Questions d'ordre général

Q : Qu'est-ce qu'Amazon Lightsail ?

Amazon Lightsail est le moyen le plus facile de faire ses premiers pas avec AWS qui s'offre aux développeurs, aux petites entreprises, aux étudiants et aux autres utilisateurs ayant besoin d'une solution simple de serveur privé virtuel (VPS). Lightsail apporte aux développeurs une capacité de calcul, de stockage et de mise de réseau, mais aussi la possibilité de déployer et gérer des sites web et des applications web dans le cloud. Lightsail comprend tout ce dont vous avez besoin pour lancer rapidement votre projet : machine virtuelle, stockage sur disque SSD, transfert de données, gestion DNS et adresse IP statique, le tout à un tarif mensuel bas et prévisible.

Q : Que puis-je faire avec Lightsail ?

Vous pouvez obtenir des forfaits préconfigurés pour un serveur privé virtuel, qui comprennent tout ce dont vous avez besoin pour déployer et gérer facilement votre application. Lightsail convient parfaitement aux projets nécessitant quelques serveurs privés virtuels, ainsi qu'aux utilisateurs qui préfèrent avoir une interface de gestion simple. Parmi les exemples de cas d'utilisation courants de Lightsail figurent l'exécution de sites web, d'applications web, de blogs, de sites d'e-commerce, de logiciels simples, etc.

Q : Qu'est-ce qu'un forfait Lightsail ?

Également appelé « solution groupée », un forfait Lightsail comprend un serveur virtuel doté d'une capacité fixe de mémoire (RAM) et de calcul (vCPU), de stockage sur SSD (disques) et d'un quota gratuit de transfert de données. Les forfaits Lightsail proposent également des adresses IP statiques (5 par compte) et une gestion DNS (3 zones de domaine par compte). Les forfaits Lightsail sont facturés selon une base horaire, à la demande. Vous ne payez donc un forfait que lorsque vous l'utilisez.

Q : Qu'est-ce qu'une instance Lightsail ?

Une instance Lightsail désigne un serveur privé virtuel (VPS) existant dans le cloud AWS. Vos instances Lightsail vous permettent de stocker vos données, d'exécuter votre code et de créer des applications web ou des sites web. Vos instances peuvent se connecter l'une à l'autre et à d'autres ressources AWS par l'intermédiaire d'une mise en réseau à la fois publique (Internet) et privée (VPC). Vous pouvez créer, gérer et vous connecter facilement à des instances à partir de la console Lightsail.

Q : Quels logiciels puis-je exécuter sur mon instance ?

Lightsail offre une gamme de modèles de systèmes d'exploitation et d'applications ; ces modèles sont automatiquement installés lorsque vous créez une nouvelle instance Lightsail. Parmi les modèles d'applications figurent WordPress, Drupal, Joomla!, Magento, Redmine, LAMP, Nginx (LEMP), MEAN, Node.js, etc.

Vous pouvez installer d'autres logiciels sur vos instances en utilisant le SSH intégré au navigateur ou votre propre client SSH.

Q : Comment créer une instance Lightsail ?

Une fois connecté à Lightsail, vous pouvez utiliser la console, l'interface de ligne de commande (CLI) ou l'API Lightsail pour créer et gérer des instances.

Lors de votre première connexion à la console, choisissez Créer une instance. La page de création d'instance vous permet de choisir le logiciel, l'emplacement et le nom de votre instance. Lorsque vous choisissez Créer, votre nouvelle instance démarre automatiquement au bout de quelques minutes.

Q : Est-ce que Lightsail offre une API ?

Oui. Tout ce que vous faites dans la console Lightsail est soutenu par une API disponible publiquement. Découvrez comment installer et utiliser l'interface de ligne de commande et l'API Lightsail.

Q : Comment s'inscrire à Lightsail ?

Pour commencer à utiliser Lightsail, choisissez Mise en route et connectez-vous. Vous pouvez utiliser votre compte Amazon Web Services pour accéder à Lightsail. Si vous n'avez pas encore de compte, vous serez invité à en créer un.

Ressources Lightsail

Q : Comment les instances Lightsail fonctionnent-elles ?

Les instances Lightsail sont spécifiquement conçues par AWS pour les cas d'utilisation impliquant des serveurs web, des environnements de développement et de petites bases de données. Ces charges de travail n'utilisent pas souvent, ou pas régulièrement, toutes les capacités du CPU, mais elles ont parfois besoin d'un pic de performances. Lightsail recourt à des instances à capacité extensible qui fournissent un niveau de départ en matière de capacités de CPU, avec la possibilité de dépasser le seuil de base. Cette conception vous permet d'obtenir les performances dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin, tout en vous protégeant des performances variables ou de tout autre effet secondaire que vous pouvez généralement rencontrer dans les autres environnements comportant trop d'abonnements.

Si vous avez besoin d'environnements et d'instances hautement configurables avec des performances d'UC constamment élevées pour des applications telles que l'encodage de vidéos ou les applications HPC, nous vous recommandons d'utiliser Amazon EC2.

Q : Comment se connecter à une instance Lightsail ?

Lightsail offre une connexion sécurisée en 1 clic au terminal de votre instance directement depuis votre navigateur, prenant en charge l'accès SSH pour les instances Linux/Unix et l'accès RDP pour les instances Windows. Pour utiliser les connexions en 1 clic, lancez les écrans de gestion d'instance et cliquez sur Se connecter à l'aide de SSH ou sur Se connecter à l'aide de RDP. Une nouvelle fenêtre de navigateur s'ouvre alors et se connecte automatiquement à votre instance.

Si vous préférez vous connecter à votre instance Linux/Unix à l'aide de votre propre client, Lightsail se charge du stockage et de la gestion des clés SSH pour vous et vous fournit une clé sécurisée à utiliser dans votre client SSH.

Q : Comment utiliser des adresses IP dans Lightsail ?

Une adresse IP privée et une adresse IP publique sont automatiquement attribuées à chaque instance Lightsail. Ces adresses sont accessibles via Internet. Vous pouvez utiliser l'adresse IP privée pour envoyer gratuitement des données à d'autres instances Lightsail et ressources AWS en privé. Vous pouvez aussi utiliser une adresse IP statique pour remplacer l'adresse IP publique d'une instance Lightsail.

Q : Qu'est-ce qu'une adresse IP statique ?

Une adresse IP statique est une adresse IP fixe et publique dédiée à votre compte Lightsail. Vous pouvez attribuer une IP statique à une instance, remplaçant ainsi son adresse IP publique. Si vous décidez de remplacer votre instance par une autre, vous pouvez réaffecter l'adresse IP statique à la nouvelle instance. De cette façon, il n'est pas nécessaire de reconfigurer un système externe (comme les enregistrements DNS) pour désigner une nouvelle adresse IP chaque fois que vous voulez remplacer votre instance.

