Questions d'ordre général

Q : Qu'est-ce qu'Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB)

Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB) est un service de base de données de documents rapide, évolutif, hautement disponible et entièrement géré qui prend en charge les workloads MongoDB. Les développeurs peuvent utiliser le même code d'application, les mêmes pilotes et les mêmes outils MongoDB qu'ils utilisent aujourd'hui pour exécuter, gérer et faire évoluer les workloads sur Amazon DocumentDB et bénéficier de performances, d'une évolutivité et d'une disponibilité accrues, sans avoir à se soucier de gérer l'infrastructure sous-jacente. Les clients peuvent utiliser AWS Database Migration Service (DMS) gratuitement (pendant six mois) pour migrer leurs bases de données MongoDB sur site ou sur Amazon Elastic Compute Cloud (EC2) vers Amazon DocumentDB, et ce de manière facile et quasi ininterrompue. Aucun investissement initial n'est requis pour l'utilisation d'Amazon DocumentDB, et les clients ne paient que les ressources qu'ils utilisent.

Q : Que signifie « compatible avec MongoDB » ?

Cela signifie qu'une grande majorité des codes, applications, pilotes et outils que vous utilisez déjà aujourd'hui avec vos bases de données MongoDB peuvent être utilisés avec Amazon DocumentDB en apportant peu de modifications, voire aucune. Amazon DocumentDB émule les réponses auxquels un client s'attend d'un serveur MongoDB en implémentant l'API MongoDB 3.6 à code source libre Apache 2.0 sur un système de stockage dédié, distribué, tolérant aux pannes et à réparation automatique offrant les performances, la scalabilité et la disponibilité nécessaires pour prendre en charge les workloads MongoDB stratégiques à grande échelle. En savoir plus sur les API MongoDB prises en charge.

Q : Comment Amazon DocumentDB fonctionne-t-il ?

Amazon DocumentDB émule les réponses auxquels un client s'attend d'un serveur MongoDB en implémentant l'API MongoDB 3.6 à code source libre Apache 2.0 sur un système de stockage dédié, distribué, tolérant aux pannes et à réparation automatique offrant les performances, la scalabilité et la disponibilité nécessaires pour prendre en charge les workloads MongoDB stratégiques à grande échelle.

Q : Comment puis-je migrer des données d'une base de données MongoDB existante vers Amazon DocumentDB ?

Les clients peuvent utiliser AWS Database Migration Service (DMS) gratuitement (pendant six mois) pour migrer leurs bases de données MongoDB sur site ou sur Amazon Elastic Compute Cloud (EC2) vers Amazon DocumentDB, et ce de manière facile et quasi ininterrompue. Grâce à DMS, vous pouvez migrer depuis un jeu de réplicas MongoDB ou depuis un cluster partagé vers Amazon DocumentDB. De plus, vous pouvez utiliser la plupart des outils existants pour migrer des données depuis une base de données MongoDB vers AWS DocumentDB, y compris mongodump/mongorestore, mongoexport/mongoimport et les outils tiers prenant en charge Change Data Capture via l'oplog.

Q : Faut-il changer les pilotes clients pour utiliser Amazon DocumentDB ?

Non, Amazon DocumentDB fonctionne avec une large majorité de pilotes MongoDB compatibles avec la version MongoDB 3.4 ou ultérieure.

Q : Comment puis-je accéder à mon cluster Amazon DocumentDB ?

Les instances EC2 ou d'autres services AWS déployés dans le même VPC peuvent accéder directement aux clusters Amazon DocumentDB déployés au sein d'un VPC. En outre, vous pouvez accéder à Amazon DocumentDB via des instances EC2 ou d'autres services AWS dans différents VPC de la même région ou d'autres régions grâce à l'appairage de VPC. L'accès aux instances Amazon DocumentDB doit s'effectuer via le shell mongo ou avec les pilotes MongoDB. Amazon DocumentDB nécessite que vous vous authentifiiez lorsque vous vous connectez à DocumentDB.

Q : Pourquoi les autorisations et ressources d'Amazon RDS nécessitent-elles l'utilisation d'Amazon DocumentDB ?

Pour certaines fonctionnalités de gestion telles que la gestion de cycle de vie d'instance, le chiffrement au repos de clés avec Amazon Key Management Service (KMS) et la gestion de groupes de sécurité, DocumentDB utilise une technologie opérationnelle partagée avec Amazon RDS.

