AWS et ClearScale nous aident à améliorer l'expérience du lecteur de façon rapide et rentable. 
Mike O'Neill Responsable de la science des données

The Globe and Mail est le quotidien le plus lu au Canada. Chaque semaine, 4,7 millions de personnes consultent son site web. Imprimé depuis 170 ans, le journal couvre l'actualité nationale et internationale, ainsi que différents sujets comme le monde du travail, la technologie, les arts, le divertissement et les modes de vie. The Globe est une figure de proue dans l'adoption de technologies de pointe et souhaite offrir à ses lecteurs un contenu attrayant tout en développant les opportunités pour les annonceurs. Le journal a récemment lancé un système chiffré pour protéger les lanceurs d'alerte et les sources anonymes. Il s'agit également du premier propriétaire à offrir Moat Analytics pour aider les annonceurs à mieux répartir leur budget publicité.  

The Globe and Mail souhaitait lancer une nouvelle application permettant à son lectorat en ligne grandissant d'accéder aux articles et aux dernières nouvelles depuis un appareil mobile. De plus, afin de renforcer l'engagement du lectorat, le journal voulait mettre en avant des articles ciblés en se basant sur les centres d'intérêt de chaque lecteur.

The Globe a étudié les solutions commerciales de recommandation personnalisée sur le marché, mais aucune n'était capable de fournir le degré de personnalisation recherché par le journal. « Nous voulions offrir un outil puissant capable d'offrir du contenu en se basant sur ce que les personnes lisent actuellement, mais aussi d'utiliser des algorithmes complexes pour tenir compte de différents facteurs, comme les lectures précédentes, le lieu de résidence, le type d'appareil mobile utilisé et les articles consultés par les utilisateurs ayant des intérêts similaires, explique Mike O'Neill, responsable de la science des données chez The Globe and Mail. Les outils commerciaux que nous avons évalués n'approchaient pas du niveau avancé de personnalisation que nous recherchions. »

L'équipe de The Globe a réfléchi à la possibilité de concevoir un système personnalisé sur site, mais elle a conclu que l'hébergement de ce moteur de recommandation d'article dans le cloud serait plus rapide et offrirait une plus grande flexibilité pour tester différents algorithmes. « Le passage entre l'étape de prototype et celle de production dans le cloud a été plus rapide que si nous avions mis en service notre propre matériel, explique Mike O'Neill. De plus, nous avions un calendrier de lancement ambitieux et le cloud permettait de le respecter. »

Pour le développement d'un système de recommandations personnalisées, The Globe and Mail a exploité Amazon Web Services (AWS) et ClearScale, une entreprise de services gérés, de développement d'applications et d'intégration de systèmes basée à San Francisco. « Nous avions déjà réalisé des prototypes pour un certain nombre d'algorithmes de recommandation sur AWS et cela avait été une très bonne expérience, si bien que nous avons décidé de passer à l'étape suivante en utilisant AWS pour notre plateforme officielle », explique Mike O'Neill.

En tant que partenaire consultant Premier AWS, ClearScale a aidé The Globe à implémenter son système de recommandation rapidement et à moindre coût. L'entreprise s'est associée à The Globe pour créer un moteur de recommandation capable de travailler à grande échelle et de préparer les recommandations pour les articles suivants avant la fin du chargement de celui actuellement sélectionné par le lecteur. ClearScale est rapidement parvenu à cet objectif en concevant un moteur de recommandation personnalisée qui peut s'appliquer aux plateformes web et mobiles de The Globe sans modification. De plus, cet objectif a été atteint en respectant un délai serré. « Le fait qu'AWS offre une solution de bout en bout a rendu le processus de développement rapide et fluide, explique Pavel Pragin, directeur général de ClearScale. The Globe a pu obtenir les capacités de personnalisation avancées qu'il cherchait sans avoir à assumer le coût de l'association de logiciels hétérogènes. »

Le système de recommandations personnalisées de The Globe utilise plusieurs services AWS. Amazon Kinesis est utilisé pour collecter de grands volumes de données, notamment les clics des utilisateurs, l'engagement des articles et les métadonnées des articles. Amazon DynamoDB agit en tant que base de données rapide et flexible dans laquelle stocker ces données. Et Amazon Elastic MapReduce (Amazon EMR) traite ces données en distribuant les opérations de calcul sur un cluster de serveurs virtuels s'exécutant sur AWS.

