Qu'est-ce qu'une API ?

Les API sont des mécanismes qui permettent à deux composants logiciels de communiquer entre eux à l'aide d'un ensemble de définitions et de protocoles. Par exemple, le système logiciel du bureau météorologique contient les données météorologiques quotidiennes. L'application météo de votre téléphone « s'entretient » avec ce système via des API et affiche des mises à jour météorologiques quotidiennes sur votre téléphone.

Que signifie l'acronyme API ?

Une API, pour sa part, désigne une interface de programmation d'application. Dans le contexte des API, le terme « application » désigne tout logiciel ayant une fonction distincte. L'interface peut être considérée comme un contrat de service entre deux applications. Ce contrat définit la manière dont les deux parties communiquent entre elles à l'aide de demandes et de réponses. La documentation de l'API contient des informations sur la manière dont les développeurs doivent structurer ces demandes et ces réponses.

Comment fonctionnent les API ?

L'architecture des API s'explique généralement en termes de client et de serveur. Ainsi, l'application qui envoie la demande est appelée le client, tandis que celle qui envoie la réponse est appelée le serveur. Dès lors, dans l'exemple de la météo, la base de données météorologique du bureau est le serveur, et l'application mobile est le client. 

Les API peuvent fonctionner de quatre manières différentes, selon le moment et le motif de leur création.

API SOAP 

Ces API utilisent le protocole simple d'accès aux objets (SOAP). Le client et le serveur échangent des messages via XML. Il s'agit d'une API moins flexible qui était plus fréquemment utilisée par le passé.

API RPC

Ces API sont appelées appels de procédure à distance (RPC). Le client exécute une fonction (ou une procédure) sur le serveur, tandis que le serveur renvoie la sortie au client.

API WebSocket

L'API Websocket est un autre développement d'API web moderne qui utilise des objets JSON pour transmettre des données. Une API WebSocket prend en charge la communication bidirectionnelle entre les applications client et le serveur. Le serveur peut envoyer des messages de rappel aux clients connectés, ce qui le rend plus efficace que l'API REST.

API REST

Ce sont les API les plus demandées et les plus flexibles que l'on retrouve aujourd'hui sur le web. Le client adresse des demandes au serveur sous forme de données. Le serveur utilise les données du client pour exécuter des fonctions internes et renvoie les données de sortie au client. Nous allons examiner les API REST plus en détail ci-dessous.

Que sont les API REST ?

REST est l'abréviation de Representational State Transfer. REST définit un ensemble de fonctions comme GET, PUT, DELETE, etc., que les clients peuvent utiliser pour accéder aux données du serveur. Les clients et les serveurs échangent des données au moyen du protocole HTTP.

La principale fonction de l'API REST consiste à être sans état. L'absence d'état signifie que les serveurs ne sauvegardent pas les données du client entre les demandes. Les demandes du client adressées au serveur sont similaires aux URL que vous saisissez dans votre navigateur pour consulter un site web. La réponse du serveur est constituée de données simples, sans le rendu graphique classique d'une page web.

Qu'est-ce qu'une API web ?

Une API web ou une API de service web est une interface de traitement d'applications entre un serveur web et un navigateur web. Tous les services web sont des API, mais toutes les API ne sont pas des services web. L'API REST est un type particulier d'API web qui utilise le style architectural standard expliqué ci-dessus.

Les différents termes relatifs aux API, comme API Java ou API de service, existent parce qu'historiquement, les API ont été créées avant le World Wide Web. Les API web modernes sont des API REST et les termes peuvent être utilisés de manière interchangeable.

Que sont les intégrations d'API ?

Les intégrations d'API sont des composants logiciels qui mettent automatiquement à jour les données entre les clients et les serveurs. Parmi les exemples d'intégration d'API, citons la synchronisation automatique des données vers le cloud à partir de la galerie d'images de votre téléphone, ou la synchronisation automatique de l'heure et de la date sur votre ordinateur portable lorsque vous changez de fuseau horaire. Les entreprises peuvent également les utiliser pour automatiser efficacement de nombreuses fonctions du système.