Q : Quels types d'instance, DocumentDB propose-t-il ?

Consultez notre page de tarification pour obtenir des informations à jour concernant les types instantanés par région.

Q : Comment essayer Amazon DocumentDB ?

Pour essayer Amazon DocumentDB, consultez la section Mise en route.

Q : Existe-t-il une SLA pour Amazon DocumentDB ?

Oui. Pour obtenir plus d'informations, consultez le Contrat de niveau de service (SLA) Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB).

Performances

Q : Quel type de performances puis-je attendre d'Amazon DocumentDB ?

Lorsqu'il écrit en stockage, Amazon DocumentDB ne conserve qu'un journal write-ahead, et n'a pas besoin d'écrire des synchronisations de page tampon complètes. En conséquence de cette optimisation qui ne compromet pas la durabilité, les écritures Amazon DocumentDB sont généralement plus rapides que les bases de données traditionnelles. Les clusters Amazon DocumentDB peuvent évoluer vers des millions de lectures par seconde avec jusqu'à 15 réplicas en lecture.

Tarification

Q : Combien Amazon DocumentDB coûte-t-il ?

Pour obtenir des informations sur la tarification actuelle, consultez la page de tarification.

Q : Dans quelles régions AWS le service Amazon DocumentDB est-il disponible ?

Consultez notre page de tarification pour obtenir des informations à jour concernant les régions et les tarifs.

Q : Existe-t-il une version Amazon DocumentDB gratuite ?

Non, Amazon DocumentDB ne propose pas d'offre gratuite.

Q : Amazon DocumentDB reproduit chaque fragment du volume de stockage de ma base de données de six façons dans trois zones de disponibilité. Cela signifie-t-il que le prix de stockage réel sera trois ou six fois plus élevé que le prix affiché sur la page de tarification ?

Non. La fonctionnalité de réplication de stockage d'Amazon DocumentDB est comprise dans le prix. Vous êtes facturé en fonction de la taille des données de votre cluster et n'êtes pas facturé séparément pour le stockage répliqué.

Q : En quoi consistent les E/S dans Amazon DocumentDB et comment sont-elles calculées ?

Les E/S sont les opérations d'entrée/de sortie réalisées par Amazon DocumentDB sur une couche de stockage virtualisée basée sur SSD. Chaque opération de lecture de page de base de données compte comme une E/S. Amazon DocumentDB lit les problèmes sur la couche de stockage afin de récupérer les pages qui ne sont pas présentes dans le cache des tampons. Dans Amazon DocumentDB, chaque page possède une taille de 8 Ko.

Amazon DocumentDB a été conçu pour supprimer toutes les opérations I/O inutiles, afin de réduire les coûts et de garantir la disponibilité des ressources dans le but de gérer le trafic de lecture/écriture. Les E/S en écriture sont consommées uniquement lorsque vous transférez les fichiers journaux write-ahead vers la couche de stockage afin d'augmenter la durabilité des écritures. Les E/S en écriture sont rassemblées en unités de 4 Ko chacune. Par exemple, un fichier journal de 1 Ko comptera comme une opération d'E/S. Cependant, les opérations d'écriture simultanées dont le fichier write-ahead est inférieur à 4 Ko peuvent être traitées par lots par le moteur de base de données Amazon DocumentDB afin d'optimiser la consommation E/S. A la différence des moteurs de base de données traditionnels, Amazon DocumentDB ne transfère jamais des pages de bases de données modifiées vers la couche de stockage, vous permettant ainsi de réduire encore davantage votre consommation d'E/S. 

Vous pouvez consulter le nombre d'E/S consommées par votre cluster Amazon DocumentDB en accédant à la console AWS. Pour consulter votre consommation ES, rendez-vous dans la section Amazon DocumentDB de la console, repérez votre liste de clusters, sélectionnez votre cluster Amazon DocumentDB, puis recherchez les métriques « VolumeReadIOPs » et « VolumeWriteIOPs » dans la section de surveillance.

Q : Comment fonctionne la facturation par seconde ?

La tarification des instances est calculée depuis le moment où l'instance est créée jusqu'au moment où celle-ci est supprimée. Les instances sont facturées par tranches d'une seconde, avec des frais minimum pour les périodes inférieures à 10 minutes, à la suite d'un changement de statut facturable tel que la création, la modification ou la suppression d'une instance.

