L'utilisation de logiciels Microsoft est soumise aux conditions générales de Microsoft. Vous êtes tenu de vous conformer aux licences Microsoft. Ce document n'est qu'un guide pratique et vous n'êtes pas autorisé à vous appuyer sur ses descriptions. Il ne constitue en aucun cas un avis juridique. Pour toute question relative aux licences ou droits des logiciels Microsoft, veuillez vous adresser à votre service juridique, à Microsoft ou à votre revendeur Microsoft. Cette page est à jour avec les conditions des produits Microsoft.

Quelles sont les différentes options de licence dont je dispose pour les logiciels Microsoft sur Amazon EC2 ?

Que signifie BYOL (Bring Your Own License) ?

En quoi consiste le programme License Mobility ?

Comment savoir si un produit Microsoft en particulier peut bénéficier du programme License Mobility ?

Dois-je disposer du contrat Software Assurance et du programme License Mobility pour utiliser mes licences Microsoft dans AWS ?

Si j'utilise ma propre licence, puis-je attribuer une nouvelle licence aux médias Microsoft d'AWS ou dois-je utiliser mes propres médias (ou « bits ») ?

Une fois mes médias Microsoft importés, dois-je les activer sur mon propre serveur de gestion de clé (KMS, Key Management Server) ?

Comment puis-je savoir quel type d'offre je dois utiliser avec ma propre licence ?

Comment puis-je importer ma propre image de machine sous licence dans AWS ?

J'ai découvert en parcourant les conditions générales de mes licences que certaines licences doivent être utilisées sur une infrastructure qui est dédiée à mon utilisation. Comment Amazon EC2 me permet-il de répondre à cette exigence si j'utilise mes propres licences ?

J'ai découvert en parcourant les conditions générales de mes licences qu'une licence ne peut pas être transférée dans une autre région ou sur une autre machine physique pendant au moins 90 jours. Comment Amazon EC2 me permet-il de répondre à cette exigence si j'utilise mes propres licences ?

Dans quel(s) cas puis-je utiliser ma propre licence à l'aide des instances EC2 avec une allocation par défaut ?

Qu'est-ce que VM Import/Export ?

Qu'est-ce qu'une allocation par défaut d'EC2 ?

Qu'est-ce qu'une infrastructure dédiée ?

Que sont les hôtes dédiés Amazon EC2 ?

Que sont les instances dédiées Amazon EC2 ?

Quelle différence y a-t-il entre les hôtes dédiés et les instances dédiées ?

AWS recommande-t-il une option d'achat EC2 si je souhaite utiliser mes propres licences ?

De quelles options est-ce que je dispose pour transférer des licences de développement vers AWS ?

 

A quelle date Microsoft mettra-t-il fin au support étendu de Windows Server 2003 ?

Serai-je en mesure d'exécuter mes instances Windows Server 2003 existantes après la fin du support étendu ?

Serai-je en mesure de lancer de nouvelles instances Windows Server 2003 après la fin du support étendu ?

Sera-t-il possible de lancer des AMI Windows Server 2003 personnalisées une fois que Microsoft aura mis fin au support étendu ?

Sera-t-il possible d'accéder publiquement aux AMI Windows Server 2003 à partir de la console AWS et d'AWS Marketplace ?

Sera-t-il possible d'importer de nouvelles machines virtuelles Windows Server 2003 après la fin du support étendu ?

Amazon EC2 continuera-t-il de fournir des AMI Windows Server 2003 et Windows Server 2003 R2 mises à jour ?

Serai-je en mesure de créer des AMI personnalisées contenant des mises à jour fournies par Microsoft dans le cadre d'un contrat de support technique personnalisé ?

AWS prendra-t-il en charge les applications Microsoft, telles que Microsoft SQL Server 2005, s'exécutant sur Windows Server 2003 après la fin du support étendu ?

AWS prend-il en charge les mises à niveau sur place du système d'exploitation pour mes instances Windows Server 2003 ?

Mes références à base de script aux AMI Windows Server 2003 continueront-elles de fonctionner une fois que Microsoft aura mis fin au support étendu ?

Comment puis-je rester au courant des informations relatives à la sécurité de Windows Server 2003 ?

 


Quel est le lien entre Microsoft et Amazon Web Services ?

Amazon Web Services et Microsoft travaillent ensemble depuis plusieurs années, et cela depuis le lancement d'instances basées sur Windows Server par AWS en 2008. AWS est un membre certifié Gold du réseau de partenaires Microsoft Partner Network, qui possède une licence permettant de revendre des logiciels Microsoft en vertu du contrat SPLA (Service Provider Licensing Agreement). AWS est également un partenaire agréé du programme License Mobility. Au cours de ces années, AWS et Microsoft ont collaboré afin que Windows et ses charges de travail associées soient disponibles dans le cloud AWS. Microsoft et AWS ont des clients communs, qui exécutent aujourd'hui des charges de travail Windows sur AWS, notamment Dole Foods, Hess Corporation et Lionsgate. En outre, AWS a créé des technologies spécifiques à Microsoft qui permettent aux utilisateurs de gérer et d'optimiser les applications Windows dans AWS, telles que les outils AWS pour Windows PowerShell, AWS Management Pack pour Microsoft System Center et EC2Rescue pour EC2 Windows


Les logiciels Microsoft sont-ils pris en charge sur AWS ?

Oui. AWS Support aide parfaitement les clients utilisant des instances EC2 Microsoft Windows dans le cloud AWS depuis 2008, lorsque nous avons lancé pour la première fois Windows Server sur EC2. Nos ingénieurs d'assistance ont beaucoup d'expérience en matière de technologies Microsoft sur AWS, notamment Amazon EC2, Amazon ECS, Amazon RDS, Amazon WorkSpaces et d'autres. AWS a amélioré nos capacités d'assistance avec un nouvel engagement direct supplémentaire entre AWS Support et Microsoft Support pour aider à garantir un haut niveau d'assistance et de résolution de problèmes pour nos clients.


AWS est membre du réseau de partenaires Microsoft Partner Network, possède une licence permettant de vendre des logiciels Microsoft en vertu du contrat SPLA (Service Provider Licensing Agreement), ainsi que la certification Microsoft Gold Certified Hosting Partner. AWS est un partenaire Microsoft License Mobility agréé et dispose d'un accord Premier Support actif avec Microsoft.

 

Quel est l'accord d'assistance étendue entre Amazon et Microsoft et en quoi peut-il m'être profitable ?

Pour les clients ayant acheté AWS Support au niveau Business ou Enterprise, AWS Support est en mesure de travailler directement avec les ingénieurs d'assistance de Microsoft pour résoudre des problèmes liés aux clients exécutant Microsoft Windows Server, SQL Server ou un poste de travail Windows (via Amazon WorkSpaces) sur AWS. En conséquence de cet accord d'assistance étendue, AWS peut s'engager directement auprès de Microsoft pour créer la meilleure expérience d'assistance possible. Si nécessaire, AWS Support peut faire remonter des problèmes directement et collaborer avec les ingénieurs d'assistance Microsoft dédiés pour aider à traiter et résoudre les problèmes.

 

Est-ce qu'AWS peut ouvrir un cas d'assistance auprès de Microsoft concernant des problèmes que je pourrais rencontrer ?
Oui, AWS Support peut collaborer directement avec les ingénieurs d'assistance Microsoft pour faire remonter un cas d'assistance, si nécessaire, pour résoudre les problèmes rencontrés par les clients d'AWS Support au niveau Business ou Enterprise. AWS ne partagera aucune information relative aux clients ni de détails spécifiques sans votre permission.

Comment se déroule la collaboration entre AWS et Microsoft pour résoudre les problèmes des clients ?