Quels sont les avantages des API REST ?

Les API REST offrent quatre avantages principaux :

1. Intégration 

Les API servent à intégrer de nouvelles applications aux systèmes logiciels existants. Cela permet d'accélérer le développement, étant donné que chaque fonctionnalité ne doit pas être écrite en ne partant de rien. Vous pouvez utiliser les API pour tirer parti du code existant.

2. Innovation 

Des secteurs d'activité entiers peuvent changer avec l'arrivée d'une nouvelle application. Aussi, les entreprises doivent réagir rapidement et soutenir le déploiement rapide de services innovants. Pour y parvenir, elles doivent apporter des modifications au niveau de l'API sans avoir à réécrire l'intégralité du code.

3. Expansion

Les API offrent aux entreprises une occasion unique de répondre aux besoins de leurs clients sur différentes plateformes. Par exemple, l'API de cartes permet d'intégrer des informations cartographiques par le biais de sites Web, d'Android, d'iOS, etc. Toute entreprise peut donner un accès similaire à ses bases de données internes en utilisant des API gratuites ou payantes.

4. Facilité de maintenance

L'API fait office de passerelle entre deux systèmes. Chaque système est obligé d'apporter des modifications internes pour que l'API ne soit pas impactée. De cette façon, toute modification future du code par une partie n'a aucune incidence sur l'autre partie.

Quels sont les différents types d'API ?

Les API sont classées à la fois en fonction de leur architecture et de leur champ d'utilisation. Nous avons déjà exploré les principaux types d'architectures d'API, passons donc au champ d'application.

API privées

Elles sont internes à une entreprise et ne servent qu'à connecter des systèmes et des données au sein de l'entreprise.

API publiques 

Elles sont ouvertes au public et peuvent être utilisées par tous. Il peut y avoir ou non une autorisation et un coût associés à ces types d'API.

API partenaire 

Elles ne sont accessibles qu'aux développeurs externes autorisés afin de faciliter les partenariats interentreprises.

API composites 

CElles combinent deux API différentes ou plus pour faire face aux exigences ou aux comportements complexes du système. 

Qu'est-ce qu'un point de terminaison d'API et pourquoi est-il important ?

Les points de terminaison d'API sont les points de contact finaux dans le système de communication des API. Il s'agit notamment des URL des serveurs, des services et d'autres emplacements numériques spécifiques à partir desquels les informations sont envoyées et reçues entre les systèmes. Les points de terminaison d'API sont essentiels pour les entreprises pour les deux raisons principales ci-dessous : 

1. Sécurité

Les points de terminaison d'API rendent le système vulnérable aux attaques. La surveillance d'API est indispensable pour prévenir les abus.

2. Performances

Les points de terminaison d'API, en particulier ceux à fort trafic, peuvent provoquer des goulets d'étranglement et affecter les performances du système.

Comment sécuriser une API REST ?

Toutes les API doivent être sécurisées par le biais d'une authentification et d'un contrôle appropriés. Les deux principaux moyens de sécuriser les API REST sont les suivants :

1. Les jetons d'authentification 

Ils servent à autoriser les utilisateurs à effectuer l'appel d'API. Les jetons d'authentification vérifient que les utilisateurs sont bien ceux qu'ils prétendent être et qu'ils disposent des droits d'accès pour cet appel d'API particulier. Par exemple, lorsque vous vous connectez à votre serveur de messagerie, votre client de messagerie utilise des jetons d'authentification pour sécuriser l'accès.

2. Les clés d'API 

Les clés d'API permettent de vérifier le programme ou l'application à l'origine de l'appel d'API. Elles identifient l'application et s'assurent qu'elle dispose des droits d'accès requis pour effectuer l'appel d'API particulier. Les clés d'API ne sont pas aussi sûres que les jetons, mais elles permettent de surveiller les API afin de recueillir des données sur leur utilisation. Vous avez peut-être remarqué une longue chaîne de caractères et de chiffres dans l'URL de votre navigateur lorsque vous consultez différents sites web. Cette chaîne est une clé d'API que le site web utilise pour effectuer des appels d'API internes.

