Le Blog Amazon Web Services

Covid19 : La technologie pour innover et répondre à la crise

Pour lutter contre les conséquences de la crise encore unique qu’est celle du COVID-19, les organisations privées et publiques doivent trouver des solutions pour assurer la continuité de leurs activités, mettre en œuvre des solutions à distance, revoir leurs architectures pour supporter les pics de trafic et plus encore. Aujourd’hui, je voudrais revenir sur trois cas où la technologie a été essentielle pour assurer la continuité de l’information, de l’éducation et des soins tout en soutenant les initiatives solidaires durant cette période difficile.

La technologie au service de l’éducation.

Pendant la crise, nous avons été inspiré par la vaste communauté des entreprises proposant des technologies de l’éducation qui ont pris des mesures pour transformer l’apprentissage de milliers d’étudiants en France. Pendant cette période sans précédent de fermeture prolongée des écoles, les classes virtuelles sont devenues une nécessité pour maintenir la communication entre enseignants et étudiants et pour que les élèves puissent poursuivre leurs études. Que ce soit pour la mise à l’échelle rapide des systèmes de gestion de l’apprentissage, le lancement des salles de classe virtuelles, l’amélioration des compétences des professeurs, la mise en place de services d’assistance à distance, AWS et les entreprises de technologies de l’information et de l’éducation fournissent une infrastructure essentielle qui permet à nos clients de continuer à remplir leurs missions efficacement et en toute sécurité. A titre d’exemple, le cloud leur a permis de faire évoluer leur plateforme d’apprentissage en ligne en quelques heures au lieu de plusieurs semaines avec des data centers. En théorie, tous les outils étaient déjà disponibles pour créer une classe virtuelle en vidéoconférence, pour offrir des cours en ligne ou pour rendre les cours et les exercices disponibles dans des espaces de travail numériques. Et les offres ne manquent pas car la France dispose d’un vivier de plus de 400 “EdTechs”, ces start-up qui innovent au service de l’éducation ; certaines proposant des cours sous forme de vidéos en ligne comme SchoolMouv ou des plateformes de communication et de collaboration comme Beecome.

La technologie pour mieux informer les citoyens.

Face à l’augmentation et à la saturation des numéros d’urgence, de nombreuses organisations publiques et privées ont innové et ont utilisé des assistants virtuels pour informer une population concernée via les réseaux sociaux ou même effectuer une première évaluation des patients. Dans certains cas le recours à des chatbots comme « CovidBot » s’est révélé particulièrement efficace pour désengorger les numéros d’urgence et mieux informer les citoyens. Conçu par la société Clevy, ce chatbot utilise l’intelligence artificielle pour répondre aux questions des citoyens sur les bonnes pratiques d’hygiène et de conduite à partir des recommandations officielles des autorités sanitaires.

La technologie pour trouver une solution aux besoins immédiats des soignants.

Nous avons également été ravis de voir des entrepreneurs utiliser notre technologie pour apporter leur soutien à la société. Ces dernières semaines, j’ai été inspiré par l’innovation sans limite que les clients et partenaires AWS ont apporté pour soutenir ceux qui sont en première ligne pour lutter contre la COVID-19, mais aussi les citoyens qui ont aidé à freiner la propagation du virus lors du confinement. En France, nous avons travaillé avec happytal, une entreprise française qui contribue à améliorer à la fois l’expérience des patients – principalement par le biais de services de conciergerie dans les hôpitaux – et la qualité de vie professionnelle des acteurs de la santé. happytal a développé une nouvelle plateforme pour répondre aux besoins des soignants et les aider à surmonter la crise. Dans un contexte où il fallait aller très vite pour le développement de la plateforme afin qu’elle soit accessible le plus rapidement possible aux professionnels de santé, ils se sont appuyés sur le cloud et ont pu lancer ce projet en seulement une semaine. L’agilité du cloud a permis à leur équipe technique de se concentrer sur l’essentiel : le code, et non la gestion matérielle et la mise à l’échelle de l’infrastructure. Leur plateforme est disponible pour plus de 210 000 professionnels de santé.

La technologie pour accélérer la recherche et le développement.

Les organismes de santé publique, les universités, les gouvernements et les entreprises de toutes tailles utilisent le cloud pour prévoir et surveiller les effets de la pandémie, mesurer l’efficacité des mesures préventives et mettre au point de nouveaux tests et traitements. En tant qu’entreprise, nous avons récemment lancé l’initiative AWS Diagnostic Development, un programme visant à soutenir les entreprises qui s’efforcent de mettre sur le marché, aussi rapidement que possible, des solutions de diagnostic plus précises, et à promouvoir une meilleure collaboration entre les organisations qui travaillent sur des problèmes similaires. Dans ce cadre, AWS a engagé un investissement initial de 20 millions de dollars pour accélérer la recherche, l’innovation et le développement de diagnostics afin d’accélérer notre compréhension collective et la détection de la COVID-19. Enfin, nous pensons qu’une des façons de venir en aide aux chercheurs est de fournir à ces experts les données et les outils nécessaires pour mieux comprendre, suivre, planifier et finalement contenir et neutraliser le virus qui provoque la COVID-19. C’est pour cette raison que nous avons souhaité rendre public le Data Lake d’AWS dédié à la COVID-19, un dépôt centralisé rassemblant un ensemble de données organisées et mises à jour sur la propagation et les caractéristiques du nouveau virus, ou des autres maladies qui lui sont liées.

Une technologie pour réduire l’encombrement des salles d’urgence.

Et si un domaine d’activité a eu des difficultés par rapport à l’élasticité et la mise en place du travail à distance pendant la crise de la COVID-19, c’est bien celui des centres d’appel. De nombreux pays ont dû mettre en place de toute urgence des centres d’appel pour informer et rassurer sur la crise épidémique. L’utilisation du cloud a permis à un certain nombre de centres de gestion de crise d’être opérationnels en un temps record et de remplir leur mission sans défaillance. Les centres d’appel d’urgence ont en effet dû faire face à un afflux sans précédent d’appels de personnes préoccupées par leur santé. En quelques minutes, il a été possible de reconfigurer ces derniers à l’aide du cloud pour prendre en charge des millions de patients et ajouter de nouveaux opérateurs téléphoniques. Webhelp, le leader européen de la relation client a, par exemple, dû en l’espace de deux semaines, basculer 36.000 collaborateurs en télétravail dans les 35 pays où il opère. Utiliser le cloud et notamment Amazon Connect, lui a permis d’activer plusieurs milliers de postes de travail « voix » en moins de 72 heures.

Chez AWS, nous avons été impressionnés par l’innovation et l’agilité dont ont fait preuve nos clients malgré les conditions difficiles de la crise et nous sommes curieux de voir et de les accompagner dans leurs prochaines innovations sur le cloud pour assurer la sécurité des citoyens et prévenir une nouvelle pandémie.

 

Rédigé par Stephan Hadinger.