Les clients souscrivant AWS Support au niveau Business ou Enterprise peuvent soumettre des problèmes via la console AWS Support Center. Si l'ingénieur d'AWS Support estime que le problème est dû à un produit ou un pilote Microsoft, il peut soumettre le cas à Microsoft et procéder au dépannage conjoint. Il est possible qu'il soit demandé au client de fournir une autorisation pour l'engagement direct et conjoint auprès de Microsoft avant qu'AWS ne partage des informations, spécifiques ou non, relatives au client.

 

L'accord d'assistance étendue entre AWS et Microsoft couvre tous les problèmes d'assistance liés à mes applications s'exécutant sur Windows Server ou sur un poste de travail Windows ?
Les problèmes dus à des produits Microsoft inclus dans la souscription d'un service AWS (Windows Server ou SQL Server avec Amazon EC2, Amazon RDS, Amazon Elastic Container Service ou Amazon WorkSpaces, par exemple) sont couverts par l'accord AWS Support. Pour les logiciels achetés autrement que par AWS, AWS Support peut aider à identifier et résoudre les problèmes liés aux services AWS et, avec votre permission, collaborer avec Microsoft de manière appropriée pour résoudre le problème lié aux services AWS.

Les produits Microsoft hors des dates de fin d'assistance de Microsoft sont exclus de cette offre d'assistance étendue.


L'accord d'assistance étendue entre AWS et Microsoft remplace-t-il mon accord d'assistance avec Microsoft ?
Non, cette offre d'assistance étendue ne remplace pas un accord d'assistance Microsoft direct. Ce service apporte une garantie que les problèmes pouvant survenir entre un service AWS et un produit Microsoft (Windows Server, SQL Server ou Windows) seront étudiés et corrigés avec l'assistance des deux sociétés. Toutefois, les clients peuvent rencontrer d'autres problèmes avec leurs applications Microsoft distincts de leurs services AWS. Dans ce cas, les clients devront voir directement avec l'assistance de Microsoft, suivant leurs accords.


Existe-t-il des restrictions régionales sur l'accès aux avantages de l'accord d'assistance étendue avec Microsoft ?

Non, il n'y a aucune restriction régionale sur l'utilisation de ces avantages. Toutefois pour le moment, les ingénieurs de Microsoft ne peuvent collaborer avec AWS Support que pendant les heures d'ouverture du fuseau horaire du Pacifique (PST).

 

Quels types de logiciels Microsoft puis-je exécuter sur AWS ?

Vous pouvez exécuter de nombreux types de logiciels Microsoft sur AWS, notamment (mais sans s'y limiter) Microsoft Office, Windows Server, SQL Server, Exchange, SharePoint, Lync, Skype Entreprise, les produits Microsoft Dynamics, System Center, BizTalk, et Remote Desktop Services. Vous pouvez vous procurer des licences Windows Server et SQL Server directement sur AWS si vous souhaitez les exécuter sur des instances Amazon EC2 ou Amazon RDS. Les clients AWS ont également la possibilité d'utiliser des licences Microsoft en volume sur site et de les déployer sur des instances Amazon EC2. Les licences pouvant bénéficier du programme License Mobility et couvertes par un contrat Software Assurance en vigueur peuvent être déployés sur des environnements AWS à plusieurs locataires.  Les licences ne pouvant pas bénéficier du programme License Mobility ou non couvertes par un contrat Software Assurance en vigueur peuvent être déployées sur des hôtes dédiés ou des instances dédiées Amazon EC2.


Quelles sont les différentes options de licence dont je dispose pour les logiciels Microsoft sur Amazon EC2 ?

Avec Amazon EC2, vous avez le choix entre l'exécution d'instances incluant les frais de licence associés dans leur coût (« licence incluse ») et l'utilisation de licences que vous avez déjà achetées auprès de Microsoft. En ce qui concerne les logiciels Microsoft, EC2 vous permet de vous procurer des instances qui disposent de licences Windows Server et SQL Server. Pour tous les autres logiciels Microsoft, les clients peuvent utiliser leur propre licence, conformément aux conditions générales de Microsoft.

Que signifie BYOL (Bring Your Own License) ?

BYOL, ou « Bring Your Own License » (licence à fournir), désigne le processus que vous pouvez utiliser pour déployer des logiciels auxquels vous avez déjà attribué une licence sur du matériel AWS physiquement dédié. Si vous utilisez vos propres licences, vous ne payez pas d'instances avec licence incluse. Au lieu de cela, vous bénéficiez du même tarif que celui attribué aux instances EC2, avec la tarification d'Amazon Linux. Lorsque vous utilisez vos propres licences, vous êtes tenu de les gérer, mais Amazon EC2 propose des fonctionnalités qui vous permettent d'assurer la conformité des licences tout au long de leur cycle de vie, notamment Instance Affinity et le placement ciblé, qui sont disponibles via des hôtes dédiés Amazon EC2.

 

En quoi consiste le programme License Mobility ?

Le programme License Mobility est une offre disponible pour les clients disposant de licences en volume Microsoft et d'applications de serveur éligibles couvertes par des contrats d'assurance Microsoft Software Assurance (SA) en cours de validité. Il permet aux clients de transférer des logiciels Microsoft éligibles vers des fournisseurs de cloud tiers tels qu'AWS, pour qu'ils puissent être utilisés sur des instances EC2 avec une allocation par défaut. Si vous utilisez vos propres licences sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2, veuillez noter qu'il n'est en aucun cas nécessaire de disposer d'une mobilité de licence. Pour en savoir plus, consultez la page relative à Microsoft License Mobility sur le site AWS.

Comment savoir si un produit Microsoft en particulier peut bénéficier du programme License Mobility ?

Cette information est précisée dans les conditions d'utilisation du produit Microsoft. Chaque produit possède une section Software Assurance spécifiant son éligibilité au programme License Mobility.  Les produits éligibles au programme License Mobility incluent SQL Server, Remote Desktop Services, System Center, Exchange et SharePoint.

 

Dois-je disposer du contrat Software Assurance et du programme License Mobility pour utiliser mes licences Microsoft dans AWS ?

Non. Si vous utilisez vos propres licences sur les hôtes dédiés EC2 ou les instances dédiées EC2, il n'est aucunement nécessaire de disposer du contrat Software Assurance, conformément aux conditions générales de Microsoft. Si vous transférez un logiciel sous licence sur des instances EC2 avec une occupation par défaut, Software Assurance et License Mobility sont nécessaires. Un contrat Software Assurance actif est toujours nécessaire pour activer les avantages du programme License Mobility.

Si j'utilise ma propre licence, puis-je attribuer une nouvelle licence aux médias Microsoft d'AWS ou dois-je utiliser mes propres médias (ou « bring your own bits ») ?

Non, vous devez importer et attribuer une licence à vos propres médias. Pour démarrer, vous pouvez utiliser l'API ImportImage (de la CLI AWS ou de l'outil AWS pour Windows PowerShell) pour importer votre propre support (VHD, VMDK, OVA). En cas d'importation depuis VMware vCenter, vous pouvez également recourir à AWS Migration Service. Après l'importation du support, vos images sont affichées dans la console « My AMIs ». Vous pouvez également les décrire avec l'API DescribeImages.

Une fois mes médias Microsoft importés, dois-je les activer sur mon propre serveur de gestion de clé (KMS, Key Management Server) ?

Oui, lorsque vous lancez une instance de votre propre image, votre système d'exploitation vous invite à activer l'image sur votre KMS.

Comment puis-je savoir quel type d'offre je dois utiliser avec ma propre licence ?

