Nous n'avons aucune inquiétude quant à la sécurité ou la conformité. Il n'est pas aisé de reproduire les mêmes niveaux de sécurité dont nous bénéficions sur site, mais en travaillant sur la plate-forme AWS, nous sommes sûrs d'adopter les bonnes pratiques en matière de protection des données, d'accès au réseau et d'autres mesures de sécurité.
Leandro Gelasi Responsable informatique

La Corte dei conti (Cdc), ou la Cour des comptes italienne, est responsable de la vérification et de la surveillance des comptes et des budgets de toutes les institutions publiques d'Italie. Fondée en 1862, ses attributions sont définies dans l'article 100 de la constitution italienne, qui décrit en détail le rôle judiciaire et administratif de la cour dans la protection des fonds publics, ainsi que dans la « prévention du gaspillage et de la mauvaise gestion des finances publiques ».

Malgré ses racines profondes, la Cdc n'est pas restée figée dans le passé. L'institution comprend que la modernisation est essentielle pour rester pertinente dans un monde en rapide mutation, et a donc accepté le changement au niveau de ses processus et de sa structure. L'informatique a joué un rôle important dans cette transition. Comme l'explique Leandro Gelasi, directeur informatique de la Corte dei conti : « Nous sommes fermement engagés en faveur d'une amélioration continue, et pour soutenir cet objectif, nous avons besoin d'une infrastructure informatique agile et élastique ».

Gelasi et son équipe ne souhaitaient plus s'acquitter de la tâche chronophage que représentait la gestion d'une infrastructure informatique physique. « Nous voulions nous concentrer sur la prestation d'un service d'excellence, plutôt que sur la gestion du matériel », explique-t-il. Cette amélioration de l'efficacité est allée de pair avec une initiative plus vaste visant à améliorer la productivité des employés. « Nous voulions changer la façon de travailler de nos 3 000 employés, en leur permettant d'accéder à des applications partout et sur n'importe quel appareil. Mais nous devions nous assurer que la flexibilité du personnel ne compromettait pas la sécurité des données », explique Gelasi.

Etant donné son rôle de premier plan dans le contrôle des finances publiques, et puisque le gouvernement italien exigeait que les agences réduisent les dépenses informatiques en accord avec des restrictions budgétaires plus vastes, la Cdc a également dû se concentrer sur la réduction de ses propres coûts. Avec une infrastructure largement basée sur Citrix, la Corte dei conti a beaucoup investi pour former son personnel à cette technologie. L'institution souhaitait tirer le meilleur parti de cet investissement, tout en améliorant l'agilité de son architecture.

Pour relever ce défi, l'institution avait besoin d'un environnement de cloud hybride. La Cdc a choisi Amazon Web Services (AWS) et le partenaire consultant de niveau Avancé d'AWS XPeppers pour la soutenir dans cette démarche, en commençant par l'adoption d'une infrastructure de bureau virtuel (VDI) reposant sur Amazon WorkSpaces. Comme l'explique Gelasi : « Nous avons examiné AWS et nous sommes aperçus que c'était la plate-forme idéale pour notre migration vers le cloud. Nous avions déjà travaillé avec XPeppers par le passé. Notre premier choix s'est donc porté sur l'entreprise pour nous aider à passer à AWS et assurer une intégration transparente à notre environnement Citrix ».

L'infrastructure fonctionne sur 25 instances Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2), qui s'exécutent uniquement pendant les heures de bureau, entre 8 h 00 et 20 h 00. La Cdc utilise AWS Lambda pour organiser le démarrage et l'arrêt de chaque instance. Chaque service possède un Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) dédié et une connexion VPN entre les VPC et les centres de données de la Cdc.

Comme l'indique Paolo Latella, architecte de solutions chez XPeppers : « Etant donné qu'elle traite des données sensibles, la Corte dei conti a besoin d'une architecture sécurisée. Nous avons travaillé avec la Cdc pour expliquer les bonnes pratiques dans le cloud, en nous assurant que l'institution respecte les plus haut niveaux de sécurité ». Par exemple, AWS Identity and Access Management (IAM) aide la cour à contrôler l'accès aux ressources et Amazon CloudWatch permet à l'équipe d'assurer le bon fonctionnement des applications. De plus, par le biais d'AWS Marketplace, la Cdc peut choisir les logiciels et les services dont elle a besoin pour mettre en place un modèle de sécurité qui réplique sa structure sur site.

