Pourquoi ne puis-je pas me connecter à l'éditeur de requêtes Amazon Redshift ?

Date de la dernière mise à jour : 10/09/2020

Lorsque j'essaie de me connecter à l'éditeur de requêtes Amazon Redshift, je reçois l’erreur 502 de passerelle incorrecte ou l’erreur 504 d'expiration du délai d’attente de la passerelle. Comment y remédier ?

Solution

Je ne trouve pas mon cluster Amazon Redshift pour me connecter à l'éditeur de requêtes.

L'éditeur de requêtes prend uniquement en charge les types de nœuds suivants :

  • DC1.8xLarge
  • DC2.large
  • DC2.8xLarge
  • DS2.8xLarge
  • RA3.4xLarge
  • RA3.16xLarge

Remarque : actuellement, l'éditeur de requêtes ne prend pas en charge le routage VPC amélioré.

Pour utiliser un type de nœud différent ou activer le routage VPC amélioré pour votre cluster Amazon Redshift, connectez-vous à votre cluster à l'aide d'un client SQL. SQL Workbench/J est un exemple de client SQL que vous pouvez utiliser.

Je reçois l’erreur « User not authorized » (Utilisateur non autorisé) ou « Access denied » (Accès refusé) lorsque je souhaite me connecter à l'éditeur de requêtes avec Amazon Redshift.

Vous devez disposer des autorisations appropriées pour pouvoir accéder à l'éditeur de requêtes. Pour activer l'accès, attachez les stratégies « AmazonRedshiftQueryEditor » et « AmazonRedshiftReadOnlyAccess » pour AWS Identity and Access Management (IAM) à l'utilisateur IAM qui accède à votre cluster Amazon Redshift.

« AmazonRedshiftQueryEditor » est une stratégie gérée par AWS qui autorise l'action redshift:GetClusterCredentials. Par défaut, l'action RedShift:GetClusterCredentials fournit un accès superutilisateur à la base de données.

Pour plus d'informations sur la façon de fournir l’accès superutilisateur à partir de la console, consultez Activation de l'accès à l'éditeur de requêtes.

Je reçois l’erreur 502 de passerelle incorrecte ou l’erreur 504 d’expiration du délai d’attente de la passerelle lorsque je tente de me connecter à l'éditeur de requêtes.

L’erreur de passerelle incorrecte et l’erreur d'expiration du délai d’attente de la passerelle sont toutes deux provoquées par des problèmes réseau transitoires. Les problèmes entre les serveurs en ligne peuvent entraîner une erreur de passerelle incorrecte. L’erreur d'expiration du délai d’attente de la passerelle peut se produire lorsque votre cluster Amazon Redshift ne reçoit pas de réponse dans le délai d'un serveur en amont. L’erreur d'expiration du délai d’attente peut également survenir lorsque l'utilisation CPU du cluster atteint 100 % pendant une longue période, ou qu’un trop grand nombre de requêtes est exécuté.

Pour corriger ces erreurs, suivez les conseils ci-dessous :

  • Videz votre cache et effacez les cookies de votre navigateur.
  • Utilisez un autre navigateur pour vous connecter à l'éditeur de requête.
  • Utilisez un autre réseau pour vous connecter.
  • Redémarrez votre cluster Amazon Redshift pour redémarrer l'éditeur de requête.
  • Surveillez la charge de travail de votre cluster Amazon Redshift pour vous assurer qu'aucune requête de longue durée n'augmente votre utilisation CPU. Vous pouvez le vérifier en examinant la métrique CPUUtilization dans votre tableau de bord Amazon CloudWatch.
  • Augmentez le nombre de nœuds de calcul sur votre cluster pour vous aider à gérer l'augmentation de la charge de travail. Pour plus d'informations, consultez Clusters et nœuds dans Amazon Redshift.

Ensuite, essayez de vous reconnecter à l'éditeur de requête dans votre cluster Amazon Redshift.

Ma requête est interrompue par l'éditeur de requêtes

Pour empêcher la fin de la requête, utilisez l'éditeur de requêtes pour les requêtes de courte durée qui peuvent être s’exécuter en dix minutes. Pour les requêtes plus longues, utilisez un client SQL tiers tel que SQL Workbench/J. Pour plus d'informations sur l'utilisation de l'éditeur de requête, consultez la section Considérations relatives à l'éditeur de requête.


Cet article vous a-t-il été utile ?


Besoin d'aide pour une question technique ou de facturation ?