Questions d'ordre général

En quoi consiste VMware Cloud on AWS ?

VMware Cloud on AWS permet d'intégrer le logiciel SDDC (Software-Defined Data Center) de classe d'entreprise VMware au Cloud AWS, le tout avec un accès optimisé aux services AWS natifs. Optimisé par la VMware Cloud Foundation, VMware Cloud on AWS intègre les produits de calcul, de stockage et de virtualisation de réseau de VMware (VMware vSphere, VMware vSAN et VMware NSX), ainsi que la gestion du serveur vCenter VMware, optimisés pour être exécutés sur une infrastructure AWS dédiée, flexible et « sans système d'exploitation ».

Pourquoi devrais-je utiliser VMware Cloud on AWS ?

VMware Cloud on AWS vous offre une infrastructure cohérente et interopérable, ainsi que des services entre des centres de données VMware et le cloud AWS, ce qui réduit la complexité et les risques associés à la gestion de divers environnements. VMware Cloud on AWS offre un accès natif aux services AWS et une innovation qui étend la valeur des applications d'entreprise tout au long de leur cycle de vie.

Dans quelles régions VMware Cloud on AWS est-il disponible actuellement ?

Le service est également disponible dans les régions AWS UE (Stockholm), AWS USA Est (Virginie du Nord), AWS USA Est (Ohio), AWS USA Ouest (Californie du Nord), AWS USA Ouest (Oregon), AWS Canada (Centre), AWS UE (Francfort), AWS UE (Irlande), AWS UE (Londres), AWS UE (Paris), AWS Asie-Pacifique (Singapour), AWS Asie-Pacifique (Sydney), AWS Asie-Pacifique (Tokyo), AWS Asie-Pacifique (Mumbai), AWS Amérique du Sud (Sao Paulo), AWS Asie-Pacifique (Séoul) et AWS GovCloud (USA Ouest).

Les charges de travail exécutées dans une instance VMware Cloud on AWS peuvent-elles être intégrées aux services AWS ?

Oui. Le SDDC VMware Cloud on AWS se connecte directement aux VPC des clients par l'intermédiaire d'une interface réseau Elastic (ENI), et a donc accès aux services AWS. Les charges de travail de machine virtuelle peuvent accéder à des points de terminaison d'API publics pour les services AWS, comme AWS Lambda, Amazon Simple Queue Service (SQS), Amazon S3 et Elastic Load Balancing, aux ressources privées des VPC Amazon des clients, comme Amazon EC2 et aux services de données et d'analyse tels qu'Amazon RDS, Amazon DynamoDB, Amazon Kinesis et Amazon Redshift. Désormais, les clients peuvent également profiter de l'Amazon Elastic File System (EFS) pour un service de fichiers entièrement géré permettant de mettre automatiquement à l'échelle le stockage basé sur des fichiers de l'ordre du pétaoctet à travers différentes zones de disponibilité (AZ), le tout avec une haute disponibilité et une haute durabilité, et de la toute dernière génération de points de terminaison VPC, conçus pour offrir un accès aux services AWS tout en maintenant l'intégralité du trafic au sein du réseau AWS.

Comment bien démarrer avec VMware Cloud on AWS ?

Avec un nouveau contrat d'achat en place, les clients peuvent désormais acheter VMware Cloud on AWS directement via AWS et les partenaires AWS Partner Network (APN) dans le programme Fournisseur de solutions AWS. Ainsi, les clients peuvent acheter VMware Cloud on AWS via AWS ou VMware via AWS ou VMware ou le fournisseur de solutions WAS ou de solutions VMware VPN de leur choix. Grâce à notre partenariat, les clients peuvent utiliser des services supplémentaires tels qu'Amazon RDS for VMware, AWS Outposts for VMware (disponible au second semestre de 2019) et les nouveaux types d'instances Amazon EC2 R5.

Puis-je utiliser mes licences VMware existantes avec VMware Cloud on AWS ?

Vous pouvez exploiter vos investissements logiciels VMware existants afin de sécuriser des remises supplémentaires pour votre environnement VMware Cloud hybride sur AWS dans le cadre du programme Hybrid Loyalty Program de VMware.

Puis-je utiliser mes licences Windows Server existantes dans VMware Cloud on AWS ?

Oui. Veuillez consulter les conditions relatives à votre produit Microsoft pour en savoir plus sur les restrictions.

Qu'est-ce que la configuration de démarrage avec SDDC à hôte unique ?

La configuration de démarrage avec SDDC à hôte unique est une offre limitée destinée aux clients qui souhaitent commencer leur expérience hybride à la demande avec VMware Cloud on AWS en profitant d'un prix bas et prévisible. La durée de vie d'un SDDC à hôte unique est limitée à des intervalles de 30 jours uniquement. Cette nouvelle option de consommation est conçue pour les clients qui veulent vérifier la valeur de VMware Cloud on AWS dans leur environnement avant de le mettre à l'échelle afin d'obtenir des configurations de 3 hôtes ou plus pour les environnements de production.

Quelles certifications de conformité VMware Cloud on AWS a-t-il obtenues ?

VMware Cloud on AWS a fait l'objet d'une vérification indépendante et est bien conforme aux normes ISO 27001, ISO 27017, ISO 27018, SOC 1, SOC 2, SOC 3 et HIPAA. VMware Cloud on AWS respecte également le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Cliquez ici pour plus d'informations concernant VMware Cloud on AWS et les contrôles de conformité du RGPD.

Comment VMware Cloud on AWS est-il déployé ?

VMware Cloud on AWS s'exécute sur des hôtes dédiés à locataire unique fournis par AWS sur un seul compte. Chaque hôte est équivalent à une instance Amazon EC2 I3.metal (2 sockets avec 18 cœurs par socket, 512 Gio de RAM et 15,2 To de stockage SSD brut). Chaque hôte est capable d'exécuter plusieurs machines virtuelles VMware (des dizaines voire des centaines selon leurs exigences de calcul, de mémoire et de stockage). Les clusters peuvent comprendre un minimum de 3 hôtes et un maximum de 16 hôtes par cluster. Un seul serveur vCenter VMware est déployé par environnement SDDC.

De quelle version de VMware vSphere ai-je besoin dans mon environnement sur site ?

Avec vSphere 6.0 ou une version ultérieure s'exécutant dans votre environnement sur site, vous pouvez déplacer des charges de travail vers et depuis VMware Cloud on AWS en procédant à une migration à froid de machines virtuelles. Aucune conversion ou modification n'est nécessaire. Afin de profiter du « Mode lié hybride » pour un seul écran de gestion entre votre environnement sur site et VMware Cloud on AWS, vous devez posséder VMware vSphere 6.5 ou une version ultérieure.

Comment puis-je gérer des ressources sur VMware Cloud on AWS ?

