Diffusez du contenu Web dynamique personnalisé sans frais supplémentaires et sans écrire de code supplémentaire

En règle générale, un site Web classique comporte à la fois du contenu statique et du contenu dynamique. Le contenu statique comprend les images et feuilles de style. Le contenu dynamique ou applicatif inclut les éléments de votre site qui sont personnalisés pour chaque utilisateur. Auparavant, un choix limité s'offrait aux développeurs souhaitant améliorer les performances et la fiabilité de leur contenu dynamique. En effet, les solutions proposées par les traditionnels réseaux de diffusion de contenu (CDN) s'avèrent onéreuses, difficiles à configurer et à gérer.


earth-networks-thumbnail
video-thumb-dynamic-content-02

Avec Amazon CloudFront, la diffusion du contenu dynamique n'entraîne aucun coût additionnel en sus des tarifs peu élevés actuellement proposés par Amazon CloudFront pour les transferts de données et les requêtes. En outre, vous ne devez souscrire aucun engagement à long terme pour pouvoir en bénéficier. Par ailleurs, tout cela est possible sans frais initiaux et sans frais mensuels pour l'utilisation de la plate-forme, et vous n'avez pas besoin de faire appel aux services coûteux de consultants pour vous aider à réaliser les tâches de configuration.

Démarrez avec AWS avec notre offre gratuite

Créez un compte gratuit

Le niveau gratuit d'AWS comprend 50 Go de transfert sortant de données et deux millions de requêtes HTTP/HTTPS avec Amazon CloudFront.

Voir les détails relatifs au niveau gratuit d'AWS »

Téléchargez ce livre blanc Frost & Sullivan commandité par AWS afin de découvrir pourquoi amazon.com a opté pour Amazon CloudFront afin d'acheminer la grande majorité de son trafic CDN mondial. Télécharger le document consacré au réseau de diffusion de contenu Amazon CloudFront.

Amazon CloudFront constitue un moyen simple et rentable d'améliorer les performances, la fiabilité et la portée mondiale de la totalité de votre site Web, à la fois pour son contenu statique et ses parties dynamiques qui changent en fonction de chaque utilisateur final.

Amazon CloudFront s'intègre harmonieusement avec les applications Web dynamiques s'exécutant dans Amazon EC2 ou sur votre propre serveur d'origine hors d'AWS et ce, sans code personnalisé ni configurations propriétaires, simplifiant ainsi le déploiement et la gestion du service. Vous pouvez utiliser une distribution CloudFront pour diffuser votre site Web dans son intégralité, contenus statiques et dynamiques (ou interactifs) y compris. Vous pouvez donc continuer à utiliser un seul et unique nom de domaine (ex. : www.exemple) pour l'ensemble de votre site Web, sans avoir à séparer votre contenu statique de votre contenu dynamique ou à gérer de multiple noms de domaine.

Amazon CloudFront vous permet d'inclure des paramètres de chaîne d'interrogation ou des cookies afin de faciliter la personnalisation de vos pages Web pour chaque utilisateur qui les consulte. Vous pouvez également configurer plusieurs comportements de cache pour votre distribution Web en fonction des modèles d'URL définis sur votre site Web. Les comportements du cache vous permettent de contrôler précisément la façon dont Amazon CloudFront met en cache les différentes parties de votre site Web.

Ces fonctionnalités sont décrites plus en détail ci-dessous :

Le comportement du cache est l'ensemble des règles que vous définissez pour un modèle d'URL donné, à partir des extensions et noms de fichiers ou d'une portion d'un chemin d'URL sur votre site Web (par exemple, *.jpg). Vous pouvez configurer plusieurs comportements de cache pour votre distribution Web. Amazon CloudFront met en correspondance les requêtes entrantes de vos utilisateurs avec votre liste de modèles d'URL et, en cas de correspondance, le service appliquera le comportement de cache que vous avez configuré pour ce modèle d'URL. Chaque comportement de cache peut inclure les valeurs de configuration Amazon CloudFront suivantes : nom du serveur d'origine, protocole de connexion de l'utilisateur, période d'expiration minimum, paramètres des chaînes d'interrogation, cookies et utilisateurs de confiance pour le contenu privé.