Prenez connaissance des conditions générales relatives aux licences et sélectionnez le modèle AWS qui répond le mieux à vos besoins. De manière générale, il existe divers produits, qui disposent tous d'un niveau d'assistance différent pour la licence à fournir :

Scénarios de licences BYOL
Type de licence Hôtes dédiés EC2 Instances dédiées EC2 Locataires multiples EC2
Windows Server LI LI
SQL Server ✓ Uniquement sur les instances dédiées EC2 disposant d'une licence Windows Server
✓ Uniquement si vous disposez de licences via le programme License Mobility et que vous exécutez des instances EC2 disposant d'une licence Windows Server
MS Office NA
Windows 7, 8 et 10 NA
MSDN X
Autre ✓ Conforme aux conditions générales de Microsoft
✓ Uniquement sur les instances dédiées EC2 disposant d'une licence Windows Server
✓ Uniquement si vous disposez de licences via le programme License Mobility et que vous exécutez des instances EC2 Windows Server

✓ = le scénario est pris en charge
LI = fourni uniquement en tant qu'instances sous licence, vendues par AWS
NA = non applicable
X = non autorisé

Selon les accords établis avec Microsoft, vous pouvez utiliser vos licences d'une manière qui est différente de celle décrite dans le tableau de scénarios de licences BYOL. Si vos accords permettent de disposer de droits supplémentaires pour utiliser vos licences, contactez votre gestionnaire de compte ou le support clientèle AWS. Pour en savoir plus sur les conditions générales relatives aux licences Microsoft, contactez Microsoft ou votre revendeur Microsoft.

Comment puis-je importer ma propre image de machine sous licence dans AWS ?

Pour utiliser vos propres licences de logiciels Microsoft dans AWS, vous devez utiliser l'outil ImportImage mis à disposition par le service VM Import/Export EC2. N'utilisez pas l'outil ImportInstance, car il ne prend en charge pas les scénarios BYOL Microsoft.

J'ai découvert en parcourant les conditions générales de mes licences que certaines licences doivent être utilisées sur une infrastructure qui est dédiée à mon utilisation. Comment Amazon EC2 me permet-il de répondre à cette exigence si j'utilise mes propres licences ?

Amazon EC2 propose deux options d'achat qui vous fournissent une infrastructure dédiée : les hôtes dédiés et les instances dédiées. Il est important de noter que tous les scénarios BYOL sont pris en charge via l'utilisation d'hôtes dédiés, alors que seuls certains scénarios sont pris en charge par les instances dédiées. De même, si vous importez des licences existantes sur des hôtes dédiés ou des instances dédiées, vous utilisez du matériel qui est entièrement dédié à votre utilisation et le langage d'externalisation établi dans les conditions générales des produits Microsoft s'applique.

Pour les scénarios de licence BYOL qui sont liés au serveur (par exemple., Windows Server, SQL Server) et qui vous demandent d'attribuer une licence aux différents cœurs physiques ou interfaces de connexion sur un serveur dédié, vous devez utiliser des hôtes dédiés.

Pour les scénarios de licence liés aux machines virtuelles, aux licences d'accès client (CAL) ou aux utilisateurs et qui ne demandent pas d'attribuer une licence aux différents cœurs physiques ou interfaces de connexion sur un serveur dédié, mais exigent de les exécuter sur une infrastructure dédiée (par exemple, Windows Desktop, SQL Server, les services Bureau à distance, Microsoft Office et MSDN), vous pouvez utiliser des instances dédiées.

Pour plus d'informations sur les hôtes dédiés, consultez la page de présentation des hôtes dédiés.

Pour plus d'informations sur les instances dédiées, consultez la page de présentation des instances dédiées.

J'ai découvert en parcourant les conditions générales de mes licences qu'une licence ne peut pas être transférée dans une autre région ou sur une autre machine physique pendant au moins 90 jours. Comment Amazon EC2 me permet-il de répondre à cette exigence si j'utilise mes propres licences ?

Instance Affinity (uniquement disponible via l'utilisation d'hôtes dédiés Amazon EC2) et le ciblage d'hôtes dédiés vous permettent de gérer cette exigence. Lorsque vous activez Affinity entre une instance et un hôte dédié, cette instance particulière ne s'exécute que sur un hôte dédié spécifique. En utilisant le ciblage d'hôtes dédiés, vous pouvez lancer des instances dans un hôte dédié spécifique, qui vous permet de contrôler pleinement l'utilisation de vos licences. Pour plus d'informations sur ces fonctionnalités, consultez la page de présentation des hôtes dédiés.

Dans quel(s) cas puis-je utiliser ma propre licence à l'aide des instances EC2 avec une allocation par défaut ?

Dans le cadre du contrat Software Assurance, le programme License Mobility permet aux clients d'importer des licences de logiciels Microsoft éligibles sur AWS, pour les utiliser sur des instances EC2 avec une allocation par défaut. La page relative au programme License Mobility AWS représente un emplacement idéal pour démarrer le processus. Si vous envisagez de tirer parti du programme License Mobility sur AWS, vous devrez remplir les formulaires appropriés, relatifs au programme License Mobility. Avec le programme License Mobility, il est possible d'utiliser ces images sur des instances EC2 Windows Server à licence incluse exécutées sur des instances EC2 à allocation par défaut. Dans ce scénario, les licences Windows Server doivent être achetées sur AWS.

Qu'est-ce que VM Import/Export ?

VM Import/Export vous permet d'importer facilement des images de machines virtuelles depuis votre environnement existant vers les instances Amazon EC2. Ce service vous permet de tirer avantage de vos investissements existants dans les machines virtuelles que vous avez conçues pour répondre à vos exigences de sécurité, de gestion de configuration et de compatibilité informatique, en amenant ces machines virtuelles dans Amazon EC2 en tant qu'instances prêtes à l'utilisation. Si vous envisagez d'utiliser vos propres licences Microsoft, utilisez l'outil ImportImage mis à disposition par le service VM Import/Export pour importer vos propres médias Microsoft.

Le service VM Import/Export est disponible sans coût supplémentaire, hormis les frais d'utilisation standard d'Amazon EC2 et d'Amazon S3.

Qu'est-ce qu'une allocation par défaut d'EC2 ?

Les instances dédiées EC2 et les hôtes dédiés EC2 fournissent une capacité d'instance sur des serveurs physiques qui sont entièrement dédiés à votre utilisation. EC2 propose également des instances avec une allocation par « défaut » fonctionnant sur des serveurs physiques qui peuvent héberger plusieurs instances isolées provenant de différents clients.

Qu'est-ce qu'une infrastructure dédiée ?

Une infrastructure dédiée fournit des serveurs qui sont physiquement isolés, dans le but d'être utilisés par un seul client. Amazon EC2 dispose de deux options d'infrastructures dédiées : les hôtes dédiés et les instances dédiées. Si vous importez des licences existantes sur des hôtes dédiés ou instances dédiées, vous utilisez du matériel qui est entièrement dédié à votre utilisation. Dans ce cas, le langage d'externalisation établi dans les conditions générales des produits Microsoft s'applique.

Que sont les hôtes dédiés Amazon EC2 ?

Un hôte dédié est un serveur EC2 physique entièrement dédié à votre utilisation. Avec les hôtes dédiés, vous bénéficiez du contrôle sur le placement des instances et gagnez en visibilité sur le nombre d'interfaces de connexion et de cœurs installés sur un hôte. Vous pouvez utiliser ces fonctionnalités pour exploiter vos propres licences logicielles par interface de connexion ou par cœur, notamment Windows Server, SQL Server et SUSE Enterprise Server. Un contrat Software Assurance n'est pas obligatoire pendant l'importation de licences sur un hôte dédié. Pour plus d'informations, consultez la page de présentation des hôtes dédiés.

 

Que sont les instances dédiées Amazon EC2 ?