Q : Que sont les enregistrements DNS ?

DNS est un service distribué dans le monde entier, qui traduit des noms lisibles par l'homme comme www.exemple.com en adresses IP au format numérique comme 192.0.2.1 que les ordinateurs utilisent pour se connecter les uns aux autres. Lightsail vous permet d'établir facilement une correspondance de vos noms de domaine enregistrés, comme photos.exemple.com vers les adresses IP publiques de vos instances Lightsail. Ainsi, lorsque des utilisateurs saisissent des noms lisibles par l'homme comme exemple.com dans leur navigateur, Lightsail traduit automatiquement l'adresse en l'adresse IP de l'instance vers laquelle vous souhaitez rediriger vos utilisateurs. Chacune de ces traductions est qualifiée de requête DNS.

Il est important de savoir que pour utiliser un domaine dans Lightsail, vous devez d'abord l'enregistrer. Vous pouvez enregistrer de nouveaux domaines en utilisant Amazon Route 53 ou le bureau d'inscription DNS que vous préférez.

Q : Puis-je gérer les paramètres de pare-feu pour mon instance ?

Oui. Vous pouvez contrôler le trafic de données de vos instances à l'aide du pare-feu de Lightsail. À partir de la console Lightsail, il vous est possible de définir des règles concernant les ports de votre instance accessibles publiquement pour différents types de trafic.

Q : Comment puis-je sauvegarder mes instances ?

Si vous souhaitez sauvegarder vos données, vous pouvez utiliser la console ou l'API Lightsail pour réaliser un instantané de votre instance. En cas de problème ou de déploiement d'un code erroné, l'instantané de votre instance peut être utilisé ultérieurement pour créer une toute nouvelle instance. Nous vous recommandons d'arrêter temporairement votre instance lorsque vous prenez un instantané, pour vous assurer que les données sont complètes et ne sont pas corrompues d'une quelconque façon.

Q : Quelle est la différence entre l'arrêt et la suppression de mon instance ?

Lorsque vous arrêtez votre instance, elle est arrêtée dans son état actuel et peut être redémarrée à tout moment. L'arrêt de votre instance libérera son IP publique ; il est donc recommandé d'utiliser des IP statiques pour les instances qui doivent conserver la même IP après leur arrêt.

Lorsque vous supprimez votre instance, vous effectuez une action de destruction. Si vous n'avez pas réalisé d'instantané d'instance, l'ensemble de vos données d'instance seront perdues et vous ne pourrez pas les récupérer. Les IP publique et privée de l'instance seront également relâchées. Si vous utilisiez une adresse IP statique avec cette instance, l'adresse IP statique en est détachée, mais elle reste dans votre compte.

Q : Puis-je mettre à niveau mon forfait ?

Oui. Vous pouvez prendre un instantané de votre instance et utiliser l'API pour lancer une nouvelle instance plus grande. Vous pouvez lancer de nouvelles instances à partir de l'instantané à l'aide de la console ou de l'interface de ligne de commande de Lightsail. Consultez ici les instructions expliquant comment utiliser l'interface de ligne de commande.

Q : Comment puis-je connecter des instances Lightsail à d'autres ressources dans mon compte AWS ?

Il vous est possible de connecter vos instances Lightsail aux ressources VPC dans votre compte AWS de manière privée, en utilisant l'appairage entre VPC. Il vous suffit de choisir Enable VPC peering (Activer l'appairage entre VPC) sur la page de votre compte Lightsail et Lightsail s'occupe du reste pour vous. Une fois que l'appairage entre VPC est activé, vous pouvez connecter d'autres ressources AWS au VPC par défaut de votre compte AWS à l'aide de leur adresse IP privée. Trouvez des instructions ici.

Veuillez noter que vous devez avoir configuré un VPC par défaut dans votre compte AWS pour que l'appairage entre VPC avec Lightsail puisse fonctionner. Les comptes AWS créés avant décembre 2013 ne disposent pas d'un VPC par défaut ; vous devez en configurer un. Découvrez plus d'informations sur la configuration de votre VPC par défaut ici.

Q : Dans quelle région Lightsail est-il disponible ?

Lightsail est actuellement disponible dans l'ensemble des zones de disponibilité des régions AWS suivantes :

USA Est (Virginie du Nord)
USA Est (Ohio)
USA Ouest (Oregon)
Canada (Centre)
Europe (Francfort)
Europe (Irlande)
Europe (Londres)
Europe (Paris)
Asie-Pacifique (Mumbai)
Asie-Pacifique (Singapour)
Asie-Pacifique (Sydney)
Asie-Pacifique (Tokyo)
Asie-Pacifique (Séoul)

Q : Que sont les zones de disponibilité ?

Les zones de disponibilité désignent des ensembles de centres de données qui exécutent leur propre infrastructure indépendante et physiquement distincte. Elles sont conçues pour être hautement fiables. Les points de défaillance courants, tels que les générateurs et les équipements de refroidissement, ne sont pas communs aux différentes zones de disponibilité. En outre, les zones de disponibilité sont physiquement séparées, de façon à ce que même une catastrophe extrêmement rare telle qu'un incendie, une tornade ou une inondation ne touche qu'une seule zone de disponibilité.

Q : Quelles sont les limites de service de Lightsail ?

À l'heure actuelle, vous pouvez créer jusqu'à 20 instances Lightsail, 5 adresses IP statiques, 3 zones DNS, 20 To de stockage par blocs associés et 5 équilibreurs de charge dans un compte Lightsail. Vous pouvez également générer jusqu'à 20 certificats au cours de chaque année calendaire. Si vous avez besoin d'augmenter la limite de votre compte concernant les instances, les IP statiques, le stockage par bloc ou les certificats dans votre compte, veuillez ouvrir un dossier auprès du service client. À l'heure actuelle, nous ne prenons pas en charge l'augmentation des zones DNS ou des équilibreurs de charge.

Q : Comment puis-je obtenir plus d'aide ?

Nous sommes là pour vous. Quick Assist dans Lightsail fournit immédiatement des conseils pratiques à propos des actions à effectuer dans la console. À partir de la console Lightsail, vous pouvez également accéder à une bibliothèque reprenant des guides de démarrage, des présentations et des thèmes pratiques. Si vous souhaitez utiliser l'API ou l'interface de ligne de commande, Lightsail dispose d'une documentation de référence sur l'API pour l'ensemble des langages de programmation pris en charge. Vous pouvez également utiliser les ressources d'aide de Lightsail :

  • Si vous rencontrez un problème avec votre compte ou votre facturation, contactez le service client en ligne. Vous bénéficiez d'un accès gratuit, 24 heures/24 et 7 jours/7, grâce à votre compte Lightsail.
  • Si vous avez une question générale concernant l'utilisation de Lightsail, consultez la documentation Lightsail et les forums de support.