Les emplacements périphériques d'Amazon CloudFront peuvent examiner la valeur de l'en-tête de l'agent utilisateur pour détecter le type de périphérique utilisé pour toutes les requêtes entrantes. Amazon CloudFront peut déterminer si la requête de l'utilisateur final a été émise à partir d'un ordinateur de bureau, d'une tablette, d'une télévision connectée ou d'un appareil mobile, et transmettre ces informations sous la forme de nouveaux en-têtes HTTP à votre serveur d'origine (Amazon EC2, Elastic Load Balancing) ou votre serveur d'origine personnalisé. Votre serveur d'origine peut utiliser les informations concernant le type de périphérique pour générer différentes versions du contenu en fonction des nouveaux en-têtes. Amazon CloudFront mettra également en cache les différentes versions du contenu à l'emplacement périphérique.

Amazon CloudFront peut également détecter le pays à partir duquel les utilisateurs finaux accèdent à votre contenu. Amazon CloudFront peut ensuite transmettre les informations relatives au pays dans un nouvel en-tête HTTP à votre serveur d'origine personnalisé. Votre serveur d'origine peut générer différentes versions du contenu pour les utilisateurs de divers pays et mettre en cache ces différentes versions à l'emplacement périphérique afin de répondre aux attentes des prochains utilisateurs consultant votre site Web depuis le même pays.

Amazon CloudFront peut être configuré de sorte qu'il transfère la valeur d'origine de l'en-tête afin que votre serveur d'origine (Amazon S3 ou un serveur d'origine personnalisé) puisse prendre en charge l'accès en cross-origin via la spécification CORS. La spécification CORS permet aux applications Web clientes chargées dans un domaine particulier d'interagir avec les ressources d'un autre domaine.

Vous pouvez configurer un ou plusieurs serveurs d'origine pour votre distribution de téléchargement Amazon CloudFront. Les serveurs d'origine peuvent être une ressource AWS telle qu'Amazon S3, Amazon EC2 ou Elastic Load Balancing, ou un serveur d'origine personnalisé autre qu'AWS. Amazon CloudFront interroge le contenu de chaque serveur d'origine en mettant en correspondance les URL demandées par l'utilisateur avec les règles que vous définissez pour votre distribution. Cette fonctionnalité vous permet d'utiliser chaque ressource AWS en fonction de ce pour quoi elle est conçue, à savoir Amazon S3 pour le stockage, Amazon EC2 pour le calcul, etc. Tout ceci, sans avoir à créer plusieurs distributions et à gérer différents noms de domaine sur votre site Web. Vous pouvez également continuer à utiliser les serveurs d'origine que vous avez déjà configurés sans avoir à déplacer vos données ou à redéployer le code de votre application.

Amazon CloudFront utilise la période d'expiration que vous définissez pour vos fichiers (par le bais des en-têtes de contrôle du cache) afin de déterminer s'il est nécessaire de vérifier s'il existe une version actualisée du fichier sur le serveur d'origine. Si vous supposez que vos fichiers vont être modifiés fréquemment, vous pouvez définir une période d'expiration courte. Amazon CloudFront accepte des périodes d'expiration d'une durée de 0 seconde (auquel cas chaque requête utilisateur est revalidée auprès du serveur d'origine). Amazon CloudFront applique également les règles spéciales de contrôle du cache telles que cache privé, absence de stockage, etc.Ces règles sont souvent utiles lorsque vous diffusez du contenu dynamique qui n'est pas forcément mis en cache sur le périphérique.

