Réécrire les règles du jeu

avec des données

Comment Cris Collinsworth et Neil Hornsby utilisent le machine learning sur AWS pour changer notre vision du football américain

Réécrire les règles du jeu avec des données

Comment Cris Collinsworth et Neil Hornsby utilisent le machine learning sur AWS pour changer notre vision du football américain
La manière dont PFF vient changer les règles du jeu (2:53)

PFF analyse le football plus en détail que n'importe quelle organisation au monde. Et malgré une équipe de plus de 500 personnes, il existe des limites à ce qui peut être accompli uniquement par des humains. En récoltant des millions de points de données sur chaque match des 14 dernières saisons de NFL et en utilisant des modèles de ML conçus sur Amazon SageMaker sur AWS, PFF montre la voie en matière d'analyse et d'évaluation des joueurs.

Un analyste inattendu

Il n'en a pas toujours été ainsi. PFF a été fondé en 2006 par Neil Hornsby, mais son histoire commence au début des années 1980 lorsque Neil Hornsby s'est inspiré d'une nouvelle émission télévisée présentant les temps forts hebdomadaires de la NFL au Royaume-Uni.

Il a alors commencé à lire tout ce qu'il pouvait sur le football américain, et quand il a entendu parler d'un livre de Paul Zimmerman, A Thinking Man’s Guide To Pro Football, il se l'est immédiatement procuré. « Ce livre a renforcé ma passion pour le football », a déclaré Neil Hornsby dans un éditorial de 2016 qu'il a rédigé pour Sports Illustrated. « Je l'ai lu plus souvent que n'importe quel autre livre dans ma vie. » Le livre est devenu pour lui un catalyseur, cimentant son amour pour le football américain et ouvrant un univers de complexité et d'appréciation pour tout ce que ce sport avait à offrir.

En 2003, Neil Hornsby a décidé de suivre les traces de Zimmerman en matière de notation des matchs. Par la suite, en 2006, il est allé plus loin : s'il a continué de privilégier comme Zimmerman une exactitude et une équité élevées à la sagesse populaire, il a transféré son activité en ligne et fait appel au crowdsourcing pour analyser et noter chaque joueur lors de chaque match, créant ainsi PFF à Luton, en Angleterre.

En 2014, PFF comptait plus de 30 employés répartis dans le monde entier et avait réussi à attirer plus de 30 % des équipes de la NFL parmi ses clients. Le site a commencé à attirer l'attention, notamment celle d'un célèbre animateur sportif, un certain Cris Collinsworth.

Une rencontre fortuite

Cris Collinsworth, animateur sportif récompensé 16 fois aux Sports Emmy Awards et ayant évolué au poste de wide receiver à la NFL, a beaucoup voyagé dans sa vie, mais a toujours eu ses racines dans l'Ohio. Né à Dayton, son père Abraham Lincoln Collinsworth (né le jour de l'anniversaire d'Abraham Lincoln) était l'un des meilleurs marqueurs de l'histoire du basket-ball de lycée du Kentucky et a remporté le championnat national en 1958. L'athlétisme était de famille. Après avoir joué pour les Florida Gators à l'université, Cris Collinsworth a été sélectionné au deuxième tour du repêchage de la NFL par les Bengals de Cincinnati pour la saison de 1981, retournant dans l'Ohio pour ses huit ans de carrière à la NFL. Lorsqu'il a pris sa retraite de la NFL, Chris Collinsworth a commencé une carrière de plus de 30 ans à la télévision à Cincinnati et anime à présent l'émission NBC Sunday Night Football.

En juin 2014, en recherchant des informations sur Internet en vue d'une émission d'après-match, Chris Collinsworth est tombé sur le site Web de PFF et sur ses tableaux de performances avec code couleur évaluant chaque joueur. Il a immédiatement acheté un abonnement pour en savoir plus. Par la suite, Chris Collinsworth a contacté l'entreprise par e-mail pour obtenir plus d'informations. Dans les cinq minutes, il a reçu un appel téléphonique. Il s'agissait de Neil Hornsby.

Déconcerté par son accent britannique, Chris Collinsworth a d'abord pensé à un canular. Mais après quelques minutes de discussion, il a compris que les informations de PFF était bien sérieuses. Chris Collinsworth a fini par devenir actionnaire majoritaire et, en octobre 2014, Neil Hornsby a transféré l'équipe, et sa propre famille, à Cincinnati.

Extraire de l'or des données avec AWS

Le déménagement a permis à Neil Hornsby d'accéder plus facilement aux équipes et l'investissement a facilité le développement de PFF. Cependant, il y a une limite inhérente à ce qui peut être fait avec des statistiques et des analystes seuls : Neil Hornsby et son équipe ont donc commencé à migrer leur infrastructure vers le cloud, et à mesure du lancement de ces nouveaux systèmes, les processus rationalisés ont permis de collecter de plus en plus de données. Les bases de données devenant de plus en plus volumineuses, PFF a commencé à rechercher d'autres moyens d'évaluer et de mesurer les facteurs de victoire des matchs de football.

En juillet 2019, PFF a annoncé avoir migré l'intégralité de sa pile vers AWS. «Les données sont un véritable trésor », dit Chris Collinsworth. « En utilisant l'IA et le ML, nous pouvons traiter plus de données que les humains seuls et rechercher des tendances impossibles à voir à l'œil nu. »

Comme annoncé dans un communiqué de presse de juillet 2019, « PFF utilisera des services AWS pour le calcul, le stockage, les bases de données, le sans serveur, l'analytique et le machine learning afin d'améliorer son efficacité opérationnelle, d'innover plus rapidement et d'améliorer la signification des données statistiques des matchs. AWS va permettre à PFF de découvrir des métriques inédites qui révolutionneront l'expérience des équipes, des supporters et des médias du football. »

Chris Collinsworth a déclaré : « Nous étudions et notons chaque joueur lors de chaque action de chaque match. En nous associant à AWS, nous pouvons mieux comprendre, affiner et améliorer ce que nous faisons de ces vastes quantités de données et comment les transmettre aux supporters. Grâce à des services comme Amazon SageMaker, nous pouvons créer, entraîner et déployer des modèles de machine learning afin de générer des prédictions et de fournir des informations plus rapidement aux équipes et aux partenaires de diffusion. »

Depuis leur partenariat exclusif avec AWS, Neil Hornsby, Chris Collinsworth et PFF sont impatients de prendre part à l'élaboration et à la transformation de l'analyse du football américain, et surtout, à l'amélioration de l'expérience des supporters, en leur dévoilant de nouvelles facettes du jeu.

Si PFF peut analyser le jeu des footballeurs à l'aide du machine learning, imaginez le potentiel pour votre entreprise
Découvrez comment AWS transforme les activités d'autres entreprises 
Découvrez comment la NFL utilise AWS pour transformer l'expérience des supporters
NGS-football-graphic