Face aux fluctuations des prix, des stratégies, des technologies et des préférences des clients, BP a besoin d’agilité pour rester compétitifs. Et cette agilité, AWS nous l’offre. Récemment, en une semaine seulement, nous avons intégralement mis en service 220 machines virtuelles sur AWS, allant de la planification initiale au schéma de conception d’applications, en passant par la mise en service et la production.
Steve Fortune Directeur informatique du Groupe

BP est une firme internationale spécialisée dans le domaine de l’énergie largement présente dans le système énergétique mondial. Elle fournit aux clients des carburants pour le transport, de l’énergie pour le chauffage et l’éclairage, des lubrifiants pour faire fonctionner les moteurs et des produits pétrochimiques entrant dans la composition d’une variété d’objets du quotidien, par exemple les peintures, les vêtements et les emballages. L’entreprise produit quotidiennement environ 3,3 millions de barils d’équivalents pétrole. BP dispose de réserves totales de 17,81 milliards de barils d’équivalents pétrole. Elle est active dans plus de 70 pays. Le segment amont de l’entreprise est chargé de l’exploitation pétrolière et gazière, du développement des gisements et de la production, tandis que le segment aval s’occupe du raffinage, ainsi que de la commercialisation des carburants, des lubrifiants et des produits pétrochimiques. BP compte 18 000 stations-service et plus de 74 000 employés à travers le monde.

L'organisation des services d'informations et de technologies (IT&S, Information & Technology Services) de BP gère de nombreuses applications SAP utilisées par des milliers d'employés dans le monde. Ces applications sont essentielles dans les activités quotidiennes de la chaîne d’approvisionnement, du circuit de la commande à l’encaissement, d’achat et financières de l’entreprise.

Face à la volonté de BP de poursuivre la simplification et la modernisation de ses activités, IT&S se devait d’innover en termes d’agilité et de flexibilité afin d’accompagner les projets de l’entreprise. « Par le passé, BP a investi dans nos centres de données. Cependant, nous n’utilisions pas entièrement notre infrastructure, et rendre un projet opérationnel pouvait nécessiter des mois », déclare Fortune. « Nous savions que nous devions opter pour des solutions qui optimisent notre flexibilité et notre réactivité. Notre stratégie a évolué. Face aux fluctuations des prix, des politiques, des technologies et des préférences des clients, nous avions besoin d’agilité pour rester compétitifs. Et cette agilité, AWS nous l’offre. »

BP a choisi AWS comme fournisseur de technologies cloud à cause d’une de ses applications SAP exécutée sur sa plateforme mondiale Castro Business, car ce fournisseur pouvait, de toute évidence, répondre à nos exigences en termes de flexibilité, d’agilité et de fiabilité.

BP avait entamé son adoption du cloud pour des charges de travail SAP en implémentant, pour un départ, un système d’information et d’établissement de rapports par analyse agile basé sur SAP HANA dans AWS. BP utilise la solution pour fournir des tableaux de bord d’analyse aux dirigeants, et des données financières au département financier de l’entreprise.

Le succès de cette implémentation a poussé BP à migrer son premier ECC de production sur AWS. Elle a travaillé en étroite collaboration avec les équipes d’AWS Enterprise Support pour que l’opération se déroule en toute harmonie. La solution utilise les instances R4 Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2). Les instances R4 sont des instances optimisées pour la mémoire pouvant exécuter des applications en mémoire à grande échelle.

En exécutant le système ECC dédié aux lubrifiants sur AWS, BP a réalisé d’énormes économies de coûts de licences annuelles, d’assistance et de maintenance, et déplacera l’ensemble de son environnement SAP vers le cloud dans les 18 prochains mois. Dans l’exemple de Castrol, BP a maintenu 11 serveurs physiques, y compris des serveurs de bases de données et d’applications, afin de soutenir l’instance de production. Ces serveurs peuvent désormais être mis hors service. De plus, le système était sous-utilisé durant son hébergement sans un centre de données sur site. Sur AWS, BP ne paie que pour les ressources qu’elle utilise, et peut adapter la taille du système en fonction des besoins de traitement, ce qui lui permet de contrôler bien plus efficacement les coûts.

Migrer sur AWS a également permis d’accroître les performances du système ERP dédié aux lubrifiants. Et en termes de délais de réponse moyens, le système est environ 40 % plus rapide sur le Cloud AWS.

En savoir plus sur les solutions AWS sur SAP