Vous pouvez utiliser les mêmes outils de gestion que ceux que vous utilisez actuellement. Une instance de serveur vCenter est déployée dans le cadre de chaque SDDC VMware Cloud on AWS. Vous pouvez vous connecter à cette instance de serveur vCenter pour gérer leurs clusters VMware Cloud on AWS. Une console Web VMware Cloud est fournie, ce qui simplifie les tâches courantes, telles que l'ajout/la suppression d'hôtes, la configuration de pare-feu et d'autres paramètres de mise en réseau de base. Il est important de noter que les outils qui nécessitent des plug-ins ou des autorisations vSphere étendues peuvent ne pas fonctionner correctement dans VMware Cloud on AWS. VMware Cloud on AWS utilise un modèle de moindre privilège de sécurité dans lequel vous (et par conséquent les outils) n'ont pas d'accès administratif complet.

Puis-je gérer les machines virtuelles VMware vSphere de mon centre de données existant et mes instances VMware Cloud on AWS dans une vue unique ?

Vous devrez posséder vSphere 6.5 et vCenter Server 6.5 ou une version ultérieure s'exécutant dans votre centre de données pour utiliser le mode lié hybride de vCenter afin de gérer des ressources sur une seule vue sur site et dans le cloud. Si vous ne disposez pas de VMware vSphere 6.5 ou d'une version ultérieure s'exécutant dans votre environnement sur site, vous devrez exécuter plusieurs instances vCenter pour gérer votre environnement : une instance vCenter sur site et une instance de VMware Cloud on AWS.

Puis-je migrer les machines virtuelles vSphere existantes vers VMware Cloud déployé sur AWS ?

Oui. Il existe différentes manières de migrer des machines virtuelles vSphere vers VMware Cloud on AWS. Vous pouvez réaliser une migration en direct des machines virtuelles vSphere par l'intermédiaire de vMotion ou en utilisant VMware Hybrid Cloud Extension (HCX).

Calcul

Quelles sont les spécifications matérielles pour les hôtes VMware Cloud on AWS ?

La configuration de cluster standard minimale de VMware Cloud on AWS compte 3 hôtes. Chaque hôte est en fait une instance Amazon EC2 I3.metal. Ces hôtes possèdent deux processeurs 2,3 GHz (processeur Intel Xeon E5-2686 v4 sur mesure, package CPU) avec 18 cœurs par socket (36 cœurs au total), 512 Gio de RAM et 15,2 To de stockage NVMe brut.

VMware Cloud on AWS s'exécutera-t-il sur une architecture ESXi « imbriquée » ?

Non, ESXi s'exécute directement sur une architecture « sans système d'exploitation » et sans l'utilisation de la virtualisation imbriquée tout en continuant à participer à la mise en réseau d'Amazon VPC.

L'infrastructure EC2 sous-jacente héberge-t-elle l'architecture ESXi dédiée à chaque client ou cette dernière est-elle une infrastructure partagée et mutualisée ?

L'infrastructure VMware Cloud on AWS s'exécute sur une infrastructure « sans système d'exploitation » dédiée à locataire unique pour chaque client.

Puis-je dimensionner les hôtes dans mon cluster VMware Cloud on AWS ?

Oui, les hôtes supplémentaires peuvent être ajoutés à un cluster VMware Cloud on AWS à l'aide de l'interface utilisateur VMware Cloud Portal ou par programmation via l'API VMware Cloud.

Puis-je augmenter ou réduire la taille de mon cluster après avoir provisionné un SDDC sur VMware Cloud on AWS ?

Oui, vous pouvez ajouter et supprimer des hôtes à la demande tant que la taille minimum de votre cluster est de 3 hôtes.

Quelle est la taille maximale des clusters pouvant être pris en charge par VMware Cloud on AWS ?

La taille maximale des clusters est égale à 16 hôtes ESXi.

Puis-je utiliser le serveur vCenter dans mon SDDC pour gérer mes hôtes ESXi sur site ?

Oui, grâce au mode lié hybride, vous pouvez connecter votre serveur vCenter exécuté dans VMware Cloud on AWS à votre serveur vCenter sur site pour obtenir un seul inventaire de toutes vos ressources dans le cloud et sur site.

 

Stockage

Quelles sont les options de stockage disponibles pour VMware Cloud on AWS ?

VMware Cloud on AWS comprend la technologie de stockage vSAN de VMware qui fournit une banque de données d'espace partagé à nom unique (banque de données vSAN) pour le stockage de machines virtuelles. Chaque cluster SDDC utilisera une solution de stockage vSAN 100 % flash intégrée à un stockage d'instance sur NVMe qui offre de hautes performances et une faible latence.

Disponible depuis peu en version préliminaire, VMware vSAN peut également utiliser Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS) avec VMware Cloud on AWS sur de nouvelles instances Amazon EC2 R5.metal afin d'augmenter les SDDC existants pour les environnements de stockage dense. Le stockage par hôte est compris entre 15 et 35 To, par paliers de 5 To. L'utilisateur choisit l'espace de stockage souhaité et utilisé sur tous les hôtes du cluster. Des clusters R5.metal peuvent être ajoutés à un SDDC existant disposant d'au moins un cluster approvisionné.

Puis-je utiliser n'importe quel type de stockage hybride (clé USB + disque en rotation) ?

À l'heure actuelle, nous ne proposons encore aucune solution de stockage hybride. Tous les hôtes sont équipés d'un dispositif de stockage NVMe.

Puis-je étendre ma capacité de stockage sans ajouter d'hôtes supplémentaires ?

Vous devez ajouter des hôtes supplémentaires si vous souhaitez augmenter votre capacité de stockage.

Puis-je utiliser des volumes Amazon Elastic Block Store (EBS) en tant que banques de données vSphere ?

Disponible depuis peu en version préliminaire, VMware vSAN peut également utiliser Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS) avec VMware Cloud on AWS sur de nouvelles instances Amazon EC2 R5.metal afin d'augmenter les SDDC existants pour les environnements de stockage dense. Le stockage par hôte est compris entre 15 et 35 To, par paliers de 5 To. L'utilisateur choisit l'espace de stockage souhaité et utilisé sur tous les hôtes du cluster. Des clusters R5.metal peuvent être ajoutés à un SDDC existant disposant d'au moins un cluster approvisionné.

Puis-je utiliser des volumes AWS Elastic File System (EFS) en tant que banques de données vSphere ?

Les clients ne peuvent pas monter de volumes EFS en tant que banques de données ESXi, mais ils peuvent monter des volumes EFS sur des machines virtuelles Linux.

Pourrai-je utiliser la gestion du stockage basée sur les règles (SPBM) VMware afin d'approvisionner et de gérer le stockage pour les applications de machine virtuelle ?

Oui. Vous avez la flexibilité de créer des politiques spécifiques selon les besoins de votre application, y compris les niveaux RAID, le total de contrôle, la réservation d'espace d'objet et la limite d'IOPS. Vous pouvez appliquer ces politiques au niveau individuel (VDisk) ou choisir les règles de banques de données vSAN par défaut pour plus de simplicité.

Quelles solutions de protection/sauvegarde des données sont disponibles pour VMware Cloud on AWS ?

Les solutions de protection des données basées sur le cadre de travail de l'API vStorage de VMware pour la protection des données (VADP) sont désormais en cours de certification par les partenaires.

Les données sont-elles chiffrées sur le stockage vSAN ?

