Un sous-réseau utilisé par les équilibreurs de charge dans mon VPC présente des adresses IP insuffisantes

Dernière mise à jour : 21/05/2018

Un sous-réseau de mon cloud privé virtuel (VPC) n'a plus d'adresses IP disponibles et j'utilise ce sous-réseau conjointement avec les équilibreurs de charge Elastic Load Balancing.

Brève description

Si les sous-réseaux de votre VPC manquent d'adresses IP disponibles, des ressources AWS, telles que les équilibreurs de charge, peuvent ne pas répondre correctement à l'augmentation du trafic.

Une bonne pratique consiste à conserver au moins huit adresses IP de chaque sous-réseau disponibles. Il existe deux manières de libérer ou d'ajouter des adresses IP supplémentaires à utiliser avec des équilibreurs de charge. Les recommandations suivantes s'appliquent à la fois aux Application Load Balancers et aux Classic Load Balancers :

  • Supprimez les interfaces réseau Elastic (ENI) inutilisées pour libérer des adresses IP dans le sous-réseau.
  • Créez et ajoutez un sous-réseau à votre VPC.

Remarque : gardez à l'esprit les exigences relatives aux sous-réseaux sur un équilibreur de charge, en particulier le fait que les équilibreurs de charge peuvent avoir au maximum un sous-réseau par zone de disponibilité.

Résolution

Pour supprimer les ENI inutilisés

Pour supprimer un ENI inutilisé, consultez la section Suppression d'une interface réseau Elastic.

Pour ajouter un sous-réseau avec des adresses IP disponibles pour votre équilibreur de charge

  1. Créez et ajoutez un sous-réseau à votre VPC. Remarque : vous pouvez créer un sous-réseau à l'aide des blocs d'adresse CIDR d'origine du VPC ou ajouter des blocs d'adresse CIDR supplémentaires à votre VPC afin de les utiliser avec le nouveau sous-réseau.
  2. Remplacez votre ancien sous-réseau par le nouveau sous-réseau. Pour les Classic Load Balancers, consultez la section Ajout d'un sous-réseau. Pour les Application Load Balancers, consultez la section Zones de disponibilité pour votre Application Load Balancer.
  3. Passez en revue les tables de routage et les règles des listes de contrôle d'accès (ACL) associées à votre sous-réseau pour vous assurer que le nouveau sous-réseau achemine le trafic de la même manière que le précédent sous-réseau. Par exemple, si le routage par défaut de votre précédent sous-réseau était configuré sur une passerelle Internet, assurez-vous que le routage par défaut du nouveau sous-réseau est similaire.
  4. (Facultatif) Une bonne pratique consiste à activer l'équilibrage de charge entre les zones.