Commencer le projet

11 étapes | 120 minutes

aws-project_Oracle_to_Redshift
architectural-diagram
arch-diagram_migrate-oracle-to-redshift

Migrer votre entrepôt de données Oracle vers Amazon Redshift peut considérablement améliorer les performances de requête et de chargement des données, augmenter l'évolutivité et réduire les coûts. Amazon Redshift est un service d'entrepôt de données rapide, entièrement géré et doté d'une capacité de plusieurs pétaoctets. Il permet d'analyser de manière simple et rentable toutes vos données grâce à vos outils d'informatique décisionnelle existants. AWS Database Migration Service et AWS Schema Conversion Tool facilitent la migration de votre modèle et de vos données de votre entrepôt de donnés Oracle, sur site et sur AWS, vers Amazon Redshift sans interruption des applications qui s’appuient sur la source de données.

Tâches à accomplir :

Convertir le modèle et le code de l’entrepôt de données depuis un exemple d’entrepôt de données Oracle exécuté sur Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) à l’aide d’AWS Schema Conversion Tool (AWS SCT). AWS SCT vous aide à convertir automatiquement le schéma source et une grande partie du code personnalisé dans un format compatible avec Amazon Redshift. AWS SCT marque clairement tout le code qu’il ne peut pas convertir, afin qu’il soit converti manuellement.

Migrer des données depuis l’entrepôt de données Oracle vers Amazon Redshift à l’aide d’AWS Database Migration Service (AWS DMS). Grâce à AWS DSMS, vous pouvez lancer une migration de données en quelques clics dans AWS Management Console. L’entrepôt de données source reste entièrement opérationnel lors de la migration.

Réaliser des activités post-migration telles que l'exécution de requêtes SQL pour valider les types d'objets, le nombre d'objets et le nombre de lignes de chaque tableau entre les entrepôts de données source et cible.

Prérequis :

Un compte AWS : vous aurez besoin d’un compte AWS pour configurer l’exemple d’entrepôt de données Amazon RDS Oracle et le cluster Amazon Redshift cible, ainsi que pour utiliser AWS SCT et AWS DMS. S'inscrire à AWS.

Niveau de compétence informatique : une connaissance basique d'Oracle et de SQL est nécessaire pour réaliser ce projet.

Expérience AWS : une connaissance basique d'Amazon Redshift, d'Amazon RDS, d'Amazon DMS, d’AWS Virtual Private Cloud, des groupes de sécurité et d’AWS CloudFormation est nécessaire pour réaliser ce projet.

Estimation des coûts :

Coût de la migration : en général, les coûts s'élèvent à 7,85 USD pour la migration unique d'un entrepôt de données Oracle de 10 Go, comme celui de l'exemple de projet. Pour cette estimation, nous partons du principe que vous êtes dans les limites de l'offre gratuite d'AWS, que vous respectez les configurations recommandées et que vous supprimez toutes les ressources utilisées dans le projet dans les deux heures qui suivent sa réalisation.

Coût de la maintenance : le coût total de maintenance de votre entrepôt de données dans Amazon Redshift variera en fonction de votre utilisation et des paramètres de configuration. En utilisant la configuration par défaut recommandée dans ce guide, les coûts s'élèveront généralement à environ 45,84 USD par mois dans les limites de l'offre gratuite d'AWS. Votre cas d'utilisation peut exiger d'autres configurations susceptibles d’avoir une incidence sur votre facture. Utilisez le Calculateur de tarification pour estimer les coûts liés à vos besoins. Pour connaître la répartition des services utilisés et les coûts associés, consultez la page Services utilisés et coûts.

Commencer le projet

Optimisez votre entrepôt de données Amazon Redshift grâce aux experts et aux outils de pointe vous permettant de transformer et de visualiser vos données.

Consultez des informations supplémentaires sur l'utilisation d'Amazon Redshift, telles que de la documentation, les bonnes pratiques, des scripts et des outils.

Vous avez besoin de plus de ressources pour commencer avec AWS ? Consultez la page Mise en route du Centre de ressources pour en savoir plus.

Ce livre blanc présente les bonnes pratiques d'utilisation d'AWS DMS.