déploiement de référence

Architecture modulaire pour Amazon Aurora PostgreSQL

Déployer une base de données Amazon Aurora PostgreSQL dans le Cloud AWS avec une haute disponibilité et la prise en charge des basculements

Ce Quick Start déploie automatiquement un environnement modulaire hautement disponible pour Amazon Aurora PostgreSQL sur le Cloud Amazon Web Services (AWS).

Aurora est un moteur de base de données relationnelle compatible avec MySQL et PostgreSQL. Le code, les outils et les applications que vous utilisez aujourd'hui avec vos bases de données PostgreSQL existantes peuvent être utilisés avec Aurora. Avec certains workloads, Aurora peut diffuser jusqu'à trois fois le débit de PostgreSQL sans nécessiter de changements à la plupart de vos applications existantes. Aurora fait partie d'Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) et profite des fonctionnalités d'Amazon RDS pour la gestion et l'administration des bases de données.  

Ce Quick Start est destiné aux utilisateurs en quête d'un déploiement de référence reproductible et personnalisable pour Aurora PostgreSQL. Vous pouvez également utiliser le Quick Start comme point de départ pour configurer vos propres déploiements automatisés. Le Quick Start inclut un modèle AWS CloudFormation qui construit uniquement les composants de base de données Aurora. Ce modèle est conçu pour s'implémenter dans vos modèles AWS CloudFormation existants afin de remplacer la base de données PostgreSQL.

logo portworx

Ce Quick Start a été développé par des architectes de solution AWS et des spécialistes des bases de données.

  •  Ce que vous allez construire
  •  Procédure de déploiement
  •  Coût et licences
  •  Ce que vous allez construire
  • Utilisez ce Quick Start pour configurer automatiquement l'environnement Aurora suivant sur AWS :

    • Une architecture Virtual Private Cloud (VPC) hautement disponible qui couvre deux zones de disponibilité. Le VPC est configuré avec des sous-réseaux publics et privés, conformément aux meilleures pratiques AWS, afin de vous fournir votre propre réseau virtuel sur AWS.*
    • Dans les sous-réseaux publics :
      • Des passerelles NAT (Network Address Translation) gérées pour autoriser l'accès Internet sortant pour les ressources des sous-réseaux privés.*
      • Un hôte bastion Linux dans un groupe Auto Scaling pour permettre un accès Secure Shell (SSH) entrant aux instances Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) des sous-réseaux privés.*
    • Dans les sous-réseaux privés, un cluster de base de données Aurora qui comprend deux lecteurs de base de données et un scripteur de base de données.
    • Une clé de chiffrement à l'aide d'AWS Key Management Service (AWS KMS). Le Quick Start utilise la clé pour permettre le chiffrement au repos pour le cluster de base de données Aurora.
    • Une alarme Amazon CloudWatch pour surveiller le processeur sur l'hôte bastion et envoyer une notification Amazon Simple Notification Service (Amazon SNS) lorsque l'alarme est déclenchée.

    * Le modèle qui déploie le Quick Start dans un VPC existant ignore les tâches marquées d'un astérisque et vous demande d'indiquer la configuration de votre VPC existant.

  •  Procédure de déploiement
  • Pour déployer l'environnement Aurora PostgreSQL dans votre compte AWS, suivez les instructions du guide de déploiement. La procédure de déploiement prend environ 25 minutes et comprend les étapes suivantes :

    1. Si vous n'avez pas encore de compte AWS, inscrivez-vous à l'adresse https://aws.amazon.com et connectez-vous à votre compte. Sélectionnez la région AWS dans laquelle vous souhaitez développer le QuickStart parmi les régions AWS qui prennent en charge Aurora avec une compatibilité PostgreSQL.
    2. Lancez le Quick Start en choisissant l'une des options suivantes :
    3. Testez le déploiement et vérifiez que la base de données PostgreSQL accepte les connexions.
     
    Pour personnaliser votre déploiement, vous pouvez configurer vos paramètres de VPC, d'hôte bastion et de base de données et, si vous le souhaitez, définir des balises de base de données.

    Amazon peut communiquer l'identité des utilisateurs des Quick Starts AWS au partenaire du réseau de partenaires AWS (APN) qui a collaboré avec AWS sur le contenu du Quick Start.

  •  Coût et licences
  • Vous devez assumer les coûts liés aux services AWS utilisés pendant l'exécution du déploiement de référence de ce Quick Start. L'utilisation du Quick Start n'entraîne aucun coût supplémentaire.

    Les modèles AWS CloudFormation pour ce Quick Start incluent des paramètres de configuration que vous pouvez personnaliser. Certains de ces paramètres, comme le type d'instance de base de données, affecteront le coût du déploiement. Pour obtenir des estimations des coûts, consultez la page de tarification de chaque service AWS que vous comptez utiliser. Les prix sont susceptibles d'être modifiés.

    Conseil     Après avoir déployé Quick Start, nous vous recommandons d'activer le rapport de coûts et d'utilisation AWS afin de suivre les coûts associés à Quick Start. Ce rapport fournit des métriques de facturation à un compartiment Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) de votre compte. Il fournit des estimations de coûts basées sur l'utilisation mensuelle du débit et finalise les données à la fin du mois. Pour en savoir plus sur le rapport, consultez la documentation d'AWS.