Les paramètres des chaînes d'interrogation sont souvent utilisés pour renvoyer du contenu personnalisé qui a été généré par un script exécuté sur le serveur d'origine. Vous pouvez éventuellement configurer les chaînes d'interrogation de façon à ce qu'elles soient transférées vers les serveurs d'origine et incluses dans l'identifiant unique de l'objet mis en cache. Cette fonction peut être activée séparément pour chaque comportement de cache unique que vous configurez. Les paramètres des chaînes d'interrogation peuvent donc vous permettre de personnaliser vos pages Web pour chaque utilisateur, tout en bénéficiant des performances et fonctions de mise à l'échelle fournies par la mise en cache du contenu sur les emplacements périphériques d'Amazon CloudFront.

Amazon CloudFront prend en charge la diffusion de contenu dynamique personnalisé ou adapté à l'aide de cookies HTTP. Pour bénéficier de cette fonctionnalité, vous devez spécifier si vous souhaitez qu'Amazon CloudFront transmette tout ou partie de vos cookies vers votre serveur d'origine personnalisé. Vous pouvez également utiliser des caractères génériques dans les noms de cookies afin que tout cookie correspondant au format de chaîne spécifié soit transmis. Amazon CloudFront prend ensuite en compte les valeurs des cookies transmis pour identifier un objet unique dans son cache. De cette manière, les utilisateurs finals bénéficient à la fois d'un contenu hautement personnalisé à l'aide de cookies et des performances d'Amazon CloudFront.

Vous pouvez utiliser Amazon CloudFront pour transférer la totalité ou une liste blanche des en-têtes de requête HTTP standard vers votre serveur d'origine.  Ces en-têtes contiennent des informations concernant notamment le périphérique utilisé par vos visiteurs ou le pays à partir duquel ils ont accédé à votre contenu. Vous pouvez configurer CloudFront de façon à mettre en cache votre contenu en fonction des valeurs des en-têtes, afin de pouvoir diffuser un contenu personnalisé à vos utilisateurs. Par exemple, si vous hébergez plusieurs sites Web sur le même serveur Web, vous pouvez configurer Amazon CloudFront de sorte qu'il transfère l'en-tête d'hôte vers votre serveur d'origine. Lorsque votre serveur d'origine renvoie différentes versions du même objet selon les valeurs de l'en-tête d'hôte, Amazon CloudFront mettra en cache les objets séparément en fonction de ces valeurs.

La prise en charge des certificats SSL personnalisés vous permet de diffuser du contenu via HTTPS à l'aide de votre propre nom de domaine et de votre propre certificat SSL. Les visiteurs de votre site Web profitent ainsi des avantages de CloudFront en matière de sécurité via une connexion SSL utilisant votre propre nom de domaine, tout en bénéficiant d'une faible latence et d'une grande fiabilité. Il est également possible de configurer CloudFront afin d'utiliser des connexions HTTPS pour les extractions depuis l'origine. Vos données sont ainsi chiffrées de bout en bout, depuis l'origine jusqu'aux utilisateurs. La prise en charge des certificats SSL personnalisés est très simple à configurer. Nul besoin d'apprendre un code propriétaire, ni d'embaucher des consultants pour effectuer la configuration à votre place. Pour commencer, rendez-vous sur la page de présentation des certificats SSL personnalisés CloudFront et sélectionnez l'option de personnalisation SSL la plus adaptée à vos besoins.

Vous pouvez allouer des certificats SSL/TLS et les associer à des distributions CloudFront en quelques minutes. Pour cela, il vous suffit d'allouer un certificat avec le nouveau service AWS Certificate Manager (ACM) et de le déployer sur votre distribution CloudFront en quelques clics. ACM s'occupe alors de la gestion des renouvellements de certificat à votre place. ACM vous permet d'allouer, de déployer et de gérer vos certificats sans frais supplémentaires.