Par ailleurs, AWS Support propose un éventail de forfaits payants pour répondre à vos besoins spécifiques.

Q : Quels systèmes d'exploitation puis-je utiliser avec Amazon Lightsail ?

Lightsail prend actuellement en charge 6 distributions Linux ou de type Unix (Amazon Linux, Debian, FreeBSD, OpenSUSE et Ubuntu) et 2 versions de Windows Server (2012 R2 et 2016).

Q : Qu'est-ce qu'une balise ?

Une balise est une étiquette que vous affectez à une ressource Lightsail. Chaque balise se compose d'une clé et d'une valeur que vous définissez. Les valeurs de balise sont facultatives, vous pouvez donc choisir de créer des balises « à clé seule » pour filtrer les ressources dans la console Lightsail.

Q : À quoi servent les balises dans Lightsail ?

Les balises peuvent être utilisées dans de nombreux cas : elles vous permettent de regrouper et de filtrer vos ressources dans la console Lightsail et dans l'API, de suivre et d'organiser vos coûts sur votre facture et de contrôler les utilisateurs pouvant voir ou modifier vos ressources grâce aux règles de gestion des accès. En balisant vos ressources, vous pouvez :

  • Organiser : utilisez la console Lightsail et les filtres d'API pour afficher et gérer les ressources en fonction des balises que vous leur avez attribuées. C'est une fonction utile lorsque vous avez de nombreuses ressources de même type : elle vous permet d'identifier rapidement une ressource spécifique en fonction des balises que vous lui avez attribuées.
  • Attribuer les coûts : suivez et attribuez les coûts sur différents projets ou utilisateurs en balisant vos ressources et en créant des « balises d'attribution des coûts » dans la console de facturation. Par exemple, vous pouvez fractionner votre facture pour une meilleure compréhension des coûts par projet ou par client.
  • Gérer les accès : contrôlez la manière dont les utilisateurs ayant accès à votre compte AWS peuvent modifier, créer et supprimer des ressources Lightsail en utilisant les politiques AWS Identity and Access Management. Cela vous permet de collaborer plus facilement avec les autres sans avoir à leur donner un accès total à vos ressources Lightsail.

En savoir plus sur l'utilisation des balises dans Lightsail >>

Q : À quelles ressources peut-on attribuer une balise ?

Lightsail prend actuellement en charge le balisage des ressources suivantes :

  • Instances (Linux et Windows)
  • Disques de stockage par bloc
  • Équilibreurs de charge
  • Bases de données
  • Zones DNS
  • Instantanés d'instance, de disque et de bases de données

Les instantanés prennent également en charge les balises, mais se voient automatiquement attribuer les mêmes balises que la ressource source. Vous pouvez modifier ces balises lorsque vous utilisez un instantané pour créer une nouvelle instance, un nouveau disque ou une nouvelle base de données.

Q : Comment puis-je attribuer une balise à mes instantanés Lightsail ?

La console Lightsail attribue automatiquement aux instantanés les mêmes balises que celles de leur ressource parent. Si vous utilisez l'API Lightsail pour créer un instantané, vous pouvez choisir les balises de l'instantané vous-même.

Important : les balises des instantanés de bases de données ne font actuellement pas partie des rapports de facturation (balises d'attribution des coûts).

Q : Quelle est la différence entre les valeurs-clés et les balises à clé seule ?

Les balises Lightsail sont des paires de valeurs-clés qui vous permettent d'organiser les ressources comme des instances sur diverses catégories, par exemple project:Blog, project:Game, project:Test. Cela vous apporte un contrôle total sur tous les cas d'utilisation comme l'organisation des ressources, les rapports de facturation et la gestion des accès. La console Lightsail vous permet également d'attribuer à vos ressources des balises à clé seule pour un filtrage rapide dans la console.

Facturation et gestion de compte

Q : Combien coûtent les forfaits Lightsail ?

Les forfaits Lightsail sont facturés selon un tarif horaire, à la demande. Vous ne payez donc que ce que vous utilisez. Nous vous facturons le prix horaire fixe pour chaque forfait Lightsail que vous utilisez, qui s'élève au maximum au prix du forfait mensuel le plus élevé. Le forfait Lightsail le moins cher commence à 0,0047 USD/heure (3,50 USD/mois). Les forfaits Lightsail qui incluent une licence Windows Server commencent à 0,01075 USD/heure (8 USD/mois).

Q : Quand suis-je facturé pour un forfait ?

Les instances Lightsail ne vous sont facturées que lorsqu'elles sont en cours d'exécution ou arrêtées. Si vous supprimez l'instance Lightsail avant la fin du mois, nous ne vous facturons qu'un prix calculé au prorata du nombre total d'heures d'utilisation de l'instance Lightsail. Par exemple, si vous utilisez le forfait Lightsail le moins cher pendant 100 heures dans un même mois, le montant à payer s'élève à 47 cents (100 x 0,0047).

Q : Combien coûtent les adresses IP statiques Lightsail ?

Ces adresses sont gratuites dans Lightsail, tant que vous les utilisez ! Vous ne payez pas l'IP statique si elle est associée à une instance. Les adresses IP publiques sont une ressource rare et Lightsail a pour objectif de vous aider à les utiliser efficacement. Nous appliquons donc un tarif horaire de 0,005 USD/heure pour les adresses IP statiques qui ne sont pas associées à une instance pendant plus d'une heure.

Q : Combien coûte le transfert de données ?

Votre forfait comprend un quota de transfert de données gratuit. Les transferts de données vers et depuis votre instance sont pris en compte dans votre quota de transfert de données.

Si vous dépassez votre allocation de transfert de données, vous n'êtes facturé que pour le transfert de données SORTANT d'une instance Lightsail vers Internet ou des ressources AWS à l'aide de l'adresse IP publique de l'instance. Les transferts de données ENTRANT dans des instances Lightsail et les transferts de données SORTANT d'une instance Lightsail, lorsque l'adresse IP privée de l'instance est utilisée, sont gratuits au-delà de votre quota de transfert de données.

Q : Qu'est-ce que le quota de mon forfait de transfert de données ?

