Comment créer une passerelle Storage Gateway pour des volumes utilisant Amazon EC2 comme plateforme hôte ?

Dernière mise à jour : 14/06/2022

Je veux créer une passerelle AWS Storage Gateway pour des données devant être stockées dans des volumes. En outre, je souhaite utiliser Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) en tant que plateforme hôte. Comment puis-je créer une passerelle de volume ?

Brève description

Pour créer une passerelle de volume, procédez comme suit dans la console de gestion AWS :

  1. Choisissez le type de passerelle.
  2. Choisissez la plateforme hôte.
  3. Configurez l'instance EC2.
  4. Terminez la configuration de la passerelle et créez un volume.

Remarque : cette résolution explique la manière de créer une passerelle de volume avec Amazon EC2, mais les étapes sont similaires à celles d'un déploiement sur site. Pour plus d'informations sur les procédures de création d'une passerelle de volume, consultez Configuration d'une passerelle de volume.

Solution

Avant de commencer cette procédure, assurez-vous d'avoir lancé les éléments suivants :

  • Une instance EC2 avec l'adresse IP à partir de laquelle vous activerez la passerelle.
  • Une instance EC2 avec une adresse IP qui sera utilisée pour la connexion des initiateurs iSCSI avec votre passerelle.
  • Une passerelle Internet ou une passerelle de traduction d’adresses réseau (NAT) pour connecter votre passerelle aux points de terminaison Storage Gateway.

Remarque : en général, votre initiateur et votre passerelle doivent se trouver dans la même région AWS. Sinon, ils doivent être aussi proches géographiquement que possible.

Choix du type de passerelle

Procédez comme suit pour sélectionner une passerelle de volume.

Choix de la plateforme hôte (Amazon EC2)

  1. Dans l'assistant Create gateway (Créer une passerelle) de la console Storage Gateway, pour Select host platform (Sélectionner la plateforme hôte), choisissez Amazon EC2.
    Remarque : assurez-vous de développer la section « Set up instructions for Amazon EC2 » (Instructions de configuration pour Amazon EC2). Examinez ensuite les instructions avant de poursuivre.
  2. Sélectionnez Lancer des instances. Cela ouvre une nouvelle fenêtre de navigateur sur la page Choisir un type d’instance dans la console Amazon EC2.
    Remarque : ne fermez pas la fenêtre du navigateur avec la console Storage Gateway. Vous reviendrez sur cette page lors d’une étape ultérieure.

Configuration de la plateforme hôte (Amazon EC2)

  1. Dans la console Amazon EC2, sous Étape 2 : choisir un type d'instance, sélectionnez m4.xlarge ou l’un des types d’instance recommandés.
  2. Choisissez Étape suivante : configurer les détails de l'instance.
  3. Pour Sous-réseau, sélectionnez le sous-réseau selon la passerelle Internet ou la passerelle NAT que vous utilisez afin de vous connecter aux points de terminaison de Storage Gateway. Si vous utilisez une passerelle Internet, sélectionnez son sous-réseau public associé. Si vous utilisez une passerelle NAT, sélectionnez son sous-réseau privé associé.
  4. Sélectionnez Étape suivante : Ajouter le stockage.
  5. Sélectionnez Ajouter un nouveau volume pour ajouter un volume au tampon de chargement de la passerelle. Pour la Taille (Gio), saisissez la taille du volume, elle doit être d'au moins 150 Go.
  6. Si vous configurez une passerelle pour des volumes mis en cache, sélectionnez Ajouter un nouveau volume pour ajouter un volume au stockage cache. Pour la Taille (Gio), saisissez la taille du volume, elle doit être d'au moins 150 Go.
    Remarque : vous n'avez pas besoin de volume cache pour une passerelle de type « volume stocké ».
  7. Sélectionnez Étape suivante : Ajouter des balises.
  8. Vous pouvez également ajouter des balises pour l'hôte EC2 de la passerelle.
  9. Sélectionnez Étape suivante : configurer le groupe de sécurité.
  10. Confirmez que vous disposez de règles pour les groupes de sécurité qui autorisent le trafic entrant provenant des ports 80, 22 et 3260. Le port 80 est utilisé pour l'activation de la passerelle. Le port 22 est utilisé pour le SSH. Le port 3260 est utilisé par les initiateurs iSCSI pour se connecter à la passerelle. Ajoutez des règles des groupes de sécurité selon vos besoins.
    Remarque : l'instance EC2 de votre passerelle doit en outre autoriser le trafic sortant depuis les ports 53, 123 et 443. Ces ports sortants sont généralement ouverts par défaut dans les configurations de groupes de sécurité ou de liste de contrôle d'accès (ACL).
  11. Dans une fenêtre de navigateur distincte, ouvrez la console Amazon EC2. Ensuite, recherchez l'instance EC2 avec l'adresse IP à partir de laquelle vous activerez la passerelle. Notez l'adresse IP.
    Remarque : si l'instance d'activation se trouve dans un Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) différent de la passerelle, vous devez alors disposer de l'adresse IP publique de l'instance d'activation.
  12. Ouvrez la page Étape 6 : configurer le groupe de sécurité pour l'instance EC2 de la passerelle. Ajoutez l'adresse IP de l'instance d'activation en tant qu'adresse IP source pour les ports 80 et 22.
  13. Dans une fenêtre de navigateur distincte, ouvrez la console Amazon EC2. Ensuite, recherchez l'adresse IP de l'instance EC2 servant d'initiateur iSCSI pour les cibles iSCSI de la passerelle. Notez l'adresse IP.
  14. Ouvrez la page Étape 6 : configurer le groupe de sécurité pour l'instance EC2 de la passerelle. Ajoutez l'adresse IP de l'étape précédente en tant qu'adresse IP source pour le port 3260.
  15. Sélectionnez Vérifier et lancer.
  16. Sélectionnez Lancer et choisissez une paire de clés adéquate. Sélectionnez ensuite Lancer les instances.

Terminez la configuration de passerelle et créez un volume

Revenez à la fenêtre de votre navigateur à l'aide de la console Storage Gateway. Procédez comme suit pour vous connecter à la passerelle, activer la passerelle et configurer la passerelle. Ensuite, créez un volume.


Cet article vous a-t-il été utile ?


Avez-vous besoin d'aide pour une question technique ou de facturation ?