Oui. Les données sont chiffrées au repos pour chaque terminal flash NVMe soutenant la banque de données vSAN de chaque hôte.

Comment fonctionne le chiffrement des données au repos dans VMware Cloud on AWS ?

Désormais, les données client au repose seront chiffrées de manière native par vSAN. vSAN utilisera AWS Key Management Service (KMS) pour générer la clé principale client (CMK). Bien que la clé CMK provienne d'AWS, deux clés supplémentaires sont générées par vSAN. Ces clés dites intermédiaires sont la clé Key Encryption Key (KEK) et la clé Disk Encryption Key (DEK).

La clé CMK encapsule la clé KEK qui, à son tour, encapsule la clé DEK. La clé CMK ne sort jamais du contrôle d'AWS, le chiffrement et le déchiffrement de la clé KEK sont assurés un appel d'API AWS standard.

Une clé CMK et une clé KEK sont nécessaires par cluster et une clé DEK est requise pour chaque disque du cluster.

Quelles sont les dispositions proposées pour la rotation des clés ?

Les clients ont la possibilité de changer la clé KEK (Key Encryption Key) via l'API vSAN ou l'interface utilisateur vSphere. Ce processus est appelé changement de clé. Il faut noter que le changement de clé superficiel ne change pas la clé Disk Encryption Key (DEK) ni la clé CMK (Customer Master Key).

Le changement des clés DEK et CMK n'est pas pris en charge. Dans de rares situations, s'il s'avère nécessaire de changer la clé DEK ou CMK, les utilisateurs ont la possibilité de configurer un nouveau cluster avec une nouvelle clé CMK et peuvent utiliser Storage vMotion pour migrer les données d'un cluster existant.

Puis-je activer ou désactiver de manière sélective le chiffrement vSAN ?

De même que la D&C (Deduplication & Compression), le chiffrement vSAN au repos ne peut pas être activé ou désactivé pour des clusters individuels ; il s'agit d'un paramètre de niveau cluster qui est toujours activé par défaut lorsque le cluster est provisionné dans le SDDC.

Qu'est-il prévu pour les clusters configurés dans les versions antérieures avec le chiffrement désactivé ?

Tous les clusters existants dans M4 seront migrés vers M5. Dans le cadre de la migration, le chiffrement sera activé pour tous les clusters existants. Tous les nouveaux clusters seront provisionnés avec le chiffrement activé par défaut.

Existe-t-il d'autres options permettant aux clients de fournir leurs propres clés de chiffrement ?

La clé principale client (CMK) provient d'AWS Key Management Service (AWS KMS) et est la seule option disponible.

Réseau

Comment les SDDC VMware Cloud on AWS sont-ils connectés à mon environnement sur site ?

Lorsque vous déployez un SDDC à l'aide de VMware Cloud on AWS, il est configuré avec deux réseaux : un réseau de gestion et un réseau de calcul. Le réseau de gestion traite le trafic réseau pour les hôtes SDDC, vCenter Server, NSX Manager et d'autres fonctionnalités de gestion. Le réseau de calcul traite le trafic réseau pour vos machines virtuelles supportant les charges de travail. Deux appareils périphériques VMware NSX font office de passerelles pour l'environnement réseau virtualisé. La passerelle de gestion (MGW) relie l'infrastructure de gestion SDDC à votre environnement sur site. La passerelle de calcul (CGW) assure la connectivité pour toutes les machines virtuelles supportant les charges de travail. Le trafic peut être acheminé vers votre environnement sur site à l'aide d'une connexion L3 VPN ou vers votre VPC AWS via une interface réseau Elastic (ENI).

Puis-je transférer une adresse IP Elastic (EIP) depuis une machine virtuelle dans VMware Cloud on AWS vers une instance Amazon EC2 standard et vice-versa ?

Non, les EIP sont réservées et associées au compte VMware Cloud on AWS et acheminées vers la passerelle de périphérique NSX.

Quelle bande passante réseau sera disponible pour les hôtes ESXi ?

Les hôtes ESXi sont connectés à un VPC AWS via AWS Elastic Networking Adapter (ENA) et prennent en charge le débit jusqu'à 25 Gb/s.

Dois-je obligatoirement exécuter NSX sur des installations sur site lors de l'interaction avec VMware Cloud on AWS ?

Non, les clients ne sont pas obligés d'exécuter NSX sur site afin d'interagir avec VMware Cloud on AWS. Les machines virtuelles VMware peuvent être migrées directement vers VMware Cloud on AWS, sans aucune modification.

Comment puis-je me connecter au serveur vCenter dans mon SDDC sur VMware Cloud on AWS ?

Par défaut, il n'existe aucun accès au système du serveur vCenter dans votre SDDC sur VMware Cloud on AWS. Ouvrez l'accès au système de votre serveur vCenter en :

  • configurant une règle de pare-feu autorisant l'accès au système du serveur vCenter ;
  • configurant un VPN IPsec entre votre centre de données sur site et votre SDDC.
 
Est-ce que HCX prend en charge les SDDC NSX-T ?
HCX prend en charge toutes les possibilités des SDDC NSX-v et NSX-T.
Les SDDC NSX-T prennent également en charge la possibilité de tirer parti de l'option VIF privée DX pour les interconnexions HCX. SI vous utilisez internet et souhaitez basculer vos interconnexions HCX vers l'option VIF privée, veuillez contacter VMware via le support pour obtenir de l'aide pour le changement de la configuration des interconnexions.

Clusters étendus

Qu'est-ce qu'un cluster étendu VMware Cloud on AWS ?

Un cluster étendu est un modèle de déploiement dans lequel au moins deux clusters VMware Cloud on AWS font partie du même cluster logique, mais se trouvent dans différentes zones de disponibilité.

Puis-je transformer un SDDC se trouvant dans une seule zone de disponibilité en un SDDC « étendu » ?

Non, les clusters étendus relèvent d'une décision concernant le temps de déploiement. Vous ne pouvez pas transformer un cluster non étendu en cluster étendu.

Puis-je transformer un SDDC à cluster étendu en un SDDC se trouvant dans une seule zone de disponibilité ?

Non, les clusters étendus relèvent d'une décision concernant le temps de déploiement. Vous ne pouvez pas transformer un cluster étendu en cluster non étendu.

Quelle est la taille maximale des clusters étendus que je peux créer ?

La taille maximale prise en charge pour un cluster étendu est de 16 nœuds.

Un SDDC peut-il contenir à la fois des clusters se trouvant dans une seule zone de disponibilité et des clusters étendus ?

Non, un SDDC ne peut contenir que des clusters se trouvant dans une seule zone de disponibilité ou des clusters étendus.

Puis-je migrer des charges de travail depuis un cluster se trouvant dans une seule zone de disponibilité jusqu'à un cluster étendu ?

Oui. Vous pouvez utiliser tous les outils habituels vSphere et Hybrid Cloud Extension (HCX) pour déplacer les charges de travail entre les différents SDDC.

Puis-je choisir la zone de disponibilité dans laquelle exécuter mes machines virtuelles ?