En travaillant avec ClearScale, The Globe a adopté une approche DevOps pour l'automatisation de l'infrastructure. ClearScale a créé des modèles pour le déploiement de chaque composant de l'infrastructure, ce qui l'a rendue plus flexible, scalable et redondante. La gestion des environnements de production, de test et de développement sur AWS a été facilitée grâce à AWS CloudFormation, en permettant aux développeurs et aux administrateurs système de créer et gérer facilement un ensemble de ressources AWS, et grâce à AWS OpsWorks, un service de gestion de configuration qui aide les utilisateurs à configurer et à exploiter les applications avec l'automatisation Chef. Grâce à ces outils, des conditions telles que l'utilisation des ressources CPU et de la mémoire sont automatiquement surveillées, sans qu'il soit nécessaire d'ajouter manuellement des serveurs.

Le journal utilise également Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) pour un stockage sécurisé, durable et hautement scalable, Amazon Elastic Cloud Compute (Amazon EC2) pour une capacité de calcul redimensionnable, Amazon Simple Queue Service (Amazon SQS) pour la mise en file d'attente des messages et Amazon CloudWatch pour surveiller les performances du système. « Tout devait être complètement automatisé pour que la solution fonctionne, explique Pavel Pragin. De plus, tous les composants devaient être entièrement scalables afin de s'adapter aux pics de demandes utilisateur et pour permettre au journal de grandir. »

Le moteur de recommandation personnalisée permet à The Globe and Mail de diffuser du contenu pertinent à son public quand celui-ci a de plus en plus de choix en ligne pour l'accès à l'information. « J'ai été impressionné par la capacité de ClearScale à fournir un système personnalisé à la fois fiable et complexe, tout en respectant notre calendrier serré, ajoute Mike O'Neill. Ils sont extrêmement efficaces, nous avons choisi le bon prestataire. »

En concevant son propre système de recommandations personnalisées, The Globe and Mail a été capable de proposer son service en seulement trois mois. Il lui aurait fallu deux fois plus de temps pour concevoir une solution sur site. « Je ne pense pas que The Globe aurait été capable de le faire aussi vite sans AWS, déclare Pavel Pragin. Si le journal avait conçu l'infrastructure sur site, cela aurait pris un long moment et aurait été onéreux. De plus, la solution n'aurait pas eu la scalabilité dont l'entreprise avait besoin. »

En concevant sa solution sur AWS, The Globe a obtenu une plateforme plus flexible pour les tests, lui permettant d'améliorer son application mobile au fil du temps. « En travaillant avec ClearScale et AWS, nous avons développé une solution qui nous permet de tester facilement différents algorithmes et variations de notre application, ajoute Mike O'Neill. Nous comprenons ainsi mieux ce qui fonctionne ou non et nous pouvons alors améliorer les performances de notre application en continu et mesurer rapidement le portage que nous obtenons. »

Et, point sûrement le plus important, le journal a fortement augmenté son engagement client. Les résultats initiaux ont montré que les parties de l'application mobile qui promeuvent une sélection d'articles basée sur le moteur de recommandation connaissent 25 % plus de clics qu'une sélection des articles les plus populaires actuellement, qui présenteraient autrement les meilleures performances en termes de clics. The Globe and Mail anticipe le fait que ce portage dans l'engagement pourrait encore augmenter en complétant des cycles répétés de tests champion/challenger afin d'améliorer en continu ses algorithmes.

Avec un système solide de recommandations personnalisées en place, The Globe and Mail peut à présent offrir à son lectorat en ligne une richesse de contenu pertinent. Les lecteurs restent ainsi engagés plus longtemps sans devoir passer beaucoup de temps à chercher des articles qui les intéressent. « Un de nos objectifs principaux était d'augmenter l'engagement, explique Mike O'Neill. AWS et ClearScale nous aident à améliorer l'expérience du lecteur de façon rapide et rentable. »  

clearscale-aws-premier-partner-logo3
  • Un partenaire de niveau Premier du réseau de partenaires AWS (APN). ClearScale utilise des technologies cloud ayant fait leurs preuves pour offrir les meilleures solutions d'intégration des systèmes cloud, le meilleur développement d'applications et les meilleurs services gérés à ses clients. ClearScale a aidé plus de 350 clients à implémenter des solutions d'infrastructure personnalisées sur AWS. L'entreprise offre des solutions à hautes performances, à disponibilité élevée, à commercialisation rapide et à bas risque qui aident les sociétés à tirer pleinement profit du cloud.
  • Pour découvrir comment ClearScale peut aider votre entreprise à créer et gérer votre environnement AWS, consultez l'entrée ClearScale dans l'annuaire des partenaires AWS.
     

Pour en savoir plus sur la façon dont AWS peut vous aider à concevoir, sécuriser et dimensionner en toute fluidité les solutions Big Data, consultez notre page consacrée au Big Data sur Amazon Web Services.