Par exemple, si vous créez une instance r5.large à 13:00:00, modifiez l'instance vers une r5.xlarge à 13:30:00 et supprimez l'instance à 13:50:00, vous serez facturé 1 800 secondes (30 minutes) au tarif de l'instance r5.large et 1 200 secondes (20 minutes) au tarif r5.xlarge. Si vous créez une instance r5.large à 15:00:00 et que vous la supprimez à 15:06:00, le minimum de 10 minutes s'applique et vous serez facturé 600 secondes (10 minutes) au tarif de l'instance r5.large.

Matériel, évolutivité et stockage

Q : Quelles sont les limites de stockage minimales et maximales d'un cluster Amazon DocumentDB ?

L'espace de stockage minimal est de 10 Go. Selon l'usage que vous faites de votre cluster, votre stockage Amazon DocumentDB augmentera automatiquement jusqu'à 64 To, par paliers de 10 Go, sans affecter les performances. Il n'est pas nécessaire de prévoir un espace de stockage.

Q : Comment Amazon DocumentDB évolue-t-il ?

Amazon DocumentDB évolue selon deux dimensions : le stockage et le calcul. Le stockage de DocumentDB évolue automatiquement de 10 Go à 64 To par paliers de 10 Go. Vous pouvez également faire évoluer les possibilités de calcul d'Amazon DocumentDB en créant des instances plus importantes et de manière horizontale (pour un meilleur débit de lecture) en ajoutant des instances de réplicas supplémentaires (jusqu'à 15) au cluster.

Q : Comment mettre à l'échelle les ressources de calcul associées à mon cluster Amazon DocumentDB ?

Vous pouvez dimensionner les ressources de calcul attribuées à votre instance dans l'AWS Management Console en sélectionnant les instances souhaitées et en cliquant sur le bouton « Modifier ». Les ressources de mémoire et de CPU peuvent être modifiées en changeant votre classe d'instance.

Lorsque vous modifiez votre classe d'instance, les changements requis sont appliqués au cours de la fenêtre de maintenance que vous avez définie. Vous pouvez aussi utiliser l'indicateur « Appliquer immédiatement » pour appliquer immédiatement vos demandes de dimensionnement. Ces deux options affecteront la disponibilité pendant quelques minutes, le temps de l'opération de dimensionnement. N'oubliez pas que toutes les modifications système en attente seront également appliquées.

Q : Amazon DocumentDB prend-il en charge le sharding MongoDB ?

Non, l'architecture de stockage distribuée Amazon DocumentDB est une approche de l'évolutivité différente de celle proposée par le sharding MongoDB.

Sauvegarde et restauration

Q : Comment activer les sauvegardes pour mon cluster ?

Les sauvegardes automatisées sont toujours activées sur les clusters Amazon DocumentDB. Vous pouvez augmenter votre fenêtre de sauvegarde pour permettre des restaurations à un instant dans le passé allant jusqu'à 35 jours. Les sauvegardes n'affectent pas la performance de la base de données.

Q : Puis-je faire des instantanés de clusters et les conserver aussi longtemps que je le souhaite ?

Oui. Vous pouvez conserver des instantanés manuels au-delà de la fenêtre de sauvegarde. Effectuer un instantané n'a pas d'impact sur les performances du cluster. Notez que la restauration de données à partir des instantanés de cluster requiert la création d'un nouveau cluster.

Q : Si mon instance connaît une défaillance, quel est mon chemin de récupération ?

Amazon DocumentDB conserve automatiquement six copies de vos données dans trois zones de disponibilité et tentera automatiquement de récupérer votre instance dans une zone de disponibilité saine sans aucune perte de données. Dans le cas improbable où vos données ne sont pas disponibles dans l'espace de stockage d'Amazon DocumentDB, vous pouvez les restaurer à partir d'un instantané de cluster ou effectuer une opération de restauration à un moment donné dans un nouveau cluster. Notez que la sauvegarde à des fins de restauration la plus récente possible remonte à cinq minutes en arrière.

Q : Qu'arrive-t-il à mes sauvegardes et instantanés de cluster automatisés si je supprime mon cluster ?

Vous pouvez choisir de créer un instantané final au moment de supprimer votre instance. De cette manière, vous pourrez utiliser cet instantané pour restaurer l'instance supprimée ultérieurement. Amazon DocumentDB conserve cet instantané final créé par l'utilisateur avec les autres instantanés créés manuellement et ce, même après la suppression de l'instance. Seuls les instantanés sont conservés après la suppression de l'instance (c'est-à-dire que les sauvegardes automatisées créées pour la restauration à un moment donné ne sont pas conservées).

