Amazon RDS vous permet d'utiliser AWS Management Console ou un simple ensemble d'API de services Web pour créer, supprimer et modifier des instances de base de données relationnelle (instances DB). Vous pouvez également contrôler l'accès et la sécurité de votre/vos instances et gérer vos sauvegardes et instantanés de base de données. Pour une liste complète des API Amazon RDS disponibles, consultez le manuel Amazon RDS API Guide.

Pour en savoir plus sur la migration vers Amazon RDS à l'aide d'AWS Database Migration Service, consultez le manuel AWS Database Migration Service Guide for Oracle

Pour plus d'options sur l'importation de données dans Amazon RDS, consultez le manuel Amazon RDS Data Import Guide for Oracle.

Amazon RDS supporte actuellement plusieurs éditions Oracle Database. La prise en charge d'une édition donnée dépend du modèle de licence. Pour de plus amples informations sur les modèles de licence proposés par Amazon RDS pour Oracle, consultez la liste des prix :

  • Standard Edition One : Licence Included (licence incluse), Bring-Your-Own License (licence à fournir)
  • Standard Edition Two : licence incluse, réutilisez vos licences
  • Standard Edition : Bring-Your-Own-License (licence à fournir)
  • Enterprise Edition : Bring-Your-Own License (licence à fournir)

Vous serez facturé à la fin de chaque mois pour les ressources Amazon RDS que vous avez réellement consommées. Dès lors qu'une instance DB que vous avez créée est disponible à la connexion, chaque heure d'exécution de votre instance DB vous sera facturée. Chaque instance DB sera exécutée jusqu'à son arrêt, qui a lieu lorsque vous envoyez un appel API pour supprimer l'instance DB ou en cas de défaillance de l'instance. Les heures d'instance DB partielles consommées sont facturées en tant qu'heures entières. Outre les heures d'instance DB, vos stockages mensuels, demandes E/S et sauvegardes vous sont également facturés. Si vous dimensionnez votre capacité de stockage pendant la période de facturation, votre facture sera ajustée au prorata.

Pour plus d'informations, consultez la page des tarifs Amazon RDS pour Oracle.

Votre utilisation de ce service est soumise au Contrat client Amazon Web Services.