Fonctionnalités

Déploiements gérés et faciles

Amazon RDS pour Oracle Database est conçu pour les développeurs ou les entreprises qui ont besoin de toutes les fonctions et capacités des bases de données Oracle, ou qui souhaitent migrer leurs applications et outils existants qui utilisent des bases de données Oracle. Parce qu'Amazon RDS pour Oracle Database vous fournit un accès direct au logiciel Oracle Database de votre choix, vos applications devraient se connecter directement.

  • Paramètres préconfigurés – les déploiements Amazon RDS pour Oracle sont préconfigurées avec un ensemble sensible de paramètres et les réglages appropriés pour l’édition Oracle Database et la classe d’instance DB que vous avez sélectionnée. Quelques minutes suffisent pour lancer une instance de base de données Oracle et connecter votre application, sans configuration supplémentaire. Si vous souhaitez avoir un niveau de contrôle plus élevé sur la configuration, utilisez les groupes de paramètres DB.
  • Surveillance et mesures – Amazon RDS fournit des mesures Amazon CloudWatch pour vos déploiements d'instances DB sans frais supplémentaires. Vous pouvez utiliser AWS Management Console pour consulter les mesures opérationnelles clés pour vos déploiements d'instances DB, y compris l'utilisation des capacités de calcul/mémoire/stockage, les opérations d'E/S et les connexions aux instances DB.
  • Notifications d'événements DB – Amazon RDS envoie des notifications Amazon SNS par e-mail ou SMS concernant vos déploiements d'instance DB. Vous pouvez utiliser AWS Management Console ou les API Amazon RDS pour vous abonner à plus de 40 événements DB distincts liés à vos déploiements Amazon RDS.
  • Correction du logiciel – Amazon RDS s'assurera que le logiciel Oracle Database alimentant votre déploiement dispose des derniers correctifs disponibles dans des délais raisonnables après leur mise à disposition. Vous pouvez exercer un contrôle optionnel pour définir si et quand des correctifs sont installés sur votre instance DB via la fonctionnalité de gestion de version du moteur DB.

Performances élevées et prévisibles

  • Stockage à usage général (SSD)– Le stockage à usage général (SSD) Amazon RDS présente une ligne de base constante de 3 IOPS par Go mis en service, avec la possibilité d'atteindre des pics de 3 000 IOPS.

Vous pouvez passer d'un stockage de type magnétique à un stockage à usage général (SSD). Sachez toutefois que cette conversion nuira à la disponibilité pendant un très court laps de temps.

Pour en savoir plus et commencer à utiliser le stockage à usage général (SSD) Amazon RDS, reportez-vous à la section General Purpose (SSD) Storage du guide de l’utilisateur Amazon RDS.

  • Stockage IOPS dimensionné (SSD) – Vous pouvez dimensionner jusqu'à 16 To de stockage et 30 000 IOPS par instance de base de données. Les performances réellement réalisées en matière d'IOPS peuvent varier en fonction de la quantité mise en service en fonction de la charge de travail de votre base de données, du type d'instance et du choix du moteur de base de données. Pour en savoir plus, consultez la section Factors That Affect Realized IOPS du guide de l’utilisateur Amazon RDS.

Vous pouvez passer d'un stockage standard au stockage IOPS dimensionné et obtenir un débit homogène et des temps de latence courts pour les E/S. Sachez que cette conversion nuira à la disponibilité durant un très court laps de temps. Vous pouvez mettre à l'échelle de manière indépendante les capacités en termes d'IOPS (par incréments de 1 000) et de stockage à la volée et sans temps mort. Vous pouvez ensuite réaliser une mise à l'échelle ascendante ou descendante des capacités IOPS selon divers facteurs, tels que les variations saisonnières du trafic de vos applications.

Pour en savoir plus et commencer à utiliser le stockage IOPS dimensionné Amazon RDS, reportez-vous à la section Provisioned IOPS Storage du guide de l’utilisateur Amazon RDS.

Sauvegarde et restauration

  • Sauvegardes automatiques – Activée par défaut, la fonction de sauvegarde automatique d'Amazon RDS permet d'effectuer une récupération de votre instance DB à un instant donné. Amazon RDS sauvegardera votre base de données et vos journaux de transactions et les stockera pendant une période de rétention spécifiée par l'utilisateur. Vous pouvez ainsi restaurer votre instance DB à chaque seconde de votre période de rétention et ce, jusqu'aux cinq dernières minutes. Vous pouvez configurer une période de rétention des sauvegardes automatiques de 35 jours maximum.
  • Instantanés DB – Les instantanés de DB sont des sauvegardes initiées par l'utilisateur de votre instance DB. Ces sauvegardes complètes de base de données seront stockées par Amazon RDS jusqu'à ce que vous les supprimiez de manière explicite. Vous pouvez créer une nouvelle instance DB à partir d'un instantané de DB chaque fois que vous le désirez. Vous pouvez également copier des instantanés DB d'une région AWS à une autre pour effectuer une migration géographique, ou vous préparer à une éventuelle reprise après sinistre.

Mise à l'échelle en quelques clics

  • Classe d'instances DB – En utilisant les API Amazon RDS ou en quelques clics dans AWS Management Console, vous pouvez réaliser une mise à l'échelle ascendante ou descendante des ressources de calcul et de mémoire alimentant votre déploiement. Quelques minutes suffisent en général pour redimensionner les opérations de calcul.
  • Stockage et IOPS – Lorsque vos exigences de stockage augmentent, vous pouvez aussi allouer des capacités de stockage supplémentaires à la volée, sans temps mort. Si vous utilisez les IOPS dimensionnés pour RDS, vous pouvez également mettre à l'échelle le débit de votre instance DB en définissant un taux d'E/S par seconde (IOPS) entre 1 000 et 30 000 IOPS (par incréments de 1 000 IOPS) et un stockage compris entre 100 Go et 16 To.

