Pourquoi mon instance de base de données Amazon RDS a-t-elle basculé ?

Date de la dernière mise à jour : 30/12/2019

Mon instance de base de données Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) a basculé. Comment puis-je identifier la raison pour laquelle l'instance de base de données a basculé ?

Brève description

En cas de panne planifiée ou non planifiée pour une instance de base de données multi-AZ, Amazon RDS bascule automatiquement vers un réplica de secours ou une instance secondaire dans une autre zone de disponibilité. En fonction de l'activité de votre base de données au moment de la panne, le basculement dure généralement entre 60 et 120 secondes. Pour plus d'informations, consultez le processus de basculement pour Amazon RDS.

Résolution

Pour voir si un basculement s'est produit, ouvrez la console Amazon RDS, puis choisissez événements dans le volet de navigation. Si la journalisation AWS CloudTrail est activée, vous pouvez passer en revue les journaux pour voir si l'événement était planifié ou non. Par exemple, la mise à l’échelle du calcul ou l'application de mises à niveau du système d'exploitation en attente peut déclencher un basculement.

S'il n'y a aucun événement répertorié et qu'il n'y a aucun journal CloudTrail, le basculement peut être provoqué par l'une des actions suivantes :

  • Échecs de zone de disponibilité
  • Échecs du nœud de calcul de l'instance de base de données principale
  • Problèmes de mise en réseau avec l'instance de base de données principale
  • Problèmes de stockage ou de volume Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS)

Lorsque ces types de pannes non planifiées ont lieu, Amazon RDS surveille et identifie le problème. Ensuite, Amazon RDS bascule automatiquement pour minimiser les temps d'arrêt.


Cet article vous a-t-il été utile ?

Cette page peut-elle être améliorée ?


Vous avez besoin d'aide ?