Les instances dédiées sont des instances Amazon EC2 qui fonctionnent sur du matériel dédié à un seul client. Pour plus d'informations sur les instances dédiées, consultez la page de présentation des instances dédiées.

Quelle différence y a-t-il entre les hôtes dédiés et les instances dédiées ?

Les deux offres proposent des instances qui sont dédiées à votre utilisation. Toutefois, les hôtes dédiés vous permettent de contrôler plus facilement vos instances et de bénéficier d'une visibilité sur les ressources au niveau de l'hôte, tout en vous proposant des outils qui vous permettent de gérer un logiciel utilisant des licences attribuées par interface de connexion ou par cœur, comme Windows Server et SQL Server. De plus, AWS Config se rappellera de la manière dont vos instances utilisent ces ressources d'hôtes dédiés, et vous permettra ainsi de créer vos propres rapports d'utilisation de licences.

AWS recommande-t-il un modèle d'achat EC2 si je souhaite utiliser mes propres licences ?

Afin de profiter pleinement d'EC2, les clients sont invités à envisager l'importation de licences éligibles via License Mobility. L'allocation par défaut d'EC2 permet aux clients de monter et de descendre en échelle selon l'évolution de leurs besoins. Ainsi, ils ne payent que pour la capacité utilisée. SQL est le produit le plus fréquemment importé dans AWS via License Mobility.

Les hôtes dédiés Amazon EC2 sont idéals pour les produits qui ne peuvent pas bénéficier du programme License Mobility ou qui ne sont pas couverts par un contrat Software Assurance en cours de validité. Les hôtes dédiés sont particulièrement économiques quand l'hôte est très sollicité et présente un état stable et non variable. Un hôte dédié prend en charge tous les scénarios BYOL décrits dans cette FAQ et permet aux clients de bénéficier d'un meilleur contrôle et d'une visibilité accrue sur le placement de leurs instances, afin de limiter les risques et de diminuer les frais de licence associés à un scénario BYOL. En outre, les hôtes dédiés prennent en charge les licences basées sur les VM et sur les licences d'accès client (CAL), ainsi que celles attribuées par interface de connexion et par cœur. Windows est le produit le plus fréquemment importé dans les hôtes dédiés.

De quelles options est-ce que je dispose pour transférer des licences de développement vers AWS ?

Les clients AWS ont deux options pour transférer des produits de développeurs Microsoft vers AWS à utiliser en test, en développement et sur des charges de travail de non-production.

Les licences d'inscription Microsoft Development Network (MSDN) peuvent être transférées vers des hôtes dédiés Amazon EC2 ou des instances dédiées Amazon EC2. Les conditions de licence de Microsoft ne permettent pas d'utiliser MSDN sur des serveurs AWS à client partagé.

SQL Developer 2017 est disponible en téléchargement gratuit depuis Microsoft. Une fois le téléchargement effectué à partir de Microsoft, les clients AWS peuvent transférer et installer SQL Developer 2017 sur des instances Amazon EC2. L'infrastructure dédiée n'est pas nécessaire pour SQL Developer.
 


Puis-je me procurer Windows Server sur AWS ?

Oui, vous pouvez déployer Windows Server sur AWS en vous procurant des images machine Amazon (AMI) avec une version de Windows Server préinstallée. Si vous vous procurez des instances Windows sur AWS, et que celles-ci disposent d'une allocation dédiée ou par défaut, la licence Windows Server est incluse dans le prix.

Avec les instances EC2 à licence incluse, le service EC2 prend en charge la conformité des licences et vous ne payez que ce que vous utilisez. Vous n'avez pas besoin de payer pour un contrat Software Assurance et vous disposez de la flexibilité nécessaire pour mettre votre logiciel à niveau dès que possible sans coût supplémentaire. En outre, il n'est pas nécessaire d'acheter des licences d'accès client (CAL) pour Windows Server, car l'accès pour un nombre illimité d'utilisateurs finaux est inclus dans le prix. Deux connexions Bureau à distance sont également fournies à des fins d'administration. Si vous souhaitez obtenir plus de deux connexions Bureau à distance ou bénéficier de ces connexions à distance à des fins autres qu'administratives, vous devrez peut-être acheter et importer des licences CAL pour les services Bureau à distance.

Puis-je utiliser mes propres licences Windows Server et les utiliser dans EC2 ?

Oui, vous pouvez. Après avoir importé vos propres images machine Windows Server à l'aide de l'outil ImportImage, vous devrez lancer des instances à partir de ces images machine sur des hôtes dédiés EC2 pour gérer efficacement les instances et signaler leur utilisation. Microsoft vous demande généralement d'effectuer un suivi de l'utilisation de vos licences sur des ressources physiques telles que des interfaces de connexion et des cœurs, qui est réalisable via l'utilisation d'hôtes dédiés. Pour plus d'informations sur l'utilisation de vos propres licences Windows Server sur les hôtes dédiés Amazon EC2, consultez la page de présentation des hôtes dédiés.

Que sont les hôtes dédiés Amazon EC2 ?

Un hôte dédié est un serveur EC2 physique entièrement dédié à votre utilisation. Avec les hôtes dédiés, vous bénéficiez du contrôle sur le placement des instances et gagnez en visibilité sur le nombre d'interfaces de connexion et de cœurs installés sur un hôte. Vous pouvez utiliser ces fonctionnalités pour importer vos propres licences logicielles liées aux machines virtuelles, aux interfaces de connexion ou aux cœurs, notamment Windows Server, SQL Server et SUSE Enterprise Server. Un contrat Software Assurance n'est pas obligatoire pendant l'importation de licences sur un hôte dédié. Pour plus d'informations sur les hôtes dédiés, consultez la page de présentation des hôtes dédiés.

Les conditions de licence Microsoft permettent-elles de déployer les logiciels sans avantages de mobilité de licences ou un contrat Software Assurance actif sur des hôtes dédiés ou des instances dédiées ? Comment puis-je le vérifier ?

Les conditions du produit Microsoft, qui régissent l'utilisation de tous les logiciels Microsoft sur site, indiquent ce qui suit dans la section « Conditions de licence universelles ».
Externalisation de la gestion des logiciels
Le client peut installer et utiliser des exemplaires sous licence du logiciel sur des serveurs et d'autres appareils gérés et contrôlés quotidiennement par des tiers, à condition que ces serveurs et autres appareils soient et restent entièrement dédiés à une utilisation par le client. Le client est tenu de s'acquitter de toutes les obligations découlant de son contrat de licences en volume, peu importe l'emplacement physique du matériel sur lequel le logiciel est utilisé.

Comment puis-je importer et utiliser ma propre licence Windows Server ?

Vous pouvez utiliser votre propre copie sous licence de médias Windows Server en utilisant l'outil ImageImport mis à disposition par le service VM Import/Export EC2. Une fois ces images importées, vous pourrez les retrouver dans la section « Mes AMI » d'AWS Management Console ou en utilisant l'API DescribeImages. Vous pourrez ensuite lancer des instances à partir de vos images machine BYOL sur des hôtes dédiés.

Suivez ce lien pour obtenir plus d'informations sur l'utilisation de vos propres images machine dans AWS.

N'oubliez pas que, lorsque vous choisissez d'utiliser vos licences Windows Server existantes, vous ne pouvez pas utiliser les AMI Windows Server que vous vous êtes procurées sur AWS via des instances avec licence incluse. Vous devez utiliser vos propres licences à l'aide de vos propres médias logiciels.

 

Comment puis-je effectuer un suivi de l'utilisation si j'importe mes propres licences ?

