Questions d'ordre général

Q : Qu'est-ce qu'Amazon EC2 Auto Scaling ?

Amazon EC2 Auto Scaling est un service entièrement géré conçu pour lancer ou arrêter automatiquement des instances Amazon EC2 afin de vous aider à avoir le nombre correct d'instances Amazon EC2 disponibles pour gérer la charge de votre application. Amazon EC2 Auto Scaling vous permet de maintenir la disponibilité de votre application grâce à la gestion de parc pour les instances EC2, qui détecte et remplace les instances en mauvais état et qui met automatiquement à l'échelle à la hausse ou à la baisse votre capacité Amazon EC2 suivant les conditions que vous avez définies. En outre, Amazon EC2 Auto Scaling peut augmenter automatiquement le nombre d'instances Amazon EC2 en fonction des pics et baisses de demande, afin de maintenir un niveau de performance élevé ou de réduire la capacité pour limiter les frais.

Q. Quand dois-je utiliser Amazon EC2 Auto Scaling plutôt qu'AWS Auto Scaling ?

Utilisez AWS Auto Scaling si vous souhaitez être mieux conseillé sur la manière de définir votre plan de mise à l'échelle d'application, ou si vous souhaitez mettre à l'échelle plusieurs ressources au-delà d'EC2, comme des tableaux ou index Amazon DynamoDB, ou des tâches Amazon ECS. Pour l'instant, pour utiliser AWS Auto Scaling, vous devez créer vos applications via AWS CloudFormation ou AWS Elastic Beanstalk. AWS Auto Scaling vous aide à gérer toutes vos politiques de dimensionnement depuis un seul endroit pour vos applications, rendant le réglage facile et intuitif.

Il est conseillé d'utiliser Amazon EC2 Auto Scaling si vous devez seulement dimensionner des groupes Amazon EC2 Auto Scaling, ou si vous désirez conserver la santé de votre flotte EC2.

Q : Quels avantages y a-t-il à utiliser Amazon EC2 Auto Scaling ?

Amazon EC2 Auto Scaling vous aide à maintenir la disponibilité de votre instance Amazon EC2. Que vous exécutiez une seule ou plusieurs milliers d'instances Amazon EC2, vous pouvez utiliser Amazon EC2 Auto Scaling pour détecter les instances Amazon EC2 défaillantes et remplacer ces instances sans intervenir. Cela garantit que votre application dispose de la capacité de calcul à laquelle vous vous attendez. Vous pouvez utiliser Amazon EC2 Auto Scaling pour mettre à l'échelle votre parc Amazon EC2 automatiquement en suivant la courbe de demande pour vos applications, ce qui réduit la nécessité d'allouer manuellement à l'avance la capacité Amazon EC2. Par exemple, vous pouvez définir une condition pour ajouter de nouvelles instances Amazon EC2 en incréments vers le groupe Auto Scaling quand l'utilisation moyenne de l'unité centrale de votre parc Amazon EC2 est élevée. De même, vous pouvez définir une condition pour supprimer les instances en incréments quand l'utilisation de l'unité centrale est faible. Vous pouvez également utiliser Amazon CloudWatch pour définir des alarmes qui déclencheront les opérations de mise à l'échelle, et Elastic Load Balancing pour faciliter la répartition du trafic parmi les instances de vos groupes Amazon EC2 Auto Scaling. Si vos changements de charges futures sont prévisibles, vous pouvez définir un calendrier à l'aide d'Amazon EC2 Auto Scaling pour planifier vos opérations de mise à l'échelle. Amazon EC2 Auto Scaling vous permet de faire fonctionner votre parc Amazon EC2 à un niveau d'utilisation optimal.

Q : Qu'est-ce que la gestion de parc et en quoi diffère-t-elle de la mise à l'échelle dynamique ?

Si votre application fonctionne sur des instances Amazon EC2, vous disposez de ce qu'on appelle un « parc ». La gestion de parc réfère à la fonctionnalité permettant de remplacer automatiquement les instances défaillantes et de maintenir votre parc à la capacité souhaitée. La gestion de parc d'Amazon EC2 Auto Scaling s'assure que votre application est capable de recevoir du trafic et que les instances elles-mêmes fonctionnent correctement. Lorsqu'Auto Scaling détecte qu'une vérification de l'état a échoué, le service remplace automatiquement l'instance concernée.