Oui. Lorsque vous déployez une machine virtuelle, vous pouvez sélectionner un hôte ESXi dans la zone de disponibilité que vous souhaitez. En cas de panne, la machine virtuelle reste si possible dans sa zone de disponibilité d'origine.

Un cluster étendu peut-il couvrir plusieurs régions AWS ?

Non, un cluster étendu couvre 2 zones de disponibilité au sein de la même région AWS. Si vous souhaitez vous protéger contre une panne régionale, veuillez utiliser un outil de reprise d'activité, tel que le service VMware Site Recovery.

Le fait d'exécuter des machines virtuelles dans un cluster étendu a-t-il une influence sur leurs performances ?

Oui. Comme nous réalisons des écritures synchrones dans deux zones de disponibilité, des frais généraux supplémentaires s'appliquent pour les transactions d'écriture. Cette règle vaut pour toute implémentation d'un cluster étendu.

Combien de pannes peuvent être tolérées au sein d'une zone de disponibilité ?

Cela dépend de vos paramètres en matière de gestion du stockage basée sur les règles (SPBM). Par défaut, les machines virtuelles sont configurées pour survivre à la panne de TOUS les hôtes d'une même zone de disponibilité, sans qu'aucune perte ne soit à déplorer.

Que se passe-t-il lorsqu'une zone de disponibilité tombe en panne, puis lorsqu'elle redevient disponible ?

Nous resynchronisons automatiquement la banque de données vSAN. Ce délai de resynchronisation dépend du volume de données que vous avez stockées et du temps pendant lequel les systèmes ont été segmentés.

En quoi consiste le support multiclusters ?

Le support multiclusters désigne la capacité qu'ont les administrateurs SDDC à ajouter des clusters supplémentaires à un SDDC déjà existant. Vous pouvez créer plusieurs clusters au sein de votre SDDC, et ceux-ci auront en commun un ensemble de machines virtuelles et de réseaux de gestion.

Comment puis-je activer le support multiclusters ?

Sélectionnez simplement « Ajouter un cluster » depuis la console VMware Cloud on AWS pour ajouter un second cluster à votre SDDC existant.

Quel est le nombre maximum de clusters pouvant être pris en charge ?

VMware Cloud on AWS prend en charge un maximum de 10 clusters par SDDC. Il est possible que votre organisation ait fixé une limite non stricte supérieure à celle-ci. Si vous souhaitez voir augmenter cette limite, veuillez contacter votre équipe en charge de la réussite des clients.

Configuration de démarrage avec SDDC à hôte unique

En quoi consiste l'offre d'un SDDC à hôte unique ?

La taille minimale de cluster pour le service VMware Cloud on AWS est de 3 hôtes. Avec la nouvelle configuration de démarrage avec SDDC à hôte unique limitée dans le temps, vous pouvez désormais acquérir un environnement VMware Cloud on AWS à hôte unique, qui vous permet de mettre à l'échelle en toute transparence votre nombre d'hôtes pendant ce laps de temps, tout en conservant vos données. La durée de vie de la configuration de démarrage avec SDDC à hôte unique est limitée à des intervalles de 30 jours. L'offre à hôte unique s'adresse aux clients qui souhaitent un point d'entrée à moindre coût pour vérifier la valeur de VMware Cloud on AWS au sein de leurs environnements.

Où le SDDC à hôte unique est-il disponible actuellement ?

Le SDDC à hôte unique est disponible dans toutes les régions prises en charge où VMware Cloud on AWS est aujourd'hui disponible.

Quelles sont les fonctions intégrées à l'offre de SDDC à hôte unique ?

Les fonctions qui ne requièrent pas plus d'un hôte sont intégrées à l'offre de SDDC à hôte unique, notamment les opérations hybrides entre les ressources sur site et celles de VMware Cloud on AWS. Toute opération ou aptitude nécessitant plus d'un hôte ne fonctionnerait toutefois pas. Voici deux exemples : la haute disponibilité (HA) et les clusters étendus couvrant deux zones de disponibilité AWS. En raison de la nature de l'hôte unique, le nombre de pannes tolérées (FTT) = 0, ce qui signifie que si votre hôte tombe en panne, vous perdez l'intégralité de vos données. Actuellement, VMware ne propose aucun correctif ni aucune mise à niveau en ce qui concerne les SDDC à hôte unique.

Combien de SDDC à hôte unique puis-je approvisionner ?

Vous ne pouvez approvisionner qu'un SDDC à hôte unique à la fois.

Puis-je exécuter un SDDC à hôte unique pour une durée indéterminée ?

Tout SDDC à hôte unique est supprimé après 30 jours. Toutes les données contenues dans le SDDC sont alors perdues. Vous pouvez transformer un SDDC à hôte unique en un SDDC à 3 hôtes et plus, et conserver toutes vos données. Un SDDC à 3 hôtes et plus n'est aucunement limité dans le temps.

Comment puis-je effectuer la mise à niveau vers le service à 3 hôtes standard ?

Vous pouvez tout simplement cliquer sur le bouton « Mettre à l'échelle » pour passer au service de SDDC à 3 hôtes.

Puis-je convertir mon SDDC à 3 hôtes standard en un SDDC à hôte unique ?

Non, un SDDC à hôte unique doit être créé en tant que tel. Il est impossible de transformer un SDDC à 3 hôtes en un SDDC à hôte unique.

De quel support bénéficierais-je dans le cadre de cette offre ?

Les clients des SDDC à hôte unique bénéficient également d'une prise en charge illimitée, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, assurée par VMware Global Support Services, ainsi que d'un support de discussion en ligne et en direct, 5 jours sur 7 et 24 heures sur 24, par l'intermédiaire de la console VMware Cloud on AWS et de vSphere Client.

Quelle est la tarification d'un SDDC à hôte unique ?

Un SDDC à hôte unique est disponible à la demande, pour 7 USD/nœud/heure. Veuillez consulter la page de tarification VMware pour obtenir les dernières informations de tarification en date.

En quoi consiste l'offre d'un SDDC à hôte unique ?

Pendant les trois premiers mois (90 jours), les nouveaux clients VMware Cloud on AWS ont droit à une réduction de 20 % sur le tarif 7 USD/nœud/heure. Cette offre promotionnelle est valable sur tout achat lié à un hôte unique effectué avant le 5 juin 2019.

Comment profiter de l'offre relative à un hôte unique ?

Pendant les trois premiers mois, vous allez recevoir chaque mois un crédit VMware Cloud on AWS égal à 1 022 USD. Ces crédits peuvent ensuite être soustraits à votre facture. Ces crédits expirent deux mois après leur activation s'ils n'ont pas été utilisés pour bénéficier d'une réduction sur le service concerné.

 

Caractéristiques complémentaires

VMware Site Recovery

Qu'est-ce que le service VMware Site Recovery ?

VMware Site Recovery est un service complémentaire, optimisé pour VMware Cloud on AWS, qui propose une protection simple et vérifiable des applications critiques entre les centres de données privés et AWS. Veuillez visiter le site web VMware Site Recovery pour en savoir plus

Puis-je utiliser le service VMware Site Recovery dans le cadre de l'offre de SDDC à hôte unique ?