Vous pouvez utiliser CloudFront pour diffuser du contenu à partir du domaine racine ou summit de zone (« apex ») de votre site Web. Par exemple, vous pouvez configurer à la fois http://www.exemple.com et http://exemple.com pour qu'ils pointent vers la même distribution CloudFront sans que cela nuise aux performances ou à la disponibilité, comme c'est le cas lorsque vous gérez un service de redirection. Pour avoir recours à cette fonctionnalité, créez un enregistrement Alias Amazon Route 53 pour mapper la racine de votre domaine à votre distribution CloudFront.

Vous pouvez configurer Amazon CloudFront de sorte que le protocole (HTTP ou HTTPS) de la requête de votre utilisateur final soit compris dans la clé du cache afin d'identifier individuellement un objet en cache. Ceci vous permet de personnaliser votre contenu en fonction du protocole utilisé par vos utilisateurs finaux pour accéder à votre contenu.

Amazon CloudFront prend en charge les méthodes HTTP suivantes : GET, HEAD, POST, PUT, DELETE, OPTIONS et PATCH. Par conséquent, vous pouvez améliorer les performances de sites Web dynamiques disposant de formulaires Web, de zones de commentaires et de connexion, de boutons « Ajouter au panier » et autres fonctionnalités qui chargent des données provenant des utilisateurs finaux. Cela signifie également que vous pouvez désormais utiliser un seul et même nom de domaine pour publier l'intégralité de votre site Web via CloudFront, avec à la clé un chargement et un téléchargement plus rapides sur votre site Web. Par défaut, les réponses aux instructions GET et HEAD sont mises en cache au niveau des emplacements périphériques de CloudFront. Vous pouvez choisir de configurer votre distribution Amazon CloudFront afin de mettre en cache les réponses aux requêtes OPTIONS. Les autres instructions HTTP (POST, PUT, DELETE et PATCH) ne sont pas mises en cache, mais simplement envoyées par proxy à l'emplacement d'origine à partir des emplacements périphériques d'Amazon CloudFront. Vous devrez peut-être activer la prise en charge de ces instructions HTTP supplémentaires pour vos distributions CloudFront existantes, à l'aide de la console AWS Management Console ou de l'API CloudFront.

De plus, vous disposez de la suite complète des fonctionnalités Amazon CloudFront lors de la configuration d'Amazon CloudFront pour la diffusion d'un site Web dynamique. Ces fonctionnalités incluent la diffusion de contenus privés, la livraison sécurisée de contenus, la gestion des versions des objets et l'invalidation du cache, ainsi que des journaux consignant les accès à des fins de surveillance et de rapports d'utilisation, etc. Pour en savoir plus sur les différentes fonctionnalités d'Amazon CloudFront, consultez le manuel Amazon CloudFront Developer Guide.

Amazon CloudFront est également associé à un accord de niveau de service (SLA) fournissant des crédits de service si, au cours d'un cycle de facturation donné, le pourcentage de temps de fonctionnement mensuel d'un client est inférieur à nos engagements de service. Pour en savoir plus, consultez la page relative au SLA Amazon CloudFront.

Outre cette page, vous pouvez également être intéressé par la page de présentation Amazon CloudFront et le manuel Amazon CloudFront Developer Guide.

Amazon CloudFront a implémenté différentes optimisations des performances afin d'accélérer la livraison de la totalité de votre site Web (contenus statiques et dynamiques) depuis le serveur d'origine jusqu'à chaque utilisateur final. Ces optimisations incluent le maintien de connexions persistantes avec le serveur d'origine, ainsi que d'autres optimisations du chemin réseau afin d'accélérer la diffusion du contenu dynamique. En particulier, chacun de vos utilisateurs est acheminé vers l'emplacement périphérique Amazon CloudFront le plus proche de sa position, compte tenu de la latence d'Internet. Ces requêtes sont ensuite réacheminées vers votre serveur d'origine exécutant AWS sur des connexions contrôlées par Amazon afin d'en optimiser les performances.

