Pourquoi ma table Amazon DynamoDB à la demande est-elle limitée ?

Dernière mise à jour : 16/08/2022

Ma table Amazon DynamoDB à la demande est limitée.

Brève description

Votre table à la demande DynamoDB peut être limitée pour l'une des raisons suivantes :

  • Le trafic est plus du double du pic précédent.
  • Le trafic dépasse la valeur maximale par partition.
  • Le trafic dépasse le quota de compte par table.
  • L'index secondaire global de votre table est limité.

Solution

Amazon DynamoDB à la demande est une option flexible qui peut traiter des milliers de demandes par seconde sans planification de la capacité. DynamoDB à la demande propose un tarif à la demande pour les demandes en lecture et en écriture, de sorte que vous ne payez que ce que vous utilisez. Les tables DynamoDB qui utilisent le mode de capacité à la demande s'adaptent automatiquement au volume de trafic de votre application. Toutefois, les tables qui utilisent le mode à la demande peuvent quand même être limitées.

Le trafic est plus de deux fois supérieur au pic précédent

Vous pouvez subir une limitation lorsque vous dépassez le double de votre pic de trafic précédent sur 30 minutes. Il est recommandé de répartir votre croissance de trafic sur au moins 30 minutes avant de dépasser du double votre pic de trafic précédent. Utilisez la métrique ConsumedReadCapacityUnits dans Amazon CloudWatch pour surveiller le trafic vers la table. Pour plus d'informations, consultez la section Métriques et dimensions DynamoDB.

Pour les nouvelles tables à la demande, vous pouvez aller immédiatement jusqu'à 4 000 unités de demande en écriture ou 12 000 unités de demande en lecture, ou toute combinaison linéaire des deux. Dans le cas d’une table existante passée en mode de capacité à la demande, le pic précédent est la moitié du débit provisionné précédent pour la table ou le paramètre d'une table nouvellement créée avec le mode de capacité à la demande, selon la valeur la plus élevée. Pour plus d'informations, consultez Débit initial pour le mode de capacité à la demande.

Le trafic dépasse la valeur maximale par partition

Chaque partition de la table peut servir jusqu'à 3 000 unités de requête en lecture ou 1 000 unités de requête en écriture, ou une combinaison linéaire des deux. Une partition peut être limitée lorsque le trafic dépasse ce seuil. Pour résoudre ce problème :

  1. Utilisez CloudWatch Contributor Insights for DynamoDB pour identifier les clés les plus fréquemment consultées et limitées dans votre table.
  2. Randomisez les requêtes envoyées à la table afin d’étaler dans le temps les demandes aux clés de la partition « en surchauffe ». Pour plus d'informations, consultez Utilisation du partitionnement d'écriture pour une répartition équitable des charges de travail.

Le trafic dépasse le quota de compte par table

Pour les tables à la demande, les quotas de débit de lecture et de débit d'écriture au niveau de la table s'appliquent au niveau du compte. Par défaut, le débit de la table est fixé à un maximum de 40 000 unités de demandes en lecture et à un maximum de 40 000 unités de demandes en écriture. Si le trafic vers une table dépasse les quotas de débit du compte par table, la table peut être limitée. Pour résoudre ce problème, utilisez la console Service Quotas pour augmenter les quotas de débit de lecture et de débit d'écriture au niveau de la table pour votre compte.

L'index secondaire global de votre table est limité

Si votre table DynamoDB possède un index secondaire global qui est limité, la limitation peut créer des limitations de contre-pression sur la table de base. Pour plus d'informations, consultez Comment les limitations sur mon index secondaire global affectent-elles ma table Amazon DynamoDB ? et Utilisation d'index secondaires globaux dans DynamoDB.