Pourquoi mon instance de réplication AWS DMS a-t-elle l'état « storage-full » (Espace de stockage saturé) ?

Date de la dernière mise à jour : 03/10/2019

Pourquoi mon instance de réplication AWS Database Migration Service (AWS DMS) a-t-elle l'état « Storage-full » (Espace de stockage saturé) ?

Brève description

Les instances de réplication AWS DMS disposent d'un espace de stockage, et vous pouvez spécifier l'espace de stockage alloué lorsque vous créez une instance de réplication. Par défaut, les types d'instance de réplication dms.t2.* et dms.r4.* ont une taille de volume de 50 Gio. Les types d'instance de réplication dms.c4.* ont une taille de volume de 100 Gio. Surveillez la métrique Amazon CloudWatch pour FreeStorageSpace afin de surveiller l'espace de stockage libre de l'instance de réplication.

L'espace de stockage d'une instance de réplication est utilisé principalement pour les journaux des tâches et les modifications mises en cache qui sont collectées pour la réplication continue.

Migrations ayant un chargement complet uniquement

Les journaux de tâches peuvent provoquer des problèmes de saturation de l'espace de stockage s'il existe un grand nombre de journaux de tâches, par exemple, si vous avez activé la journalisation détaillée du débogage d'une tâche. Par défaut, le niveau de journalisation des tâches AWS DMS est minimal, mais vous avez parfois besoin d'une journalisation plus détaillée pour déterminer la cause d'une erreur ou d'un échec de migration. Cependant, la journalisation détaillée du débogage peut consommer de l'espace de stockage de réplication, car AWS DMS écrit chaque événement dans les fichiers journaux. De plus, un trop grand nombre de journaux de tâches peut saturer l'espace de stockage de votre instance de réplication.

Migrations ayant une réplication continue

Les événements mis en cache peuvent entraîner des problèmes de stockage pendant une phase de chargement complet, en particulier si vous configurez votre migration pour utiliser le paramètre de tâche StopTaskCachedChangesNotApplied . Pour plus d'informations, consultez Création d'une instance de réplication. Si la taille de l'espace de stockage est trop petite pour stocker les modifications mises en cache, votre instance de réplication a l'état storage-full (Espace de stockage saturé).

Les événements échangés au cours de la phase de capture des données modifiées (CDC) peuvent entraîner des problèmes de stockage lorsque les modifications capturées à partir de la source ne peuvent pas être appliquées à la cible. AWS DMS stocke d'abord les événements mis en cache en mémoire, puis les échange dans l'espace de stockage lorsque les valeurs définies par les paramètres MemoryKeepTime ou MemoryLimitTotal sont dépassées (respectivement 60 secondes et 1 Gio). Si l'espace de stockage est insuffisant pour les données échangées, l'instance de réplication a l'état storage-full (Espace de stockage saturé). Pour plus d'informations, consultez Paramètres de réglage du traitement des modifications.

Solution

Si l'instance de réplication a l'état available (Disponible), vous pouvez supprimer les journaux de tâches :

  1. Ouvrez la console AWS DMS.
  2. Choisissez Replication instances (Instances de réplication) dans le volet de navigation.
  3. Choisissez le nom de l’instance de réplication.
  4. La section Log management (Gestion des journaux) répertorient toutes les tâches et la taille de journalde chaque tâche.
  5. Sélectionnez les tâches pour lesquelles vous souhaitez supprimer les journaux, puis choisissez Delete (Supprimer).

Pour plus d'informations, consultez la rubrique Gestion journaux des tâches AWS DMS.

Si l'instance de réplication a l'état storage-full (Espace de stockage saturé), vous ne pouvez pas supprimer les journaux. Vous devez augmenter la taille d'espace de stockage allouée ou supprimer la tâche de réplication. Pour augmenter la taille de l'espace de stockage d'une instance de réplication :

  1. Ouvrez la console AWS DMS.
  2. Choisissez Replication instances (Instances de réplication) dans le volet de navigation.
  3. Choisissez le nom de l'instance de réplication pour laquelle vous souhaitez modifier la taille de volume.
  4. Sélectionnez Modify (Modifier).
  5. Dans le champ Allocated storage (GB) (Stockage alloué (Go)), entrez une nouvelle valeur.
  6. Sélectionnez Apply changes immediately (Appliquer immédiatement les modifications ), puis choisissez Modify (Modifier).

Important : la taille d'espace de stockage allouée ne peut pas être réduite après avoir été augmentée.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Cette page peut-elle être améliorée ?


Vous avez besoin d'aide ?