En utilisant AWS Config comme source de données et des hôtes dédiés comme plate-forme pour exécuter des instances BYOL, vous pouvez suivre l'utilisation de vos propres licences sur des ressources physiques telles que des interfaces de connexion et des cœurs. Avant de démarrer le lancement des instances BYOL sur vos hôtes dédiés, veillez à ce qu'AWS Config soit activé pour qu'il puisse enregistrer les changements d'hôtes dédiés. AWS Config mémorise les changements de configuration qui se produisent sur un hôte dédié, y compris les instances et les ID correspondants des AMI, qui fonctionnaient sur un hôte dédié. Ces changements sont associés aux données au niveau de l'hôte, telles que l'ID de l'hôte et le nombre d'interfaces de connexion et de cœurs physiques installés sur un hôte dédié. AWS Config mémorisera également les balises d'instance. Nous vous recommandons de baliser vos instances à l'aide d'un identifiant explicite si vous souhaitez identifier facilement des instances BYOL dans la sortie d'AWS Config. Pour plus d'informations sur AWS Config, consultez cette page.

Comment puis-je déterminer le nombre de licences de Windows Server à utiliser ?

Pour plus d'informations sur le nombre d'instances disponibles par hôte dédié, consultez la page de présentation des hôtes dédiés. Vous découvrirez également sur cette page le nombre d'interfaces de connexion et de cœurs installés sur chaque hôte dédié EC2. Le nombre d'instances, d'interfaces de connexion et de cœurs varie en fonction de la configuration du type d'instance de l'hôte dédié.

 

Dois-je disposer du contrat Software Assurance sous Windows Server sur AWS ?

Non, si vous utilisez des hôtes dédiés pour importer vos propres licences Windows Server, vous ne devez pas disposer du contrat Software Assurance (SA). Si vous vous procurez des instances Windows Server sur AWS, il n'est pas nécessaire de disposer d'un contrat Software Assurance pour couvrir ces licences Windows Server.

Le programme License Mobility est-il compatible avec Windows Server ?

Non, comme indiqué dans les conditions générales des produits Microsoft, Windows Server, Client Windows et Microsoft Office ne peuvent pas bénéficier du programme License Mobility. Puisqu'il permet d'utiliser des licences sur des instances EC2 avec une allocation par défaut, il n'est pas nécessaire de disposer de celui-ci si vous utilisez des licences sur des hôtes dédiés EC2. Si vous choisissez d'utiliser des hôtes dédiés pour des scénarios BYOL, vous pourrez utiliser vos propres licences pour Windows Server, Client Windows et Microsoft Office, sans avoir besoin du programme License Mobility.

Comment puis-je utiliser ma propre licence Windows Server sur des instances EC2 avec une allocation par défaut ?

Vous devez utiliser vos propres licences Windows Server sur des hôtes dédiés et vous pouvez le faire en exécutant des instances avec une allocation d'« hôte ». Vous ne devez pas utiliser votre propre licence Windows Server sur des instances EC2 avec une allocation par défaut (sauf si Microsoft vous autorise à le faire). Si vous avez négocié des conditions générales personnalisées avec Microsoft et que vous en avez la permission, contactez AWS Support ou adressez-vous à votre gestionnaire de compte.

Que comprend l'achat d'instances Windows Server sur AWS ?

AWS gère l'attribution de licences à votre place ; il vous suffit simplement de payer les instances que vous utilisez. Il est également inutile de vous procurer des licences d'accès client (CAL) supplémentaires Windows Server, puisque l'accès est inclus dans le prix. Chaque instance est fournie avec deux connexions à distance, uniquement à des fins administratives. Si vous souhaitez obtenir plus de deux connexions ou bénéficier de ces connexions à des fins autres qu'administratives, vous devrez peut-être importer d'autres licences d'accès client (CAL) Remote Desktop Services pour les utiliser sur AWS.

Puis-je attribuer une nouvelle licence aux instances EC2 Windows Server sous licence pour utiliser mes propres licences, pointant vers mon propre serveur KMS ?

Non, vous ne pouvez pas attribuer de nouvelle licence aux instances EC2 Windows Server existantes, ni migrer ces instances vers des machines virtuelles BYOL. Cependant, si vous devez passer du modèle avec licence incluse au modèle BYOL et disposez d'applications ou de configurations de système d'exploitation qui doivent être migrées, nous vous recommandons de contacter nos partenaires, tels que CloudEndure ou AppZero, qui peuvent vous aider à procéder à ces types des migrations.

 


Puis-je me procurer SQL Server sur AWS ?

Oui, vous pouvez utiliser des instances avec licence SQL Server incluse sur AWS, à exécuter sur Amazon EC2 ou Amazon Relational Database Service (RDS). SQL Server Web Edition, Standard Edition et Enterprise Edition sont disponibles à la fois sur Amazon EC2 et Amazon RDS.


Puis-je importer mes propres licences SQL Server pour les utiliser sur AWS ?

Oui, vous pouvez importer vos propres licences (BYOL) sur des hôtes dédiés EC2, des instances dédiées EC2 avec licence Windows Server incluse, ou des instances EC2 avec une allocation par défaut via le programme License Mobility.

  • Instances EC2 avec une allocation par défaut
    Le programme License Mobility de Microsoft via le contrat Software Assurance permet aux clients éligibles d'importer des licences de logiciels Microsoft éligibles sur AWS, pour les utiliser sur des instances EC2 avec une allocation par défaut. La page relative au programme License Mobility AWS représente un emplacement idéal pour démarrer le processus. Vous devrez remplir les formulaires appropriés, relatifs au programme License Mobility, et les adresser à Microsoft pour vous assurer que les licences peuvent être importées sur AWS. Vous pouvez utiliser vos propres licences SQL Server sur des instances Windows Server EC2 disposant d'une licence avec une allocation par défaut.
  • Hôtes dédiés
    L'utilisation d'hôtes dédiés vous permet de recourir à un modèle de licence SQL Server par cœur ou par interface de connexion, et il ne vous est pas nécessaire d'avoir accès au programme License Mobility via le contrat Software Assurance, ce qui peut vous permettre de faire des économies sur les frais de licence si vous utilisez votre propre licence. Si vous choisissez d'attribuer vos licences SQL Server sur des interfaces de connexion ou des cœurs d'une machine physique, vous devez utiliser ces licences sur des hôtes dédiés. Pour plus d'informations sur l'utilisation de vos propres licences Windows Server sur les hôtes dédiés Amazon EC2, consultez la page de présentation des hôtes dédiés. Vous pouvez également choisir d'utiliser des instances dédiées Windows Server avec licence incluse, et de payer les licences SQL Server d'une machine virtuelle.


Puis-je utiliser le programme License Mobility avec SQL Server ?

Oui, le programme License Mobility est une offre disponible pour les clients disposant de licences en volume Microsoft et d'applications de serveur éligibles (notamment SQL Server) couvertes par des contrats d'assurance Microsoft Software Assurance (SA) en cours de validité. Il permet aux clients de transférer des logiciels Microsoft éligibles vers des fournisseurs de cloud tiers tels qu'AWS, pour qu'ils puissent être utilisés sur des instances EC2 avec une allocation par défaut. Si vous utilisez vos propres licences sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2, veuillez noter qu'il n'est en aucun cas nécessaire de disposer d'une mobilité de licence. Pour plus d'informations, consultez la page relative à Microsoft License Mobility sur le site d'AWS. Les clients éligibles ayant conclu un contrat Software Assurance peuvent importer leurs propres licences SQL Server afin de les utiliser sur des instances Amazon EC2 avec une allocation par défaut.


Est-ce que je dois payer le basculement passif pour SQL Server ?