Comment créer une API ?

Il faut faire preuve de diligence et d'efforts pour créer une API avec laquelle les autres développeurs souhaiteront travailler et à laquelle ils feront confiance. Voici les cinq étapes nécessaires à une conception d'API de qualité :

1. Planifier l'API 

Les spécifications d'API, comme OpenAPI, fournissent le plan pour la conception de votre API. Il est préférable de réfléchir à l'avance aux différents cas d'utilisation et de s'assurer que l'API respecte les normes de développement d'API actuelles.

2. Créer l'API

 Les concepteurs d'API en créent des prototypes à l'aide d'un code réutilisable. Une fois le prototype testé, les développeurs peuvent le personnaliser en fonction des spécifications internes.

3. Tester l'API  

Les tests d'API sont identiques aux tests de logiciels et doivent être menés pour éviter les bogues et les défauts. Des outils de test d'API peuvent être utilisés pour tester l'API contre les cyberattaques.

4. Documenter l'API  

Si les API sont auto-explicatives, la documentation des API fait office de guide pour améliorer la convivialité. Les API bien documentées qui offrent une gamme de fonctions et de cas d'utilisation ont tendance à être plus populaires dans une architecture orientée services.

5. Commercialiser l'API 

Tout comme Amazon est une place de marché en ligne pour la vente au détail, les places de marchés d'API existent pour que les développeurs puissent acheter et vendre d'autres API. La vente de votre API peut vous permettre d'en tirer profit.
Comment créer une API destinée au public à l'aide d'AWS

Que sont les tests d'API ?

Les stratégies de test d'API sont similaires aux autres méthodologies de test de logiciels. L'accent est mis sur la validation des réponses du serveur. Les tests d'API se présentent comme suit :

  • Adresser plusieurs demandes aux points de terminaison d'API pour tester les performances.
  • Rédiger des tests unitaires pour vérifier la logique métier et l'exactitude fonctionnelle.
  • Tester la sécurité en simulant des attaques du système.

Comment rédiger la documentation sur les API ?

La rédaction d'une documentation complète sur les API fait partie du processus de gestion des API. La documentation sur les API peut être générée automatiquement à l'aide d'outils ou rédigée manuellement. Certaines bonnes pratiques sont les suivantes :

  • Rédiger des explications dans un langage facile à lire. Les documents générés par les outils peuvent devenir verbeux et nécessiter une révision.
  • Utilisation d'échantillons de code pour expliquer la fonctionnalité.
  • Tenir à jour la documentation afin qu'elle soit précise et actualisée.
  • Adapter le style d'écriture aux débutants
  • Couvrir tous les problèmes que l'API peut résoudre pour les utilisateurs.

Comment utiliser une API ?

La procédure de mise en œuvre d'une nouvelle API est la suivante :

  1. Obtenir une clé d'API. Pour ce faire, il faut créer un compte vérifié auprès du fournisseur d'API.
  2. Configurer un client d'API HTTP. Cet outil vous permet de structurer facilement les demandes d'API à l'aide des clés d'API reçues.
  3. Si vous ne disposez pas d'un client d'API, vous pouvez essayer de structurer la demande vous-même dans votre navigateur en vous référant à la documentation de l'API.
  4. Une fois que vous êtes à l'aise avec la nouvelle syntaxe de l'API, vous pouvez commencer à l'utiliser dans votre code.

Où puis-je trouver de nouvelles API ?

De nouvelles API web sont disponibles sur les places de marché d'API et dans des répertoires d'API. Les places de marché d'API sont des plateformes ouvertes où n'importe qui peut mettre une API en vente. Les répertoires d'API sont des référentiels contrôlés et réglementés par le propriétaire du répertoire. Les concepteurs d'API spécialisés peuvent évaluer et tester une nouvelle API avant de l'ajouter à leur répertoire.  