Q : Qu'arrive-t-il à mes sauvegardes et instantanés de bases de données automatisés si je supprime mon compte ?

Supprimer votre compte AWS entraînera la suppression de toutes les sauvegardes automatisées et de toutes les sauvegardes d'instantanés contenus sur le compte.

Q : Puis-je partager mes instantanés avec un autre compte AWS ?

Oui. Amazon DocumentDB vous offre la possibilité de créer des instantanés de votre cluster, afin de les utiliser ultérieurement pour restaurer un cluster. Vous pouvez partager un instantané avec un autre compte AWS, et le propriétaire du compte destinataire pourra utiliser votre instantané pour restaurer un cluster contenant vos données. Il est même possible de créer des instantanés publics, qui pourront être utilisés par n'importe quel utilisateur pour restaurer un cluster contenant vos données (publiques). Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour partager des données entre vos différents environnements (production, dev/test, transfert, etc.) liés à des comptes AWS différents, ainsi que pour conserver des sauvegardes de toutes vos données dans un compte séparé au cas où votre compte AWS principal serait compromis.

Q : Les instantanés partagés me seront-ils facturés ?

Le partage d'instantanés (snapshots) entre des comptes ne fait pas l'objet de frais supplémentaires. Toutefois, vous pourrez être facturé pour les instantanés en eux-mêmes, ainsi que pour les clusters restaurés à partir d'instantanés partagés.

Q : Puis-je automatiquement partager des instantanés ?

Nous ne prenons pas en charge le partage automatique d'instantanés de clusters. Pour partager un instantané automatique, vous devez créer manuellement une copie de celui-ci, puis partager la copie.

Q : Puis-je partager mes instantanés Amazon DocumentDB entre les régions ?

Non, vos instantanés Amazon DocumentDB partagés ne seront accessibles que par les comptes de la même région que le compte qui les partage.

Q : Puis-je partager un instantané Amazon DocumentDB chiffré ?

Oui. Vous pouvez partager des instantanés Amazon DocumentDB chiffrés. Le destinataire de l'instantané partagé doit avoir accès à la clé KMS utilisée pour chiffrer l'instantané.

Q : Puis-je utiliser les instantanés Amazon DocumentDB en dehors du service ?

Non, les instantanés Amazon DocumentDB ne peuvent être utilisés qu'au sein du service.

Q : Qu'advient-il de mes sauvegardes lorsque je supprime mon cluster ?

Vous pouvez choisir de créer un instantané final lorsque vous supprimez votre cluster. De cette manière, vous pourrez utiliser cet instantané pour restaurer le cluster supprimé ultérieurement. Amazon DocumentDB conserve cet instantané final créé par l'utilisateur avec les autres instantanés créés manuellement et ce, même après la suppression du cluster.

Haute disponibilité et réplication

Q : De quelle façon Amazon DocumentDB améliore-t-il la tolérance aux pannes de disque dur de mon cluster ?

Amazon DocumentDB divise automatiquement le volume de votre stockage en segments de 10 Go répartis sur plusieurs disques. Chaque lot de 10 Go du volume de votre stockage est répliqué six fois dans trois zones de disponibilité. Amazon DocumentDB est conçu pour prendre en charge de manière transparente la perte de jusqu'à deux copies de données sans compromettre la disponibilité en écriture et jusqu'à trois copies sans compromettre la disponibilité en lecture. Le volume du stockage d'Amazon DocumentDB se répare également automatiquement. Les blocs de données et les disques sont continuellement analysés à la recherche d'erreurs et sont réparés automatiquement.

Q : Comment Amazon DocumentDB améliore-t-il le temps de récupération après le plantage d'une base de données ?

Contrairement aux autres bases de données, après le plantage d'une base de données, Amazon DocumentDB ne doit pas relire le fichier journal du dernier point de reprise pour la base de données (généralement cinq minutes) et confirmer tous les changements qui ont été apportés, avant de mettre à disposition la base de données pour effectuer des opérations. Cela réduit les durées de redémarrage de la base de données à moins de 60 secondes dans la plupart des cas. Amazon DocumentDB supprime le cache du processus de la base de données et la met immédiatement à votre disposition au moment du redémarrage. Cela vous évite de limiter l'accès jusqu'à ce que le cache soit rempli à nouveau afin d'éviter les baisses de tension.

