vous permettent également de procéder à un dimensionnement pour obtenir des capacités supérieures à celles d'un seul déploiement de base de données dans le cas de charges de travail de base de données à lecture intensive. Comme toujours avec les solutions Amazon Web Services, il n'y a pas d'investissement initial à réaliser et vous ne payez que les ressources que vous utilisez.

Amazon RDS permet d'aller facilement de la conception du projet à son déploiement. Utilisez AWS Management Console ou de simples appels d'API pour accéder aux capacités d'une base de données relationnelle prête à la production, sans vous soucier de la mise en service de l'infrastructure ou de l'installation et de la mise à jour du logiciel de la base de données.

Amazon RDS traite les longues tâches de gestion des bases de données, comme la gestion des correctifs, les sauvegardes et la réplication, ce qui vous permet de vous consacrer au développement d'applications de plus grande valeur ou aux ajustements de base de données.

Avec Amazon RDS, vous obtenez un accès natif à un système de gestion de bases de données relationnelles. Vous bénéficiez ainsi d'une compatibilité directe avec vos outils et applications existants. En outre, Amazon RDS vous donne un contrôle facultatif sur la version du moteur prise en charge qui alimente votre instance DB via la Gestion de version de moteur de DB.

Les instances de base de données utilisant les moteurs MySQL, Oracle, SQL Server d'Amazon RDS et Oracle peuvent être mises en service avec un stockage à usage général (SSD), IOPS dimensionné (SSD) ou de type magnétique.

  • Le stockage à usage général (SSD) Amazon RDS présente une ligne de base constante de 3 IOPS par Go mis en service, avec la possibilité d'atteindre des pics de 3 000 IOPS.
  • Le stockage IOPS dimensionné (SSD) Amazon RDS représente une option de stockage à hautes performances en termes d'E/S rapides, prévisibles et constantes pour les charges de travail des bases de données transactionnelles à fort taux d'E/S. Vous pouvez mettre en service de 1 000 à 30 000 IOPS par instance DB. (Les performances maximales réalisées en termes d'IOPS varient en fonction du type de moteur.)
  • Le stockage de type magnétique (précédemment appelé stockage standard Amazon RDS) s'avère utile pour les petites charges de travail de base de données où l'accès aux données est plus rare.

Les instances de base de donnés utilisant le moteur Amazon Aurora ont recours à une couche de stockage virtualisé SSD tolérante aux pannes, capable de se régénérer et conçue spécifiquement pour les charges de travail de base de données.

Vous pouvez mettre à l'échelle les ressources de stockage et de calcul dont votre application a besoin à l'aide de l'API Amazon RDS ou d'AWS Management Console. Si vous utilisez le stockage Amazon RDS par volumes IOPS dimensionnés avec Amazon RDS pour MySQL, Oracle ou PostgreSQL, vous pouvez allouer et mettre à l'échelle des capacités de stockage allant jusqu'à 3 To pour des performances pouvant atteindre 30 000 IOPS. Notez que les performances maximales réalisées en termes d'IOPS varient en fonction du type de moteur. En outre, pour les moteurs de base de données MySQL, PostgreSQL et Amazon Aurora, vous pouvez également associer un ou plusieurs réplicas en lecture à votre déploiement d'instance de base de données, ce qui permet un dimensionnement au-delà des capacités d'une seule instance DB pour les charges de travail impliquant une demande intensive en lecture.

Le moteur de base de données Amazon Aurora vous permet de dimensionner votre capacité de stockage jusqu'à 64 To. Vous pouvez associer jusqu'à 15 réplicas Amazon Aurora à votre déploiement d'instance de base de données. Les réplicas Amazon Aurora partagent le même stockage sous-jacent en tant qu'instance source, ce qui permet de réduire les coûts et d'éviter de devoir copier les données vers les nœuds de réplica.

Amazon RDS possède de multiples fonctionnalités qui améliorent la fiabilité pour les bases de données de production vitales, y compris les sauvegardes automatisées, les instantanés de base de données, le remplacement d'hôte automatique et les déploiements Multi-AZ. Amazon RDS fonctionne sur la même infrastructure extrêmement fiable que celle utilisée par les autres offres Amazon Web Services.

Pour le moteur Amazon Aurora, Amazon RDS utilise la technologie RDS multi-AZ pour automatiser le basculement vers un des 15 réplicas Aurora que vous avez créés dans chacune des trois zones de disponibilité.

Amazon RDS est étroitement intégré aux autres solutions Amazon Web Services. Par exemple, une application exécutée dans Amazon EC2 aura un accès à faible latence à une instance DB Amazon RDS au sein de la même région.

Amazon RDS fournit plusieurs mécanismes permettant de sécuriser vos instances DB.

  • Amazon RDS fournit des interfaces de service Web pour configurer les paramètres du pare-feu qui contrôlent l'accès du réseau à votre base de données.
  • Amazon RDS vous permet d'exécuter vos instances DB dans Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC). Amazon VPC vous permet d'isoler vos instances DB en définissant la plage d'adresses IP à utiliser. De plus, vous pouvez vous connecter à votre infrastructure informatique existante via une solution de connexion VPN IPsec chiffrée standard. Pour en savoir plus sur l'utilisation d'Amazon RDS dans un VPC, reportez-vous au manuel Amazon RDS User Guide.

Les tarifs sont très bas et vous ne payez que les ressources que vous consommez réellement. En outre, vous profitez de tarifs à la demande sans frais initiaux ou d'engagements à long terme ou même de tarifs horaires plus bas via notre option tarifaire de réservation.

  • Instances DB à la demande – Avec les instances DB à la demande, vous payez les capacités de calcul à l'heure, sans engagement à long terme. Ceci vous libère des coûts et de la complexité des opérations de planification, d'achat et de maintenance du matériel, et transforme des frais fixes, généralement conséquents, en coûts variables nettement plus faibles.
  • Instances DB réservées – Les instances DB réservées vous donnent la possibilité de faire un paiement unique et peu important pour chaque instance DB que vous voulez réserver. En contrepartie, vous bénéficiez d'une grosse réduction sur les frais d'utilisation horaire pour cette instance DB. Selon vos besoins, vous avez le choix entre trois types d'instances DB réservées (d'utilisation légère, modérée et intensive) qui vous permettent d'obtenir entre 30 et 55 % de réduction par rapport aux tarifs à la demande. Pour en savoir plus, consultez la page Instances DB réservées.