Seton Hall est une université catholique comptant 10 000 étudiants de la licence au doctorat. Le département informatique de Seton Hall inclut le centre Teaching, Learning, and Technology (enseignement, apprentissage et technologie, ou TLT), qui offre son soutien à l'université dans les salles de classe, les formations et les ressources de recherche. Le centre TLT comprend trois salles spécialement équipées et mises à la disposition de l'université pour y faire cours, organiser des événements ou réaliser des rencontres nécessitant des technologies spécifiques. Il exploite un centre de données sur campus doté de son propre processus de virtualisation et développe des solutions technologiques dont la faculté a besoin pour améliorer son programme en classe.

Le centre TLT avait besoin d'une solution pour permettre rapidement aux membres de l'université d'exécuter des programmes pilotes et de diffuser du contenu multimédia en temps réel pour 10 à 12 événements par an, sans que le personnel informatique ne doive prendre du temps pour acquérir et mettre en service des serveurs. En tant que centre technologique pour une université, le centre TLT a une large gamme de responsabilité et doit être capable de répondre rapidement aux demandes client tout en gardant des coûts bas. Les demandes vont de la diffusion en streaming de la visite d'un fonctionnaire haut placé des Nations unies à la permission pour des utilisateurs hors du site d'accéder aux ressources du réseau.

Comme l'indique Michael Soupios, directeur adjoint, les ressources peuvent être limitées dans une petite université. « Il était essentiel pour nous d'offrir des services sans avoir à accaparer les ressources d'autres projets ou à concevoir une analyse de rentabilité pour l'achat de nouveaux équipements, ajoute-t-il. Il fallait fournir à l'université la liberté technologique nécessaire aux recherches, sans avoir besoin d'accès spécifiques ou d'autres ressources longues à mettre en place. »

Comme l'explique Michael Soupios, AWS a permis au centre TLT de répondre à différentes demandes client. Par exemple, Ban Ki-Moon, le secrétaire général de l'ONU, est venu sur le campus. L'université souhaitait diffuser l'événement en temps réel, mais l'allocution a été planifiée rapidement, sans avoir le temps nécessaire pour mettre en place un serveur de diffusion en streaming de contenu multimédia. « Nous ne voulions pas que cette demande porte préjudice à l'infrastructure du campus et nous ne pouvions pas prendre des semaines ou des mois pour créer une nouvelle infrastructure, explique Michael Soupios. Nous avons donc installé un serveur Wowza sur AWS. Cela a demandé environ une journée et le serveur a fonctionné sans problème. »

Un autre projet, une collaboration entre Seton Hall et un grand prestataire de télécommunication, nécessitait que des utilisateurs hors du campus puissent accéder à une plate-forme de collecte de données. Le centre TLT exécute AWS en dehors de l'infrastructure traditionnelle et sur site de Seton Hall. Il est ainsi plus facile de contourner les soucis d'ajout de comptes utilisateur et de résoudre les problèmes de pare-feux. « AWS nous a aidés à éviter tous les problèmes que nous avions rencontrés par le passé : configuration d'un réseau privé virtuel, licences, etc., ajoute Michael Soupios. Au fur et à mesure que ce partenariat prend de l'ampleur, il sera très facile de cloner et de lancer de nouvelles instances pour soutenir la charge de travail. Nous nous attendons à une croissance exponentielle avec ce projet et AWS est l'environnement parfait pour ce dernier. »

Le centre TLT utilise actuellement Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) et des instances Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2). De plus, il utilise Windows, Linux, Wowza Media Server, des bases de données Linux avec une stack WAMP ou LAMP et Ruby.

AWS est exécuté indépendamment de l'infrastructure de l'université, ce qui a aidé le centre TLT a gérer ses problèmes de sécurité. « Lorsque nous utilisons AWS, la sécurité n'est pas une inquiétude », déclare Michael Soupios.

Le personnel du centre TLT s'est associé à AWS Support pour exploiter pleinement les fonctionnalités d'AWS. « AWS Support nous a aidé à résoudre 99 % de nos problèmes en quelques jours, explique Michael Soupios. AWS Support nous permet de profiter au mieux d'AWS. »

Dans une analyse des coûts, Michael Soupios a constaté que l'utilisation d'AWS par rapport à l'exploitation d'une infrastructure sur site avait permis de réaliser des économies annuelles conséquentes. « Les solutions AWS nous coûtent environ 40 USD par mois, alors que si nous devions construire et entretenir notre propre infrastructure, cela nous reviendrait à plus de 30 000 USD par an », affirme Michael Soupios.

Le centre TLT a également amélioré son temps de commercialisation pour les nouveaux projets. Les instances AWS peuvent être configurées et démantelées rapidement, sans avoir recours à une analyse de rentabilité ou avoir besoin de temps pour obtenir et configurer l'infrastructure sur site. Les deux projets (la visite du secrétaire général de l'ONU et le projet de collecte de données avec le grand prestataire de télécommunications) ont été réalisés en une seule semaine. « Avant AWS, si un membre de l'université avait une idée, la planification, l'obtention des ressources et l'inscription du projet sur le calendrier du département informatique risquait de prendre du temps, déclare Michael Soupios. Aujourd'hui, la faculté est libre d'expérimenter rapidement et en toute sécurité. Ce qui aurait pris tout un semestre est à présent réalisé en quelques jours. »

La flexibilité offerte par AWS est également un autre avantage dont profite le centre TLT. Michael Soupios explique : « Sans AWS, je n'aurais pas été en mesure d'attribuer de la bande passante aux projets à court terme. AWS nous offre un degré de flexibilité que nous n'avions pas auparavant, particulièrement pour les opérations chronophages et fastidieuse de réattribution des ressources. »

Globalement, AWS a permis au centre TLT d'offrir plus de services à son université et de garder les coûts bas. « AWS vous permet de démarrer et de suspendre un environnement rapidement et à moindre coût, affirme Michael Soupios. Notre équipe informatique a réalisé un travail extraordinaire en nous permettant d'exploiter à un haut niveau. AWS nous a donné bien plus de flexibilité, tout nous faisant gagner du temps et de l'argent. »

A l'avenir, Seton Hall envisage d'utiliser AWS pour enregistrer les cours donnés en classe. « Nous préférons nous tourner vers AWS pour créer des environnements plutôt que de dépenser des centaines de milliers de dollars en matériel, explique Michael Soupios. Nous savons que nous pouvons payer pour AWS sans devoir maintenir notre infrastructure sur le long terme. Vous mettez en place ce dont vous avez besoin, vous l'utilisez puis vous l'arrêtez. »

Pour en savoir plus sur la façon dont AWS soutient l'apprentissage, consultez notre page dédiée à l'éducation : http://aws.amazon.com/education/.