Chaque forfait Lightsail comprend également un volume important de transfert de données ENTRANT et SORTANT gratuit. Par exemple, si vous utilisez la solution groupée Lightsail la moins chère, vous pouvez envoyer et recevoir jusqu'à 1 To de données vers Internet par mois, sans frais supplémentaires.

Q : Comment mon quota de transfert de données fonctionne-t-il ?

Tous les types de transferts de données que vous consommez sont couverts par votre forfait Lightsail et pris en compte dans votre quota de transfert de données. Tant que le transfert de données de votre instance n'excède pas l'allocation du forfait, vous n'avez aucuns frais à payer pour le transfert de données. L'allocation de transfert de données est réinitialisée chaque mois. Vous pouvez l'utiliser quand vous en avez besoin au cours du mois. Si vous supprimez l'instance avant la fin du mois et que vous en créez une autre, le quota de transfert de données est réparti entre les deux instances.

Q : Que se passe-t-il si je dépasse le quota de mon forfait de transfert de données ?

Nous avons conçu nos forfaits de transfert de données pour que la grande majorité de nos clients soient entièrement couverts par leur quota et n'aient aucuns frais supplémentaires à payer. Même si vous dépassez l'allocation de transfert de données, certains types de transfert de données sont gratuits. Le transfert de données ENTRANT dans les instances Lightsail est toujours gratuit. Le transfert de données SORTANT d'une instance Lightsail vers une autre instance Lightsail ou une ressource AWS dans la même région est également gratuit si le client utilise des adresses IP privées.

Q : Quels types de transfert de données me sont-ils facturés ?

Quand vous dépassez le quota mensuel gratuit de transfert de données de votre forfait, vous devez payer le transfert de données SORTANT d'une instance Lightsail vers Internet ou une autre région AWS, ou vers les ressources AWS dans la même région si vous utilisez des adresses IP publiques. Les frais pour ces types de transferts de données excédant l'allocation gratuite sont calculés comme suit :

  • USA Est (Virginie du Nord) : 0,09 USD/Go
  • USA Est (Ohio) : 0,09 USD/Go
  • USA Ouest (Oregon) : 0,09 USD/Go
  • Canada (Central) : 0,09 USD/Go
  • Europe (Francfort) : 0,09 USD/Go
  • Europe (Irlande) : 0,09 USD/Go
  • Europe (Londres) : 0,09 USD/Go
  • Europe (Paris) : 0,09 USD/Go
  • Asie-Pacifique (Mumbai) : 0,13 USD/Go
  • Asie-Pacifique (Singapour) : 0,12 USD/Go
  • Asie-Pacifique (Sydney) : 0,17 USD/Go
  • Asie-Pacifique (Tokyo) : 0,14 USD/Go
  • Asie-Pacifique (Séoul) : 0,13 USD/Go

Les instances créées dans différentes zones de disponibilité peuvent communiquer gratuitement entre des zones de manière privée. Elles risquent beaucoup moins d'être perturbées simultanément. Les zones de disponibilité vous permettent de créer des applications et des sites web hautement disponibles, sans augmenter le coût du transfert de données ou compromettre la sécurité de votre application.

Q : Quelles sont les variations régionales des quotas du forfait de transfert de données ?

Le quota du forfait de transfert de données est le même pour l'ensemble des régions AWS, comme mentionné sur amazonlightsail.com et amazonlightsail.com/pricing, à l'exception des régions Asie-Pacifique (Mumbai) et Asie-Pacifique (Sydney). Dans ces deux régions AWS, le quota du forfait de transfert de données est le suivant :

  • Forfait de 512 Mo : 500 Go
  • Forfait de 1 Go : 1 To
  • Forfait de 2 Go : 1,5 To
  • Forfait de 4 Go : 2 To
  • Forfait de 8 Go : 2,5 To
  • Forfait de 16 Go : 3 To
  • Forfait de 32 Go : 3,5 To

Q : Comment fonctionne mon quota de transfert de données avec mes équilibreurs de charge ?

Votre équilibreur de charge ne consomme pas votre quota de transfert de données. Le trafic entre l'équilibreur de charge et les instances cibles est évalué et pris en compte dans le calcul de votre quota de transfert de données pour vos instances ; de la même façon que le trafic en provenance et en direction d'Internet est comptabilisé dans le calcul de votre quota de transfert de données pour les instances Lightsail ne se trouvant pas derrière un équilibreur de charge. Le trafic en direction et en provenance de votre équilibreur de charge vers Internet n'est pas pris en compte dans le calcul du quota de transfert de données pour vos instances.

Q : Combien coûte la gestion DNS de Lightsail ?

La gestion DNS est gratuite dans Lightsail. Vous pouvez créer jusqu'à 3 zones DNS et autant d'enregistrements que vous désirez pour chaque zone DNS. Vous pouvez également obtenir un quota mensuel de 3 millions de requêtes DNS pour vos zones. Au-delà de vos 3 premiers millions de requêtes en un mois, vous êtes facturé 0,40 USD/million de requêtes DNS.

Q : Combien coûtent les instantanés Lightsail ?

Les instantanés Lightsail coûtent 0,05 USD/GB/mois pour les instantanés d'instance et les instantanés de disque. Cela signifie que si vous prenez un instantané de votre instance SSD de 30 Go et que vous le conservez un mois, vous payez 1,50 USD à la fin du mois.

Quand vous prenez de multiples instantanés successifs de la même instance, Lightsail optimise automatiquement le coût de vos instantanés. Pour chaque nouvel instantané que vous prenez, vous n'êtes facturé que pour la partie de l'instance qui a été modifiée. Dans l'exemple susmentionné, si votre instance ne change que de 2 Go, le deuxième instantané de l'instance coûte seulement 0,10 USD par mois.

Q : Combien coûte le stockage par blocs Lightsail ?

Le stockage par blocs Lightsail coûte 0,10 USD/Go/mois.

Q : Combien coûtent les équilibreurs de charge Lightsail ?

Les équilibreurs de charge Lightsail coûtent 18 USD par mois.

Q : Combien coûte la gestion des certificats ?

Les certificats et la gestion des certificats Lightsail sont gratuits en cas d'utilisation d'un équilibreur de charge Lightsail.

Q : Est-il possible d'essayer Lightsail gratuitement ?

Oui, bien sûr ! Que vous soyez déjà client ou un nouveau client AWS, vous bénéficiez de 750 heures d'utilisation gratuite du forfait Lightsail de 512 Mo. Vous pouvez également essayer gratuitement des forfaits Lightsail comprenant une licence Windows Server en utilisant la même taille de forfait.

