Comment créer une instance de réplication AWS DMS ?

Date de la dernière mise à jour : 13/12/2019

Comment créer une instance de réplication dans AWS Database Migration Service (AWS DMS) ?

Brève description

Vous pouvez créer et modifier une instance de réplication à l'aide de la console AWS DMS, de l'interface de ligne de commande AWS (AWS CLI), ou de la référence d'API AWS DMS. La résolution suivante utilise la console AWS DMS.

Remarque : avant de commencer, créez un groupe de sous-réseaux de réplication ayant au moins deux sous-réseaux dans deux zones de disponibilité.

Résolution

Créer une instance de réplication

  1. Ouvrez la console AWS DMS. Ensuite, choisissez« Replication instances » (Instances de réplication) dans le volet de navigation.
  2. Choisissez « Create replication instance » (Créer une instance de réplication).
  3. Configurez les paramètres suivants :
    « Name » (Nom) - Saisissez un nom.
    Description - Saisissez une description.
    « Instance class » (Classe d’instance) – Choisissez la classe d'instance. Pour plus d'informations, consultez la rubrique Sélection de l'instance de réplication AWS DMS appropriée pour votre migration.
    Engine version (Version de moteur) – Choisissez votre version de moteur.
    Allocated storage (Stockage alloué) – AWS DMS n'utilise pas beaucoup de stockage. En effet, le stockage est principalement consommé par les fichiers journaux et les transactions mises en cache. Pour plus d'informations sur le stockage alloué, consultez Allocated storage (Stockage alloué) dans le tableau qui apparaît dans Create a Replication Instance (Créer une instance de réplication).
    VPC – Sélectionnez le Virtual Private Cloud (VPC) dans lequel vous souhaitez que l'instance se trouve.
    Multi-AZ – Sélectionnez Yes (Oui) ou No (Non). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Utilisation d'une instance de réplication AWS DMS.
    Publicly accessible (Accessible au public) – Choisissez cette option si vous souhaitez que l'instance de réplication soit accessible depuis Internet.
  4. Développez la section Advanced security and network configuration (Sécurité avancée et configuration réseau), puis configurez les éléments suivants :
    Replication subnet group (Groupe de sous-réseaux de réplication) – Sélectionnez le groupe de sous-réseaux de réplication que vous avez créé.
    Availability Zone (Zone de disponibilité) – Zone de disponibilité Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) dans laquelle l'instance de réplication sera créée.
    VPC security group(s) (Groupe(s) de sécurité d'un VPC) – Choisissez un groupe de sécurité d'un VPC que vous souhaitez attribuer à l'instance de réplication pour gérer le trafic sortant.
    KMS master key (Clé principale KMS) – Choisissez la clé de chiffrement à utiliser pour chiffrer le stockage de réplication et les informations de connexion. Vous pouvez choisir la clé par défaut avec un alias (aws/dms) ou une clé gérée par le client (CMK). Pour plus d'informations, consultez la rubrique Définition d'une clé de chiffrement et spécification des autorisations KMS.
  5. Développez la section Maintenance pour gérer le moment où les modifications et les mises à jour logicielles se produisent sur l'instance de réplication.
    Auto minor version upgrade (Mise à niveau automatique des versions mineures) – Choisissez cette option pour que les mises à niveau mineures du moteur s'appliquent automatiquement à l'instance de réplication pendant le créneau de maintenance.
    Maintenance window (Créneau de maintenance) – Choisissez cette option pour désigner une plage de temps hebdomadaire pendant laquelle la maintenance du système peut se produire. Cette plage est exprimée en temps universel coordonné (UTC).
  6. Sélectionnez Create (Créer).

Pour plus d'informations sur votre instance de réplication, consultez la commande de l'interface de ligne de commande AWS pour describe-replication-instances.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Cette page peut-elle être améliorée ?


Vous avez besoin d'aide ?