Oui, toutes les caractéristiques du service VMware Site Recovery peuvent être utilisées moyennant un achat complémentaire à la configuration de démarrage avec SDDC à hôte unique, qui fait office d'option à bas prix vous permettant de commencer à utiliser rapidement votre solution de reprise d'activité du cloud hybride. Cependant, en raison de la durée limitée de cette offre et de la plus faible durabilité des données dans le cadre de l'offre de SDDC à hôte unique, nous vous recommandons de ne pas faire de cette option votre principale solution de reprise d'activité pour toutes vos charges de travail sur site avant d'avoir bien mis à l'échelle votre environnement afin d'obtenir un SDDC à 3 hôtes.

Horizon 7 sur VMware Cloud on AWS

Qu'est-ce que Horizon 7 sur VMware Cloud on AWS ?

VMware Horizon 7 sur VMware Cloud on AWS propose un cloud hybride qui s'intègre en toute transparence pour les bureaux virtuels et les applications. Il combine les caractéristiques professionnelles du Software-Defined Data Center VMware, proposé sur AWS en tant que service, aux compétences de leader du marché de VMware Horizon pour parvenir à une solution simple, sécurisée et scalable.

Où puis-je trouver de plus amples informations concernant Horizon 7 sur VMware Cloud on AWS ?

Vous pouvez trouver des informations de synthèse sur le blog et le site web de VMware.

Horizon 7 fait-il partie de VMware Cloud on AWS ?

Non, Horizon 7 est un logiciel qui peut être déployé par les clients sur VMware Cloud on AWS. En fin de compte, les clients sont responsables de leur infrastructure Horizon 7, et ce, même si leur infrastructure SDDC est gérée par VMware.

Dans quelles régions Horizon 7 est-il disponible sur VMware Cloud on AWS ?

Horizon 7 sur VMware Cloud on AWS est disponible dans toutes les régions dans lesquelles VMware Cloud on AWS est disponible.

Prise en charge, comptes et facturation

Qui vend et fournit le service VMware Cloud on AWS ?

AWS, les partenaires APN ou VMware peuvent vendre et fournir le service. La facturation pour le service se fait entre vous et VMware. AWS vous envoie des factures uniquement pour les services utilisés avec un compte AWS distinct.

Qui fournit le support pour VMware Cloud on AWS et dois-je également acheter AWS Support ?

VMware Cloud on AWS est pris en charge par VMware. Toutefois, vous pouvez choisir d'acheter AWS Support pour les autres services que vous utilisez.

Aurai-je besoin d'un compte AWS ?

Oui. Vous aurez besoin d'un compte client AWS actif qui sera lié au service VMware Cloud on AWS. Si vous n'avez pas encore de compte client AWS, vous serez invité à en créer un dans le cadre de la procédure d'intégration. L'un des principaux avantages de cette offre est l'intégration continue avec d'autres services AWS, tels qu'Amazon S3, Redshift et d'autres instances Amazon EC2. VMware vous facturera ce que vous utilisez dans VMware Cloud on AWS et séparément, AWS vous facturera tous les autres services AWS que vous utilisez.

Quels comptes sont créés durant la procédure ?

Vous disposerez d'au moins deux comptes : un compte VMware et un compte AWS.

Puis-je avoir des SDDC de différentes régions au sein d'une seule organisation ?

Oui, une organisation peut comprendre des SDDC de différentes régions.

Ai-je besoin d'accéder à des points de terminaison spécifiques aux régions pour accéder à mes SDDC ?

Non, vous utilisez toujours les mêmes points de terminaison pour accéder aux API VMware Cloud on AWS et à la console VMware Cloud on AWS, quelle que soit la région dans laquelle se trouvent vos SDDC.

Où puis-je trouver les tarifs pour une région spécifique ?

Nos tarifs sont disponibles à l'adresse suivante : https://cloud.vmware.com/vmc-aws/pricing

Qu'est-ce que l'outil de dimensionnement et d'évaluation VMware Cloud on AWS ?

Vous pouvez utiliser l'outil de dimensionnement et d'évaluation pour dimensionner vos charges de travail pour VMware Cloud on AWS. Cet outil vous permet de dimensionner pour des facteurs tels que le stockage, le calcul, la mémoire et les IOPS, et ce, dans l'optique de vous proposer la recommandation de serveur et de SDDC la plus optimisée qui soit pour VMware Cloud on AWS. Une fois que vous avez fini de dimensionner vos charges de travail, vous pouvez calculer votre coût total de possession (TCO) pour ces charges de travail et le comparer avec un environnement virtuel sur site. L'outil va calculer le nombre de nœuds et de clusters nécessaires pour que votre charge de travail puisse être prise en charge et exécutée sur un SDDC VMware Cloud on AWS. Cliquez ici pour essayer l'outil.

Comment puis-je accéder à l'outil de dimensionnement et d'évaluation de VMware Cloud on AWS ?

Les clients peuvent accéder à l'outil sans fournir aucune information d'identification. Cependant, pour calculer votre TCO, vous devez vous inscrire avec une adresse e-mail et utiliser ces informations d'identification pour vous connecter à l'outil.

Où puis-je trouver la tarification de VMware Hybrid Cloud Extension pour VMware Cloud on AWS ?

VMware HCX est fourni avec toutes les cibles SDDC VMware Cloud on AWS.

Licences Microsoft

Questions d'ordre général

Quelles sont les différentes options de licence dont je dispose pour les logiciels Microsoft dans VMware Cloud on AWS ?

Dans VMware Cloud on AWS, vous pouvez choisir d'exécuter des machines virtuelles qui utilisent des licences que vous avez déjà achetées auprès de Microsoft. Pour les autres logiciels Microsoft, les clients peuvent utiliser leur propre licence, conformément aux conditions générales de Microsoft.

Les clients peuvent également souscrire à l'offre de services Microsoft de VMware pour le déploiement de machines virtuelles Windows Server incluses sous licence, ou à l'offre d'un partenaire Microsoft avec un contrat de licence de fournisseur de services pour les produits Office 365 éligibles.

Que signifie le terme « BYOL » (Bring Your Own License) ?

Le terme « BYOL » (Bring Your Own License) se rapporte à un processus qui consiste à intégrer des licences sur site, achetées au préalable, à VMware Cloud on AWS.

Dois-je disposer du contrat Software Assurance et du programme License Mobility pour utiliser mes licences Microsoft dans VMware Cloud on AWS ?

Il existe des situations spécifiques qui ne nécessitent ni de contrat Software Assurance, ni de programme Licence Mobility. Pour être éligibles, ces licences doivent avoir été achetées avant le 1er octobre 2019 ou ajoutées dans le cadre d'un Accord Entreprise qui était en vigueur avant le 1er octobre 2019. Dans ces situations spécifiques, les licences peuvent uniquement être mises à niveau à l'aide de versions qui étaient disponibles avant le 1er octobre 2019.

En quoi consiste le programme License Mobility ?