Différents facteurs doivent être pris en compte pour les licences de basculement passif pour SQL Server. Les informations ci-dessous concernent uniquement les licences SQL Server, et non les licences Windows Server. Dans tous les cas, vous devez disposer d'une licence Windows Server. Pour plus d'informations sur SQL et les scénarios de serveur de basculement, consultez ce guide de licences Microsoft SQL Server.

 

  • Achat de licences via des images machine Amazon (AMI)
    Les clients qui achètent une licence SQL Server avec des instances d'AWS doivent accorder une licence pour les instances de basculement passives.
  • Transfert des licences existantes vers des hôtes dédiés Amazon EC2 ou des instances dédiées Amazon EC2
    Les clients qui transfèrent SQL Server 2014 et versions ultérieures vers AWS avec Software Assurance n'ont pas à accorder de licence SQL Server sur des instances de basculement passives. Selon le langage des Conditions d'utilisation produit Microsoft, les versions antérieures à 2014 nécessitent un accord de licence du client pour les instances de basculement passives. Nous encourageons les clients dans cette situation à se rapprocher de Microsoft par rapport à l'acceptation du langage actuel accordant le basculement passif.
  • Importation de licences existantes via le programme License Mobility
    Les clients important SQL Server version 2014 ou ultérieure via Software Assurance n'ont pas besoin de payer le basculement sur des instances passives.  Les clients important des licences SQL Server antérieures à 2014 via le programme License Mobility avec Software Assurance actif doivent également importer ou acheter des licences SQL Server pour les instances de basculement. Nous encourageons les clients dans cette situation à se rapprocher de Microsoft par rapport à l'acceptation du langage actuel accordant le basculement passif.


Comment puis-je savoir le nombre de licences SQL Server à utiliser ?

Si vous attribuez une licence SQL Server dans le cadre du programme License Mobility de Microsoft via le contrat Software Assurance, le nombre de licences requises varie en fonction du type d'instance, de la version de SQL Server, et du modèle de licence Microsoft que vous choisissez. Pour faciliter le décompte des licences de cœurs virtuels, nous vous indiquons ici, dans un tableau, le nombre de représentations virtuelles équipant les threads matériels en fonction du type d'instance.

Si vous utilisez des hôtes dédiés, EC2 vous indique le nombre de cœurs physiques installés sur l'hôte dédié. Grâce à cette information, vous pouvez calculer le nombre de licences SQL Server que vous devez importer. Pour en savoir plus, nous vous recommandons de vous référer à la documentation Microsoft, comme le guide de licences pour SQL Server 2014 (voir ici).

Quels sont les cas d'utilisation pour SQL Server Web Edition ?

Les Conditions d'utilisation produit Microsoft affirment que SQL Server Web Edition peut être utilisé pour la prise en charge des pages Web, sites Web, applications Web et services Web publics et accessibles via Internet. SQL Server Web Edition ne peut pas être utilisé pour prendre en charge des applications professionnelles (par exemple, gestion des relations client, progiciel de gestion intégré et applications similaires). Pour en savoir plus sur les cas d'utilisation de SQL Server Web Edition, contactez Microsoft ou votre revendeur Microsoft.


Comment puis-je déterminer le nombre de cœurs à utiliser ?

Vous pouvez déterminer le nombre de cœurs par serveur en divisant le nombre de cœurs physiques sur l'hôte dédié par le nombre d'interfaces de connexion. Pour en savoir plus, consultez la page de présentation des hôtes dédiés. Pour découvrir les différents types de processeurs, consultez la page de présentation des types d'instance EC2.


Comment puis-je effectuer un suivi de l'utilisation si j'importe mes propres licences ?

En utilisant AWS Config comme source de données, vous pouvez suivre les changements de configuration sur des ressources physiques telles que des interfaces de connexion et des cœurs. Avant de démarrer le lancement des instances BYOL sur AWS, veillez à ce qu'AWS Config soit activé pour qu'il puisse enregistrer les changements effectués. AWS Config mémorise les changements effectués, y compris les instances et les ID d'AMI correspondants qui fonctionnaient. Ces changements sont associés aux données au niveau de l'hôte, telles que l'ID de l'hôte et le nombre d'interfaces de connexion et de cœurs physiques installés. AWS Config mémorisera également les balises d'instance. Nous vous recommandons de baliser vos instances à l'aide d'un identifiant explicite si vous souhaitez identifier facilement les instances BYOL dans vos journaux AWS Config. Pour plus d'informations sur AWS Config, consultez cette page.

 

Est-il possible d'utiliser SQL Server 2017 Developer sur AWS ?

Oui. SQL Developer 2017 est disponible en téléchargement gratuit depuis Microsoft. SQL Developer 2017 peut être utilisé dans des charges de travail de non-production, de développement et de test. Une fois le téléchargement effectué à partir de Microsoft, les clients AWS peuvent transférer et installer SQL Developer 2017 sur des instances Amazon EC2. L'infrastructure dédiée n'est pas nécessaire pour SQL Developer.

 

Les licences SQL CAL sont-elles nécessaires sur AWS ?

Les clients utilisant SQL Server sur une des instances avec licence Amazon EC2 ou Amazon RDS n'ont pas besoin de licences d'accès client (CAL) pour SQL Server. Un nombre illimité d'utilisateurs finaux peuvent accéder à SQL Server sur une instance avec licence.

Les clients transférant leurs propres licences SQL Server vers Amazon EC2 par le biais d'un outil de mobilité de licence ou d'un système où les collaborateurs apportent leurs propres licences (BYOL), continueront de suivre les règles de licences en place sur site. Si le client a acheté SQL Server sous le modèle Server/CAL, il lui faudra toujours des licences CAL pour répondre aux exigences de Microsoft, mais ces licences CAL restent sur site et permettent à l'utilisateur final d'accéder à SQL Server s'exécutant sur AWS.

 

 


Puis-je utiliser des licences Microsoft Developer Network (MSDN) sur AWS ?

Oui, vous pouvez utiliser des licences MSDN sur des hôtes dédiés ou des instances dédiées Amazon EC2. Microsoft ne permet pas l'utilisation de MSDN sur des serveurs AWS à locataires multiples. Les hôtes dédiés ou les instances dédiées Amazon EC2 sont entièrement dédiés à l'utilisation du client final et remplissent les critères de la section « Externalisation de la gestion des logiciels » du document Conditions des produits Microsoft qui stipule que : « Le client peut installer et utiliser des copies sous licence du logiciel sur des serveurs et d'autres appareils gérés et contrôlés quotidiennement par des tiers, à condition que ces serveurs et autres appareils soient et restent entièrement dédiés à l'utilisation du client. Le client est tenu de s'acquitter de toutes les obligations découlant de son contrat de licences en volume, peu importe l'emplacement physique du matériel sur lequel le logiciel est utilisé. »


Puis-je me procurer MSDN sur AWS ?

Non, AWS ne vend pas de licences MSDN.


Puis-je utiliser des instances MSDN sur AWS avec une allocation par défaut ?

Non, Microsoft ne vous autorise pas à utiliser des licences MSDN sur des instances AWS avec une allocation par défaut.


Puis-je utiliser mes licences MSDN existantes sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2 ?

Oui, vous pouvez utiliser ces licences sur des hôtes dédiés ou des instances dédiées.


Le programme License Mobility est-il compatible avec MSDN ?

Non, MSDN n'est pas inclus dans le programme License Mobility de Microsoft.


Puis-je me procurer Client Windows sur AWS ?

Non. AWS ne vend aucun licence du système d'exploitation Client Windows sur aucun de nos services.


Puis-je importer mes propres licences Client Windows pour les utiliser sur AWS ?

