Toute notre infrastructure fonctionne sur AWS. Nous avons choisi AWS afin de bénéficier d'une plateforme relativement solide sur laquelle créer et évoluer. Nous sommes convaincus que, quelle que soit notre taille, AWS sera là pour nous aider.
Bastiaan Terhorst Directeur en charge des produits
Wetransfervideo
3:28
WeTransfer traite 1 milliard de transferts de fichiers par mois via AWS

La plateforme cloud de WeTransfer vous permet d'envoyer des fichiers à travers le monde en toute simplicité. Le service fut fondé en 2009 dans le but de créer une plateforme simple d'utilisation qui permet d'envoyer de gros fichiers sans inscription. Aujourd'hui, 40 millions d'utilisateurs actifs du monde entier transfèrent 1 milliard de fichiers par mois. WeTransfer dispose d'un modèle de double revenu, réparti entre les publicités et les abonnements premium. Son service gratuit, WeTransfer, permet aux utilisateurs de transférer des fichiers d'une taille maximale de 2 gigaoctets (Go). Grâce à son service premium, WeTransfer Plus, les clients peuvent transférer jusqu'à 20 Go de fichiers, stocker jusqu'à 100 Go et personnaliser leurs profils avec une marque personnalisée. La société possède des bureaux à Amsterdam et à Los Angeles et emploie environ 100 personnes.

La beauté de WeTransfer réside dans sa simplicité. Pour utiliser le service, les clients n'ont pas besoin de s'inscrire ou de se connecter. Ils accèdent simplement à la page d'accueil WeTransfer, ajoutent les fichiers qu'ils souhaitent envoyer et saisissent leur adresse e-mail et celle du destinataire. Cela fait partie intégrante de l'objectif de WeTransfer qui est de fournir « aux clients une expérience sans effort », a déclaré Martijn Vermaat, vice-président de l'ingénierie.

Pour ce faire, WeTransfer a besoin d'une plateforme informatique qui offre une haute disponibilité et des performances constantes. Et il doit évoluer avec une gestion minimale. « Nous avons des schémas de demande très clairs : l'utilisation est essentiellement élevée pendant les heures d'ouverture, puis elle chute subitement », déclare M. Vermaat. « Ce qui veut dire qu'il est facile pour nous de prédire à quel moment il faudra augmenter la puissance de calcul. Le défi consiste à s'assurer qu'une constance absolue soit maintenue, de sorte que le client ne soit à aucun moment déçu.

WeTransfer a migré vers Amazon Web Services (AWS) en 2011, après avoir découvert que son fournisseur d'hébergement existant ne pouvait pas fournir la scalabilité rapide que le service de transfert de fichiers nécessitait.

Pour stocker et transmettre des données, il utilise Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) et le réseau de diffusion de contenu Amazon CloudFront, qui constituent les principaux piliers de son infrastructure. AutoScaling avec Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) l'aide à gérer les niveaux de trafic sans charge de gestion lourde. Puisqu'il connaît surtout bien à l'avance la demande de calcul de base, WeTransfer peut utiliser les instances réservées Amazon EC2, réduisant ainsi les coûts par rapport aux achats d'instance à la demande. Il tire également parti d'Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), que WeTransfer exécute dans une configuration à plusieurs zones de disponibilité avec plusieurs réplicas en lecture.

AWS Enterprise Support est un élément clé de son environnement. Comme l'explique Bastiaan Terhorst, directeur en charge des produits chez WeTransfer, « Nous sommes peut-être une start-up, mais nous opérons à l'échelle de l'entreprise et avons besoin d'une disponibilité au niveau de l'entreprise. Enterprise Support comprend nos activités et la nature critique de nos charges de travail. Au cours des 18 derniers mois, l'équipe a travaillé en étroite collaboration avec nous pour maintenir notre disponibilité à un niveau élevé à mesure que nous évoluons. Mais au-delà de ça, AWS Enterprise Support nous a aidés à planifier la sortie de nouveaux services et fonctionnalités et à ajuster notre infrastructure, grâce aux connaissances approfondies dont il dispose sur notre activité. »