Le programme License Mobility est un avantage du contrat Software Assurance de Microsoft qui vous permet d'intégrer des licences produit spécifiques à une infrastructure cloud partagée, y compris Amazon EC2 avec allocation par défaut (partagée), et des fournisseurs d'hébergement cloud dédiés, répertoriés et spécifiques qui incluent VMware Cloud on AWS. Pour obtenir plus d'informations sur le programme License Mobility de Microsoft, rendez-vous sur la page License Mobility du site d'AWS.

En quoi consiste le processus d'alignement induit par l'Accord Entreprise de Microsoft ?

Ce processus d'alignement correspond à l'évaluation annuelle des licences éligibles que vous avez déployées dans le cadre de votre Accord Entreprise. Vous trouverez des informations supplémentaires sur le processus d'alignement dans ce guide de Microsoft.

Une fois mes médias Microsoft importés, dois-je les activer sur mon propre serveur de gestion de clés ?

Oui, lorsque vous lancez une instance de votre propre image, votre système d'exploitation vous invite à activer l'image sur votre serveur de gestion de clés.

Comment importer ma propre machine virtuelle sous licence dans VMware Cloud on AWS ?

Les clients peuvent migrer leurs machines virtuelles sous licence dans VMware Cloud on AWS par le biais de solutions telles que vCenter Hybrid Linked Mode, VMware Hybrid Cloud Extension (HCX), VMware Site Recovery, AWS Snowball et AWS Snowmobile, entre autres.

J'ai découvert, en parcourant les conditions générales de mes licences, que certaines licences doivent être utilisées sur une infrastructure qui est dédiée à mon utilisation. Comment VMware Cloud on AWS me permet-il de répondre à cette exigence si j'utilise mes propres licences ?

Les hôtes ESXi/instances nues EC2 provisionné(e)s dans votre SDDC (Software Defined Data Center) VMware Cloud on AWS sont dédiés à votre utilisation. Il est important de noter que la plupart des scénarios BYOL sont pris en charge via l'utilisation d'une infrastructure dédiée.

Il existe des situations spécifiques qui ne nécessitent ni de contrat Software Assurance, ni de programme Licence Mobility. Pour être éligibles, ces licences doivent avoir été achetées avant le 1er octobre 2019 ou ajoutées dans le cadre d'un Accord Entreprise qui était en vigueur avant le 1er octobre 2019. Dans ces situations spécifiques, les licences peuvent uniquement être mises à niveau à l'aide de versions qui étaient disponibles avant le 1er octobre 2019.

Lorsque vous importez des produits sous licence uniquement au niveau physique (par exemple Windows Server, certaines licences SQL Server, etc.), VMware Cloud on AWS donne de la visibilité sur la quantité de processeurs et de cœurs physiques.

J'ai découvert en parcourant les conditions générales de mes licences, qu'une licence ne peut pas être transférée dans une autre région ou sur une autre machine physique pendant au moins 90 jours, sauf si la réaffectation est due à une panne ou à une perte matérielle permanente. Comment VMware Cloud on AWS me permet-il de répondre à cette exigence si j'utilise mes propres licences ?

Les machines virtuelles ne peuvent pas quitter les limites d'un cluster vSphere par défaut (des instructions de migration spécifiques sont nécessaires). Toutefois, les machines virtuelles résidant dans un cluster VMware Cloud on AWS vSphere sont autorisées à migrer en direct entre les serveurs ESXi via VMware vMotion, c'est pourquoi tous les hôtes ESXi de ce cluster doivent être sous licence. En outre, Elastic Distributed Resource Scheduler (eDRS) doit être désactivé dans les clusters nécessitant ces types de licences, car il ajoute automatiquement des hôtes ESXi lorsque la capacité est faible, ce qui peut modifier le nombre de licences requises pour votre cluster vSphere de manière inattendue.

Puis-je utiliser les règles d'affinité machine virtuelle-hôte DRS (Distributed Resource Scheduler) pour limiter les hôtes ESXi d'un cluster vSphere qui doivent être sous licence ?

Non, les règles d'affinité machine virtuelle-hôte DRS doivent être prises en charge dans VMware Cloud on AWS et ne peuvent pas être configurées, indépendamment des conditions de licence.

Qu'est-ce qu'une infrastructure dédiée ?

Une infrastructure dédiée fournit des serveurs qui sont physiquement isolés, dans le but d'être utilisés par un seul client. VMware Cloud on AWS est une solution d'infrastructure dédiée. Lorsque vous importez vos licences existantes dans VMware Cloud on AWS, vous utilisez du matériel qui est physiquement dédié à votre utilisation.

De quelles options est-ce que je dispose pour importer des licences de développement dans VMware Cloud on AWS ?

Les clients VMware Cloud on AWS ont deux options pour transférer des produits de développeurs Microsoft vers leur SDDC à des fins d'utilisation lors de tests, du développement et avec des charges de travail de non-production.

Les licences d'inscription Microsoft Development Network (MSDN) achetées avant le 1er octobre 2019 sont éligibles au déploiement dans VMware Cloud on AWS. Microsoft a modifié les conditions d'accord de licence pour les licences d'abonnement MSDN achetées ou renouvelées le 1er octobre 2019 ou après cette date, et ces nouvelles conditions entrent en vigueur à compter du renouvellement de l'inscription.

SQL Server 2019 Developer est disponible en téléchargement gratuit depuis le site de Microsoft. Une fois le téléchargement effectué à partir du site de Microsoft, les clients VMware Cloud on AWS peuvent transférer et installer SQL Server 2019 Developer sur des machines virtuelles déployées dans leur SDDC.


Windows Server

Puis-je importer mes propres licences Windows Server perpétuelles pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?

Oui, vous pouvez importer vos propres licences Windows Server perpétuelles dans VMware Cloud on AWS à conditions qu'elles aient été achetées avant le 1er octobre 2019, conformément à l'annonce de Microsoft. Si les licences ont été achetées le 1er octobre 2019 ou après cette date, Microsoft interdit explicitement d'importer ces licences dans VMware Cloud on AWS ou AWS en vertu de ses nouvelles conditions de licence standard.

Puis-je importer mes propres licences Windows Server pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?

Les licences d'abonnement Windows Server sont moins répandues que les licences perpétuelles. Si les licences d'abonnement Windows Server ont été achetées avant le 1er octobre 2019, elles peuvent être déployées dans VMware Cloud on AWS. Toutefois, Microsoft a apporté des modifications aux conditions de licence standard pour les abonnements achetés ou renouvelés le 1er octobre 2019 ou après cette date, et ces nouvelles conditions entrent en vigueur lors du renouvellement de l'abonnement. Les nouvelles conditions de licence standard de Microsoft pour les abonnements Windows Server interdisent toute utilisation dans VMware Cloud on AWS et AWS.

Comment puis-je déterminer le nombre de licences Windows Server à importer ?

Si vous souhaitez déployer des machines virtuelles Windows Server dans un cluster vSphere, tous les hôtes ESXi doivent être sous licence. Si vos licences sont mesurées en cœurs de processeur, tous les cœurs de processeur physiques de chaque hôte ESXi/instance nue EC2 du cluster doivent être sous licence. L'hyperthreading n'est pas applicable aux licences Windows Server, bien qu'il soit désactivé pour les hôtes ESXi déployés dans VMware Cloud on AWS.

