Auparavant, le stockage d’un téraoctet de données de localisation nous coûtait 5 000 $ par mois. Avec Amazon S3, qui nous permet d'appliquer un taux de compression de 90 %, ce stockage ne coûte plus que 5 $ par mois. Ce service est 1 000 fois plus rentable que notre solution préalable.
Sidney Burks Directeur Technique

Fondée à la fin de l’année 2013 et comptant aujourd'hui 60 employés, Ividata est une start-up parisienne spécialisée dans le Big Data. Ayant mis l'accent sur l'innovation et après d'importants investissements dans la recherche et le développement, cette société a mis sur le marché son produit Ivizone. Cet outil d'analytique spécialisé permet aux détaillants de mesurer les indicateurs de présence des consommateurs dans leurs magasins et autour (le nombre de visiteurs, la durée moyenne d'une visite et la fréquence des visites de retour). Cet outil offre également aux détaillants une page « splash» en wifi grâce à laquelle ils peuvent optimiser leurs stratégies de marketing et présenter des offres ciblées aux clients finaux.

Ivizone permet aux entreprises d'utiliser les données clients recueillies pour renforcer la notoriété de leurs marques et la fidélisation. Sidney Burks résume, directeur technique chez Ividata : "Notre objectif est de recueillir les mégadonnées, d’en faire une application concrète et d'engendrer un retour sur investissement pour nos clients."

Ividata avait commencé par utiliser un certain nombre de fournisseurs PaaS pour alimenter son infrastructure, dont Engine Yard pour l'hébergement de services Web, MongoLabs pour la persistance des données et IronIO pour le traitement et l'ingestion de données. Grâce à ces fournisseurs PaaS, la société a pu démarrer ses activités et mettre Ivizone en production sans délai.

Ividata a cependant vite dû faire face à des coûts vertigineux et à des obstacles au niveau du traitement des données. Résolument tournée vers l'innovation, elle a découvert que son système freinait la croissance rapide de son activité. "En 2014 notre chiffre d'affaires tournait autour de 3 millions $ et nous entendons l'accroître à plus du double, soit 7 millions $, en 2015", explique Sidney Burks. "Pour concrétiser une telle croissance, nous avons besoin d'un système informatique souple et évolutif, nous permettant de fournir un service vraiment innovant à nos clients, et ce de façon fiable."

En cherchant d'autres solutions, Ividata a évalué diverses offres sur le marché avant de choisir Amazon Web Services (AWS). "En termes de transparence, de flexibilité de service et de maturité de plateforme, nous savions qu'AWS était la solution qui nous convenait."

Étant donné les problèmes qu’Ividata avait rencontrés avec son infrastructure préalable, l'évolutivité et la rentabilité devaient s'inscrire au cœur de sa décision. "Nous savions qu'avec AWS nous n’aurions pas ces problèmes". "Nous savions quelles entreprises utilisaient déjà AWS. Il s'agit notamment de sociétés traitant des données à grande échelle et exécutant d'énormes charges de travail, ce que nous espérons faire dans quelques années. Ces grandes entreprises travaillant déjà avec succès sur AWS nous ont donné confiance et cela a eu une influence sur notre choix."

L'implémentation a commencé en septembre 2014 et, tout juste deux mois après, l'infrastructure de la société fonctionnait entièrement sur AWS.

Les données de localisation brutes provenant de smartphones en wifi – environ 1 million de points de données par jour – sont transmises au serveur API, qui est hébergé sur AWS Elastic Beanstalk, à l'aide d'Amazon Elastic Load Balancing pour acheminer le trafic entre les instances d'Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) dans plusieurs Zones de disponibilité. "Par conséquent, en cas de problème dans un centre de données ou de panne d'un serveur, nos systèmes restent connectés et nous pouvons garantir une forte disponibilité", raconte Sidney Burks.

Les journaux sont alors transmis sur des serveurs Kinesis d'où les bibliothèques Amazon Kinesis Client Library (KCL) et AWS Kinesis Connector Library regroupent et compressent les données à un taux de 90 pour cent. Les données sont stockées dans Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) et analysées tous les soirs dans Amazon Elastic MapReduce (Amazon EMR), avant l'utilisation des instances spot pour stocker l'analyse résultante dans le service de bases de données relationnelles Amazon Relational Database Service (Amazon RDS). Le tableau de bord d'indicateurs Web qu'utilise les clients est également hébergé sur Elastic Beanstalk, une fois de plus sur plusieurs zones de disponibilité afin de maximiser la disponibilité. "Nos applications sur Internet et nos bases de données RDS ont un taux de disponibilité de 100% depuis notre migration et l'implémentation d'une configuration de plusieurs zones de disponibilité."

La société utilise Amazon CloudFront pour accélérer la mise en cache des ressources. Elle utilise également Amazon Route 53, Amazon DynamoDB et Amazon Glacier à travers son infrastructure.

