À propos d'Amazon DynamoDB

Qu'est-ce qu'Amazon DynamoDB ?

DynamoDB est un service de base de données non relationnelle rapide et flexible adapté à toutes les échelles. Grâce à DynamoDB, les clients transfèrent sur AWS leurs tâches d'administration relatives à l'exploitation et à la mise à l'échelle de leurs bases de données distribuées, évitant ainsi toutes les contraintes relatives à l'approvisionnement en matériel, à l'installation et à la configuration, à la planification de la capacité de débit, à la réplication, à l'application de correctifs logiciels ou à la mise à l'échelle des clusters.

Quelles opérations DynamoDB effectue-t-il à ma place ?

Grâce à DynamoDB, les clients n'ont plus à gérer l'un des problèmes majeurs liés à la mise à l'échelle des bases de données, à savoir la gestion des logiciels de bases de données et l'approvisionnement en matériel nécessaire pour les faire fonctionner. Une base de données non relationnelle peut désormais être déployée en quelques minutes. DynamoDB met automatiquement la capacité de débit à l'échelle pour répondre aux exigences de la charge de travail ; il partitionne et repartitionne vos données au fur et à mesure que la taille de votre table augmente. De plus, DynamoDB réplique les données de manière synchronisée sur trois installations au sein d'une région AWS, vous permettant ainsi de bénéficier d'une haute disponibilité et d'optimiser la durabilité des données.

En quoi consiste le modèle de cohérence de DynamoDB ?

Lors de la lecture de données à partir de DynamoDB, les utilisateurs peuvent choisir une lecture cohérente à terme ou une lecture à cohérence forte :

  • Lecture cohérente à terme (par défaut) : l'option de cohérence à terme vous permet de maximiser le débit de lecture. Cependant, une lecture cohérente à terme peut ne pas refléter les résultats d'une écriture récente. En règle générale, toutes les copies des données deviennent cohérentes en une seconde. Répéter une lecture après un bref délai devrait renvoyer les données mises à jour.
  • Lecture à cohérence forte : en plus de l'option de cohérence à terme, DynamoDB vous offre la flexibilité et le contrôle permettant de demander une lecture à cohérence forte en fonction des besoins d'une partie ou de l'ensemble de votre application. Une lecture à cohérence forte renvoie un résultat indiquant toutes les écritures réussies avant la lecture.
  • Transactions ACID – Les transactions DynamoDB fournissent aux développeurs l'atomicité, la cohérence, l'isolement et la durabilité (ACID) sur une ou plusieurs tables dans un même compte et une même région AWS. Vous pouvez utiliser les transactions lors de la création d'applications qui nécessitent des insertions, des suppressions ou des mises à jour coordonnées de plusieurs postes dans le cadre d'une opération métier logique unique.

Mise en route

Quel type de fonctionnalité de requête DynamoDB prend-il en charge ?

DynamoDB prend en charge les opérations GET/PUT au moyen d'une clé primaire définie par l'utilisateur. La clé primaire est le seul attribut nécessaire pour les éléments d'une table. Vous spécifiez la clé primaire lors de la création d'une table, et cette clé identifie chaque élément individuellement. DynamoDB propose également une interrogation flexible des bases de données en vous permettant d'interroger des attributs de clé non primaires à l'aide d'index secondaires globaux et d'index secondaires locaux.

Une clé primaire peut être une clé de partition à attribut unique ou une clé composite de type partition-tri. UserID est un exemple de clé de partition à attribut unique. Une telle clé de partition à attribut unique permettrait une lecture et une écriture de données rapides pour un élément associé à un identifiant utilisateur donné.

DynamoDB indexe une clé composite de type partition-tri en tant qu'élément de clé de partition et en tant qu'élément de clé de tri. Cette clé à plusieurs composants maintient une hiérarchie entre la première et la seconde valeurs d'élément. Par exemple, une clé composite de type partition-tri peut être une combinaison des éléments suivants : UserID (ID utilisateur) (partition) et Timestamp (Horodateur) (tri). En maintenant la constance de l'élément de clé de partition, il est possible d'effectuer une recherche dans l'élément de clé de type tri afin d'extraire des éléments. Une recherche de la sorte vous permettrait d'utiliser l'API Query pour, par exemple, extraire tous les éléments associés à un identifiant UserID unique dans un intervalle d'horodateurs.

Comment mettre à jour et interroger des éléments de données avec DynamoDB ?

Après avoir créé une table à l'aide de la console DynamoDB ou de l'API CreateTable, vous pouvez utiliser l'API PutItem ou BatchWriteItem afin d'insérer des éléments. Pour extraire les éléments ajoutés à la table, vous pouvez ensuite utiliser GetItem ou BatchGetItem, ou l'API Query si les clés primaires composites sont activées et utilisées dans votre table.

DynamoDB peut-il être utilisé par les applications s'exécutant sur n'importe quel système d'exploitation ?

Oui. DynamoDB est un service de cloud entièrement géré, accessible via l'API. DynanoDB peut-être utilisé par des applications fonctionnant sur n'importe quel système d'exploitation, par exemple Linux, Windows, iOS, Android, Solaris, AIX et HP-UX. Nous vous recommandons d'utiliser les kits SDK AWS pour découvrir DynamoDB.

Planification

Comment l'utilisation de DynamoDB me sera-t-elle facturée ?

