GRAPHIC_Orange-rule_01

Accélérer l'innovation avec la gestion financière dans le cloud :

Entretien avec Joe Daly, directeur des services d'optimisation du cloud chez Nationwide


Accélérer l'innovation avec la gestion financière dans le cloud

Aligner leurs dépenses de développement sur les initiatives de l'entreprise tout en les gérant et les optimisant est l'un des plus grands défis des organisations qui adoptent le cloud. C'est la mission de Joe Daly chez l'assureur Nationwide dont il supervise la migration vers le cloud depuis plus de deux ans. Mario Thomas, responsable de l'accélération basée sur l'expérience chez AWS pour la région EMEA, a expliqué à Joe comment cette évolution a permis de gagner en transparence, en flexibilité et en efficacité.

Écoutez le podcast sur Spotify ou Apple Podcasts.

 

GRAPHIC_Orange-rule_01

Faire de la migration vers le cloud une expérience agréable et simple

Mario Thomas : Vous avez publié sur LinkedIn, il y a quelques semaines, des vidéos de vos événements d'accélération basées sur l'expérience. Expliquez-moi pourquoi vous organisez ces événements et les avantages que vous en avez tirés.

Joe Daly : Lorsque nous avons commencé notre migration vers le cloud il y a deux ans, nous voulions nous assurer que la première expérience de nos développeurs avec ce processus était bonne. Tout le monde n'est pas un [expert] du cloud. Nous voulions donc être sûrs d'avoir des personnes sur place pour les aider en cas de problème. Nous avons fait appel à des experts techniques d'AWS pour superviser six équipes qui entament leur processus de migration. Chaque fois que les développeurs rencontraient un problème, celui-ci était immédiatement traité et ils continuaient à apprendre. Et nous avions des brumisateurs, des pizzas, et des boissons énergisantes géantes pour permettre à tout le monde de tenir le coup. Ponctuel au départ, l'événement est devenu une activité mensuelle en 2019 jusqu'à la pandémie.

Les cinq principales stratégies de Joe pour optimiser l'innovation dans le domaine des clouds

  1. Créez des expériences immersives pour rendre la migration vers le cloud agréable et utile pour les développeurs.
  2. Pensez en termes de migration de blocs d'applications plutôt que de déplacement de serveurs.
  3. Créez un environnement de validation de concept pour expérimenter de nouvelles applications.
  4. Répartissez les coûts du cloud entre les différentes équipes d'application afin qu'elles soient responsables de leur part de ces dépenses.
  5. Fournissez ces coûts quotidiennement afin que les équipes d'application puissent faire des ajustements rapides pour que les projets respectent le budget. 
GRAPHIC_Orange-rule_01

Remettre en cause les mentalités avec le sans serveur

Mario Thomas : En quoi la présence dans le cloud a-t-elle modifié l'approche de Nationwide en matière d'innovation ?

Joe Daly : L'approche de Nationwide avait l'avantage d'être axée sur les applications et les développeurs plutôt que sur les serveurs. Nous avons dont pu tirer parti d'une technologie sans serveur. Pour les équipes qui commencent tout juste à s'initier au cloud, la disponibilité de ces services remet en cause une certaine mentalité quant à la manière de développer des applications et de les intégrer dans des solutions. Je me souviens d'une équipe qui a dit lors de son exposé « Oh, nous utilisons la technologie sans serveur ». Je m'attendais à ce qu'ils utilisent une méthode de migration de type « lift-and-shift » ou « replatformer », étant donné qu'il s'agissait de leur première migration. Mais là, elles se sont mises en branle, tout simplement.

 

GRAPHIC_Orange-rule_01

La transparence des coûts au centime près

Mario Thomas : Comment le passage au cloud vous a-t-il aidé à optimiser vos dépenses ?


quote-marks

Ce qui me passionne le plus dans l'utilisation des services cloud, c'est le niveau de transparence financière que l'on obtient. »


Joe Daly : Ce qui me passionne le plus dans l'utilisation des services cloud, c'est le niveau de transparence financière que l'on obtient. Nous avons une stratégie de marquage rigoureuse qui permet de déterminer au centime près quel centre de coûts finance chaque ressource. Mon équipe peut donner aux équipes de développement des mises à jour quotidiennes pour qu'elles puissent voir quand les dépenses deviennent hors de contrôle et réagissent dans les heures qui suivent, plutôt qu'un mois ou un trimestre plus tard. Lorsque vous disposez de ce niveau de transparence des coûts, c'est que vous avez toutes sortes de leviers à votre disposition pour affiner une solution et la valeur qu'elle génère.

Mario Thomas : Cela vous a-t-il permis de décider plus rapidement des services cloud à déployer ?