Les capacités de mise à l'échelle dynamique d'Amazon EC2 Auto Scaling réfèrent à la fonctionnalité permettant d'augmenter ou de réduire automatiquement la capacité en fonction de la charge ou d'autres métriques. Par exemple, si votre CPU connaît des pics de consommation dépassant les 80 % (et que vous avez configuré une alarme), Amazon EC2 Auto Scaling peut ajouter une nouvelle instance de manière dynamique.

Q : Qu'est-ce que le suivi de cible ?

Le suivi de cible est un nouveau type de stratégie de mise à l'échelle que vous pouvez utiliser pour configurer une mise à l'échelle dynamique de votre application en quelques étapes simples seulement. Avec le suivi de cible, vous sélectionnez une métrique de charge pour votre application, par exemple l'utilisation du CPU ou le nombre de requêtes, vous définissez la valeur cible, et Amazon EC2 Auto Scaling ajuste le nombre d'instances EC2 dans votre groupe EC2 Auto Scaling de manière à maintenir cette cible. Cette fonction agit comme un thermostat, qui ajuste automatiquement le système pour maintenir l'environnement à la température souhaitée. Par exemple, vous pouvez configurer le suivi de cible de manière à maintenir l'utilisation de CPU pour votre parc de serveurs web à 50 %. À partir de là, Amazon EC2 Auto Scaling démarre ou arrête les instances EC2 de manière à conserver une utilisation moyenne du CPU à 50 %.

Q : Qu'est-ce qu'un groupe EC2 Auto Scaling ?

Un groupe Amazon EC2 Auto Scaling comprend une collection d'instances EC2 qui partagent des caractéristiques similaires et sont traitées comme un ensemble logique pour la gestion de parc et la mise à l'échelle dynamique. Par exemple, si une seule application fonctionne sur plusieurs instances, vous pouvez augmenter le nombre d'instances dans le groupe pour améliorer les performances de l'application, ou diminuer le nombre d'instances afin de réduire les coûts lorsque la demande est faible. Amazon EC2 Auto Scaling ajuste automatiquement le nombre d'instances du groupe pour conserver un nombre fixe d'instances, même en cas de défaillance d'une instance, ou selon les critères que vous spécifiez. Vous pouvez obtenir plus d'informations sur les groupes Amazon EC2 Auto Scaling dans le guide de l'utilisateur Amazon EC2 Auto Scaling.

Q : Que deviennent mes instances Amazon EC2 si je supprime mon groupe EC2 Auto Scaling ?

Si vous disposez d'un groupe EC2 Auto Scaling avec des instances en cours d'exécution et vous décidez de le supprimer, les instances seront interrompues et le groupe EC2 Auto Scaling est supprimé.

Q : Comment puis-je savoir quand EC2 Auto Scaling démarre ou arrête les instances EC2 d'un groupe EC2 Auto Scaling ?

Lorsque vous utilisez Amazon EC2 Auto Scaling pour mettre à l'échelle vos applications automatiquement, il est utile de savoir quand EC2 Auto Scaling démarre ou arrête les instances EC2 de votre groupe EC2 Auto Scaling. Amazon SNS coordonne et gère la réception ou l'envoi de notifications aux clients abonnés ou aux points de terminaison. Vous pouvez configurer EC2 Auto Scaling pour qu'il envoie une notification SNS lorsque votre groupe EC2 Auto Scaling est mis à l'échelle. Amazon SNS peut envoyer des notifications HTTP ou HTTPS POST, par e-mail (SMTP, texte brut ou format JSON) ou un message publié dans une file d'attente Amazon SQS. Par exemple, si vous configurez votre groupe EC2 Auto Scaling pour qu'il utilise le type de notification de mise à l'échelle automatique EC2_INSTANCE_TERMINATE, et que votre groupe EC2 Auto Scaling arrête une instance, il envoie une notification par e-mail. Cet e-mail contient les détails de l'instance arrêtée, comme son ID et la raison de son arrêt.

