En termes de rapport prix/performances, AWS se détachait clairement du lot, car il offre un meilleur service à moindre coût. AWS propose des outils spécifiques qui évaluent notre environnement existant avant de déterminer la solution la plus économique
Marco van den Berg Responsable des systèmes d'information

Fondé en 1960 et situé à Los Baños, aux Philippines, l'Institut international de recherche sur le riz (IRRI) développe des variétés de riz capables de résister aux différents événements potentiellement dommageables comme la sécheresse, les inondations ou les maladies. L'IRRI est un organisme à but non lucratif comptant plus d'un millier d'employés répartis dans 17 pays producteurs de riz en Asie et en Afrique. Il fait également partie du groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (CGIAR), un consortium visant à éradiquer la faim et la pauvreté dans les pays en développement.

Jusqu'à 2012, l'IRRI utilisait des systèmes de planification des ressources professionnelles (ERP) configurés localement pour accomplir des tâches administratives. Cependant, ces systèmes sur site n'étaient pas intégrés et empêchaient donc les partenaires du CGIAR de bénéficier d'une vue unique des opérations agricoles à travers le monde. L'IRRI et d'autres organismes membres ont décidé de créer un système ERP commun visant à réduire les coûts, à collaborer plus étroitement et à assurer des formations coordonnées et des activités de développement de logiciels. « Si l'un de nos donateurs souhaite obtenir un type spécifique de rapport sur l'état d'avancement de l'un de nos projets de recherche, et qu'un organisme membre développe un module permettant de générer un tel rapport, cette fonctionnalité doit être mise à la disposition des autres organismes participants », explique Marco van den Berg, directeur informatique de l'IRRI.

Le système unifié devait être disponible et accessible aux partenaires et aux bureaux du monde entier. « L'IRRI possède des bureaux répartis dans 18 pays et compte 150 employés au Bangladesh et 120 en Inde. Notre personnel avait besoin d'un accès pour mettre à jour les systèmes de gestion des finances, des ressources humaines et des projets afin de nous permettre de fonctionner efficacement », indique M. van den Berg. Le système exigeait également d'être pris en charge par une infrastructure flexible et agile, afin de permettre le développement rapide de nouvelles fonctionnalités, et devait pouvoir être facilement étendu à de nouvelles régions et de nouveaux organismes.

En 2012, les partenaires du CFIAR ont passé en revue un éventail de fournisseurs proposant une infrastructure hébergée en vue de distribuer le système ERP commun. L'équipe a achevé son évaluation au début de l'année 2013, et a constaté que les services AWS (Amazon Web Services) se démarquaient de la concurrence en termes de prix et de performances. « En termes de rapport prix/performances, AWS se détachait clairement du lot, car il offre un meilleur service à moindre coût. AWS propose des outils spécifiques qui évaluent notre environnement existant avant de déterminer la solution la plus économique », explique Marco van den Berg.

Dans le cadre du projet de système ERP, l'IRRI et les autres partenaires ont déployé un nouvel environnement sur AWS dans le but de tester la nouvelle version d'un logiciel, la nouvelle version d'une base de données ou la mise à niveau d'un système d'exploitation. Les partenaires ont mis en place et financé une équipe de services partagés constituée d'architectes et d'experts AWS et ont démarré l'implémentation en 2013.

L'équipe et les partenaires ont adopté une approche progressive afin que le projet reste gérable. WorldFish est un organisme international basé à Penang, en Malaisie, qui effectue des recherches sur la façon dont l'industrie de la pêche et l'aquaculture peuvent contribuer à réduire la faim. Il a été le premier à bénéficier du système ERP combiné, suivi par l'IRRI et le Centre international de la pomme de terre basé à Lima, au Pérou. L'équipe a adopté une approche de « conception assistée » qui leur a permis de trouver un terrain d'entente entre les trois organismes afin de standardiser les systèmes et les processus. Des solutions complémentaires ont été développées pour répondre aux exigences de chaque partenaire. « La migration vers le système combiné de planification des ressources professionnelles a obligé l'IRRI à remplacer tous ses modules hérités de gestion des finances, des ressources humaines, des projets et des ressources matérielles, ainsi qu'à transférer l'ensemble de ses données historiques », ajoute le directeur informatique. « Les trois premiers partenaires ont pu bénéficier du nouveau système avant la fin de l'année 2014. »

Le projet s'est heurté à quelques difficultés. Certains partenaires s'appuyaient fortement sur un équipement sur site et une approche de budgétisation basée sur les dépenses d'investissement. Ils ont dû mettre à niveau leurs réseaux, leur bande passante et leurs processus de budgétisation afin de prendre en charge un modèle de dépenses opérationnelles basé sur le cloud.

