Proxy Amazon RDS

Rendez vos applications plus évolutives, plus résilientes et plus sécurisées.

Le Proxy Amazon RDS est un proxy de base de données entièrement géré et hautement disponible pour Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) qui rend les applications plus évolutives, plus résilientes aux défaillances des bases de données et plus sûres.

De nombreuses applications, y compris celles créées à partird’architectures sans serveur modernes, peuvent avoir beaucoup de connexions ouvertes au serveur de bases de données. Elles sont susceptibles d’ouvrir et fermer fréquemment les connexions aux bases de données, ce qui épuise la mémoire de la base de données et les ressources de calcul. Le Proxy Amazon RDS permet aux applications de regrouper et de partager des connexions établies avec la base de données, améliorant l'efficacité de cette dernière et la capacité de mise à l’échelle des applications. Avec le proxy RDS, les temps de basculement pour les bases de données Aurora et RDS ont été réduits jusqu’à 66 %. De plus, les informations d’identifications, l’authentification et l’accès à base de données peuvent être gérés à travers l’intégration avec AWS Secrets Manager et la gestion des identités et des accès AWS (IAM).

Le Proxy Amazon RDS peut être activé pour la plupart des applications sans modification du code. Vous n'avez pas besoin de provisionner ou de gérer d'infrastructure supplémentaire pour commencer à utiliser le proxy RDS. La tarification est simple et se base sur la capacité des instances de base de données sous-jacentes. Vous payez par unité de capacité Aurora (ACU, Aurora Capacity Unit) pour les instances Amazon Aurora sans serveur v2 ou par vCPU pour les instances provisionnées. Le Proxy Amazon RDS est disponible pour Amazon Aurora compatible avec MySQL, Amazon Aurora compatible avec PostgreSQL, Amazon RDS for MariaDB, Amazon RDS for MySQL, Amazon RDS for PostgreSQL et Amazon RDS for SQL Server.

Présentation du Proxy Amazon RDS (12:13)

Fonctionnement

Le Proxy Amazon RDS se situe entre votre application et votre base de données relationnelle pour gérer efficacement les connexions à la base de données et améliorer la capacité de mise à l’échelle de l'application.

Comment fonctionne le Proxy Amazon RDS

Cas d'utilisation

Développement d'applications sans serveur

Grâce au Proxy Amazon RDS, vous pouvez créer des applications sans serveur plus évolutives et plus disponibles, car elles utilisent vos bases de données relationnelles de manière plus efficace. Les applications sans serveur modernes prennent en charge des charges de travail très variables et peuvent tenter d'ouvrir un grand nombre de nouvelles connexions à la base de données ou de maintenir de nombreuses connexions ouvertes mais inactives. Une augmentation du nombre de connexions ou un grand nombre de connexions ouvertes peuvent surcharger votre serveur de base de données, provoquant un ralentissement des requêtes et la limitation de la capacité de mise à l’échelle des applications. En regroupant et en partageant les connexions de base de données déjà établies, le proxy RDS vous permet de mettre à l’échelle efficacement le nombre de connexions vers un nombre plus grand encore de connexion depuis votre application sans serveur. Le proxy RDS vous permet aussi de maintenir des performances de base de données prévisibles en contrôlant le nombre de connexions à la base de données ouvertes. Enfin, le proxy RDS préserve la disponibilité de votre application sans serveur en interdisant les connexions d’application inutilisables susceptibles de dégrader les performances de votre base de données.

Applications de logiciel en tant que service (SaaS) et de e-commerce

Les applications SaaS ou de e-commerce maintiennent souvent un grand nombre de connexions de base de données ouvertes afin de garantir des temps de réponse rapides aux utilisateurs, bien que seule une fraction de ces connexions ouvertes puisse être utilisée activement à un instant donné. Ces connexions ouvertes, mais inactives, consomment toujours la mémoire de base de données et les ressources de calcul. Au lieu de surprovisionner votre base de données pour prendre en charge les connexions majoritairement inactives, vous pouvez faire appel au proxy RDS pour mettre en attente les connexions inactives de votre application, tout en établissant uniquement des connexions de base de données pour répondre de manière optimale aux demandes actives.

Découvrez d'autres cas d'utilisation dans les FAQ