Joe Daly : Assurément. Nous pouvons exécuter une solution pendant une semaine ou deux. Si nous n'aimons pas ce que nous voyons, nous mettons fin à la validation du concept (POC) et l'arrêtons. J'exhorte donc les équipes à ne pas essayer de faire des estimations de coûts trop précises, surtout lorsqu'elles sont novices dans le cloud. Le mieux est de créer un environnement de POC et d'obtenir des données en temps réel pour le coût horaire de chaque composant. En effet, cela permet d'obtenir une estimation plus précise et non des hypothèses théoriques.

 

GRAPHIC_Orange-rule_01

Des feux de signalisation aux ronds-points

Mario Thomas : En quoi une meilleure gestion des coûts peut-elle également aider les équipes de développement ?

Joe Daly : La particularité de la gestion financière dans le cloud est qu'elle ne s'adresse pas seulement aux développeurs et aux ingénieurs, mais aussi aux équipes chargées des finances et des achats. C'est un effort collectif. Avec la gestion financière dans le cloud, tout le monde apprend à connaître les nouvelles technologies du cloud et les nouvelles façons de travailler ensemble.


quote-marks

La particularité de la gestion financière dans le cloud est qu'elle ne s'adresse pas seulement aux développeurs et aux ingénieurs, mais aussi aux équipes chargées des finances et des achats. C'est un effort collectif. »


Nous avons remplacé les feux de signalisation par des ronds-points, pour reprendre une métaphore tirée du livre d'Aaron Diggins, Brave New Work. Qui dit feux de signalisation, dit autorité centrale de gestion. La plupart du temps, les feux fonctionnent bien. Mais les collisions régulières dans les carrefours à quatre voies sont souvent une cause du blocage de la circulation. La gestion décentralisée ressemble davantage à un rond-point, où le conducteur a la responsabilité de décider quand entrer et sortir du carrefour, mais où la circulation est plus fluide. Les équipes ont la responsabilité de s'assurer que leur utilisation est la plus efficace et fonctionne au mieux pour leur activité.

Mario Thomas : Quel rôle joue la finance dans cette nouvelle approche ?

Joe Daly : Tout ce que nous faisons dans le cloud a un impact direct sur notre activité, surtout avec toute cette transparence financière. Par conséquent, si vous établissez un partenariat avec votre service financier ou affectez un responsable financier à votre bureau d'activité cloud, vous pouvez montrer aux développeurs l'impact exact des ressources sur la solution qu'ils développent. Il en résulte une réduction de la distance entre les ingénieurs et les développeurs et, en fin de compte, le client final. La gestion financière dans le cloud réunit de nombreuses personnes et compétences différentes. De plus en plus d'entreprises investissent dans cette capacité et partagent les meilleures pratiques.

 

À propos de nos invités

Joe Daly, directeur des services d'optimisation du cloud, Nationwide

Joe Daly
Directeur des services d'optimisation du cloud, Nationwide

Joe Daly a mis en place des équipes FinOps dans deux entreprises Fortune 100 différentes, d'abord chez Cardinal Health et actuellement chez Nationwide. Au cours de sa carrière, il a occupé divers postes, notamment la direction d'une équipe d'exploitation de serveurs, la comptabilité informatique et le poste d'expert-comptable agréé. Membre fondateur de la FinOps Foundation, Joseph siège actuellement au conseil consultatif technique qui prodigue des conseils techniques et codifie les meilleures pratiques en matière de gestion financière dans le cloud.

Mario Thomas, responsable de l'accélération basée sur l'expérience (EMEA), AWS Business Development

Mario Thomas
Responsable de l'accélération basée sur l'expérience (EMEA), AWS Business Development

Mario est un directeur agréé et un membre de l'Institute of Directors. Il a occupé des fonctions exécutives et non exécutives au sein du conseil d'administration. Thomas met son expérience de la transformation organisationnelle et ses qualifications en matière de gouvernance d'entreprise, de conformité et de risque au service des clients d'AWS. Avant Amazon, il était PDG, DSI et directeur de la stratégie digitale. Il a été consultant et a dirigé des projets d'adoption du cloud pour des marques connues telles que Coca-Cola, Gulf Oil et First Data. Mario est titulaire d'une licence ès sciences avec mention en développement logiciel


Lectures complémentaires

451 Research – Gestion financière dans le cloud : les petits changements peuvent avoir de grandes répercussions
451 RESEARCH
Gestion financière dans cloud : les petits changements peuvent avoir de grandes répercussions
Si vous n'utilisez pas les pratiques de la gestion financière du cloud, vous devriez
Guide de la gestion financière dans le cloud AWS
guide
Guide de la gestion financière dans le cloud AWS
Comment planifier, faire évoluer et optimiser vos pratiques informatiques de gestion financière

Comment le cloud crée-t-il de la valeur opérationnelle ?

Découvrez comment les directeurs financiers exploitent AWS pour optimiser leurs coûts et performances.