Amazon CloudFront réutilise également les connexions existantes entre le périphérique Amazon CloudFront et le serveur d'origine, afin de réduire le temps de latence pour la configuration de la connexion à chaque requête vers l'origine. Les autres optimisations en termes de connexion évitent les goulets d'étranglement sur Internet et exploitent pleinement la bande passante entre l'emplacement périphérique (edge location) et l'utilisateur. Ainsi, Amazon CloudFront accélère la diffusion de votre contenu dynamique et fournit à vos utilisateurs une navigation cohérente, fiable et personnalisée sur votre application web. Amazon CloudFront applique également les mêmes avantages en termes de performance aux demandes de chargement qu'aux demandes de téléchargement de contenu dynamique.

Livre blanc de Frost & Sullivan sur les performances d'Amazon CloudFront AWS a récemment chargé Frost & Sullivan de rédiger un livre blanc évaluant les performances d'Amazon CloudFront par rapport à celles d'autres CDN de qualité. Dans ce document, Dan Rayburn, expert en CDN, compare différentes données reflétant les performances et en arrive à la conclusion qu'Amazon CloudFront est le plus rapide des CDN évalués au cours de plusieurs tests de latence, et offre une latence moyenne supérieure à celle des autres CDN sur l'ensemble des tests. Le livre blanc présente également les résultats de tests effectués sur le site Amazon.com (qui réalise des tests de performances sur plusieurs des principaux CDN) et les raisons expliquant que l'immense majorité du trafic CDN du site Amazon.com est actuellement gérée par Amazon CloudFront. Téléchargez le livre blanc.

Amazon CloudFront s'intègre harmonieusement avec les applications web dynamiques s'exécutant dans Amazon EC2 ou sur votre propre serveur d'origine hors d'AWS et ce, sans code personnalisé ni configurations propriétaires, simplifiant ainsi le déploiement et la gestion du service. Vous pouvez utiliser une distribution Amazon CloudFront pour diffuser votre site Web dans son intégralité, contenus statiques et dynamiques ou interactifs y compris. Vous pouvez donc continuer à utiliser un seul et unique nom de domaine (ex. : www.exemple) pour l'ensemble de votre site web, sans avoir à séparer votre contenu statique de votre contenu dynamique ou à gérer de multiple noms de domaine.

Vous pouvez interagir avec Amazon CloudFront par le biais de l'interface utilisateur graphique simple d'AWS Management Console. Avec un seul appel d'API, vous pouvez aussi commencer à distribuer du contenu depuis votre compartiment Amazon S3, votre instance Amazon EC2 ou tout autre serveur d'origine, par le biais du réseau Amazon CloudFront. Toutes les modifications que vous apportez à votre configuration existante sont appliquées à l'ensemble du réseau mondial en quelques minutes. En outre, vous n'avez pas besoin de négocier avec des commerciaux, vous pouvez commencer rapidement et diffuser l'intégralité du contenu du votre site Web grâce à Amazon CloudFront.

Configuration d'Amazon CloudFront via AWS Management Console

console

Amazon CloudFront est également conçu pour fonctionner avec d'autres solutions Amazon Web Services. Lorsque vous utilisez Amazon EC2 en tant que serveur d'origine d'Amazon CloudFront, vous pouvez travailler avec le même ensemble d'outils afin de configurer et de gérer la diffusion de votre application web dans son intégralité. En outre, Amazon EC2 fonctionne selon le même modèle de tarification à la carte et à l'utilisation qu'Amazon CloudFront. En outre, les routages entre les emplacements périphériques Amazon CloudFront et les centres de données Amazon EC2 sont surveillés et optimisés en permanence pour améliorer les performances et la disponibilité. Tout problème éventuel au niveau de ces routages réseau est rapidement détecté et résolu ou, si besoin, l'utilisateur est automatiquement réacheminé vers un autre chemin réseau géré par Amazon, ce qui réduit les répercussions pour vos clients qui consultent vos applications.

