Comment installer WordPress dans une instance Lightsail au lieu d'utiliser le blueprint WordPress fourni par Bitnami ?

Dernière mise à jour : 25/10/2021

Je souhaite installer l'application WordPress dans mon instance Amazon Lightsail au lieu d'utiliser le blueprint WordPress Lightsail fourni par Bitnami. Comment puis-je procéder ?

Brève description

Amazon Lightsail fournit des blueprints WordPress que vous pouvez utiliser pour lancer et commencer à utiliser l'application WordPress. Cette application WordPress est fournie par Bitnami. Au lieu d'utiliser cette pile Bitnami, vous pouvez installer WordPress manuellement dans vos instances OS Lightsail, telles qu'Amazon Linux 2, Ubuntu, CentOS, etc. La solution suivante couvre les étapes d'installation de WordPress dans les principales distributions Linux disponibles dans Lightsail.

Avant de commencer, gardez à l'esprit que :

  • WordPress recommande d'utiliser Apache ou NGINX comme service d'hébergement de préférence. La solution suivante comprend l'installation d'Apache.
  • WordPress a des exigences minimales en ce qui concerne les versions PHP et MariaDB utilisées pour leurs derniers packages. PHP7.3 et MariaDB 10.2 constituent le minimum recommandé. Il est conseillé d'utiliser des versions plus récentes de ces packages ainsi que les dernières distributions Linux disponibles dans Amazon Lightsail.
    Pour plus d'informations, consultez la section Server Environment (Environnement de serveur) sur WordPress.org.
  • Le dernier package et les exigences minimales de WordPress sont susceptibles d'être modifiées. La solution suivante utilise les configurations prises en charge et recommandées par WordPress à partir d'octobre 2021.
  • La solution suivante décrit les étapes de base de l'installation. Vous pouvez personnaliser WordPress en ajoutant des plugins, en modifiant le pare-feu au niveau du système d'exploitation, etc.

Résolution

Pour obtenir des instructions sur l'installation de WordPress dans Amazon Linux 2, consultez la section Didacticiel : Héberger un blog WordPress sur Amazon Linux 2.

Installer une pile LAMP

Afin d'installer LAMP (Linux, Apache, MariaDB et PHP) dans votre instance Lightsail, consultez la section Comment installer manuellement une pile LAMP sur mon instance Lightsail ?

Création de la base de données et d'un utilisateur

WordPress est un site web orienté base de données. Vous devez créer une base de données et un utilisateur avant d'installer l'application WordPress.

1.    Afin d'entrer le shell MySQL en tant que racine, exécutez la commande suivante :

sudo mysql -u root -p
password: <insert-root-password>

Remarque : le mot de passe n'apparaît pas lorsque vous le saisissez afin de ne pas être visible par les autres utilisateurs.

2.    Créez une base de données et un utilisateur avec un mot de passe, puis ajoutez des privilèges à la nouvelle base de données :

mysql> CREATE DATABASE databasename;
mysql> GRANT ALL PRIVILEGES ON databasename.* TO 'wordpress_user'@'localhost' IDENTIFIED BY 'PASSWORD';
mysql> FLUSH PRIVILEGES;
mysql> exit;

Remarque : remplacez databasename par le nom de la base de données que vous souhaitez créer. Remplacez wordpress_user par le nom de l'utilisateur de WordPress. Remplacez PASSWORD (MOT DE PASSE) par le mot de passe souhaité.

Installation et configuration du package WordPress

Afin de télécharger le dernier package WordPress depuis le site officiel vers le répertoire /tmp et extraire le package pour accéder aux fichiers de configuration, procédez comme suit :

1.    Téléchargez le dernier package WordPress :

cd /tmp
wget https://wordpress.org/latest.tar.gz

2. Exécutez la commande suivante afin d'extraire le package :

sudo tar -xzvf latest.tar.gz

3.    Déplacez les fichiers WordPress vers le répertoire /var/www/html afin qu'ils soient accessibles via Apache :

sudo cp -pr /tmp/wordpress/* /var/www/html/

4.    Créez le fichier de configuration WordPress wp-config.php en renommant le fichier wp-config-sample.php :

cd /var/www/html
sudo mv wp-config-sample.php wp-config.php

5.    Afin d'ouvrir le fichier de configuration WordPress dans l'éditeur vi, exécutez la commande suivante :

sudo vi wp-config.php

6.    Ajoutez les informations d'identification de la base de données. Voici un exemple d'extrait de code :

// ** MySQL settings - You can get this info from your web host ** //
/** The name of the database for WordPress */
define( 'DB_NAME', 'databasename' );

/** MySQL database username */
define( 'DB_USER', 'wordpress_user');

/** MySQL database password *
define( 'DB_PASSWORD', 'PASSWORD' );

/** MySQL hostname */
define( 'DB_HOST', 'localhost' );

/** Database charset to use in creating database tables. */
define( 'DB_CHARSET', 'utf8' );

/** The database collate type. Don't change this if in doubt. */
define( 'DB_COLLATE', '' )

Remarque : remplacez databasename, wordpress_user et PASSWORD (MOT DE PASSE) par les informations d'identification que vous avez créées à l'étape précédente.

7.    Enregistrez le fichier en appuyant sur la touche d'échappement (esc), tapez :wq!, puis appuyez sur ENTRÉE.

8.    (Facultatif) Dans certaines distributions telles que Ubuntu et Debian, l'installation d'Apache a peut-être ajouté un fichier préexistant nommé index.html. Ce fichier provoque des conflits avec le fichier WordPress index.php. Dans ce cas, supprimez index.html ou déplacez-le vers un fichier de sauvegarde :

$ sudo mv index.html backup_index.html

9.    Redémarrez le service Apache :

CentOS et Amazon Linux 2

$ sudo systemctl restart httpd

Versions Ubuntu et Debian

$ sudo systemctl restart apache2

Vérifiez que le port est ouvert et qu'il est à l'écoute

Le port 80 est ouvert par défaut lorsque vous lancez une instance Lightsail. Si le protocole SSL est activé pour votre site web, assurez-vous d'ouvrir le port 443 afin qu'il soit accessible sur Internet. Pour plus d'informations sur l'ajout d'une règle de pare-feu à votre instance, consultez la rubrique Pare-feu d'instance dans Amazon Lightsail.

Dernière vérification

Accédez à l'adresse IP publique de votre instance dans votre navigateur web, puis confirmez qu'elle accède à la page wp-admin/install.php. Vous pouvez désormais créer des informations d'identification WP sur cette page, puis accéder au tableau de bord WordPress.


Cet article vous a-t-il été utile ?


Besoin d'aide pour une question technique ou de facturation ?