80px-space
Commencer à utiliser AWS IoT
Fonctionnement d'AWS IoT
80px-space

80px-space

AWS IoT fournit un kit SDK pour vous aider à connecter facilement et rapidement vos équipements matériels ou votre application mobile. Le kit SDK pour les appareils AWS IoT permet la connexion et l'authentification de vos appareils auprès d'AWS IoT, ainsi que l'échange de messages avec AWS IoT, via les protocoles MQTT, WebSockets ou HTTP. Ce kit SDK prend en charge les langages C, JavaScript et Arduino et inclut des bibliothèques de clients, un manuel destiné aux développeurs ainsi qu'un guide de portage pour les fabricants. Vous pouvez également utiliser une solution alternative à code source libre ou concevoir votre propre kit de développement logiciel.

Pour en savoir plus, consultez la documentation consacrée au kit SDK pour les appareils AWS IoT ou faites vos premiers pas en téléchargeant le kit SDK.

80px-space

La passerelle AWS IoT permet aux appareils de se connecter en toute sécurité et de communiquer efficacement avec AWS IoT. La passerelle permet l'échange de messages selon un modèle publication/souscription qui permet des communications de type 1 à 1 ou 1 à plusieurs. Dans le modèle AWS IoT de communication 1 à plusieurs, un appareil connecté peut diffuser des données à plusieurs abonnés sur un sujet donné. La passerelle prend en charge les protocoles MQTT, WebSockets et HTTP 1.1, et vous pouvez facilement la rendre compatible avec vos protocoles propriétaires ou hérités. Elle assure une mise à l'échelle automatique afin de prendre en charge plus d'un milliard d'appareils sans qu'il soit nécessaire d'allouer des ressources d'infrastructure.

Pour en savoir plus, consultez la section relative aux protocoles dans le guide de l'utilisateur d'AWS IoT.

80px-space

AWS IoT assure l'authentification mutuelle et le chiffrement sur tous les points de connexion, si bien qu'aucun échange de données ne se produit entre les appareils et AWS IoT sans que les identités n'aient été vérifiées. AWS IoT prend en charge la méthode AWS d'authentification (appelée « SigV4 ») ainsi que l'authentification basée sur le certificat X.509. Les connexions par HTTP peuvent utiliser l'une de ces méthodes, tandis que celles par MQTT utilisent l'authentification par certificat. Quant aux connexions faites avec WebSockets, elles peuvent utiliser le protocole SigV4. Avec AWS IoT, vous pouvez utiliser les certificats générés par AWS IoT, ainsi que ceux signés par votre autorité de certification (CA) favorite. Vous pouvez, pour chaque certificat, associer le rôle et/ou les politiques de votre choix afin d'octroyer à des appareils et applications des autorisations d'accès spécifiques. Par la suite, il est possible de les révoquer à tout moment, sans aucune action requise au niveau des appareils.

Vous pouvez créer, déployer et gérer des certificats et politiques pour vos appareils à partir de console ou de l'API. Les certificats liés à vos appareils peuvent être mis en service, activés et associés aux politiques appropriées que vous aurez configurées via AWS IAM. De cette manière, vous pouvez révoquer à tout moment les droits d'accès de l'appareil de votre choix. AWS IoT prend également en charge les connexions des utilisateurs à partir d'applications mobiles via Amazon Cognito. Ce service se charge de réaliser automatiquement toutes les étapes nécessaires à la création d'identifiants uniques pour ce type d'utilisateurs et à la récupération d'informations d'identification AWS temporaires disposant de privilèges restreints.

Pour en savoir plus, consultez la section relative à la sécurité et à l'authentification dans le guide de l'utilisateur d'AWS IoT.

80px-space

Un registre identifie chaque appareil et permet d'assurer le suivi de ses métadonnées (attributs et caractéristiques notamment). Le registre affecte une identité unique à chaque appareil, selon un format cohérent, quel que soit le type d'appareil et le mode de connexion utilisés. Il intègre également des métadonnées qui décrivent les caractéristiques de l'appareil. Ainsi, dans le cas d'un capteur, elles précisent s'il s'agit d'un capteur de température et si ses mesures sont en degrés Fahrenheit ou Celsius.