Pour plus d'informations, consultez Réception de notifications SNS lorsque votre groupe EC2 Auto Scaling est mis à l'échelle.

Q : Qu'est-ce qu'une configuration de lancement ?

Une configuration de lancement est un modèle utilisé par un groupe EC2 Auto Scaling pour lancer des instances EC2. Lorsque vous créez une configuration de lancement, vous pouvez spécifier des informations pour les instances comme l'ID d'Amazon Machine Image (AMI), le type d'instance, la paire de clés, un ou plusieurs groupes de sécurité et le mappage de périphérique de stockage en mode bloc. Si vous avez lancé une instance EC2 auparavant, vous avez spécifié les mêmes informations pour la lancer. Vous devez spécifier une configuration de lancement pendant la création d'un groupe EC2 Auto Scaling. Il est possible d'utiliser une même configuration de lancement pour plusieurs groupes EC2 Auto Scaling. Cependant, vous pouvez uniquement spécifier une seule configuration de lancement pour un groupe EC2 Auto Scaling à la fois, et vous ne pouvez pas la modifier après l'avoir créée. C'est pourquoi si vous souhaitez modifier la configuration de lancement de votre groupe EC2 Auto Scaling, vous devez en créer une et ensuite mettre à jour le groupe EC2 Auto Scaling de manière à l'utiliser. Lorsque vous modifiez la configuration de lancement du groupe EC2 Auto Scaling, toutes les nouvelles instances sont lancées avec les paramètres de cette nouvelle configuration, mais les instances existantes ne sont pas affectées. Vous pouvez consulter la section relative aux configurations de lancement du guide de l'utilisateur EC2 Auto Scaling pour des informations plus détaillées.

Q : Combien d'instances un groupe EC2 Auto Scaling peut-il avoir ?

Vous pouvez avoir autant d'instances dans votre groupe EC2 Auto Scaling que ce que votre quota EC2 permet.

Q : Que se passe-t-il si une activité de mise à l'échelle fait que j'atteins ma limite d'instances Amazon EC2 ?

Amazon EC2 Auto Scaling ne peut pas fonctionner au-delà de la limite d'instances Amazon EC2 que vous pouvez exécuter. Si vous avez besoin de plus d'instances Amazon EC2, remplissez le formulaire de demande d'instance Amazon EC2.

Q : Les groupes EC2 Auto Scaling peuvent-ils s'étendre sur plusieurs régions AWS ?

Les groupes EC2 Auto Scaling sont des constructions régionales. Ils peuvent s'étendre sur plusieurs zones de disponibilité, mais pas sur plusieurs régions AWS.

Q : Puis-je démarrer différents types d'instances EC2 dans un même groupe EC2 Auto Scaling ?

Les groupes EC2 Auto Scaling sont optimisés pour le cas où tous vos types d'instances sont identiques. Vous pouvez utiliser l'API AttachInstances pour associer des instances de différents types à un groupe Auto Scaling, et vous pouvez également mettre à jour votre configuration de lancement de façon à ce que toute nouvelle instance du groupe se lance avec un type d'instance différent. Ceci n'affectera cependant pas les instances existantes.

Q : Comment puis-je appliquer des modifications à plusieurs instances d'un groupe EC2 Auto Scaling ?

Vous pouvez utiliser AWS CodeDeploy ou CloudFormation pour orchestrer des modifications du code pour plusieurs instances de votre groupe EC2 Auto Scaling.

Q : Si j'ai des données installées dans un groupe EC2 Auto Scaling, et qu'une nouvelle instance est créée dynamiquement par la suite, les données sont-elles copiées vers les nouvelles instances ?

Les données ne sont pas copiées automatiquement depuis les instances existantes vers les nouvelles instances. Vous pouvez utiliser des points d'accroche du cycle de vie pour copier les données, ou une base de données Amazon RDS contenant des réplicas.

Q : Lorsque je crée un groupe EC2 Auto Scaling depuis une instance existante, est-ce que cela crée une nouvelle AMI (image machine Amazon) ?

Lorsque vous créez un groupe Auto Scaling depuis une instance existante, cela ne crée pas de nouvelle AMI. Pour plus d'informations, voir Création d'un groupe Auto Scaling à l'aide d'une instance EC2.