Q : Quels types de réplicas DocumentDB prend-il en charge ?

Amazon DocumentDB prend en charge les réplicas en lecture, qui partagent le même volume de stockage sous-jacent que l'instance principale. Les mises à jour effectuées par l'instance principale sont visibles sur tous les réplicas Amazon DocumentDB.

Fonctionnalité : réplicas en lecture Amazon DocumentDB

Nombre de réplicas : jusqu'à 15

Type de réplication asynchrone (quelques millisecondes en général)

Impact sur les performances de l'instance principale : faible

Agit en tant que cible de basculement : oui (aucune perte de données)

Basculement automatique : oui

Q : Puis-je profiter des réplicas sur plusieurs régions avec Amazon DocumentDB ?

Non, Amazon DocumentDB ne prend pas en charge des réplicas sur plusieurs régions.

Q : Puis-je accorder la priorité à certains réplicas en tant que cibles de basculement ?

Oui. Vous pouvez attribuer un niveau de priorité à chaque instance sur votre cluster. En cas d'échec de l'instance principale, Amazon DocumentDB choisit le réplica dont le niveau de priorité est le plus élevé et le définit comme la nouvelle instance principale. En cas d'incohérence entre deux réplicas ou plus du même niveau de priorité, Amazon DocumentDB choisit le réplica dont la taille est identique à celle de l'instance principale.

Q : Puis-je modifier les niveaux de priorité des instances après leur création ?

Vous pouvez modifier le niveau de priorité d'une instance à tout moment. Le simple fait de modifier les niveaux de priorité ne déclenchera pas de failover (basculement).

Q : Puis-je empêcher certains réplicas d'être définis comme l'instance principale ?

Vous pouvez attribuer des niveaux de priorité inférieurs aux réplicas que vous ne souhaitez pas voir définies comme l'instance principale. Cependant, si les réplicas de niveau supérieur du cluster sont défectueux ou indisponibles pour quelque raison que ce soit, Amazon DocumentDB choisit un réplica de niveau inférieur.

Q : Comment Amazon DocumentDB assure-t-il la disponibilité élevée de mon cluster ?

Il est possible de déployer Amazon DocumentDB avec une configuration de disponibilité élevée en utilisant des instances de réplicas sur plusieurs zones de disponibilité AWS en tant que cibles du basculement. Si l'instance principale connaît une défaillance, une instance de réplica est promue automatiquement et devient la nouvelle instance principale avec une interruption du service minimale.

Q : Comment améliorer la disponibilité d'une seule instance Amazon DocumentDB ?

Vous pouvez ajouter des réplicas Amazon DocumentDB supplémentaires. Les réplicas Amazon DocumentDB partagent le même stockage sous-jacent en tant qu'instance principale. Tout réplica Amazon DocumentDB peut être promu pour devenir un réplica principal sans aucune perte de données et de ce fait peut être utilisé pour améliorer la tolérance aux pannes en cas de défaillance de l'instance principale. Pour augmenter la disponibilité d'un cluster, il suffit de créer 1 à 15 réplicas, dans plusieurs zones de disponibilité, et Amazon DocumentDB les inclura automatiquement dans la sélection principale de basculement en cas de panne d'une instance.

Q : Que se passe-t-il au cours du basculement et combien de temps cela dure-t-il ?

Le basculement est automatiquement traité par Amazon DocumentDB afin que vos applications puissent reprendre vos opérations de base de données aussi vite que possible, sans intervention administrative manuelle.

  • Si vous disposez d'un réplica Amazon DocumentDB dans la même zone de disponibilité ou dans une autre zone de disponibilité, lors du basculement, Amazon DocumentDB retourne simplement l'enregistrement de nom canonique (CNAME) de votre point de terminaison d'instance de cluster pour pointer vers le réplica sain, qui est promu à son tour afin de devenir la nouvelle instance principale. Du début à la fin, le basculement s'effectue généralement en 30 secondes. De plus, le point de terminaison des réplicas en lecture ne nécessite pas de mises à jour du CNAME durant le basculement.
  • Si vous ne disposez pas du réplica Amazon DocumentDB (c.-à-d. une instance unique), Amazon DocumentDB tentera d'abord de créer une nouvelle instance dans la même zone de disponibilité que l'instance d'origine. Si cela n'est pas possible, Amazon DocmuentDB tentera de créer une nouvelle instance dans une zone de disponibilité différente. Du début à la fin, le basculement dure en général moins de 15 minutes.