Le registre stocke les métadonnées de vos appareils sans frais supplémentaires et pour une durée illimitée tant que vous consultez ou mettez à jour votre registre au moins une fois tous les 7 ans.

Pour en savoir plus, consultez la section relative au registre dans le guide de l'utilisateur d'AWS IoT.

80px-space

Avec AWS IoT, vous pouvez créer une version virtuelle persistante, ou version « shadow », qui correspond au dernier état de chaque appareil et permet aux applications et aux autres équipements de lire les messages de l'appareil et d'interagir avec ce dernier. Les versions Shadow conservent le dernier état transmis et celui souhaité pour chaque appareil, et ce, même si l'appareil est déconnecté. Vous pouvez extraire le dernier état transmis pour un appareil donné ou définir l'état souhaité via l'API ou le moteur de règles.

Les versions Shadow facilitent le développement d'applications qui interagissent avec vos appareils par le biais d'API REST disponibles en permanence. De plus, les applications permettent de définir l'état souhaité à l'avenir pour un appareil donné sans tenir compte de son état actuel. AWS IoT compare l'état souhaité au dernier état transmis et envoie un ordre à l'appareil en conséquence.

Grâce au kit SDK pour les appareils AWS IoT, il est facile d'effectuer la synchronisation de l'état de l'appareil avec sa version Shadow et de transmettre les états souhaités tels que définis via la version Shadow.

La version Shadow vous permet de conserver l'état de chacun de vos appareils pendant un an gratuitement. Les versions Shadow sont conservées indéfiniment dès lors que vous les mettez à jour au moins une fois par an. A défaut, elles expirent après un an.

Pour en savoir plus, consultez la section Device Shadows dans le guide de l'utilisateur d'AWS IoT.

80px-space

Le moteur de règles vous permet de concevoir des applications AWS IoT qui collectent, traitent et analysent les données transmises par les appareils connectés afin de déclencher des actions, le tout sans que vous ayez à gérer l'infrastructure. Le moteur de règles évalue les messages entrants publiés dans AWS IoT et les convertit afin de les transmettre à un autre appareil ou à un service de cloud, selon les règles métier que vous avez définies. Une même règle peut s'appliquer aux données issues d'un ou de plusieurs appareils et elle peut déclencher une ou plusieurs actions en parallèle.

Le moteur de règles peut aussi acheminer les messages vers les points de terminaison AWS, notamment AWS Lambda, Amazon Kinesis, Amazon S3, Amazon Machine Learning, Amazon DynamoDB, Amazon CloudWatch et Amazon Elasticsearch Service avec intégration Kibana. Pour atteindre vos éventuels points de terminaison externes, vous devez passer par AWS Lambda, Amazon Kinesis ou Amazon Simple Notification Service (SNS).

Vous pouvez élaborer vos règles au sein de la console de gestion ou les écrire dans une syntaxe de type SQL. Les règles peuvent être conçues pour engendrer un comportement différent selon le contenu du message. Par exemple, si un relevé de température est supérieur au seuil défini, cela déclenche une règle qui transmet les données à AWS Lambda. Les règles peuvent également être conçues de manière à tenir compte d'autres données figurant dans le cloud, comme les données provenant d'autres appareils. Ainsi, vous pouvez définir le déclenchement d'une action dès lors que la température est supérieure de plus de 15 % à la moyenne relevée par 5 autres appareils.

Le moteur de règles fournit des dizaines de fonctions utilisables pour transformer vos données, et il est possible d'en créer une multitude d'autres via AWS Lambda. Par exemple, si vous devez traiter un vaste panel de valeurs, vous pouvez calculer la moyenne des chiffres transmis. Les règles peuvent également déclencher l'exécution de votre code Java, Node.js ou Python dans AWS Lambda afin de traiter les données issues de vos appareils avec plus de souplesse et de puissance.

Pour en savoir plus, consultez la section Rules Engine dans le guide de l'utilisateur d'AWS IoT.

Démarrer AWS IoT est très simple.

Commencer à utiliser AWS IoT