Q : Comment Amazon EC2 Auto Scaling équilibre-t-il la capacité ?

L'équilibrage des ressources entre les zones de disponibilité est une bonne pratique pour les applications bien structurées, étant donné qu'il accroît grandement la disponibilité du système global. Amazon EC2 Auto Scaling équilibre automatiquement les instances EC2 entre les zones lorsque vous configurez plusieurs zones dans vos paramètres de groupe EC2 Auto Scaling. Amazon EC2 Auto Scaling démarre toujours les nouvelles instances de manière à ce qu'elles soient réparties de manière aussi équilibrée que possible entre les zones sur la totalité du parc. En outre, Amazon EC2 Auto Scaling démarre uniquement des instances dans des zones de disponibilité disposant d'une capacité permettant d'accueillir le type d'instance demandé.

Q : En quoi consistent les points d'accroche du cycle de vie ?

Les points d'accroche du cycle de vie vous permettent d'agir avant qu'une instance n'entre en service ou avant qu'elle soit arrêtée. Ceci peut s'avérer particulièrement utile si vous n'intégrez pas votre environnement logiciel à une image machine Amazon (AMI). Par exemple, des points d'accroche de lancement peuvent réaliser la configuration logicielle d'une instance afin de s'assurer qu'elle est pleinement préparée à supporter le trafic avant qu'Amazon EC2 Auto Scaling la connecte à votre équilibreur de charge. Une manière de procéder est de connecter votre point d'accroche à une fonction AWS Lambda qui appelle RunCommand pour cette instance. Les points d'accroche d'arrêt peuvent être utiles pour collecter des données importantes depuis une instance avant qu'elle disparaisse. Par exemple, vous pouvez utiliser un point d'accroche d'arrêt pour conserver les fichiers journaux de votre parc en les copiant dans un compartiment Amazon S3 lorsque les instances sont mises hors service.

Consultez la section relative aux points d'accroche du cycle de vie de notre guide de l'utilisateur Amazon EC2 Auto Scaling pour plus d'informations.

Q : Quelles sont les caractéristiques d'une instance « défaillante » ?

Une instance défaillante est une instance ayant subi une défaillance matérielle pour une raison quelconque (disque fautif, etc.), ou qui ne réussit pas une vérification de l'état ELB configurée par l'utilisateur. Amazon EC2 Auto Scaling effectue des vérifications de l'état sur chaque instance EC2 individuelle à intervalles réguliers et, si l'instance est connectée à l'équilibreur de charge Elastic Load Balancing, il peut également effectuer des vérifications de l'état ELB.

Q : Puis-je personnaliser une vérification de l'état ?

Oui, il existe une API appelée SetInstanceHealth qui vous permet de modifier l'état d'une instance en DÉFAILLANTE, ce qui entraînera son arrêt et son remplacement.

Q : Puis-je suspendre des vérifications de l'état (par exemple pour évaluer des instances défaillantes) ?

Oui, vous pouvez suspendre temporairement les vérifications de l'état d'Amazon EC2 Auto Scaling à l'aide de l'API SuspendProcesses. Vous pouvez utiliser l'API ResumeProcesses pour reprendre les vérifications de l'état automatiques.

Q : Quel type de vérification de l'état devrais-je sélectionner ?

Si vous utilisez Elastic Load Balancing (ELB) avec votre groupe, vous devez sélectionner une vérification de l'état ELB. Si vous n'utilisez pas ELB avec votre groupe, vous devez sélectionner la vérification de l'état EC2.

Q : Puis-je utiliser Amazon EC2 Auto Scaling pour des vérifications de l'état et pour remplacer des instances défaillantes si je n'utilise pas Elastic Load Balancing (ELB) ?

Vous n'avez pas besoin d'utiliser ELB pour utiliser Auto Scaling. Vous pouvez utiliser la vérification de l'état EC2 pour identifier et remplacer les instances défaillantes.

Q : Les vérifications de l'état Elastic Load Balancing (ELB) fonctionnent-elles avec des équilibreurs de charge d'application et des équilibreurs de charge de réseau ? Une instance sera-t-elle marquée comme défaillante si un groupe cible qui y est associé devient défaillant ?

