Comment résoudre les problèmes liés à une base de données Amazon RDS qui se trouve dans un état incompatible-network ?

Date de la dernière mise à jour : 13/05/2020

Mon instance de base de données Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) est dans un état incompatible-network. Qu'est-ce que cela signifie et comment puis-je le corriger ?

Brève description

Un état incompatible-network indique qu'une ou plusieurs des conditions suivantes sont remplies pour l'instance de base de données Amazon RDS :

  • Il n'y a pas d'adresse IP disponible dans le sous-réseau dans lequel l'instance de base de données RDS a été lancée.
  • Le sous-réseau mentionné dans le groupe de sous-réseaux de base de données Amazon RDS n'existe plus dans le Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC).
  • L'instance de base de données RDS est accessible publiquement, mais les noms d'hôte DNS et la résolution DNS des options sont désactivés. Les deux options doivent être activées pour qu'une instance de base de données RDS soit publiquement accessible.
  • Vous avez atteint votre quota de service pour les interfaces réseau Elastic au sein de la région AWS que vous utilisez et vous devez demander une augmentation de quota de service.
  • L'interface réseau Elastic d'origine de l'instance de base de données RDS a été supprimée lorsque l'instance a été arrêtée. Lorsque l'instance de base de données RDS a été redémarrée, l'interface réseau Elastic n'a pas été trouvée.

L'état incompatible-network de votre instance de base de données RDS peut provenir de l'exécution de l'une des actions suivantes :

  • Modification de la classe d'instance de la base de données RDS.
  • Modification de l'instance de base de données RDS pour utiliser un déploiement multi-AZ.
  • Remplacement d'un hôte en raison d'un événement de maintenance.
  • Lancement d'une instance de base de données RDS de remplacement.
    Création d'une nouvelle instance de base de données RDS une fois que le quota pour les interfaces réseau Elastic a été atteint.
  • Restauration à partir d'un instantané de sauvegarde.
  • Démarrer une instance de base de données RDS avortée.

Pour plus d'informations sur les raisons pour lesquelles votre instance de base de données RDS peut se trouver dans un état incompatible-network, consultez Affichage des événements Amazon RDS.

Solution

L'état incompatible-network signifie que l'instance de base de données RDS peut toujours être accessible au niveau de la base de données, mais que vous ne pouvez pas modifier ni redémarrer l'instance. Pour cette raison, il est recommandé de toujours disposer d'une sauvegarde (instantanée ou logique) pour être sûr de pouvoir restaurer les données dans une autre instance de base de données RDS, au cas où votre instance de base de données RDS entrerait dans un état incompatible-network.

  1. Ouvrez la console Amazon RDS, puis sélectionnez Databases (Bases de données) dans le volet de navigation.
  2. Choisissez l'instance de base de données RDS qui est dans l'état incompatible-network, puis notez l'ID du VPC et les ID de sous-réseau à partir du volet Connectivity & Security (Connectivité et sécurité).
  3. Ouvrez la console VPC Amazon, puis sélectionnez Your VPCs (Vos VPC) dans le volet de navigation.
  4. Sélectionnez le VPC que vous avez noté précédemment, choisissez Actions, puis Edit DNS hostnames (Modifier les noms d'hôte DNS). Si DNS hostnames (Noms d’hôte DNS) n’est pas activé, cochez la case pour activer.
  5. Dans Your VPCs (Vos VPC), sélectionnez le VPC que vous avez noté précédemment, choisissez Actions, puis sélectionnez Edit DNS resolution (Modifier la résolution DNS). Si la DNS resolution (Résolution DNS) n'est pas activée, cochez la case pour l'activer.
  6. Choisissez Subnets (Sous-réseaux) dans le volet de navigation, puis confirmer que tous les sous-réseaux notés précédemment à partir de la section des détails de l'instance de base de données RDS sont répertoriés et ont des adresses IP disponibles.
  7. Ouvrez la console Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2), puis confirmez que vous n'avez pas atteint le quota des interfaces réseau Elastic. Demandez une augmentation de quota de service si nécessaire.
    Remarque : le quota des interfaces réseau par région AWS est de 350 par défaut, ou votre quota d'instance de base de données RDS à la demande multiplié par cinq, si ce nombre est supérieur à 350. Pour plus d'informations, consultez Network Interfaces (Interfaces réseaux).

Pour corriger une instance de base de données RDS qui est déjà dans un état incompatible-network et si vous avez déjà activé les sauvegardes automatiques de votre instance de base de données RDS, arrêtez temporairement toutes les écritures sur la base de données, puis effectuer une restauration à un instant dans le passé (PITR).

Si vous n'avez pas encore activé les sauvegardes automatiques, créez une nouvelle instance de base de données RDS. Ensuite, migrez les données à l'aide de l'outil de sauvegarde et de restauration de votre choix (par exemple, mysqldump, pg_dump, expdp/impdp) ou à l'aide d'AWS Database Migration Service (AWS DMS).

Important : une fois qu'une instance passe à un état incompatible-network, l'instance de base de données RDS peut ne pas être accessible à la base de données pour effectuer une sauvegarde logique.