Une fois les coûts de personnel et de centre de données pris en compte, AWS est beaucoup moins cher que des serveurs physiques pour soutenir la croissance rapide du trafic, qui est alimentée par la forte hausse du nombre d'étudiants. 
Dr Kalpesh Parikh Conseiller informatique

Etablie en 2007, l'université technologique de Gujarat (GTU) propose des cours en commerce, ingénierie, pharmacie et développement de logiciels à environ 500 000 étudiants par an sur près de 500 sites en Inde. La GTU dispose également de laboratoires et d'installations associées pour les chercheurs, afin qu'ils puissent faire avancer la science et la technologie.  

En 2008, la GTU utilisait des serveurs, du stockage et de l'équipement de mise en réseau physiques pour prendre en charge environ 52 000 étudiants. Cependant, comme le nombre d'étudiants et de professeurs ne cessait de croître, les serveurs ont commencé à être en surcharge. Des applications et des services essentiels, notamment le site web de la GTU et le système de gestion et de surveillance de projet, n'étaient plus accessibles. Ces problèmes de disponibilité pouvaient durer à chaque fois jusqu'à trois jours, ce qui était inacceptable pour la GTU. En effet, l'institution reposait beaucoup sur Internet pour offrir des services aux étudiants et aux chercheurs, ainsi que pour exécuter des tâches administratives. « Notre site web attire généralement 50 000 visites par jour, sauf le lundi, où ça peut monter à 100 000, explique le Dr Akshai Aggarwal, vice-président de la GTU. Nous avons le problème peu enviable de devoir investir dans suffisamment d'infrastructures pour prendre en charge les pics d'activité, alors que la plupart de ces infrastructures seront inutilisées le reste de la semaine. »  

La GTU a déterminé qu'un service de cloud public offrirait la disponibilité requise, l'évolutivité nécessaire pour prendre en charge la croissance ainsi que l'élasticité indispensable à la gestion des pics d'activité. Alors que la GTU examinait différents services de cloud locaux, un ancien étudiant de la GTU travaillant à Amazon Web Services (AWS) aux États-Unis a contacté le Dr Aggarwal et a argumenté en faveur d'AWS, mettant en avant le fait que les services correspondaient parfaitement aux besoins de l'institution. La GTU a mené une évaluation détaillée qui a confirmé le point de vue de l'étudiant, et a rédiger un plan pour concevoir et migrer sur une architecture AWS. La GTU a réalisé elle-même le travail de préparation avant de se tourner vers AWS quand le projet a gagné en complexité et en importance. « La collaboration avec AWS a été d'une grande aide quand il s'agissait de déterminer une architecture et une configuration correspondant parfaitement à nos exigences, affirme le Dr Kalpesh Parikh, conseiller informatique à la GTU. Un partenaire AWS nous a également beaucoup aidés pour la résolution de problèmes. »

La GTU exécute à présent des instances Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) qui fournissent les ressources de calcul nécessaires à ses applications et services, avec Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS) et Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) pour les ressources de stockage. Amazon Glacier offre un archivage des données et une sauvegarde à long terme, tandis qu'Amazon CloudWatch offre la surveillance et les alertes pour les ressources AWS ainsi que pour les applications et le site web de la GTU.

AWS et son partenaire ont collaboré pour former l'équipe technique de la GTU, afin d'optimiser l'utilisation des ressources AWS et de résoudre tout problème pouvant survenir. Il s'agit notamment de surveiller l'utilisation du site web et des applications entre minuit et 5 heures du matin et de diminuer les ressources dédiées afin de minimiser les coûts pour la GTU. « L'équipe a également été capable de configurer des groupes de sécurité au sein d'AWS pour mieux protéger nos ressources des attaques externes et pour minimiser les risques de pertes et de fuites de données », explique le Dr Parikh.

L'illustration ci-dessus représente l'environnement de surveillance et de conseils du projet de la GTU dans AWS :

chart

L'utilisation d'AWS représente un grand nombre d'avantages pour la GTU. L'institution a atteint une disponibilité de 99,999 % pour son site web, ses applications et ses services. Ainsi, les pannes qui peuvent retarder l'enseignement et les plans de cours et qui avaient déjà menacé de compromettre l'apprentissage de centaines de milliers d'étudiants sont minimisées. Une fois les coûts de personnel et de centre de données pris en compte, AWS est beaucoup moins cher que des serveurs physiques pour soutenir la croissance rapide du trafic, qui est alimentée par la forte hausse du nombre d'étudiants, affirme le Dr Parikh. Nous sommes sûrs de pouvoir dimensionner notre site Web pour qu'il puisse prendre en charge 3 000 comme 30 000 utilisateurs simultanés. »

Le Dr Parikh est enthousiaste devant les perspectives d'efficacité et d'innovation qui sont accessibles grâce à AWS. « Nous aimerions avoir une intégration très étroite avec AWS et établir une relation sur le très long terme », conclut-il.

Pour savoir en savoir plus sur la façon dont AWS peut vous aider à gérer votre site Web, consultez notre page dédiée à l'hébergement de sites web.