L'engagement constant et régulier de WeTransfer envers Enterprise Support lui a été très précieux pour répondre aux exigences de l'entreprise. « Nous rencontrons tous les mois notre gestionnaire de compte technique lors de réunions sur site, et discutons de tout, des projets en cours sur lesquels nous travaillons à la manière dont nous pouvons utiliser un service spécifique plus efficacement », explique M. Vermaat. Entre ces réunions, WeTransfer communique régulièrement par e-mail et par téléphone avec l'équipe AWS. « Enterprise Support a vraiment fait ses preuves lorsque nous devions résoudre un problème très rapidement », déclare M. Vermaat. « C'est fantastique de pouvoir communiquer de manière privilégiée avec notre gestionnaire de compte technique, qui peut nous orienter directement vers l'expert dont nous avons besoin. »

L'utilisation d'AWS a permis à WeTransfer de se développer sans entraves. Le service traite avec plus de 40 millions d'utilisateurs actifs, qui transfèrent quant à eux plus d'un milliard de fichiers chaque mois. Les niveaux de trafic atteignent des pics de 15 Go de données par seconde, ce qui nécessite le déploiement d'environ 150 instances. « En utilisant des services comme AutoScaling, nous pouvons prendre en charge ce niveau de demande et bien plus encore », déclare B. Terhorst. « AWS nous donne la confiance requise pour proposer un service de transfert de fichiers extrêmement fiable, puisque nous attirons encore plus de clients. »

Dans le cadre de son contrat Enterprise Support, le gestionnaire de compte technique de WeTransfer analyse les modèles d'utilisation pour aider la start-up à optimiser son environnement sur AWS. Depuis 2015, WeTransfer a économisé près de 1 million de dollars en utilisant des instances réservées. Comme l'explique M. Vermaat, « Plus nous économisons d'argent sur l'infrastructure, plus nous pouvons affecter de ressources à notre activité principale. » La nature gérée des services permet également à l'équipe de rationaliser son effectif tout en se concentrant sur l'innovation. « Nous n'avons pas besoin de disposer de personnel de maintenance du réseau, d'équipe chargée du matériel ou d'administrateur de base de données dédié », poursuit-il. « Nous parlons là de plusieurs personnes qui, au contraire, peuvent apporter de la valeur à l'entreprise et aux clients en se concentrant sur le développement et en créant de nouveaux services. »

Les événements planifiés sont devenus plus faciles à gérer avec l'aide d'Enterprise Support ; WeTransfer tenait à limiter au maximum les temps d'arrêt. Lors d'une récente mise à niveau de fonctionnalités combinée à des travaux de maintenance de base de données, WeTransfer a profité du fait qu'il était en contact permanent avec les experts AWS. M. Vermaat et son équipe ont coordonné le projet avec leurs ingénieurs Amazon RDS et gestionnaires de compte techniques. « Lors du dernier moment de basculement, un dimanche matin, l'équipe AWS était prête à intervenir par téléphone et via le canal Slack de notre société », explique M. Vermaat. « Une fois le basculement effectué, les ingénieurs ont continué à surveiller l'infrastructure avec nous. Cette attention supplémentaire nous a énormément rassurés. » « Nous savions que nous allions éviter de nombreuses complications en travaillant en collaboration avec AWS Enterprise Support, et nous avions raison. Avec l'aide de nos ingénieurs AWS et gestionnaires de compte techniques, nous avons défini notre approche du premier coup ! », ajoute B. Terhorst.

WeTransfer a également constaté qu'il était bon de disposer d'une sauvegarde lorsque les choses ne se déroulaient pas comme prévu. Lorsque l'équipe a rencontré un problème de base de données juste avant le lancement de l'application mobile WeTransfer en octobre 2017, une réponse rapide de la part d'AWS l'a aidée à le résoudre et à s'assurer qu'il n'y avait pas de temps d'arrêt durant les premières heures cruciales du lancement. « Sans l'aide des ingénieurs AWS, nous aurions apporté des modifications à l'aveugle, en croisant les doigts », déclare M. Vermaat. « En fait, nous savions que les modifications que nous apportions étaient tout à fait justes. »