Oui, Amazon EC2 Auto Scaling fonctionne avec les équilibreurs de charge d'application et les équilibreurs de charge de réseau, y compris en ce qui concerne leur fonction de vérification de l'état.

Q : Est-il possible d'utiliser Amazon EC2 Auto Scaling pour ajouter uniquement un volume sans ajouter une instance ?

Lors de l'ajout d'un volume, celui-ci est attaché à une nouvelle instance. Amazon EC2 Auto Scaling n'ajoute pas automatiquement un volume lorsque le volume existant approche la capacité. Vous pouvez utiliser l'API EC2 pour ajouter un volume à une instance existante.

Q : Que signifie le terme « instances avec état » ?

Lorsque nous parlons d'instance avec état, nous nous référons à une instance qui comporte des données qui n'existent que sur cette instance. En général, le fait d'arrêter une instance avec état implique que les données (ou informations d'état) présentes sur cette instance sont perdues. Il pourrait s'avérer utile de recourir à des points d'accroche du cycle de vie pour copier les données d'une instance avec état avant qu'elle s'arrête, ou d'activer la protection d'instance pour empêcher Amazon EC2 Auto Scaling de l'arrêter.

Q : Mes instances EC2 sont créées avec des scripts Ansible. Comment dois-je procéder pour utiliser Ansible avec Amazon EC2 Auto Scaling ?

Vous pouvez obtenir des informations détaillées concernant l'utilisation d'Ansible avec Auto Scaling sur le site web d'Ansible.

Remplacement d'instances défaillantes

Q : Comment Amazon EC2 Auto Scaling remplace-t-il une instance défaillante ?

Lorsqu'une instance défaillante entraîne l'échec d'une vérification de l'état, Amazon EC2 Auto Scaling la suspend automatiquement et la remplace par une nouvelle instance. Si vous utilisez un équilibreur de charge Elastic Load Balancing, Amazon EC2 Auto Scaling détache l'instance défaillante de l'équilibreur de charge avant d'allouer une nouvelle instance et de l'attacher à l'équilibreur de charge. Tout ce processus est automatique, vous n'avez donc pas besoin de réagir manuellement lorsqu'une instance doit être remplacée.

Q : Comment puis-je contrôler quelles instances Amazon EC2 Auto Scaling arrête lorsqu'il diminue la charge, et comment protéger les données présentes sur une instance ?

Pour chaque groupe Amazon EC2 Auto Scaling, vous contrôlez quand Amazon EC2 Auto Scaling ajoute des instances (on parle d'augmentation de la charge) ou supprime des instances (on parle de diminution de la charge) depuis votre groupe. Vous pouvez mettre à l'échelle manuellement la taille du groupe en attachant et en détachant les instances, ou vous pouvez automatiser le processus via l'utilisation d'une stratégie de mise à l'échelle. Lorsque vous avez configuré Amazon EC2 Auto Scaling pour qu'il diminue automatiquement la charge, vous devez décider quelles instances Amazon EC2 Auto Scaling doit arrêter en premier. Vous pouvez configurer ceci via l'utilisation d'une stratégie de mise hors service. Vous pouvez également utiliser la protection d'instance pour empêcher Amazon EC2 Auto Scaling de sélectionner des instances spécifiques pour la mise hors service lors de la diminution de la taille des instances. Si vous avez des données sur une instance, et que vous souhaitez que ces données persistent même en cas de suppression de l'instance, vous pouvez utiliser un service tel que S3, RDS ou DynamoDB pour vous assurer que les données de l'instance sont stockées ailleurs.

Q : Combien de temps faut-il à Amazon EC2 Auto Scaling pour fournir une nouvelle instance en mode En service après avoir détecté un serveur défaillant ?

Le temps de roulement est de quelques minutes seulement. La majorité des remplacements se font en moins de 5 minutes, et la moyenne est nettement inférieure à 5 minutes. Cela dépend de divers facteurs, dont la durée requise pour démarrer l'AMI de votre instance.