Vous pouvez utiliser ces 750 heures d'utilisation pour autant d'instances que vous le souhaitez. Par exemple, vous pouvez exécuter une seule instance Lightsail pendant un mois entier ou 10 instances Lightsail pendant 75 heures. Cette offre d'essai gratuit ne s'applique qu'à une utilisation au cours du premier mois calendaire à partir de la date de votre inscription pour utiliser Lightsail.

Q : Comment gérer mon compte AWS ?

Lightsail est un service AWS qui s'exécute dans l'infrastructure cloud fiable et éprouvée d'AWS. Vous pouvez utiliser le même compte AWS et les mêmes informations d'identification pour vous connecter à Lightsail et à AWS Management Console.

Vous pouvez gérer votre compte AWS, y compris modifier votre mot de passe de compte AWS, votre nom d'utilisateur, vos coordonnées et vos informations de facturation, dans la console AWS Billing and Cost Management.

Q : Quelles sont les conditions légales d'utilisation de Lightsail ?

Lightsail est un service web Amazon. Pour utiliser Lightsail, vous devez donc d'abord accepter le contrat client et les conditions de service AWS. Lorsque vous créez des instances Lightsail, vous acceptez également que l'utilisation que vous faites du logiciel soit soumise au contrat de licence d'utilisateur final du vendeur. Vous pouvez consulter ce contrat sur la page de création d'instance.

Q : Comment m'acquitter de ma facture Lightsail ?

Vous pouvez payer et gérer votre facture via la console AWS Billing and Cost Management. AWS accepte les cartes de paiement les plus répandues. Découvrez plus en détail la gestion de vos moyens de paiement.

Stockage par blocs Lightsail

Q : Que puis-je faire avec le stockage par blocs Lightsail ?

Le stockage par blocs Lightsail fournit des volumes de stockage supplémentaires (appelés « disques associés » dans Lightsail) que vous pouvez associer à votre instance Lightsail, de la même façon qu'un disque dur individuel. Les disques associés sont utiles aux applications ou logiciels qui doivent trier des données spécifiques provenant de leur service de base, tout en protégeant les données des applications en cas de défaillance ou d'autre problème lié à votre instance et à votre disque système. Ils offrent les performances constantes et la faible latence nécessaires aux applications ou logiciels accédant fréquemment à leurs données stockées.

Le stockage par blocs Lightsail utilise des disques SSD. Ce type de stockage par blocs offre un parfait équilibre entre un prix compétitif et de bonnes performances. Il est destiné à prendre en charge la grande majorité des charges de travail exécutées sur Lightsail. Pour les clients qui possèdent des applications nécessitant des performances IOPS durables et des débits élevés par disque, ou exécutant des bases de données volumineuses comme MongoDB, Cassandra, etc., nous recommandons l'utilisation d'EC2 avec le stockage basé sur SSD à usage général (GP2) ou IOPS provisionnés, plutôt que Lightsail.

Q : Quelle est la taille maximale admissible de mon disque attaché ?

La taille maximale admissible de chaque disque attaché est de 16 To.

Q : Combien de disques puis-je attacher par instance Lightsail ?

Vous pouvez attacher au maximum 15 disques par instance Lightsail.

Q : Puis-je attacher un même disque à plusieurs instances ?

Non. Les disques ne peuvent être attachés qu'à une seule instance à la fois.

Q : Mon disque doit-il forcément être attaché à une instance ?

Non. Vous pouvez choisir de ne pas attacher un disque à une instance. Le disque restera dans votre compte à l'état non attaché. Le fait de ne pas attacher votre disque à une instance n'a aucune incidence sur la tarification.

Q : Puis-je augmenter la taille de mon disque attaché ?

Oui. Vous pouvez augmenter la taille d'un disque en prenant un instantané du disque et en créant un nouveau disque, plus volumineux, à partir de cet instantané.

Q : Le stockage par blocs Lightsail propose-t-il un chiffrement ?

Oui. À des fins de protection de vos données, tous les disques attachés et instantanés de disque Lightsail sont chiffrés au repos par défaut, au moyen de clés que Lightsail gère pour vous. Lightsail propose également le chiffrement des données lors de leur transfert entre les instances et les disques attachés Lightsail.

Q : À quelle disponibilité puis-je m'attendre de la part du stockage par blocs Lightsail ?

Le stockage par blocs Lightsail est conçu pour être très disponible et très fiable. Chaque disque associé est automatiquement répliqué au sein de sa zone de disponibilité, afin de vous protéger contre toute défaillance de composants. Bien que Lightsail n'offre aucune garantie concernant les SLA, les disques de stockage par blocs Lightsail sont conçus pour offrir une disponibilité de 99,99 % et un taux de défaillance annuel inférieur à 0,2 %. Lightsail prend également en charge les instantanés de disque de façon à permettre des sauvegardes régulières de vos données.

Q : Comment puis-je sauvegarder mon disque attaché ?

Vous pouvez sauvegarder votre disque en prenant un instantané du disque. Vous pouvez aussi sauvegarder l'ensemble de votre instance et tous les disques attachés en prenant un instantané de l'instance.

Q : En quoi les disques attachés diffèrent-ils de la solution de stockage incluse dans mon forfait Lightsail ?

Le disque système inclus dans votre forfait Lightsail est le périphérique racine de votre instance. Si vous interrompez votre instance, le disque système est lui aussi supprimé. Le disque système peut être impacté en cas de défaillance d'une instance. De même, vous ne pouvez pas détacher votre disque système ou le sauvegarder séparément de votre instance. Les données stockées sur un disque attaché persistent indépendamment de l'instance. Les disques associés peuvent être dissociés des instances et échangés entre elles. Par ailleurs, ils peuvent être sauvegardés indépendamment d'une instance en utilisant un instantané de disque. Afin de protéger vos données, nous vous recommandons d'utiliser le disque système de votre instance Lightsail uniquement pour les données temporaires. En ce qui concerne les données nécessitant une plus grande longévité, nous vous recommandons d'utiliser les disques associés et de sauvegarder régulièrement votre disque en vous servant des instantanés de disque ou d'instance.

Équilibreur de charge Lightsail

Q : Que puis-je faire avec les équilibreurs de charge Lightsail ?

Les équilibreurs de charge Lightsail vous permettent de concevoir des applications et des sites web hautement disponibles. Puisqu'ils répartissent le trafic au niveau des instances situées dans différentes zones de disponibilité et l'orientent uniquement vers les instances cibles saines, les équilibreurs de charge Lightsail réduisent le risque de voir votre application se bloquer en raison d'un problème d'instance ou d'une panne du centre de données. En plus de prendre en charge les équilibreurs de charge Lightsail et plusieurs instances cibles, votre site web ou votre application peut également gérer des augmentations du trafic web et maintenir de bonnes performances pour vos visiteurs lors de pics de charge.