Parmi les sites web d'API les plus populaires, citons les suivants :

  • API Rapid - Le plus grand marché mondial d'API avec plus de 10 000 API publiques et un million de développeurs actifs sur le site. RapidAPI permet aux utilisateurs de tester les API directement sur la plateforme avant de s'engager à les acheter.
  • API publiques - La plateforme regroupe les API distantes en 40 catégories de niche, ce qui simplifie la navigation et permet de trouver celle qui répond à vos besoins.
  • APIForThat et APIList - Ces deux sites web proposent des listes de plus de 500 API web, ainsi que des informations détaillées sur leur mode d'utilisation.                                                                                                 

Qu'est-ce qu'une passerelle d'API ?

Une passerelle d'API est un outil de gestion des API pour les entreprises clientes qui utilisent un large éventail de services dorsaux. Les passerelles API gèrent généralement des tâches communes telles que l'authentification des utilisateurs, les statistiques et la gestion des tarifs qui sont applicables à tous les appels d'API.

Amazon API Gateway est un service entièrement géré, qui permet aux développeurs de créer, publier, gérer, surveiller et sécuriser facilement des API à n'importe quelle échelle. Il gère toutes les tâches liées à l'acceptation et au traitement de plusieurs centaines de milliers d'appels d'API simultanés, notamment la gestion du trafic, la prise en charge de CORS, le contrôle des autorisations et des accès, la limitation, la surveillance et la gestion de la version de l'API.

Qu'est-ce que GraphQL ?

GraphQL est un langage de requête qui a été développé spécifiquement pour les API. Il a pour priorité de donner exactement aux clients les données qu'ils demandent et pas plus. Il est conçu pour rendre les API rapides, flexibles et conviviales pour les développeurs. Comme alternative à REST, GraphQL offre aux développeurs Front-End la capacité d'interroger plusieurs bases de données, microservices et API avec un unique point de terminaison GraphQL. Les organisations choisissent de créer des API avec GraphQL, car elles peuvent ainsi développer des applications plus rapidement. Vous pouvez en savoir plus sur GraphQL ici.

AWS AppSync est un service entièrement géré qui facilite le développement d'API GraphQL en se chargeant de la tâche lourde de la connexion sécurisée aux sources de données, comme AWS DynamoDB, AWS Lambda et plus encore. AWS AppSync peut transmettre les mises à jour des données en temps réel à des millions de clients par le biais des Websockets. Pour les applications mobiles et web, AppSync fournit également un accès aux données locales lorsque les appareils sont hors ligne. Une fois déployé, AWS AppSync met automatiquement à l'échelle le moteur d'exécution d'API GraphQL afin de répondre aux volumes des demandes d'API.

Création d'API modernes avec GraphQL

Comment obtenir des services d'API Amazon ?

La gestion des interfaces de programmation d'applications est un composant important du développement moderne des logiciels. Ainsi, il vaut la peine d'investir dans une infrastructure d'API, notamment des outils, une passerelle et une architecture de microservices, tant pour les utilisateurs internes qu'externes.

Amazon API Gateway est doté d'une gamme complète de fonctionnalités permettant de gérer plusieurs API simultanément et efficacement. Vous pouvez effectuer jusqu'à un million d'appels d'API gratuitement en vous inscrivant sur le portail AWS.

AWS AppSync offre une installation, une administration et une maintenance des API GraphQL entièrement gérées, avec une infrastructure sans serveur à haute disponibilité intégrée. Vous ne payez que ce que vous utilisez, sans frais minimum ni utilisation obligatoire du service. Connectez-vous à la console AWS AppSync pour démarrer.

API AWS, étapes suivantes

Parcourir les ressources supplémentaires liées au produit
Afficher l'offre gratuite de l'intégration des applications 
S'inscrire à l'offre gratuite API Gateway

Obtenez gratuitement un million d'appels d'API REST avec l'offre gratuite Amazon API Gateway.

S'inscrire 
Commencer à créer sur la console

Commencez à créer avec API Gateway dans la Console de gestion AWS.

Se connecter