Types d'instances

Nombre de cœurs de processeur par hôte/licences Windows Server Core requis

i3.metal

36

r5.metal

48

Que dois-je faire si j'ai besoin d'un plus grand nombre de licences Windows Server pour mon SDDC VMware Cloud on AWS ?

VMware a négocié un contrat de licence pour fournisseurs de services avec Microsoft, et a annoncé la mise à disposition de son service d'abonnement complémentaire dans cet article de blog.

Dois-je disposer du contrat Software Assurance sous Windows Server dans VMware Cloud on AWS ?

Non, vous n'avez pas besoin de disposer du contrat Software Assurance dans tous les cas. Il est possible d'importer les licences Windows Server dans VMware Cloud on AWS si les licences ont été achetées avant le 1er octobre 2019 ou ajoutées dans le cadre d'un Accord Entreprise qui était en vigueur avant le 1er octobre 2019. Dans ces situations spécifiques, les licences peuvent uniquement être mises à niveau à l'aide de versions qui étaient disponibles avant le 1er octobre 2019.

Puis-je utiliser le programme License Mobility avec mes licences Windows Server ?

Vous pouvez importer vos licences Windows Server dans VMware Cloud on AWS comme décrit ci-dessus. Conformément aux conditions d'utilisation du produit de Microsoft, les avantages du programme License Mobility dus au contrat Software Assurance ne s'appliquent pas aux licences Windows Server.

Puis-je mettre à niveau ma machine virtuelle Windows Server avec une version plus récente ?

Oui, vous pouvez mettre à niveau vos machines virtuelles Windows Server avec des versions plus récentes publiées avant le 1er octobre 2019 (Windows Server 2019 et versions antérieures) si vos conditions de licence le permettent. Toutefois, examinez-les attentivement avant de le faire, car cela pourrait révoquer vos droits à importer votre licence dans VMware Cloud on AWS conformément aux nouvelles conditions de Microsoft.

VMware Cloud on AWS est-il compatible avec d'anciennes versions du système d'exploitation Windows, telles que Windows Server 2003 ?

Oui. Consultez le guide de compatibilité applicable aux systèmes d'exploitation invités de VMware pour obtenir des informations supplémentaires.

 

SQL Server

Puis-je importer mes propres licences SQL Server pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?

Oui, vous pouvez importer vos propres licences SQL Server dans AWS.

Licences SQL Server avec un contrat Software Assurance actif
Vous pouvez importer vos propres licences SQL Server dans VMware Cloud on AWS.

Licences SQL Server sans contrat Software Assurance actif Les licences SQL Server sans contrat Software Assurance peuvent être déployées dans VMware Cloud on AWS si les licences ont été achetées avant le 1er octobre 2019 ou ajoutées dans le cadre d'un Accord Entreprise qui était en vigueur avant le 1er octobre 2019. Dans ces situations spécifiques, les licences peuvent uniquement être mises à niveau à l'aide de versions qui étaient disponibles avant le 1er octobre 2019.

Puis-je utiliser le programme License Mobility avec SQL Server dans VMware Cloud on AWS ?

Vous pouvez importer vos licences SQL Server dans VMware Cloud on AWS comme décrit ci-dessus. Conformément aux conditions d'utilisation de Microsoft, les avantages du programme Licence Mobility dus au contrat Software Assurance s'appliquent à l'infrastructure cloud partagée, comme le locataire par défaut (partagé) Amazon EC2, et à des solutions d'infrastructure cloud dédiées répertoriées et spécifiques, telles que VMware Cloud on AWS.

Dois-je payer le basculement passif avec les licences pour SQL Server ?

Différents facteurs doivent être pris en compte avec les licences de basculement passif pour SQL Server. Les informations ci-dessous concernent uniquement les licences SQL Server, et non les licences Windows Server. Dans tous les cas, vous devez disposer d'une licence Windows Server. Pour obtenir plus d'informations sur SQL Server et les scénarios impliquant un serveur de basculement, consultez le guide applicable aux licences Microsoft SQL Server.

• Importation de licences existantes dans VMware Cloud on AWS
Les clients qui transfèrent SQL Server 2014-2017 dans VMware Cloud on AWS avec un contrat Software Assurance n'ont pas à disposer de licence SQL Server avec des instances de basculement passives. Selon les termes des conditions d'utilisation de Microsoft, les versions antérieures à celle de 2014 nécessitent une licence pour les instances de basculement passives. Nous encourageons les clients se trouvant dans cette situation à se rapprocher de Microsoft pour en savoir plus. SQL Server 2019 avec contrat Software Assurance ne bénéficie pas du droit de basculement passif lors de l'importation de la licence dans VMware Cloud on AWS.

Comment savoir combien de licences par cœur de processeur physique SQL Server Enterprise doivent être importées ?

Si vous attribuez une licence à SQL Server Enterprise par cœur de processeur physique, le nombre de licences requises varie en fonction du type d'instance, de la version de SQL Server Enterprise et du modèle de licence Microsoft choisi. L'hyperthreading est désactivé pour tous les types d'instances VMware Cloud on AWS EC2. Le nombre de licences nécessaires ne change donc pas.

Pour faciliter le décompte des licences en vertu des conditions d'utilisation de Microsoft, nous vous indiquons, dans un tableau, le nombre de représentations virtuelles équipant les threads matériels en fonction du type d'instance.

Types d'instances

Représentation virtuelle des threads matériels
(cœurs physiques)

i3.metal

36

r5.metal

48

VMware Cloud on AWS vous fournit le nombre de cœurs physiques installés sur l'hôte nu dédié. Grâce à cette information, vous pouvez calculer le nombre de licences par cœur de processeur physique SQL Server Enterprise à importer. Pour obtenir plus d'informations, nous vous recommandons de vous reporter à la documentation Microsoft, et notamment au guide des licences SQL Server 2017 du portail de licences SQL Server.

Comment savoir combien de licences par cœur de processeur virtuel SQL Server doivent être importées ?

Si vous attribuez une licence à SQL Server Standard ou Enterprise par cœur de processeur virtuel (vCPU), le nombre de licences requises varie en fonction du nombre de vCPU alloués à la machine virtuelle, de la version de SQL Server Enterprise et du modèle de licence Microsoft choisi.

Est-il possible d'utiliser SQL Server 2019 Developer dans VMware Cloud on AWS ?

Oui. SQL Server 2019 Developer est disponible en téléchargement gratuit depuis le site de Microsoft. SQL Server 2019 Developer peut être utilisé dans des charges de travail de non-production, de développement et de test. Une fois le téléchargement effectué à partir du site de Microsoft, les clients peuvent transférer et installer SQL Server 2019 Developer sur des machines virtuelles déployées dans leur SDDC dans VMware Cloud on AWS.

Des licences d'accès client SQL Server sont-elles requises dans VMware Cloud on AWS ?