Q : Si Elastic Load Balancing (ELB) détermine qu'une instance est défaillante, et la met hors-ligne, les requêtes précédemment envoyées à l'instance défaillante sont-elles placées en file d'attente et redirigées vers d'autres instances du groupe ?

Si ELB constate qu'une instance est défaillante, il arrête d'acheminer les requêtes vers celle-ci. Cependant, avant de découvrir que l'instance est défaillante, certaines requêtes vers cette instance échoueront.

Q : Si l'on n'utilise pas Elastic Load Balancing (ELB), comment les utilisateurs sont-ils dirigés vers les autres serveurs d'un groupe en cas de défaillance ?

Vous pouvez intégrer à Route53 (qu'Amazon EC2 Auto Scaling ne prend pas en charge actuellement en installation standard, mais que de nombreux clients utilisent). Vous pouvez également utiliser votre propre reverse proxy ou, pour les microservices internes, utiliser des solutions de découverte de service.

Sécurité

Q : Comment puis-je contrôler l'accès aux ressources Amazon EC2 Auto Scaling ?

Amazon EC2 Auto Scaling intègre AWS Identity and Access Management (IAM), un service qui vous permet de réaliser les actions suivantes :

  • Créer des utilisateurs et des groupes sous le compte AWS de votre organisation
  • Attribuer des informations d'identification de sécurité uniques à chaque utilisateur de votre compte AWS
  • Contrôler les autorisations de chaque utilisateur pour exécuter les tâches à l'aide des ressources AWS
  • Permettre aux utilisateurs d'un autre compte AWS de partager vos ressources AWS
  • Créer des rôles pour votre compte AWS et définir les utilisateurs ou services qui peuvent les assumer
  • Utiliser les identités existantes de votre entreprise pour attribuer les autorisations d'exécuter des tâches à l'aide des ressources AWS

Par exemple, vous pouvez créer une stratégie IAM qui donne l'autorisation au groupe Gestionnaires d'utiliser uniquement les opérations d'API DescribeAutoScalingGroups, DescribeLaunchConfigurations, DescribeScalingActivities et DescribePolicies. Les utilisateurs du groupe Gestionnaires peuvent ensuite utiliser ces opérations avec tous les groupes Amazon EC2 Auto Scaling et configurations de lancement. Les niveaux d'autorisation d'accès aux ressources Amazon EC2 Auto Scaling vous permettent de restreindre l'accès à un groupe EC2 Auto Scaling ou à une configuration de lancement spécifiques.

Pour plus d'informations, consultez la section Contrôle de l'accès à vos ressources Auto Scaling du guide de l'utilisateur Amazon EC2 Auto Scaling.

Q : Est-il possible de définir un mot de passe administrateur par défaut sur les instances Windows avec Amazon EC2 Auto Scaling ?

Vous pouvez utiliser le paramètre Nom de clé de CreateLaunchConfiguration pour associer une paire de clés à votre instance. Vous pouvez ensuite utiliser l'API GetPasswordDate dans EC2. Ceci est également possible via l'AWS Management Console.

Q : Les agents CloudWatch sont-ils installés automatiquement sur les instances EC2 lorsque l'on crée un groupe Amazon EC2 Auto Scaling ?

Si votre AMI contient un agent CloudWatch, celui-ci est automatiquement installé sur les instances EC2 lorsque vous créez un groupe EC2 Auto Scaling. Avec l'AMI Linux Amazon, vous devez l'installer (recommandé, via yum).

Tarification

Q : Quels sont les coûts liés à l'utilisation d'Amazon EC2 Auto Scaling ?

La gestion de parc Amazon EC2 Auto Scaling pour les instances EC2 n'entraîne aucuns frais supplémentaires. Les capacités de mise à l'échelle dynamique d'Amazon EC2 Auto Scaling sont activées par Amazon CloudWatch et n'entraînent également aucuns frais supplémentaires. Les frais des services Amazon EC2 et Amazon CloudWatch s'appliquent et sont facturés séparément.

En savoir plus sur la tarification d'Amazon EC2 Auto Scaling

Visiter la page de tarification
Prêt à vous lancer ?
S'inscrire
D'autres questions ?
Contactez-nous