Le Blog Amazon Web Services

Postes de travail virtuels sur AWS : Discussions autour de la prochaine innovation incontournable pour les studios de création

Récapitulatif d’un panel virtuel, modéré par postPerspective.

Dans le cadre du SIGGRAPH 2020 virtuel, AWS a organisé une série de cinq webcasts proposant des conseils sur les best practices et partageant des insights en matière de production par des studios de création et des partenaires technologiques. Les différentes présentations traitent de la puissance du cloud pour la création d’effets visuels et les workflows. Untold Studios a raconté l’histoire de ses origines en tant que premier studio de création entièrement implanté dans le cloud et a fourni des exemples concrets sur la manière dont AWS contribue à alimenter la dimension artistique de leur production. Hive VFX a ensuite donné aux participants un aperçu des coulisses de son studio virtualisé, montrant comment AWS l’aide à se développer à l’échelle mondiale. Cinesite a ensuite proposé un aperçu de son travail sur la prochaine comédie d’aventure familiale “EXTINCT” et la dernière saison de “Tom Clancy’s Jack Ryan” – tous deux conçus sur AWS.

Une session entière a été consacrée aux postes de travail virtuels, un sujet d’actualité ces derniers mois. Randi Altman de postPerspective a mené une conversation animée sur le sujet avec Corban Gossett, Senior Product Manager chez AWS, Anne Hecht, Senior Director of Product Marketing chez NVIDIA, et Jeff Bell, COO de Tangent Studios. La discussion a porté sur les fondements des stations de travail virtuelles, leur utilisation dans les réseaux modernes et les raisons pour lesquelles le télétravail est appelé à perdurer, même pour la production de contenus complexes.

Du point de vue de Jeff Bell, l’un des aspects les plus intéressants des stations de travail virtuelles AWS est la manière dont les artistes peuvent se connecter à une machine puissante avec seulement un ordinateur portable ou un NUC (Intel Next Unit of Computing). Il a raconté comment il avait travaillé sur une production à partir d’une tablette alors qu’il se trouvait dans une cabane dans les bois – un véritable test de la capacité des postes de travail virtuels sur AWS à transformer des installations basiques en stations de travail performantes. Pour son équipe, un autre avantage de l’utilisation des postes de travail virtuels est qu’elle n’a pas à s’occuper de la fin de vie du matériel, qui survient parfois à peine deux ans après l’achat. Lorsque de nouvelles instances sont disponibles sur AWS (comme le G4 avec les GPU NVIDIA T4 et la technologie Quadro lancée au début de l’année), Jeff et son équipe peuvent y accéder instantanément.

Anne Hecht a souligné l’importance de la liberté des artistes, surtout au vu des situations de confinement de 2020. Elle a souligné que les stations de travail virtuelles AWS sur des instances G4 permettent aux artistes de tirer parti des technologies de pointe de presque partout dans le monde, notamment le raytracing en temps réel, le raytracing interactif et bien d’autres encore. En comparaison, Corban Gossett établit un parallèle entre l’arrivée des postes de travail virtuels et l’introduction du courrier électronique sur le web, et a expliqué comment ce dernier a permis d’étendre la communication numérique au-delà des serveurs et des ordinateurs de bureau internes. Il a également souligné que si les mesures obligatoires de confinement ont accéléré les la mise en place du cloud, de nombreux studios s’étaient déjà dotés de plans de migration bien avant 2020.

Les trois intervenants ont tous convenu que le travail à domicile sera la nouvelle norme, même si les artistes commencent à retourner dans les studios. Anne Hecht a estimé que le fait de proposer le télétravail deviendrait un avantage pour les employés, ce qui aiderait les entreprises à attirer les meilleurs talents, bien qu’elle n’ait pas tardé à souligner l’importance de la collaboration en face à face et de la connexion humaine. Elle a partagé son opinion sur la façon dont les solutions de travail agiles comme les postes de travail virtuels permettent des transitions transparentes dans et hors du bureau, donnant aux studios la flexibilité nécessaire pour exploiter des machines très performantes dans de nombreux scénarios différents. Corban Gossett et Jeff Bell ont tous deux fait écho à ses propos. Bell a expliqué que malgré les changements imposés par le travail à domicile, la productivité du studio est restée stable, et en interrogeant son entreprise, il a constaté que de nombreux employés sont intéressés par le maintien indéfini des mesures de télétravail. Bien que M. Gossett ait déclaré qu’il préférait aller au bureau plutôt que de travailler à domicile, il est enthousiasmé par la façon dont les postes de travail virtuels peuvent donner à accès à des nouveaux « pools » de talents. De plus, le tableau blanc lui manque et il n’a pas trouvé un remplacement virtuel convenable.

Pour assister à la session complète de 30 minutes, qui aborde la sécurité des postes de travail virtuels, la migration des données et bien d’autres sujets, vous pouvez vous inscrire ici pour la consulter à la demande. L’inscription donne accès aux cinq présentations, dont un keynote de Will McDonald, Product and Technology Leader chez AWS. Pour obtenir des ressources sur la façon de démarrer avec les postes de travail virtuels sur AWS, cliquez ici.