Les clients qui importent leurs propres licences SQL Server dans VMware Cloud on AWS continueront de se conformer aux règles de licences en vigueur. Si le client a acheté SQL Server sous le modèle Server/CAL, il lui faudra toujours disposer de licences CAL, mais ces licences demeurent sur site et permettent à l'utilisateur final d'accéder à SQL Server lorsqu'il s'exécute sur une machine virtuelle déployée dans un SDDC VMware Cloud on AWS.

 

Visual Studio/Microsoft Developer Network (MSDN)

Puis-je importer mes propres licences MSDN dans VMware Cloud on AWS ?

Les licences d'abonnement MSDN achetées avant le 1er octobre 2019 sont éligibles au déploiement dans VMware Cloud on AWS. Toutefois, Microsoft a modifié les conditions d'accord de licence pour les licences d'abonnement MSDN achetées ou renouvelées après le 1er octobre 2019, et ces nouvelles conditions entrent en vigueur à compter du renouvellement de l'abonnement. Les nouvelles conditions de Microsoft applicables aux licences MSDN interdisent d'importer ces licences dans VMware Cloud on AWS ou AWS.

Puis-je me procurer des licences MSDN dans AWS ?

Non, AWS ne vend pas de licences MSDN.

Puis-je utiliser le programme License Mobility avec des licences MSDN ?

Vous pouvez importer vos licences MSDN dans VMware Cloud on AWS comme décrit ci-dessus. Selon les conditions d'utilisation de Microsoft, les avantages du programme License Mobility dus au contrat Software Assurance ne s'appliquent pas aux licences MSDN.

Client Windows (7, 8, 10, etc.)

Puis-je importer mes propres licences client Windows pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?
Oui, vous pouvez importer vos propres licences client Windows pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS. D’après les conditions d'utilisation de Microsoft, vous devez disposer du contrat Software Assurance et/ou d'un accès Virtual Desktop Access (VDA) au moment du renouvellement du contrat Software Assurance pour utiliser les systèmes d'exploitation client Windows, tels que Windows 10, dans VMware Cloud on AWS.


Puis-je utiliser le programme License Mobility avec mes licences client Windows ?

Vous pouvez importer vos licences client Windows dans VMware Cloud on AWS comme décrit ci-dessus, mais il est possible que vous deviez acheter une licence VDA auprès de Microsoft lors d'un futur renouvellement de l'Accord Entreprise. Conformément aux conditions d'utilisation de Microsoft, les avantages du programme License Mobility dus au contrat Software Assurance ne s'appliquent pas aux licences client Windows.

 

Office

Puis-je importer mes propres licences d'abonnement Office 365 pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?

Les licences d'abonnement Office 365 achetées avant le 1er octobre 2019 sont éligibles au déploiement dans VMware Cloud on AWS. Microsoft a modifié les conditions d'accord de licence pour les licences d'abonnement Office 365 achetées ou renouvelées auprès de Microsoft après le 1er octobre 2019, et ces nouvelles conditions entrent en vigueur à compter du renouvellement de l'abonnement. Les nouvelles conditions de licence standard de Microsoft pour Office 365 interdisent d'importer ces licences dans VMware Cloud on AWS ou AWS. Par ailleurs, si la licence Office 365 est achetée ou renouvelée auprès d'un partenaire Microsoft autorisé via un contrat de licence de fournisseur de services avec conditions favorables, vous pouvez toujours importer votre licence dans VMware Cloud on AWS.

Puis-je importer mes propres licences Office perpétuelles pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?

Oui, vous pouvez importer vos propres licences Microsoft Office dans VMware Cloud on AWS si les licences perpétuelles ont été achetées avant le 1er octobre 2019 ou dans le cadre d'un Accord Entreprise qui était en vigueur avant le 1er octobre 2019. Dans ces situations spécifiques, les licences perpétuelles peuvent uniquement être mises à niveau avec des versions qui étaient disponibles avant le 1er octobre 2019.

Puis-je utiliser le programme License Mobility avec des licences Microsoft Office ?

Vous pouvez importer vos licences Microsoft Office dans VMware Cloud on AWS comme décrit ci-dessus. Selon les conditions d'utilisation de Microsoft, les avantages du programme License Mobility dus au contrat Software Assurance ne s'appliquent pas aux licences Office.

Autres produits Microsoft (Exchange, SharePoint, Lync, etc.)

Puis-je importer mes propres licences pour les utiliser dans VMware Cloud on AWS ?

Oui, bon nombre de nos clients ont importé plusieurs licences Microsoft et les ont déployées avec succès dans VMware Cloud on AWS. Ces déploiements incluent, mais sans s'y limiter, Exchange, SharePoint, Skype for Business, Remote Desktop Services, Office, les produits Dynamics, BizTalk et System Center.

Puis-je utiliser le programme License Mobility avec d'autres produits Microsoft tels qu'Exchange, SharePoint, Lync, etc. ?

Vous pouvez importer vos licences dans VMware Cloud on AWS comme décrit ci-dessus. Conformément aux conditions d'utilisation de Microsoft, les avantages du programme Licence Mobility dus au contrat Software Assurance s'appliquent uniquement à l'infrastructure cloud partagée, comme le locataire (partagé) par défaut Amazon EC2, et à des fournisseurs d'hébergement cloud dédiés répertoriés et spécifiques qui incluent VMware Cloud on AWS.

Comment puis-je obtenir des licences Remote Desktop Services supplémentaires ?

Windows Server est fourni avec deux licences Remote Desktop Services (ou services Terminal) à des fins administratives. Si vous avez besoin de licences Remote Desktop Services supplémentaires, vous pouvez les acheter auprès de Microsoft ou d'un revendeur de licences Microsoft.

Si vous effectuez cela pour un tiers, dans le cadre d'une utilisation externe, le contrat Service Provider License Agreement (SPLA) peut faire office de licence Remote Desktop Services. Vous déployez alors votre service dans VMware Cloud on AWS et louez des licences de bureau à distance, sur une base mensuelle, à vos utilisateurs finaux. Vous trouverez des informations supplémentaires sur le contrat SPLA à cet endroit.

Autres éléments à prendre en compte

Puis-je utiliser mon propre contrat Service Provider License Agreement (SPLA) dans VMware Cloud on AWS ?

Beaucoup de clients et partenaires AWS utilisent leurs propres contrats SPLA pour les licences. Les clients VMware Cloud on AWS peuvent les utiliser s'ils proposent des services logiciels à des tiers. Les clients qui disposent d'un contrat SPLA auprès de Microsoft sont régis par les droits d'utilisation des fournisseurs de services. Ces droits décrivent exactement comment leur infrastructure peut être externalisée dans VMware Cloud on AWS.

Les licences Microsoft BizSpark peuvent-elles être utilisées dans VMware Cloud on AWS ?

Non. Pour le moment, les nouvelles licences BizSpark ne peuvent pas être utilisées dans VMware Cloud on AWS. Nous encourageons les start-ups à opter pour le programme AWS Activate et à tirer parti d'avantages comme les crédits d'utilisation, l'assistance, la formation, et bien plus encore.

En savoir plus sur VMware Cloud on AWS

Cliquez ici >>
Prêt à vous lancer ?
S'inscrire
D'autres questions ?
Contactez-nous