Q : Quels types d'options de licence sont disponibles avec Amazon RDS pour Oracle ?

Il y a deux types d'options de licence disponibles pour utiliser Amazon RDS pour Oracle :

  • Bring Your Own License (BYOL) : Dans ce modèle de licence, vous pouvez utiliser vos licences Oracle Database pour exécuter vos déploiements Oracles sur Amazon RDS. Pour exécuter une instance DB sous le modèle BYOL, vous devez posséder la licence Oracle Database appropriée (avec la licence de mise à jour du logiciel et le support) pour la classe d'instance DB et l'édition d'Oracle Database que vous souhaitez exécuter. Vous devez aussi suivre les politiques d'Oracle pour obtenir la licence du logiciel de base de données Oracle dans l'environnement de cloud computing. Les instances DB résident dans l'environnement Amazon EC2, et la politique de gestion de la licence Oracle pour Amazon EC2 est située ici.
  • License Included : Sous le modèle de service « License Included », nous n'avez pas besoin d'acheter séparément les licences Oracle, la licence du logiciel Oracle Database est gérée par AWS. La tarification « License Included » (licence incluse) comprend le logiciel, les ressources matérielles sous-jacentes et les capacités de gestion Amazon RDS.

Q : Quelles sont les éditions Oracle Database disponibles avec Amazon RDS pour Oracle ?

Amazon RDS prend actuellement en charge les éditions d'Oracle Database suivantes, sous chacun des modèles de licence ci-dessous :

  • BYOL : Standard Edition Two (SE2), Standard Edition One (SE1), Standard Edition (SE) et Enterprise Edition (EE)
  • Licenses comprises : Standard Edition One (SE1) et Standard Edition Two (SE2)

Q : Quelles sont les politiques de licence permettant d'utiliser Amazon RDS for Oracle ?

  • BYOL : pour exécuter une instance DB sous le modèle BYOL, vous devez posséder la licence Oracle Database appropriée (avec la licence de mise à jour du logiciel et le support) pour la classe d'instance DB et l'édition d'Oracle Database que vous souhaitez exécuter. Vous devez aussi respecter les politiques Oracle pour obtenir la licence du logiciel Oracle Database dans un environnement de cloud computing. Les instances DB résident dans l'environnement Amazon EC2, et la politique de gestion de la licence Oracle pour Amazon EC2 est située ici.
  • Licence incluse : sous le modèle de service « Licence incluse », vous n'avez pas besoin d'acheter séparément les licences Oracle. La licence du logiciel de base de données Oracle est gérée par AWS.

Q : Comment Amazon RDS for Oracle est-il pris en charge ?

  • BYOL : sous ce modèle, vous continuerez d'utiliser votre compte support Oracle actif pour adresser les requêtes de service spécifiques à Oracle Database directement à Oracle. Si vous avez un compte AWS Premium Support actif, vous pouvez contacter AWS Premium Support pour les problèmes spécifiques à Amazon RDS. Amazon Web Services et Oracle disposent de processus de support multi-vendeurs pour les cas qui nécessitent une assistance de la part de deux organisations.
  • License Included : Dans ce modèle, si vous avez un compte AWS Premium Support actif, vous devez contacter AWS Premium Support à la fois pour les demandes de service spécifiques à Amazon RDS et Oracle Database.

Q : Quel est l'impact des options de licence sur la capacité de dimensionnement des instances DB ?

  • BYOL : vous pouvez dimensionner vos instances DB en accord avec les termes de votre ou vos licences Oracle.
  • Licence incluse : les instances DB exécutant Oracle peuvent être augmentées ou diminuées à tout moment et sont soumises au tarif horaire prévalant pour chaque classe d'instance DB.

Pour plus d'informations sur les implications d'un dimensionnement des instances DB réservées, consultez notre page sur les instances réservées.

Q : Quel est l'impact des options de licence sur les mises à niveau d'une version à une autre ?

  • BYOL : vous devez disposer de la « Licence de mise à jour du logiciel et du support » d'Oracle pour utiliser Amazon RDS for Oracle Database.
  • Licence incluse : le coût de la « Licence de mise à jour du logiciel » est compris dans le tarif horaire, permettant l'accès aux mises à jour du logiciel d'Oracle Database.

Q : Puis-je modifier l'option de licence de mon instance DB (ex. : passer de BYOL à « Licence incluse ») ?

Oui, vous pouvez modifier vos options de licence depuis l'interface de ligne de commande ou la console AWS en sélectionnant Modify Instance et en choisissant l'option appropriée dans la liste déroulante « Licensing Model ».

Q : Puis-je modifier l'édition Oracle que j'exécute sur une instance DB (par exemple, passer d'Oracle 11g R2 SE2 à EE) ?

Pour le modèle BYOL, vous pouvez migrer depuis une édition SE, SE1 ou SE2 du logiciel Oracle vers une édition Enterprise Edition, du moment que vous possédez une licence Oracle non utilisée et appropriée pour l'édition et la classe d'instance DB que vous prévoyez d'exécuter. Il n'est pas possible de passer d'une édition Entreprise Edition vers d'autres éditions, par contre. Pour modifier l'édition et conserver vos données, vous devez faire un instantané de vos instances DB en cours d'exécution et créer une nouvelle instance DB de l'édition désirée depuis cet instantané. Vous devez ensuite supprimer l'ancienne instance DB, sauf si vous souhaitez continuer de l'exécuter et que vous disposez des licences Oracle Database appropriées.