En outre, vous pouvez utiliser les équilibreurs de charge Lightsail pour concevoir des applications sécurisées et accepter le trafic HTTPS. Lightsail simplifie la demande, l'allocation et la gestion des certificats SSL/TLS. Le système de gestion des certificats intégré demande et renouvelle les certificats en votre nom, puis ajoute automatiquement le certificat à votre équilibreur de charge.

Q : Puis-je utiliser les équilibreurs de charge avec des instances se trouvant dans différentes régions AWS ou zones de disponibilité ?

Vous ne pouvez pas utiliser des équilibreurs de charge avec des instances qui s'exécutent dans différentes régions AWS. Toutefois, vous pouvez utiliser des instances cibles dans différentes zones de disponibilité avec votre équilibreur de charge. En effet, nous vous recommandons de répartir vos instances cibles au niveau des zones de disponibilité pour optimiser la disponibilité de votre application.

Q : Comment mon équilibreur de charge Lightsail gère-t-il les pics de trafic ?

Les équilibreurs de charge Lightsail se mettent automatiquement à l'échelle pour gérer les pics de trafic sur votre application pour que vous n'ayez pas à les ajuster manuellement. Si votre application rencontre des pics fugaces de trafic, notre équilibreur de charge Lightsail évolue automatiquement et continue de diriger efficacement le trafic vers vos instances Lightsail. Alors que votre équilibreur de charge est conçu pour gérer aisément les pics de trafic, les applications qui rencontrent constamment des niveaux de fort volume de trafic peuvent rencontrer une dégradation ou une accélération des performances. Si vous vous attendez à ce que votre application gère constamment plus de 5 Go/heure de données ou ait constamment un grand nombre de connexions (supérieur à 400 000 nouvelles connexions/heure, plus de 15 000 connexions actives simultanées), nous vous recommandons plutôt d'utiliser Amazon EC2 avec Application Load Balancing.

Q : Comment les équilibreurs de charge Lightsail acheminent-ils le trafic vers mes instances cibles ?

Les équilibreurs de charge Lightsail dirigent le trafic vers vos instances cibles saines selon un algorithme de routage en tourniquet (round-robin).

Q : Comment Lightsail sait-il si mes instances cibles sont saines ?

Lors de la création d'un équilibreur de charge, vous devez indiquer un chemin (un fichier ou une URL de page Internet standard) pour l'exécution de la commande ping par Lightsail. Si l'instance cible est accessible via ce chemin, Lightsail y achemine le trafic. Si une de vos instances cibles ne répond pas, Lightsail n'achemine pas le trafic vers cette instance. Si nécessaire, vous pouvez mettre à jour le chemin de vérification de l'état dans les écrans de gestion des équilibreurs de charge.

Q : Quelle est la différence entre les valeurs-clés et les balises à clé seule ?

Les balises Lightsail sont des paires de valeurs-clés qui vous permettent d'organiser les ressources comme des instances sur diverses catégories, par exemple project:Blog, project:Game, project:Test. Cela vous apporte un contrôle total sur tous les cas d'utilisation comme l'organisation des ressources, les rapports de facturation et la gestion des accès. La console Lightsail vous permet également d'attribuer à vos ressources des balises à clé seule pour un filtrage rapide dans la console.

Q : Puis-je affecter une instance à plusieurs équilibreurs de charge ?

Oui. Lightsail prend en charge l'ajout d'instances en tant qu'instances cibles pour plusieurs équilibreurs de charge, si vous le souhaitez.

Q : Que se passe-t-il pour mes instances cibles lorsque je supprime mon équilibreur de charge ?

Si vous supprimez votre équilibreur de charge, les instances cibles associées continuent de s'exécuter normalement et apparaissent comme des instances Lightsail normales dans la console Lightsail. Veuillez noter que vous devrez très probablement mettre à jour vos enregistrements DNS de façon à orienter le trafic vers une de vos anciennes instances cibles après la suppression de l'équilibreur de charge.

Q : Qu'est-ce que la persistance de session ?

La persistance de session permet à l'équilibreur de charge de lier la session d'un visiteur à une instance cible spécifique. Il est ainsi possible de garantir que toutes les demandes de l'utilisateur pendant la session sont adressées à la même instance cible. Lightsail prend en charge la persistance de session pour les applications exigeant des visiteurs qu'ils accèdent aux mêmes instances cibles, à des fins de cohérence des données. Par exemple, de nombreuses applications qui requièrent une authentification utilisateur peuvent tirer profit de l'utilisation de la persistance des sessions. Vous pouvez activer la persistance de session pour un équilibreur de charge spécifique via les écrans de gestion des équilibreurs de charge, après sa création.

Q : Quels types de connexions les équilibreurs de charge Lightsail prennent-ils en charge ?

Les équilibreurs de charge Lightsail prennent en charge les connexions HTTP et HTTPS.

Gestion des certificats

Q : Comment puis-je utiliser les certificats alloués par Lightsail ?

Les certificats SSL/TLS servent à établir l'identité de votre site web ou de votre application et à sécuriser les connexions entre les navigateurs et votre site web. Lightsail fournit un certificat signé à utiliser avec votre équilibreur de charge. De son côté, l'équilibreur de charge fournit une terminaison SSL/TLS avant d'acheminer le trafic vérifié vers vos instances cibles via le réseau AWS sécurisé. Les certificats Lightsail peuvent uniquement être utilisés avec les équilibreurs de charge Lightsail, pas avec des instances Lightsail autonomes.

Q : Comment puis-je valider mon certificat ?

Les certificats Lightsail fonctionnent par validation de domaine, ce qui signifie que vous devez fournir une preuve d'identité en confirmant que vous êtes le propriétaire du domaine de votre site web, ou que vous y avez accès, avant que le certificat puisse être alloué par l'autorité de certification. Lorsque vous demandez un nouveau certificat, Lightsail vous invite à ajouter un enregistrement CNAME à la ou aux zones DNS du ou des domaines que vous validez. Vous ajouterez cet enregistrement CNAME partout où vous gérez actuellement vos zones DNS, qu'il s'agisse d'un système de gestion DNS Lightsail ou d'un fournisseur d'hébergement DNS externe (par exemple, Route 53, GoDaddy, Namecheap, etc.). Une fois votre certificat validé, vous pouvez supprimer l'enregistrement CNAME de votre zone DNS, si vous le souhaitez.

Q : Que se passe-t-il si je ne peux pas valider mon domaine ?

