Les commandes standard ne permettent pas d'exécuter certaines tâches courantes d'administration de base de données dans Amazon RDS. Voici quelques exemples :

  • Mise en ligne d'une base de données
  • Transfert d'une base de données dans une instance en miroir
  • Annulation d'un session ou d'une requête active
  • Changement de fichiers journaux en ligne

Quelle est la marche à suivre pour effectuer des tâches DBA pour des instances DB RDS qui exécutent divers moteurs de base de données ?

Pour offrir une expérience de service managé, Amazon RDS ne fournit pas l'accès shell aux instances DB et limite l'accès à certaines tables et procédures système qui requièrent des privilèges avancés.

Si vous recevez un message d'erreur d'autorisation ou de privilège lors de l'exécution d'une commande DBA courante ou de la modification du paramètre d'une variable de base de données, consultez l'une des rubriques ci-dessous pour découvrir la procédure à suivre avec Amazon RDS :
Oracle Annexe : Tâches courantes DBA pour Oracle
MySQL Annexe : Tâches courantes DBA pour MySQL
MariaDB Annexe : Tâches courantes DBA pour MariaDB
SQL Server Annexe : Tâches courantes DBA pour SQL Server
PostgreSQL Annexe : Tâches courantes DBA pour PostgreSQL

RDS, accès shell, limité, commandes standard, tâches DBA, service géré, accès à la procédure stockée, accès à la table, restreint, utilisateur principal


Cette page vous a-t-elle été utile ? Oui | Non

Retour au Centre de connaissances AWS Support

Vous avez besoin d'aide ? Consultez le site du Centre AWS Support.

Date de publication : 19/11/2015