Dans ces secteurs, les applications Web sont hautement personnalisées (notamment avec des recommandations) et l'identification rapide des produits (par recherche et navigation) est un facteur essentiel. L'amélioration des performances de ces applications se traduit directement par une augmentation des recettes et une fidélité des utilisateurs finaux renforcée.

Avec une plage d'attention plus courte des utilisateurs, les applications d'actualités et d'informations sportives doivent être personnalisées pour chaque utilisateur final. Cependant, ce contenu peut être mis en cache pendant un court laps de temps (de l'ordre de quelques secondes, par exemple) afin d'améliorer l'évolutivité et les performances au niveau des utilisateurs finaux.

Ces applications Web personnalisent le contenu destiné à leurs utilisateurs en fonction d'un critère géographique. Le contenu peut être mis en cache sur des emplacements périphériques pour des durées variables selon le type de contenu. Ainsi, les mises à jour météo effectuées toutes les heures peuvent être mises en cache durant une heure maximum, tandis que les alertes météo urgentes ne peuvent être mises en cache que quelques secondes, afin que l'utilisateur final ait toujours accès aux toutes dernières informations.

Les publicités ciblées sont déterminées à la volée en fonction des cookies ou des données de chaînes d'interrogation. En outre, les annonceurs souhaitent généralement que leurs publicités soient diffusées avec un faible temps de latence. Amazon CloudFront peut vous aider à répondre aux exigences de performance et de personnalisation de telles applications.

Dans ce secteur, les applications contiennent également du contenu interactif et personnalisé intégrant les profils des utilisateurs, leurs préférences, leurs amis et leurs activités. Cela génère un contenu qui requiert une consultation fréquente des serveurs d'origine. Les optimisations apportées par CloudFront en termes de réseau et de chemin peuvent accélérer la diffusion de ce type de contenu, permettant aux applications des médias sociaux d'accroître leurs performances.

Earth Networks fournit aux particuliers et aux entreprises des données atmosphériques et des informations météorologiques. Des millions d'utilisateurs exploitent les produits WeatherBug proposés par l'entreprise, dont ses applications mobiles et de bureau, ainsi que le site Web www.weatherbug.com.

Earth Networks utilise un CDN afin de fournir un contenu Web personnalisé et dynamique rapidement à ses utilisateurs et ce, avec une faible latence et des temps de réponse très performants. Earth Networks a besoin, en particulier, de fournir des informations locales quasiment en temps réel à chaque utilisateur final, et a donc besoin d'un CDN qui lui permette d'affiner au mieux des éléments tels que la durée de vie (TTL), les chaînes d'interrogation et les données des cookies afin de transmettre toutes ces informations au serveur d'origine et, ainsi, d'extraire uniquement les données dont l'utilisateur a besoin.

« En tant que diffuseur d'informations météorologiques au niveau local, nous ne pouvions en aucun cas utiliser un CDN qui ne nous fournisse pas à la fois du contenu dynamique et la possibilité d'optimiser des éléments tels que les chaînes d'interrogation, les cookies et les TTL courtes. Notre cas d'utilisation englobe tout l'éventail des fonctionnalités offertes par CloudFront », indique Andy Rosenbaum, Directeur du développement des applications de bureau et Web chez Earth Networks – WeatherBug. « L'un des problèmes que nous avions avec notre précédent CDN était que nous devions écrire du code très spécifique pour ce CDN, ce qui avait un impact significatif sur nos coûts de développement. Nous avons pu atteindre un niveau de performance identique, sans avoir à écrire de code personnalisé. Nous constatons même une réduction 50 % environ de nos coûts avec des résultats équivalents en termes de performances par rapport à notre CDN précédent et, à terme, nous anticipons une réduction de 20 % environ de nos instances d'origine Amazon EC2 avec CloudFront. »

Vous pouvez consulter le site Earth Networks sur www.earthnetworks.com ou découvrir les produits WeatherBug de l'entreprise sur www.weatherbug.com.