Vous devez pouvoir confirmer que vous êtes le propriétaire d'un domaine à des fins de sécurité. Cela signifie que si une personne de votre organisation ou vous-même n'êtes pas en mesure d'ajouter un enregistrement DNS afin de valider votre certificat, pour quelque raison que ce soit, vous ne pourrez pas utiliser un équilibreur de charge compatible avec le protocole HTTPS avec Lightsail.

Q : Combien de domaines et sous-domaines puis-je ajouter à mon certificat ?

Vous pouvez ajouter un maximum de 10 domaines ou sous-domaines par certificat. À l'heure actuelle, Lightsail ne prend pas en charge les domaines génériques.

Q : Comment puis-je changer les domaines associés à mon certificat ?

Pour changer les domaines (ajout/suppression) associés à votre certificat, vous devrez soumettre à nouveau le certificat et revalider la propriété des domaines. Suivez les étapes indiquées dans les écrans de gestion des certificats pour générer à nouveau votre certificat et ajouter ou supprimer des domaines, si vous êtes invité à le faire.

Q : Comment puis-je renouveler mon certificat ?

Lightsail propose un service de renouvellement géré pour vos certificats SSL/TLS. Cela signifie que Lightsail essaie de renouveler automatiquement les certificats avant leur expiration et sans exiger aucune action de votre part. Pour cela, votre certificat Lightsail doit être activement associé à l'équilibreur de charge.

Q : Que se passe-t-il pour mon certificat lorsque je supprime mon équilibreur de charge ?

Si votre équilibreur de charge est supprimé, votre certificat l'est également. Si vous devez utiliser un certificat pour le ou les mêmes domaines à l'avenir, vous devrez demander et valider un nouveau certificat.

Q : Puis-je télécharger mon certificat fourni par Lightsail ?

Non. Les certificats Lightsail sont liés à votre compte Lightsail et ne peuvent pas être supprimés ni utilisés en dehors de Lightsail.

Mise à niveau vers EC2

Q : En quoi consiste la mise à niveau vers EC2 ?

La mise à niveau vers EC2 est une fonctionnalité qui vous permet de créer une copie de votre instance Lightsail dans Amazon EC2. Lorsque vous mettez à niveau vers EC2, vous pouvez sélectionner parmi les divers types d'instances, de configurations et de modèles de tarification qu'EC2 propose et disposer d'un contrôle encore plus affiné sur votre environnement de réseau, de stockage et de calcul.

Q : Pourquoi mettre à niveau mon installation vers EC2 ?

Lightsail vous propose une manière simple d'exécuter et de faire évoluer un large ensemble d'applications basées sur le cloud à un prix par lot, prévisible et peu élevé. Lightsail configure également automatiquement votre environnement de cloud comme la gestion des réseaux et des accès.

La mise à niveau vers EC2 vous permet d'exécuter vos applications sur un ensemble plus large de types d'instance, allant des machines virtuelles disposant de performances plus élevées en termes de CPU, de mémoire et de capacités de mise en réseau à des instances spécialisées ou accélérées avec FPGA et GPU. De plus, EC2 réalise une gestion et une configuration moins automatiques, vous permettant davantage de contrôle sur la façon dont vous configurez votre environnement de cloud, comme vos VPC.

Q : Quel est son fonctionnement ?

Pour commencer, vous devez exporter l'instantané de votre instance Lightsail. Vous utiliserez ensuite l'assistant de mise à niveau vers EC2 pour créer une instance dans EC2.

Les clients qui sont à l'aise avec EC2, peuvent ensuite utiliser l'assistant de création EC2 ou l'API pour créer une nouvelle instance EC2, comme ils le feraient à partir d'une AMI EC2 existante. Lightsail fournit également une expérience de console guidée pour vous aider à créer facilement une nouvelle instance EC2.

Q : Comment s'effectue la facturation ?

L'utilisation de la fonctionnalité de mise à niveau vers EC2 est gratuite. Après avoir exporté vos instantanés vers EC2, nous vous facturerons l'image EC2 séparément en plus de votre instantané Lightsail. Toute nouvelle instance EC2 que vous lancez sera également facturée par EC2, notamment le volume de stockage EBS et le transfert des données. Reportez-vous à la page de tarification EC2 pour plus d'informations sur la tarification des nouvelles instances et des nouvelles ressources. Les ressources Lightsail qui s'exécutent toujours sur votre compte Lightsail continueront à être facturées à leur prix habituel jusqu'à leur suppression.

Q : Puis-je exporter des instantanés de base de données gérée ou de disque ?

La fonctionnalité de mise à niveau vous permet d'exporter des instantanés de disque Lightsail, mais ne prend actuellement pas en charge les instantanés de base de données gérée. Les instantanés de disque peuvent être réhydratés sous la forme de volumes EBS depuis la console ou l'API EC2.

Q : Quelles ressources Lightsail puis-je mettre à niveau ?

La fonctionnalité de mise à niveau de Lightsail vers EC2 est conçue pour prendre en charge l'export d'instances Linux et Windows et de leur stockage par blocs lié (le cas échéant) vers EC2. Elle prend également en charge l'export des disques de stockage par bloc qui ne sont pas liés vers EBS. En revanche, elle ne prend pas en charge l'export des équilibreurs de charge, des bases de données, des IP statiques et des enregistrements DNS pour le moment.

Bases de données gérées

Q : Que sont les bases de données gérées dans Lightsail ?

Les bases de données Lightsail sont des instances dédiées aux bases de données en cours d'exécution, au lieu des autres charges de travail comme les serveurs web, les serveurs mail, etc. Une base de données Lightsail peut contenir des bases de données créées par plusieurs utilisateurs et vous pouvez y accéder via les mêmes outils et applications que vous utilisez pour une base de données autonome. Lightsail conserve la sécurité et la santé de l'infrastructure et du système d'exploitation sous-jacent de vos bases de données afin que vous puissiez exécuter une base de données sans expertise approfondie en gestion des infrastructures.

À l'instar des instances Lightsail classiques, les bases de données Lightsail sont livrées avec une taille de mémoire, une puissance de calcul et un stockage basé sur un SSD fixes que vous pouvez faire évoluer au fur et à mesure. Lightsail installera et configurera automatiquement la base de données choisie lors de sa création.

Q : Que puis-je faire avec les bases de données gérées dans Lightsail ?

Les bases de données gérées Lightsail fournissent un moyen de maintenance facile et fiable de stocker vos données dans le cloud. Vous pouvez exécuter des bases de données Lightsail en tant que nouvelles bases de données ou en migrant depuis une base de données existante sur site ou hébergée dans Lightsail.