Tout d'abord, Gelasi et son équipe peuvent travailler en toute sécurité dans le cloud. « Nous n'avons aucune inquiétude quant à la sécurité ou la conformité », indique-t-il. « Il n'est pas aisé de reproduire les mêmes niveaux de sécurité dont nous bénéficions sur site, mais en travaillant sur la plate-forme AWS, nous sommes sûrs d'adopter les bonnes pratiques en matière de protection des données, d'accès au réseau et d'autres mesures de sécurité. »

Et d'ajouter : « Le service dont nos utilisateurs bénéficient est grandement amélioré. Nous avons eu très peu de retours, ce qui excellent pour nous. Le proverbe "pas de nouvelles, bonnes nouvelles" s'applique aussi à l'informatique ». De plus, les utilisateurs internes bénéficient d'une plus grande plus souplesse et peuvent accéder partout aux applications sur leurs ordinateurs portables, tablettes et smartphones. « Nous avons permis aux employés de la cour tels que les magistrats de travailler efficacement à domicile. Auparavant, ils pouvaient accéder aux applications uniquement au bureau, mais ils peuvent désormais y accéder partout. Ils sont donc beaucoup plus productifs. La prise de décisions est plus rapide et l'ensemble du système fonctionne mieux. C'est un succès pour toute l'organisation », indique Gelasi.

La gestion des processus étant également facilitée, l'équipe informatique de la Cdc peut donc se concentrer sur le développement de services pour les clients internes et externes. L'un des objectifs de l'équipe informatique, dans le cadre de l'initiative plus vaste de l'organisation visant à améliorer l'efficacité, est de proposer des services aux organismes publics de toute l'Italie. Comme l'explique Gelasi : « Grâce à notre infrastructure AWS, il nous est plus facile de proposer des services informatiques à d'autres institutions, ce qui leur permet de réduire les coûts en accord avec les initiatives gouvernementales ».

Et d'ajouter : « Nous réalisons également des économies dans le cloud ». « La migration vers AWS nous a permis d'économiser 40 000 euros de frais de matériel. » Les dépenses d'exploitation sont plus difficiles à déterminer, mais Gelasi est convaincu qu'avec le projet VDI, la Cdc réduit sa consommation d'énergie et réalise des économies sur la climatisation et l'électricité. « L'un des moteurs du projet était de bénéficier d'une meilleure visibilité sur les coûts et d'être plus responsables », explique-t-il. « Quand nous aurons transféré une plus grande partie de notre infrastructure vers le cloud AWS, nous pourrons également y parvenir. »

Après avoir déployé avec succès la solution VDI pour 250 utilisateurs de la Cdc, l'équipe procède désormais à son lancement dans toutes les régions de l'organisation, pour donner, à terme, aux 3 000 employés les outils dont ils ont besoin pour être plus productifs. La cour collabore également avec XPeppers pour créer sa solution de reprise après sinistre sur AWS et transférer plus de charges de travail vers le cloud afin de gagner en souplesse. « Le plus grand avantage de travailler dans le cloud AWS ? Je ne peux pas citer qu'un seul avantage », explique Gelasi. « C'est un tout. Nous avons gagné en souplesse, nous pouvons évoluer en toute transparence et nous avons plus de temps pour proposer un excellent service à nos clients. »

  • Un partenaire de niveau Avancé du réseau de partenaires AWS (APN). XPeppers aide ses clients à réussir leur migration vers le cloud et à mettre en place des pratiques d'intégration et de livraison continues.
  • Pour découvrir comment XPeppers peut aider votre entreprise à créer et gérer votre environnement AWS, consultez l'entrée XPeppers dans l'annuaire des partenaires AWS.  

Pour découvrir comment AWS peut vous aider à transférer vos applications vers le cloud, consultez notre page consacrée aux applications d'entreprise.