Les fonctionnalités de sécurité AWS ont également influencé le choix en faveur d'AWS. "La sécurité est un enjeu majeur pour nous car nous traitons des données confidentielles", fait remarquer Sidney Burks. "Nous utilisons donc AWS Identity and Access Management pour gérer la sécurité sur la couche d'accès aux données. Nous allons également migrer vers Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) pour mieux répondre à nos exigences de conformité."

Dans une perspective d'avenir, Ividata prévoit d'intégrer Amazon Simple Notification Service (Amazon SNS) et AWS Lambda pour optimiser davantage encore son application.

Presence Analytics Diagram Mar 2015 - 1326x625

La rentabilité informatique est indispensable pour toutes les start-ups exerçant leurs activités sur des marchés à évolution rapide. Ividata ne fait pas exception à cette règle. Les importantes économies qu'effectue la société depuis sa migration réussie vers AWS lui permettent de renforcer sa souplesse opérationnelle et d'innover davantage dans ses services. Monsieur Burks déclare : "Auparavant, le stockage d’un téraoctet de données de localisation nous coûtait 5 000 $ par mois. Avec Amazon S3, qui nous permet d'appliquer un taux de compression de 90%, ce stockage ne coûte plus que 5 $ par mois. Ce service est 1 000 fois plus rentable que notre solution préalable, ce qui réduit considérablement nos coûts d'exploitation".

Or les avantages financiers d'AWS ne se limitent pas au stockage de données. "Le fonctionnement de nos serveurs Web sur AWS Elastic Beanstalk est maintenant environ quatre fois plus économique que sur notre solution PaaS, le coût mensuel ayant baissé de 125 $ à 30 $. Alliée à nos économies en matière de stockage de données, cette réduction a eu un effet immédiat sur notre flexibilité car nos coûts sont maintenant beaucoup plus faibles", confirme Sydney Burks. En outre, la vitesse de traitement des données sur AWS par rapport à la solution préalable sur PaaS s'avère un gros avantage. ll poursuit : "Notre activité de traitement des données de nuit prenait auparavant 12 heures, mais avec Apache Spark sur AWS EMR, elle ne prend plus que 30 minutes, ce qui nous permet d'itérer bien plus rapidement en optimisant nos algorithmes."

AWS fournit également à Ividata l'évolutivité dont elle a besoin pour exploiter de nouvelles opportunités, ce qui a un effet direct sur sa compétitivité sur un marché qui dépend de l'innovation dans les services pour fidéliser et attirer les clients. "Nous pouvons traiter de bien plus gros volumes de données et pouvons également développer nos activités de manière beaucoup plus fiable. En conséquence directe, nous pouvons maintenant offrir certaines parties de notre service gratuitement aux clients souhaitant faire un essai afin de constater les bénéfices de notre solution sans s'engager immédiatement sur le plan contractuel. Nous n'avions tout simplement pas la capacité ni la souplesse pour le faire avant."

Sidney Burks souligne aussi les avantages d'une plus grande automatisation. "En utilisant plusieurs kits de développement logiciel AWS, nous disposons d'une plus grande puissance d'automatisation de chaque aspect de notre infrastructure. Et avec les groupes Auto Scaling et les fonctionnalités de zones de disponibilité multiples, nous sommes sûrs que nos serveurs resteront connectés. Nos processus de déploiement sont entièrement automatisés et nous n'avons donc pas à investir pour former chaque membre de l'équipe sur les diverses pratiques de déploiement, ce qui nous permet de réduire plus encore nos frais d'exploitation."

Pour l'avenir, Ividata cible de nouveaux clients importants: "Grâce à l'exécution d'Ivizone sur AWS, nous pouvons chercher à obtenir de gros contrats, sachant qu'à leur obtention, nous aurons la capacité de fournir un excellent produit sans problème. C'est un avantage précieux pour nous, indispensable pour la souplesse d’une start-up."

Selon Sidney Burks, Ividata continue à se concentrer sur l'innovation en partie grâce à sa relation avec AWS. Grâce à AWS Business Support et à la mise à disponibilité directe d'un responsable de compte dédié, Ividata non seulement obtient des réponses extrêmement rapides en cas de problèmes techniques, mais dispose aussi du soutien nécessaire pour tester de nouvelles fonctionnalités et faire avancer son propre produit. Il conclut : "Le niveau de contact avec AWS est impressionnant. C'est l'un des points forts d’AWS. Nous avons l'impression de faire partie de sa feuille de route, et au fur et à mesure du développement de notre utilisation d'AWS, nous pourrons adapter notre solution aux besoins du marché, en sortant des produits beaucoup plus rapidement et en accentuant notre avantage concurrentiel."

Pour en savoir plus sur la façon dont AWS peut vous aider à réduire vos coûts informatiques globaux, consultez notre page dédiée, et calculez votre coût total de possession AWS.