Le Blog Amazon Web Services

Partage d’expérience – Discussions avec des leaders inspirés – Beecome

Dans cette série, Stephan Hadinger, Directeur de la Technologie, AWS France s’entretient avec des leaders d’entreprises françaises. Aujourd’hui, Stephan échange avec John-Edwin Graf – CEO & fondateur, Beecome.

Stephan Hadinger à son bureau John-Edwin GRAF – CEO & fondateur, Beecome
Stephan Hadinger, Directeur Technologie, AWS France John-Edwin Graf – CEO & fondateur, Beecome

“L’agilité du cloud nous a permis de faire ce changement majeur en moins de 3 semaines

John-Edwin Graf – CEO & fondateur, Beecome


Avec le Covid-19, nos clients ont dû faire face à des situations exceptionnelles et adapter leur manière de travailler et de délivrer leurs services à leurs clients. J’ai voulu en savoir plus sur les solutions mises en place durant cette période pour répondre à ces nouveaux besoins de flexibilité. Avec ces interviews, j’ai découvert que leur force réside dans leur habilité à trouver des solutions et à continuer d’innover malgré la tempête. Je suis ravi aujourd’hui de vous partager leurs témoignages.

Quel a été votre plus grand challenge professionnel avec le Covid-19 ?

Nous avons fait face à un double challenge. Beecome étant une plateforme de communication, de gestion, de contrôle et de collaboration dédiée aux organisations du secteur de l’éducation, nous avons dû, dans un premier temps, répondre à une forte demande suite à l’arrivée de nouveaux clients – et ceci dans un volume très important et dans un laps de temps très serré.

Le deuxième challenge a été de continuer d’innover et de développer de nouvelles fonctionnalités, essentielles au travail et à la collaboration à distance. Bien que nous ayons déjà incorporé le module de visioconférence en 2019, nous avons travaillé d’arrache-pied sur une nouvelle version plus performante et optimisée, comportant toutes les évolutions souhaitables liées à la visioconférence et aux classes virtuelles. L’agilité du cloud nous a permis de faire ce changement majeur en moins de 3 semaines.

Comment la technologie vous permet de maintenir votre activité ?

Nous sommes une entreprise dite « cloud native », c’est-à-dire qui utilise le cloud depuis sa création.

Le Cloud AWS nous offre une vraie agilité. Cela nous permet de rapidement développer, de tester et de mettre en production et ce de manière continue, tout en continuant à délivrer un service sans interruption malgré de très fortes montées en charge.  Coté utilisateurs, notre solution étant disponible en mode ‘SaaS’, cela représente aussi un avantage pour nos clients car aucune installation n’est nécessaire pour utiliser le service. L’implémentation et l’utilisation s’en trouvent allégées pour les utilisateurs finaux, mais aussi pour les clients, puisque cela est plus facile à intégrer au niveau des process et du suivi.

Prévoyez-vous des changements significatifs suite à cette crise dans votre manière de travailler/d’innover/de fournir vos services à vos clients ?

Nous avons constaté que non seulement nous avons pu continuer à développer et à délivrer comme nous le faisions auparavant, mais surtout que nous sommes nous aussi montés en puissance et avons considérablement accéléré. Le fait de passer tous les collaborateurs en télétravail a permis d’identifier des marges de progression dans certains de nos process internes.  La relation client a elle aussi beaucoup évolué et a dû être adaptée à cette situation. Je pense que cela a ouvert de nouvelles perspectives dans la façon d’accompagner nos clients, et d’en toucher de nouveaux. Ce qui était occasionnel avant en matière de visioconférence est devenu maintenant la norme et nous permettra dans le futur d’être beaucoup plus réactifs et beaucoup plus proches de nos clients. Sans parler finalement d’un respect accru des horaires et d’une quasi absence de perte d’énergie dans les échanges en visioconférence.

Avez-vous une anecdote liée à la situation à partager?

Certaines histoires qui nous ont été remontées sont assez rigolotes. Par exemple, certains étudiants se sont étonnés de voir leur directeur, habituellement habillé en costume, vêtu d’une casquette pour dissimuler une coupe de cheveux non maîtrisée, car évidemment il était devenu impossible d’aller chez le coiffeur depuis quasiment deux mois. Cela ne l’a pas empêché de communiquer avec ses étudiants et de les faire sourire en début de classe. Les risques du métier !

 


Au sujet de John-Edwin GRAF – CEO – Founder

Issu d’un parcours atypique, John-Edwin place la recherche, l’art et l’éducation au centre de ces préoccupations. Musicien de formation et puis Directeur Artistique, son parcours l’emmène inéluctablement à l’Education et à ses enjeux majeurs. Entrepreneur dans l’âme, il crée Beecome au contact de ses étudiants en communication et stratégie digitale, car il sent bien que le monde de l’enseignement supérieur, comme le monde de l’entreprise, a besoin de se renouveler et est (peut-être, sûrement) prêt pour démarrer une conduite du changement et s’adapter aux défis de demain.

Au sujet de Beecome

Fondée en 2017, JEGLABS est une société spécialisée dans le développement de nouvelles technologies permettant de faciliter l’enseignement et l’apprentissage.  Elle accompagne les établissements publics et privés d’enseignement (universités, grandes écoles, collèges, lycées, centres de formation, …) dans leurs projets de transformation numérique liés à l’amélioration de la performance de leurs moyens pédagogiques.  Son offre comprend BEECOME, une plateforme disponible en mode SaaS, associée à une application mobile, permettant de centraliser l’ensemble des outils (de communication, de gestion, de contrôle, de collaboration, …) utilisés par un établissement, ou un groupe d’établissements. Il s’agit d’une solution sécurisée, intuitive, évolutive et modulable.