Isolement et sécurité

  • Remplacement automatique de l'hôte – En cas de défaillance matérielle, Amazon RDS remplace automatiquement l'instance de calcul utilisée par votre déploiement.
  • Déploiements multi-AZ – Une option de déploiement pour vos instances DB de production qui améliore la disponibilité de la base de données tout en protégeant vos dernières mises à jour contre les interruptions de service imprévues. Lorsque vous créez ou modifiez votre instance DB afin qu'elle soit exécutée en tant que déploiement Multi-AZ, Amazon RDS met en service et gère un réplica « de secours » dans une zone de disponibilité différente (infrastructure indépendante dans un lieu physiquement séparé). Les mises à jour de base de données sont effectuées en parallèle sur les ressources de secours et principales pour empêcher le retard de réplication. En cas de maintenance planifiée de la base de données ou d'une défaillance d'une instance DB ou d'une zone de disponibilité, Amazon RDS basculera automatiquement vers le serveur de secours mis à jour, afin que les opérations de la base de données puissent reprendre rapidement sans intervention administrative. Avant le basculement, vous ne pouvez pas accéder directement au serveur de secours et celui-ci ne peut pas être utilisé pour servir le trafic en lecture.

Disponibilité et fiabilité

L'utilisation d'Amazon VPC permet d'isoler vos instances de base de données dans votre propre réseau virtuel et de vous connecter à votre infrastructure informatique existante à l'aide d'une connexion VPN IPsec cryptée conforme aux normes du secteur. Pour en savoir plus sur l'utilisation d'Amazon RDS dans un VPC, reportez-vous au manuel Amazon RDS User Guide. De plus, Amazon RDS vous permet de configurer les paramètres de pare-feu et de contrôler l'accès réseau à vos instances DB.

Amazon RDS pour Oracle prend également en charge les modes Transparent Data Encryption et Native Network Encryption, qui font partie des options de sécurité avancée (Advanced Security) d'Oracle Database Enterprise Edition. Avec l'option Transparent Data Encryption, Amazon RDS assure la gestion du portefeuille (« wallet ») Oracle et de la clé de chiffrement principale pour l'instance DB. La prise en charge du chiffrement transparent des données est intégrée à AWS CloudHSM, ce qui vous permet de générer, stocker et gérer vos clés cryptographiques en toute sécurité sur des appliances HSM (Hardware Security Module ou Module de sécurité matérielle) en location exclusive au sein du cloud AWS.

Travailler avec Amazon RDS pour Oracle

Amazon RDS vous permet d'utiliser AWS Management Console ou un simple ensemble d'API de services web pour créer, supprimer et modifier des instances de base de données relationnelle (instances DB). Vous pouvez également contrôler l'accès et la sécurité de votre/vos instances et gérer vos sauvegardes et instantanés de base de données. Pour obtenir une liste complète des API Amazon RDS disponibles, consultez le manuel Amazon RDS API Guide.

Migration vers Amazon RDS pour Oracle

Pour en savoir plus sur la migration vers Amazon RDS à l'aide d'AWS Database Migration Service, consultez le manuel AWS Database Migration Service Guide for Oracle.

Pour plus d'options sur l'importation de données dans Amazon RDS, consultez le manuel Amazon RDS Data Import Guide for Oracle.

Éditions Oracle Database

Amazon RDS prend actuellement en charge plusieurs éditions Oracle Database. La prise en charge d'une édition donnée dépend du modèle de licence. Pour de plus amples informations sur les modèles de licence proposés par Amazon RDS pour Oracle, consultez la liste des prix :

  • Standard Edition One : licence incluse, Réutilisez vos licences
  • Standard Edition Two : licence incluse, Réutilisez vos licences
  • Standard Edition : Réutilisez vos licences
  • Enterprise Edition : Réutilisez vos licences

Paiement à l'utilisation

Vous serez facturé à la fin de chaque mois pour les ressources Amazon RDS que vous avez réellement consommées. Dès lors qu'une instance DB que vous avez créée est disponible à la connexion, chaque heure d'exécution de votre instance DB vous sera facturée. Chaque instance DB sera exécutée jusqu'à son arrêt, qui a lieu lorsque vous envoyez un appel API pour supprimer l'instance DB ou en cas de défaillance de l'instance. Les heures d'instance DB partielles consommées sont facturées en tant qu'heures entières. Outre les heures d'instance DB, vos stockages mensuels, demandes E/S et sauvegardes vous sont également facturés. Si vous dimensionnez votre capacité de stockage pendant la période de facturation, votre facture sera ajustée au prorata.

Pour plus d'informations, consultez la page des tarifs Amazon RDS pour Oracle.

Utilisation prévue et restrictions

Votre utilisation de ce service est soumise au Contrat client Amazon Web Services.

Product-Page_Standard-Icons_01_Product-Features_SqInk
En savoir plus sur la tarification du produit

Vous pouvez essayer Amazon RDS gratuitement. Paiement en fonction de l'utilisation. Il n'y a pas de frais minimums.  

En savoir plus 
Product-Page_Standard-Icons_02_Sign-Up_SqInk
Créer gratuitement un compte

Obtenez un accès instantané à l'offre gratuite d'AWS. 

S'inscrire 
Product-Page_Standard-Icons_03_Start-Building_SqInk
Commencez à créer sur la console

Démarrez avec Amazon RDS for Oracle sur la console AWS.

Se connecter