Q : Quelles sont les versions du moteur DB Amazon RDS for Oracle et comment sont-elles liées aux ensembles de correctifs Oracle ?

Dans le contexte d'Oracle, les versions du moteur DB Amazon RDS sont organisées comme suit :

Versions du moteur DB pour Oracle = X.Y.Z

X = Version majeure (par ex: 11.2), Y = Niveau de publication (par ex: 0.2), Z = numéro de version au sein de la série de mise à jour (par ex: v2). Par exemple, une version du moteur DB pour Oracle peut être 11.2.0.2.v2

Oracle publie des mises à jour d'ensemble de correctifs (MEC) de base de données pour les niveaux de mise à jour prise en charge sur une base trimestrielle. (ex 11.2.0.2.1). Les MEC comprennent des corrections de sécurité et d'autres corrections additionnelles recommandées par Oracle.

Les versions du moteur DB Amazon RDS sont construites avec un MEC donné comme base et peuvent contenir des corrections additionnelles en plus.

Du point de vue d'Amazon RDS, un changement de version serait considéré comme étant majeur si la version majeure ou le niveau de mise à jour est modifié. Exemple : passer de 11.2.0.2.Z -> 11.2.0.4.Z. Un changement de version serait considéré comme étant mineur si le numéro de version dans la mise à jour est modifié. Exemple: passer de 11.2.0.2.v2 -> 11.2.0.2.v3.

Actuellement, Amazon RDS prend en charge les versions majeures 11.2 (11g Publication 2) et 12c. Nous prévoyons de prendre en charge des versions majeures supplémentaires dans le futur.

Q : Quelle est la composition de l'ensemble de correctifs de ma version du moteur DB pour Oracle ?

Consultez le guide de l'utilisateur Amazon RDS pour les détails sur la composition du correctif pour chacune des versions de moteur DB d'Oracle.

Q : Le service Amazon RDS fournit-il des directives pour la transition vers des versions plus anciennes ou plus récentes des moteurs prises en charge ?

Oui. Consultez la FAQ sur Amazon RDS.

Q : Quels sont les types de réplications pris en charge par Amazon RDS for Oracle ?

Amazon RDS for Oracle prend en charge les déploiements multi-AZ pour les modèles de licence « Licence incluse » et « Réutilisez vos licences » (BYOL, Bring Your Own License).

Q : Est-ce qu'Amazon RDS utilise Oracle Data Guard pour les déploiements multi-AZ ?

Oracle Data Guard est une fonctionnalité de haute disponibilité disponible pour Oracle Database Enterprise Edition. Amazon RDS utilise actuellement une technologie de réplication synchrone et une fonctionnalité de basculement automatique différentes pour les déploiements Multi-AZ des instances DB Oracle. Les déploiements Multi-AZ sont disponibles pour toutes les éditions Oracle Database prises en charge par Amazon RDS.

Q : Aurai-je besoin d'une ou plusieurs licences supplémentaires si j'utilise des déploiements multi-AZ pour mes instances DB Oracle dans le cadre du modèle de licence « BYOL » ?

Oui, vous devriez avoir besoin du double de licences pour les déploiements Multi-AZ par rapport à un déploiement Mono-AZ pour prendre en compte l'instance DB de secours. Il vous est toutefois recommandé de vérifier accord de licence logiciel Oracle et de respecter les politiques de licence d'Oracle.

Q : Oracle RAC est-il pris en charge sur Amazon RDS ?

Non, RAC n'est actuellement pas pris en charge.

Q : Quelles sont les options d'Enterprise Edition prises en charge dans Amazon RDS ?

Les options d'Edition Enterprise suivantes sont actuellement prises en charge sous le modèle BYOL :

  • Advanced Security (Transparent Data Encryption, Native Network Encryption)
  • Partitioning
  • Management Packs (Diagnostic, Tuning)
  • Advanced Compression
  • Total Recall

Q : Quels sont les jeux de caractères pris en charge dans Amazon RDS for Oracle ?

Amazon RDS prend en charge les 30 jeux de caractères de la liste des jeux de caractères de base de données ASCII recommandés par Oracle. Vous pouvez spécifier le jeu de caractères souhaité lors de la création d'une instance de base de données. Cette opération est facultative. Le jeu de caractères par défaut est AL32UTF8. Pour plus d'informations, consultez la documentation Amazon RDS.

Q : Qui gère le portefeuille (« wallet ») Oracle et la clé de chiffrement principale si l'option de chiffrement transparent des données est activée dans Amazon RDS ?

Amazon RDS assure la gestion du portefeuille Oracle et de la clé de chiffrement principale pour l'instance DB.

Comment puis-je savoir si Amazon RDS prend en charge une fonction spécifique d'Oracle Database ?

Oracle Database prend en charge un certain nombre de fonctions qui varient avec l'édition d'Oracle Database que vous exécutez. Référez vous au manuel Amazon RDS User Guide pour savoir quelles fonctions Oracle sont actuellement prise en charge par Amazon RDS.