J'utilise AWS OpsWorks pour gérer les ressources AWS de mon application et surveiller l'état des instances au niveau de la couche Application. AWS OpsWorks fournit une fonctionnalité de réparation automatique qui redémarre les instances défectueuses ou ayant échoué au niveau de la couche Application. Dans certaines circonstances, AWS OpsWorks peut également démarrer ou redémarrer des instances ayant réussi les vérifications de l'état et qui ne sont pas en échec.

AWS OpsWorks peut démarrer ou redémarrer des instances de manière inattendue dans les conditions suivantes :

  • La fonctionnalité de réparation automatique est activée pour une instance gérée OpsWorks et l'instance est arrêtée ou mise hors service à l'aide de la console, de l'API ou de l'interface de ligne de commande AWS EC2.
  • OpsWorks ne peut pas communiquer avec l'agent OpsWorks exécuté sur une instance gérée pendant environ cinq minutes et, une fois ce délai passé, OpsWorks considère que l'instance a échoué.

Procédez comme suit pour empêcher OpsWorks de démarrer ou de redémarrer des instances gérées de manière inattendue :

  1. Si la fonctionnalité de réparation automatique est activée pour une instance gérée OpsWorks, utilisez la console, l'API ou l'interface de ligne de commande OpsWorks pour gérer l'instance. Les tâches de gestion exécutées sur une instance OpsWorks seront annulées si l'état de l'instance ne coïncide pas avec les paramètres d'instance OpsWorks. Pour plus d'informations sur la gestion des instances OpsWorks à l'aide de la console OpsWorks, consultez Démarrage, arrêt et redémarrage manuels des instances 24/7 et Suppression d'instances AWS OpsWorks. Pour plus d'informations sur le fonctionnement de la réparation automatique, consultez Utilisation de la réparation automatique pour remplacer les instances en échec. La réparation automatique est activée par défaut pour toutes les couches, mais vous pouvez modifier les paramètres généraux d'une couche pour la désactiver.
  2. Vérifiez le fichier opsworks-agent.keep_alive.log sur l'instance. Il devrait comporter plusieurs entrées « Reporting keepalive », écrites à 1 minute d'intervalle. Passez également en revue le fichier opsworks-agent.statistics.log pour évaluer l'état de santé général d'une instance au moment de la réparation automatique ou du redémarrage. Notez que ces fichiers journaux sont conservés uniquement si le périphérique racine de l'instance est basé sur Amazon EBS, car les périphériques racine basés sur le stockage d'instance sont éphémères. Si les intervalles entre les entrées du fichier opsworks-agent.keep_alive.log sont supérieurs à 5 minutes, vous devrez peut-être résoudre des problèmes potentiels liés à la mise en réseau, aux pare-feu et à la résolution des noms de réseau. Pour les applications à volume ou trafic élevé, envisagez de mettre en œuvre une solution haute disponibilité des instances NAT sur Amazon VPC pour éviter qu'une instance NAT soit un point de défaillance unique pour votre application.

AWS OpsWorks, réparation automatique, instance, santé, réamorçage, redémarrer, démarrer, inattendu


Cette page vous a-t-elle été utile ? Oui | Non

Retour au Centre de connaissances AWS Support

Vous avez besoin d'aide ? Consultez le site du Centre AWS Support.