Le 5 août 2012, le robot Curiosity de la mission sur Mars de la NASA s'est posé sur la planète rouge, et l'ensemble de ces images ont été mises à la disposition du monde entier via le site Web mars.jpl.nasa.gov. Le laboratoire JPL (Jet Propulsion Laboratory) de la NASA a pu retransmettre l'ensemble de cette aventure sur son site Web grâce à Amazon CloudFront. Outre le contenu classique d'un site Web HTTP avec les mises à jour des statuts et des billets de blog, il fallait prendre en charge les images statiques montrant des photos de Mars, ainsi que les téléchargements du moteur de jeu interactif Unity permettant aux utilisateurs de participer à la mission depuis chez eux, en pilotant le robot sur Mars et en interagissant en direct avec les données réelles en provenance de Mars.

Des performances élevées et une haute évolutivité étaient des critères essentiels pour le laboratoire JPL, c'est pourquoi il a fait appel aux fonctionnalités d'Amazon CloudFront telles que les chaînes d'interrogation, les TTL courtes, les origines multiples et les divers comportements de cache afin d'accélérer la livraison de l'ensemble du site Web http://mars.jpl.nasa.gov/, tout en continuant à utiliser différents services AWS comme serveurs d'origine pour les divers types de contenu diffusés sur le site Web.

Tom Soderstrom, Directeur technique NASA/JPL, a expliqué qu'en raison d'un nombre très important d'inconnues au départ, ils avaient finalement utilisé les nombreuses fonctionnalités d'évolutivité et de réglage en temps réel de CloudFront. Il a également ajouté qu'au moment où Curiosity s'est posé sur Mars, cet événement a suscité un engouement encore plus important que les Jeux Olympiques en termes de volume de trafic ; les fonctions de réglage furent donc vraiment indispensables et se sont avérées très performantes.

Vous pouvez consulter le site Web sur http://mars.jpl.nasa.gov/.

Amazon CloudFront aide à mettre au point des fonctionnalités à la fois plus faciles à utiliser et moins onéreuses pour une diffusion de contenu innovante et de qualité, là où d'autres CDN pratiquent des prix supérieurs. La diffusion du contenu dynamique n'entraîne aucun coût additionnel en sus des tarifs peu élevés actuellement proposés par Amazon CloudFront pour les transferts de données et les requêtes. En outre, vous ne devez souscrire aucun engagement à long terme pour pouvoir en bénéficier. Par ailleurs, tout cela est possible sans frais initiaux et sans frais mensuels pour l'utilisation de la plate-forme, et vous n'avez pas besoin de faire appel aux services coûteux de consultants pour vous aider à réaliser les tâches de configuration.

Pour commencer à utiliser le service, il vous suffit de vous inscrire sur ce site Web et de créer une distribution Amazon CloudFront pour diffuser vos contenus statiques et dynamiques en quelques minutes. Si vous préférez, vous pouvez également prendre contact avec un membre de l'équipe commerciale Amazon CloudFront afin de discuter de votre cas d'utilisation et des possibilités d'économies supplémentaires en souscrivant un engagement pour un niveau d'utilisation mensuel sur 12 mois ou plus. Vous pouvez contacter l'équipe commerciale Amazon CloudFront en remplissant le formulaire disponible sur http://aws.amazon.com/contact-us/aws-sales/.

Amazon CloudFront est également associé à un accord de niveau de service (SLA) fournissant des crédits de service si, au cours d'un cycle de facturation donné, le pourcentage de temps de fonctionnement mensuel d'un client est inférieur à nos engagements de service. Pour en savoir plus, consultez la page relative au SLA Amazon CloudFront.

Vous ne payez que ce que vous utilisez. Il n'y a pas de frais minimum. Estimez votre facture mensuelle en utilisant le Calculateur mensuel simple AWS.

Vous pouvez consulter les tarifs Amazon CloudFront sur la page de tarification correspondante : http://aws.amazon.com/cloudfront/pricing/.