Comment lancer une instance de base de données Amazon RDS couverte par l'offre gratuite AWS ?

Date de la dernière mise à jour : 12/10/2021

Je souhaite lancer une instance de base de données Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) entièrement couverte par l'offre gratuite d'AWS.

Brève description

L'offre gratuite d'Amazon RDS vous permet de tester gratuitement Amazon RDS.

Important : pour éviter des frais inutiles, lisez l'offre gratuite d'Amazon RDS avant de lancer des ressources Amazon RDS.

Solution

  1. Ouvrez la console Amazon RDS.
  2. Dans la barre de navigation, sélectionnez votre région dans le sélecteur de région.
  3. Sous la section Créer une base de données, sélectionnez Create database (Créer une base de données).
  4. Dans la section Choisir une méthode de création de la base de données, choisissez Création standard.
  5. Dans la section Engine options (Options de moteur) sélectionnez l'un des types de moteur suivants : MySQL, MariaDB ou Oracle.
    Remarque : Seule la version 12.1.0.2 d'Oracle avec la classe d'instance de base de données db.t3.micro est incluse dans l'offre gratuite.
    Important : L'offre gratuite ne couvre pas les instances de base de données RDS lancées avec les moteurs de base de données Amazon Aurora, Amazon RDS for PostgreSQL ou Amazon RDS for Microsoft SQL Server.
  6. Pour Templates (Modèles), sélectionnez Free tier (Offre gratuite).
  7. Dans la section Settings (Paramètres) entrez l'identifiant d'instance de base de données, le nom d'utilisateur principal et le mot de passe principal.
  8. Pour DB instance class (Classe d'instance de base de données), Storage (Stockage), Connectivity (Connectivité) et Database authentication (Authentication de base de données), sélectionnez les options les mieux adaptées à votre cas d'utilisation ou conservez les configurations par défaut.
    Remarque : les options d'authentification de base de données sont disponibles uniquement si vous sélectionnez MySQL.
    Important : dans la section Storage (Stockage), décochez Enable storage autoscaling (Activer la scalabilité automatique du stockage) pour éviter de payer des frais.
  9. Dans la section Additional configuration (Configuration supplémentaire), pour Initial database name (Nom de base de données initial), entrez un nom pour votre base de données. Pour tous les autres détails de configuration, choisissez les options qui conviennent le mieux à votre cas d'utilisation ou conservez les paramètres par défaut.
    Important : pour Backup (Sauvegarde), décochez Enable automatic backups (Activer les sauvegardes automatiques) pour éviter de payer des frais de stockage pour la conservation des sauvegardes de votre instance Amazon RDS.
  10. Passez en revue les Estimated Monthly costs (Coûts mensuels estimés), puis choisissez Create database (Créer une base de données).

Cet article vous a-t-il été utile ?


Besoin d'aide pour une question technique ou de facturation ?