Oui. Si vous utilisez des instances dédiées ou des hôtes dédiés, vous pouvez importer vos propres licences Client Windows pour les utiliser sur AWS. Vous devrez peut-être disposer du contrat Software Assurance ou d'Access Virtual Desktop (VDA) pour utiliser les systèmes d'exploitation Client Windows, tels que Windows 7 ou Windows 8, sur AWS. Nous vous recommandons de consulter cette note d’information de Microsoft sur les licences de virtualisation de serveurs et cette note d’information sur la virtualisation de Windows Server pour plus d’informations.


Puis-je utiliser le programme License Mobility avec Client Windows ?

Non, comme indiqué dans les conditions générales des produits Microsoft, License Mobility ne s'applique pas à Client Windows, Windows Server ou Microsoft Office. Puisque License Mobility permet l'utilisation de licences spécifiques sur des instances EC2 avec une allocation par défaut, le programme License Mobility n'est pas obligatoire pour déployer des licences sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2. Si vous choisissez d'utiliser des hôtes dédiés et d'importer vos propres licences, vous pouvez utiliser vos propres licences pour Client Windows, Windows Server et Microsoft Office sans avoir besoin de License Mobility.


Puis-je importer mes propres licences Office pour les utiliser sur AWS ?

Oui, vous pouvez importer vos propres licences de Microsoft Office pour les utiliser sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2. Si vous importez des licences existantes sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2, vous utilisez du matériel qui est entièrement dédié à votre utilisation. Dans ce cas, le langage d'externalisation établi dans les conditions générales des produits Microsoft s'applique. Cela vous permet d'importer des licences Office pour les utiliser sur vos propres licences Client Windows.


Puis-je utiliser le programme License Mobility avec Microsoft Office ?

Non, Microsoft n'octroie pas d'avantages de License Mobility pour Microsoft Office.


Puis-je acheter d'autres produits Microsoft avec licence incluse à utiliser avec EC2 ?

Non. AWS ne vend actuellement que des licences Windows Server et SQL Server pour une utilisation sur Amazon EC2.


Puis-je importer mes propres licences pour les utiliser sur AWS ?

Oui. Beaucoup de nos clients ont importé et déployé avec succès des licences sur AWS. Ces déploiements incluent, mais sans s'y limiter, Exchange, SharePoint, Lync, Remote Desktop Services, Office, les produits Dynamics, BizTalk, et System Center.

Les clients peuvent choisir d'utiliser des instances EC2 partagées, ainsi que le programme License Mobility, ou de se procurer des hôtes dédiés EC2 et d'utiliser le matériel qui leur est physiquement dédié.

  • Instances EC2 avec une allocation par défaut
    Le programme License Mobility avec contrat Software Assurance permet aux clients éligibles d'importer des licences de logiciels Microsoft éligibles sur des serveurs AWS disposant d'une allocation par défaut. La page relative au programme License Mobility AWS représente un emplacement idéal pour démarrer le processus. Vous devrez remplir les formulaires appropriés, relatifs au programme License Mobility, et les adresser à Microsoft pour vous assurer que les licences peuvent être importées sur AWS.
  • Hôtes dédiés
    Si vous utilisez des licences existantes sur des hôtes dédiés ou instances dédiées, vous utilisez du matériel qui est entièrement dédié à votre utilisation Dans ce cas, le langage d'externalisation établi dans les conditions générales des produits Microsoft s'applique. Pour plus d'informations sur les hôtes dédiés, consultez la page de présentation des hôtes dédiés.


Puis-je utiliser le programme License Mobility ?

Oui. Le programme License Mobility est une offre disponible pour les clients disposant de licences en volume Microsoft et d'applications de serveur éligibles couvertes par des contrats d'assurance Microsoft Software Assurance (SA) en cours de validité. Il permet aux clients de transférer des logiciels Microsoft éligibles vers des fournisseurs de cloud tiers tels qu'AWS, pour qu'ils puissent être utilisés sur des instances EC2 avec une allocation par défaut. Si vous utilisez vos propres licences sur des hôtes dédiés EC2 ou des instances dédiées EC2, veuillez noter qu'il n'est en aucun cas nécessaire de disposer d'une mobilité de licence. Pour plus d'informations, consultez la page relative à Microsoft License Mobility sur le site d'AWS. Les clients éligibles au contrat Software Assurance peuvent importer leurs propres licences de produits utilisateur tant qu'ils se conforment aux conditions générales du programme License Mobility.

 

Comment puis-je obtenir des licences Remote Desktop Services supplémentaires ?

Les instances Amazon EC2 sont fournies avec deux licences Remote Desktop Services (ou services Terminal) à des fins administratives. Si vous avez besoin de licences Remote Desktop Services supplémentaires, vous pouvez les acheter auprès de Microsoft ou d'un revendeur de licences Microsoft. Les licences Remote Desktop Services achetées avec un contrat Software Assurance présentent des avantages de mobilité de licences et peuvent être utilisées dans des environnements AWS partagés. Si les licences ne s'accompagnent pas d'un contrat Software Assurance, elles doivent être déployées sur des hôtes dédiés ou des instances dédiées.

Si vous proposez ce service à un tiers (utilisation externe), le contrat Service Provider License Agreement (SPLA) peut faire office de licence Remote Desktop Services. Dans le cadre de ce modèle, vous déploieriez votre service sur AWS et loueriez des licences de bureau à distance sur une base mensuelle à vos utilisateurs finaux. Vous pouvez obtenir davantage d'informations concernant les contrats SPLA à l'adresse : https://www.microsoft.com/en-us/CloudandHosting/Licensing_Get_started_with_SPLA.aspx


Puis-je utiliser mon propre contrat SPLA ?

Beaucoup de client et partenaires AWS utilisent leurs propres contrats SPLA pour les licences. Ils peuvent les utiliser s'ils proposent des services logiciels à des tiers. Les clients qui disposent d'un contrat SPLA avec Microsoft sont régis par les droits d'utilisation des fournisseurs de services (SPUR, Services Provider Use Rights). Ces droits décrivent exactement comment les clients peuvent externaliser leur infrastructure sur AWS. Les produits à licence par utilisateur peuvent être déployés dans des environnements AWS partagés et être concédés sous licence chaque mois dans le cadre du contrat SPLA du client. Sauf dans le cas d'un déploiement sur une infrastructure dédiée EC2, les produits à licence par cœur ou par processeur (Windows Server, SQL Server) sont concédés sous licence avec les instances AWS à licence incluse.

En quoi consistent les droits à l'auto-hébergement ?

Les fournisseurs indépendants de logiciels (FIL) peuvent choisir d'utiliser des droits d'auto-hébergement avec Microsoft dans le cadre de leur accord d'entreprise (EA, Enterprise Agreement). Cela leur permet de profiter des prix qu'ils ont négociés avec Microsoft dans leur accord d'entreprise. Microsoft demande aux clients de ne pas mélanger les droits d'auto-hébergement et le contrat SPLA de chaque application. Si vous disposez d'une solution sous licence dans le cadre des droits d'auto-hébergement et que vous souhaitez l'importer dans AWS, vous pouvez la déployer sur une instance EC2 à allocation par défaut. Dans ce cas, vous devrez tout de même acquérir une instance Windows à licence incluse. Les hôtes dédiés ne sont pas obligatoires pour SQL (ou pour d'autres produits à auto-hébergement inclus), en raison du statut de partenaire License Mobility d'AWS. 

Les licences Microsoft BizSpark peuvent-elles être utilisées sur AWS ?

Non. Pour le moment, les nouvelles licences BizSpark ne peuvent pas être utilisées sur AWS. Nous encourageons les start-ups à essayer AWS Activate et à tirer parti d'avantages comme les crédits d'utilisation, le support, la formation, et bien plus encore.


À quelle fréquence AWS applique-t-il des correctifs aux AMI Windows ?