Chaque table DynamoDB est associée à un débit de lecture et un débit d'écriture mis en service. Ce débit vous est facturé à l'heure. Veuillez noter que vous êtes facturé à l'heure pour la capacité de débit, que vous envoyiez ou non des requêtes vers votre table. Pour modifier la capacité de débit mise en service d'une table, vous pouvez utiliser la Console de gestion AWS, l'API UpdateTable ou l'API PutScalingPolicy pour la scalabilité automatique. Par ailleurs, DynamoDB vous facturera également le stockage de données. Des frais standard de transfert de données Internet sont également applicables.

Pour en savoir plus sur la tarification de DynamoDB, consultez la page de tarification DynamoDB.

Quel débit maximum puis-je mettre en service pour une seule table DynamoDB ?

Le débit maximal par table DynamoDB est pratiquement illimité. Pour plus d'informations sur les limites en place, consultez Limites dans DynamoDB. Pour demander une augmentation de la limite, contactez Amazon

Quel débit minimum puis-je mettre en service pour une seule table DynamoDB ?

Le débit mis en service minimal que vous pouvez demander est 1 unité de capacité d'écriture et 1 unité de capacité de lecture, que ce soit avec la scalabilité automatique ou la mise en service manuelle du débit. Cette allocation est comprise dans l'offre gratuite proposant 25 unités de capacité d'écriture et 25 unités de capacité de lecture. Notez que le niveau gratuit s’applique au niveau du compte et non de la table. En d'autres termes, si vous additionnez la capacité mise en service de toutes vos tables et que cette capacité totale est inférieure ou égale à 25 unités de capacité d'écriture et à 25 unités de capacité de lecture, vous ne dépassez pas le niveau gratuit.

Que sont les catégories de tables DynamoDB ?

DynamoDB propose deux catégories de tables conçues pour vous aider à optimiser les coûts. DynamoDB Standard est la catégorie de tables par défaut et est recommandée pour la grande majorité des charges de travail. La catégorie de tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent (DynamoDB Standard – Accès peu fréquent) est optimisée pour les tables qui stockent les données peu utilisées, le stockage représentant les frais principaux. Chaque table est associée à une catégorie et le stockage de données et les demandes de lecture et d'écriture sont tarifés différemment en fonction de la catégorie de tables. Vous pouvez sélectionner la catégorie de tables la plus économique en fonction des exigences en matière de stockage et des tendances d'accès aux données de votre table.

Dans quels cas doit-on utiliser DynamoDB Standard – Accès peu fréquent ?

DynamoDB Standard – Accès peu fréquent vous aide à réduire le coût total des tables DynamoDB qui contiennent des données peu fréquemment utilisées, par exemple les journaux des applications, les anciennes publications sur les réseaux sociaux, l'historique des commandes ou les trophées dans les jeux. Si le stockage représente le principal facteur de coût des tables, c'est-à-dire si le coût de stockage dépasse régulièrement 50 % du coût du débit (lectures et écritures), la catégorie DynamoDB Standard – Accès peu fréquent est alors le choix le plus économique. Pour en savoir plus sur la tarification de DynamoDB Standard – Accès peu fréquent, consultez la page de tarification DynamoDB.

Comment les tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent fonctionnent-elles avec les fonctions DynamoDB existantes et comment s'intègrent-elles aux autres services AWS ?

Les tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent sont comme les tables DynamoDB Standard, c'est-à-dire qu'elles prennent en charge toutes les fonctions existantes de DynamoDB, dont les tables globales, les index secondaires, les sauvegardes à la demande, la récupération ponctuelle (PITR) et Amazon DynamoDB Accelerator (DAX). Les tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent disposent également d'une intégration aux autres services AWS, de la même façon que les tables DynamoDB Standard. Par exemple, vous pouvez contrôler les performances de vos tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent avec Amazon CloudWatch, utiliser des modèles AWS CloudFormation pour mettre en service et gérer vos tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent, diffuser vos enregistrements de données de modifications vers Amazon Kinesis Data Streams et exporter les données de vos tables DynamoDB Standard – Accès peu fréquent vers Amazon Simple Storage Service (Amazon S3).

Fonctionnement

Modèles de données et API

Pour en savoir plus sur les modèles de données et les API, consultez Amazon DynamoDB : fonctionnement.

Capacité de mise à l'échelle, disponibilité et durabilité

Pour en savoir plus sur la capacité de mise à l'échelle, la disponibilité et la durabilité, consultez Description détaillée d'Amazon DynamoDB.

Scalabilité automatique

Pour en savoir plus sur la scalabilité automatique de DynamoDB, consultez Gestion automatique de la capacité de débit avec la scalabilité automatique de DynamoDB.

Sécurité et contrôle

Pour en savoir plus sur la sécurité et le contrôle de DynamoDB, consultez Gestion des identités et des accès dans Amazon DynamoDB.

Image de page web
Consulter la page de tarification

Consultez la page de tarification d'Amazon DynamoDB.

En savoir plus 
Image d'inscription au compte
Créer gratuitement un compte

Obtenez un accès instantané à l'offre gratuite d'AWS. 

S'inscrire 
Image de boîte à outils
Commencez à créer sur la console

Commencez à créer avec Amazon DynamoDB dans AWS Management Console.

Se connecter