Le système ERP s'exécute dans une instance Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) pour assurer séparation et sécurité au niveau de l'infrastructure AWS partagée. Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) fournit des ressources de calcul permettant d'exécuter des serveurs Web, d'applications et de bases de données, tandis qu'Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) et Amazon Elastic Block Storage (Amazon EBS) proposent le stockage et l'archivage à court terme des données opérationnelles. Amazon Glacier permet aux organismes d'archiver des données à long terme. Les partenaires continuent à modifier et à optimiser leur infrastructure afin de réduire les coûts, d'améliorer les performances et de favoriser le développement du système ERP. « Nous avons pu réduire nos coûts d'infrastructure pour le système de planification des ressources professionnelles à plusieurs reprises grâce au service AWS Trusted Advisor », affirme M. van den Berg. « Par ailleurs, nous sommes intéressés par Amazon Route 53 afin de fournir des services de noms de domaine, et nous envisageons d'exécuter notre base de données dans Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) pour une évolutivité et des performances accrues. »

L'entreprise a récemment procédé à la mise à niveau vers AWS Support avec le programme de support Business, qui met les entreprises en relation avec les membres de l'équipe technique AWS afin de résoudre les problèmes et de dispenser une formation aux équipes.

L'exécution du système ERP combiné sur AWS présente plusieurs avantages pour l'IRRI et les autres partenaires. Si les partenaires ont besoin de tester la nouvelle version d'un logiciel, ils peuvent lancer un environnement de test spécialisé en deux heures seulement. « Je peux fournir à quiconque au sein de l'organisme un serveur virtuel et un système d'exploitation en quelques minutes, plutôt que de devoir attendre plusieurs semaines qu'un fournisseur nous approvisionne en matériel », précise Marco van den Berg.

A ce jour, les partenaires ont réduit de jusqu'à 30 % leurs coûts d'infrastructure technologique globaux en exécutant leur système ERP combiné sur AWS. Pour l'IRRI, le déploiement de ce système, d'un système de bibliothèque et d'autres applications sur AWS a libéré des fonds désormais affectés à des activités de recherche telles que l'analyse génomique.

L'accessibilité a également connu une amélioration. Le système ERP basé sur le cloud est accessible aux membres du personnel des partenaires à partir de n'importe quel emplacement disposant d'une connexion Internet. « Le système de planification des ressources professionnelles basé sur le cloud sur AWS nous permet désormais de mieux soutenir et mobiliser des individus qui voyagent dans le monde entier et dans nos bureaux nationaux. Le service est également accessible et disponible indépendamment des variations de disponibilité de l'électricité aux Philippines ou des dommages causés à l'infrastructure par les nombreux typhons qui touchent la région chaque année », déclare le directeur informatique.

Les partenaires du CGIAR ont atteint un taux de disponibilité de 99,999 % pour le système ERP grâce aux outils et technologies AWS, donnant au personnel l'assurance que les données métier critiques seront accessibles lorsqu'ils en auront besoin.

S'il a été difficile de convaincre l'IRRI et les autres partenaires du CGIAR de migrer vers AWS, selon Marco van den Berg, le jeu en valait la chandelle. « Notre auditeur a demandé à visiter la salle des serveurs, et j'ai dû lui avouer que je ne savais pas où elle se trouvait. Il a été satisfait une fois que nous lui avons fourni toutes les certifications et les attestations pertinentes provenant d'AWS », indique M. van den Berg. La migration vers AWS a également incité certains partenaires à investir davantage dans la bande passante et la connectivité, ce qui leur permet de lancer des projets de recherche plus rapidement.

Pour l'IRRI et les autres partenaires, le projet ERP est loin d'être terminé. L'IRRI utilise des outils et des technologies AWS dans le cadre d'un projet visant à établir et à publier la séquence complète de génomes de 3 000 types de riz différents, ainsi qu'à traiter des données satellites afin de déterminer l'état des cultures de riz en Asie. « A ce jour, AWS nous a permis d'obtenir d'excellents résultats. Nous sommes impatients d'utiliser la plate-forme pour gagner encore en efficacité et lancer de nouveaux projets à l'avenir », conclut Marco van den Berg.

Pour découvrir comment AWS peut vous aider à gérer vos applications d'entreprise, consultez notre page consacrée aux applications d'entreprise.