Votre application devrait tenter de nouvelles requêtes dans le cas d'une perte de connexion.

Q : Si je dispose d'une instance principale et d'une instance de réplica Amazon DocumentDB enregistrant activement le trafic en lecture et qu'un basculement se produit, que se passe-t-il ?

Amazon DocumentDB détectera automatiquement un problème dans votre instance principale et commencera l'acheminement du trafic en lecture/écriture vers l'instance de réplica Amazon DocumentDB. En moyenne, ce basculement dure 30 secondes. En outre, le trafic en lecture servi par vos instances de réplicas Amazon DocumentDB sera interrompu momentanément.

Q : À quel point mes réplicas seront-ils en retard sur l'instance principale ?

Comme les réplicas Amazon DocumentDB partagent le même volume de données que l'instance principale, il n'y a quasiment pas de retard de réplication. Nous constatons généralement des périodes de retard de l'ordre d'une dizaine de millisecondes.

Sécurité et conformité

Q : Puis-je utiliser Amazon DocumentDB dans Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) ?

Oui. Toutes les instances d'Amazon Aurora doivent être créées dans un VPC. Avec Amazon VPC, vous pouvez définir une topologie virtuelle de réseau qui ressemble étroitement à un réseau traditionnel que vous pourriez faire fonctionner dans votre propre centre de données. Vous disposez d'un contrôle total sur les utilisateurs pouvant accéder à vos instances Amazon DocumentDB.

Q: Comment les modes d'authentification MongoDB existants fonctionnent avec Amazon DocumentDB ?

Amazon DocumentDB utilise le réseau strict et les limites d'autorisation du VPC. Ce sont les utilisateurs, les rôles et les politiques IAM qui fournissent l'authentification et l'autorisation pour les API de gestion Amazon DocumentDB. L'authentification vers une base de données Amazon DocumentDB s'effectue à partir des outils et des pilotes MongoDB standard avec un mécanisme SCRAM (Salted Challenge Response Authentication Mechanism), le mécanisme d'authentification par défaut de MongoDB.

Q : Amazon DocumentDB prend-il en charge le chiffrement de mes données au repos ?

Amazon DocumentDB vous permet désormais de chiffrer vos clusters à l'aide de clés que vous gérez par l'intermédiaire d'AWS Key Management Service (KMS). Sur une instance de base de données en cours d'exécution utilisant le chiffrement Amazon DocumentDB, les données stockées au repos dans le stockage sous-jacent sont chiffrées, tout comme leurs sauvegardes automatisées, leurs instantanés et leurs réplicas dans le même cluster. Le chiffrement et le déchiffrement sont gérés de manière transparente. Pour plus d'informations concernant l'utilisation de KMS avec Amazon DocumentDB, consultez le guide de l'utilisateur d'Amazon DocumentDB.

Q : Puis-je chiffrer un cluster non chiffré existant ?

Le chiffrement des clusters DocumentDB non chiffrés existants n'est actuellement pas pris en charge. Pour utiliser le chiffrement Amazon DocumentDB pour un cluster non chiffré existant, créez un nouveau cluster avec chiffrement activé, puis migrez vos données vers celui-ci.

Q : À quelles certifications de conformité le service Amazon DocumentDB satisfait-il ?

Amazon DocumentDB a été conçu pour satisfaire aux normes de sécurité les plus élevées, ainsi que pour vous aider à facilement vérifier notre sécurité et répondre à vos propres exigences de sécurité et de conformité. Amazon DocumentDB a été testé conforme aux normes PCI DSS, ISO 9001, 27001, 27017, 27018 et SOC 1, 2 et 3 ; il est également éligible à l'HIPAA. Les rapports de conformité AWS sont disponibles et téléchargeables sur AWS Artifact.

Product-Page_Standard-Icons_01_Product-Features_SqInk
En savoir plus sur la tarification

Consultez la page de tarification Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB).

En savoir plus 
Product-Page_Standard-Icons_02_Sign-Up_SqInk
Créer gratuitement un compte

Obtenez un accès instantané à l'offre gratuite d'AWS. 

S'inscrire 
Product-Page_Standard-Icons_03_Start-Building_SqInk
Commencez à créer sur la console

Démarrez dans la création avec Amazon DocumentDB (avec compatibilité MongoDB) dans la console AWS.

Se connecter