Elles vous permettent également de faire évoluer votre application pour accepter du trafic plus important et des charges plus intenses en séparant votre base de données sur une instance dédiée. Les bases de données Lightsail sont particulièrement utiles pour des applications dynamiques (comme WordPress et les services de gestion de configuration (CMS) les plus courants) qui ont besoin de données pour être toujours synchronisées lorsque vous évoluez au-delà d'une instance simple. Vous pouvez associer vos bases de données Lightsail avec un équilibreur de charge Lightsail et deux instances Lightsail ou plus pour créer une application puissante et adaptative. En utilisant les forfaits de disponibilité haute Lightsail, vous pouvez également créer et ajouter de la redondance à vos bases de données pour bénéficier d'une disponibilité haute pour votre application.

Q : Que gère Lightsail pour moi sur ma base de données gérée ?

Lightsail gère tout un ensemble d'activités de maintenance et la sécurité de votre base de données et de son infrastructure sous-jacente. Lightsail sauvegarde automatiquement votre base de données et permet une restauration à un instant précis sur les 7 derniers jours à l'aide de l'outil de restauration des bases de données, pour faciliter la protection contre les pertes de données ou les dysfonctionnements d'un composant. Lightsail chiffre également automatiquement vos données au repos et en mouvement pour une sécurité améliorée et conserve le mot de passe de votre base de données pour des connexions faciles et sécurisées à votre base de données. Concernant la maintenance, Lightsail effectue la maintenance de votre base de données lors de la fenêtre de maintenance que vous avez définie. Cette maintenance comprend des mises à niveau automatiques vers les dernières versions mineures de la base de données et la gestion de l'ensemble de l'infrastructure et du système d'exploitation sous-jacent.

Q : Quels forfaits de base de données gérée Lightsail propose-t-il ?

Lightsail propose 4 tailles de base de données avec les forfaits de disponibilité standard et haute. Chaque forfait est doté d'une quantité fixe de stockage et d'une attribution mensuelle de transfert de données. Vous pouvez également faire évoluer votre forfait vers des forfaits plus importants au fur et à mesure, selon vos besoins, et basculer entre les forfaits à disponibilité standard et haute. Les forfaits à disponibilité haute reproduisent les mêmes ressources que les forfaits standard en incluant en plus une base de données en attente s'exécutant dans des zones de disponibilité différentes de votre base de données principale à des fins de redondance.

Q : En quoi consiste le forfait haute disponibilité ?

Les bases de données gérées sont disponibles avec les forfaits de disponibilité standard et haute. Les forfaits de disponibilité standard et haute possèdent les mêmes ressources, notamment en termes de quota de mémoire, de stockage et de transfert des données. Les forfaits à disponibilité haute ajoute de la redondance et de la durabilité à votre base de données en créant automatiquement une base de données en attente sur une zone de disponibilité différente de votre base de données principale, en reproduisant de façon synchronisée les données de la base de données en attente et en apportant un basculement vers la base de données en attente lors d'un dysfonctionnement de l'infrastructure et pendant la maintenance de la base de données afin d'en maintenir la disponibilité même lorsque les bases de données sont mises à niveau/font l'objet d'une maintenance automatique par Lightsail. Utilisez les forfaits à disponibilité haute pour exécuter des applications de production ou des logiciels pour lesquels une disponibilité haute est obligatoire.

Q: Comment mettre à niveau ou rétrograder ma base de données gérée ?

Vous pouvez mettre à niveau de manière ascendante votre base de données en prenant un instantané de votre base de données et en créant un nouveau forfait de base de données plus important depuis un instantané ou en créant une nouvelle base de données plus importante en utilisant la fonctionnalité de restauration d'urgence. Vous pouvez également basculer entre les forfaits à disponibilité standard et haute et vice-versa en utilisant l'une ou l'autre de ces méthodes. Vous ne pouvez pas mettre à niveau de manière descendante votre base de données. Pour en savoir plus, consultez la section Créer une base de données depuis un instantané avec Amazon Lightsail.

Q : Comment puis-je enregistrer ma base de données gérée ?

Lightsail effectue une sauvegarde automatique de vos données et restaure toujours ces données à partir d'un instant précis vers une nouvelle base de données. La sauvegarde automatique est un service gratuit pour votre base de données qui ne conserve que les 7 derniers jours de données. Si vous supprimez votre base de données, tous les enregistrements automatiques de sauvegarde seront supprimés et vous ne pourrez plus restaurer votre base de données à un instant précis. Pour conserver des sauvegardes de vos données après avoir supprimé votre base de données ou conserver une sauvegarde antérieure à 7 jours, utilisez des instantanés manuels.

Vous pouvez effectuer des instantanés manuels de vos bases de données gérées Lightsail depuis les pages de gestion des bases de données. Les instantanés manuels contiennent l'ensemble des données de vos bases de données et peuvent être utilisés en tant que sauvegardes des données que vous souhaitez conserver de manière permanente. Vous pouvez utiliser des instantanés manuels pour créer une nouvelle base de données plus importante ou basculer entre les forfaits à disponibilité standard et haute. Nous conservons les instantanés manuels jusqu'à ce que vous les supprimiez que nous facturons 0,05 USD/Go par mois.

Q : Qu'advient-il de mes données lorsque je supprime ma base de données gérée ?

Si vous supprimez votre base de données gérée, votre base de données elle-même et toutes ses sauvegardes automatiques seront supprimées. Il n'existe aucun moyen de récupérer ces données à moins d'effectuer un instantané manuel avant de supprimer votre base de données. Lors de la suppression de votre base de données, Lightsail fournit une option en un clic pour effectuer un instantané manuel si vous le souhaitez pour vous protéger de toute perte accidentelle de données. Prendre un instantané manuel avant suppression est facultatif, mais fortement recommandé. Vous pourrez supprimer votre instantané manuel ultérieurement lorsque vous n'aurez plus besoin des données conservées.

Q : Comment mes bases de données gérées fonctionnent-elles avec mes instances Lightsail ?

Après création de vos bases de données gérées, vous pouvez commencer immédiatement à utiliser votre base de données avec votre application, utiliser vos instances Lightsail en tant que serveurs web ou en tant que d'autres charges de travail dédiées pour votre application. Pour connecter votre instance Lightsail à une base de données, utilisez votre point de terminaison de base de données et renseignez votre mot de passe stocké de façon sécurisé pour configurer la base de données en tant que banque de données dans le code de votre application. Vous trouverez les données de connexion dans les écrans de gestion de la base de données. Le nom et l'emplacement de votre fichier de configuration de base de données varient selon les applications. Notez que vous pouvez connecter plusieurs instances à une base de données, en utilisant des tables identiques ou des différentes.

Essayez Lightsail gratuitement pendant 1 mois !