AWS fournit des AMI Windows mises à jour et corrigées dans les 5 jours ouvrés suivant le Patch Tuesday (le deuxième mardi de chaque mois) de Microsoft.

Qu'advient-il des AMI publiées précédemment ?

AWS rend obsolètes les AMI Windows et SQL Server précédemment publiées dans les 10 jours ouvrés suivant la publication d'un nouvel ensemble d'AMI.

Comment savoir si je lance la dernière AMI publiée par AWS ?

Lorsqu'il publie de nouvelles AMI Windows, AWS suit un système de dénomination constant. Par exemple, Windows_Server-2012-R2_RTM-English-64Bit-Base-2014.05.20. Cherchez le cachet de date dans le nom de l’AMI. Le cachet de date (8 derniers chiffres) se trouve à la fin du nom de l'AMI.


Quelles sont les nouveautés de Windows Server 2016 ?

Windows Server 2016 est la dernière version de Microsoft Windows Server. Windows Server 2016 comprend toute une gamme de nouvelles fonctionnalités puissantes, notamment la prise en charge des conteneurs Docker et Windows. La version inclut également une option de déploiement de Nano Server qui est beaucoup plus rapide que l'édition standard et utilise une fraction de l'espace disque. En exécutant Windows Server 2016 sur Amazon EC2, les utilisateurs peuvent profiter des performances et de l'élasticité d'AWS pour être rapidement opérationnel avec cette nouvelle version.

Remarque : en commençant avec la version 1709 de Windows Server, Nano Server ne sera disponible qu'en tant qu'image d'OS de base de conteneur. Pour en savoir plus, consultez la section Modifications apportées à Nano Server.

Comment Windows Server 2016 est-il pris en charge par AWS ?

AWS lance plusieurs nouvelles AMI, notamment Server 2016, Nano Server, Windows Server 2016 avec conteneurs et Windows Server 2016 avec SQL Server 2016.

En quoi l'outil Nano Server est-il différent de Windows Server 2016 ?

Nano Server est optimisé pour exécuter des applications et des conteneurs hébergés dans le cloud. Par rapport à Windows Server 2016, l'outil démarre plus rapidement, nécessite moins de mises à jour, consomme beaucoup moins d'espace disque, offre moins de possibilités aux menaces de sécurité et exécute uniquement des applications, outils et agents de 64 bits. Nano Server ne possède aucune interface utilisateur graphique – toutes les tâches d'administration sont réalisées à distance via PowerShell ou WMI.

En quoi l'utilisation de la console EC2 est-elle différente de celle de Nano Server ?

Pour Nano Server, les vues Get Instance Screenshot et System Log sont prises en charge. Cependant, étant donné que Nano Server offre un environnement sans tête, la fonction Connect via RDP n'est pas prise en charge. Au lieu de cela, les utilisateurs peuvent administrer une instance Nano Server en cours d'exécution via PowerShell remoting, des sessions PowerShell CIM sur WinRM ou encore Windows Remote Management.

Puis-je créer mes propres images à partir d'instances Windows Server 2016 et Nano Server ?

Oui, vous pouvez créer des AMI personnalisées à partir d'instances Windows Server 2016 et Nano Server. AWS recommande de généraliser une image en exécutant sysprep lors de la création d'une nouvelle AMI Windows. Il en est de même avec Windows Server 2016. Cependant, sysprep n'est pas inclus dans Nano Server, ce qui signifie que la généralisation d'image n'est pas disponible lors de la création d'une AMI Windows à partir de Nano Server. Les utilisateurs peuvent également personnaliser une instance Nano Server après le lancement à l'aide de Run Command qui permet la configuration via l'exécution de commandes à distance.

D'autres modifications importantes ont-elles été apportées aux AMI Windows Server 2016 ?

Les AMI Windows Server 2016 et Nano Server comprennent une toute nouvelle version de l'agent SSM qui remplace la fonctionnalité précédemment prise en charge par le service EC2Config. Il n'est donc plus nécessaire d'utiliser EC2Config. Grâce à ces améliorations, l'agent SSM prend désormais en charge un certain nombre de paramètres avancés et de configurations de lancement. Vous trouverez plus d'informations sur le nouvel agent SSM inclus dans Windows Server 2016 et Nano Server dans le manuel Guide de l'Utilisateur.

Comment exécuter des conteneurs Windows ?

Lancez une instance avec le nouveau Windows Server 2016 avec AMI de conteneurs. Vous trouverez un exemple de procédure sur le blog AWS.

Est-ce qu'Amazon Elastic Container Service (ECS) prend en charge les conteneurs Windows ?

Oui. Amazon ECS prend en charge les conteneurs Windows sur les instances de conteneur lancées avec des AMI Windows optimisées pour Amazon ECS.

Combien coûtera l'exécution de Windows Server 2016 ?

Les instances Windows Server 2016 sont facturées selon la tarification Windows EC2 standard.

Quels types d'instances EC2 fonctionnent le mieux avec Windows Server 2016 ?

Microsoft recommande un minimum de 2 Go de RAM – consultez la page des types d'instances EC2 pour découvrir les instances qui correspondent le mieux à votre application.

Puis-je importer ma propre licence (BYOL) pour utiliser Windows Server 2016 ?

Vous pouvez importer votre propre licence dans des hôtes dédiés Amazon EC2, sous réserve des conditions de licence de Microsoft. Utilisez VM Import pour créer une AMI Windows Server 2016 à partir de votre propre copie de Windows Server 2016.

Puis-je mettre à niveau mon instance Windows Server vers Windows Server 2016 ?

Oui, vous pouvez mettre à niveau vos instances Windows vers Windows Server 2016. Consultez cette page pour en savoir plus.

Quelles régions AWS prennent en charge Windows Server 2016 ?

Windows Server 2016 est disponible dans toutes les régions AWS. 


Quelles sont les éditions de Windows Server 2012 R2 disponibles dans les AMI ?

Nous sortirons des AMI avec Windows Server 2012 R2 Standard Edition. Pour plus d'informations sur les différences entre les éditions de Windows Server, veuillez consulter la documentation Microsoft.

Sera-t-il plus coûteux d'exécuter Windows Server 2012 R2 ?

Non. La tarification des instances à la demande et des instances réservées pour Windows Server 2012 R2 est identique à celle des précédentes versions de Windows Server disponibles sur Amazon EC2. Pour connaître la tarification actuelle pour les instances Amazon EC2, consultez la page http://aws.amazon.com/ec2/pricing.

Quelles sont les régions AWS prises en charge ?

Windows Server 2012 R2 est disponible dans toutes les régions AWS.

Quels sont les types d'instances Amazon EC2 pris en charge ?

A l'heure actuelle, tous les types d'instances Amazon EC2 sont pris en charge.

Quelles sont les langues disponibles ?

Nous prenons en charge 19 langues avec les AMI Windows Server 2012 R2. Voici la liste des langues actuellement prises en charge : portugais brésilien, chinois simplifié, chinois traditionnel, tchèque, néerlandais, anglais, français, allemand, hongrois, italien, japonais, coréen, polonais, russe, espagnol, suédois et turc.

Comment puis-je déployer mes applications exécutant Windows Server 2012 R2 sur AWS ?

Vous pouvez utiliser AWS Elastic Beanstalk afin de déployer et de gérer vos applications sur Windows Server 2012 R2 dans le cloud AWS. En outre, vous pouvez déployer directement dans Amazon EC2 des instances lancées à partir de la console EC2 ou de AWS Marketplace. Vous pouvez utiliser AWS Toolkit for Visual Studio afin de déployer et d'exécuter votre application en quelques clics.

Quelles sont les versions/éditions SQL Server et les langues disponibles avec les AMI Windows Server 2012 R2 ?

Les langues, versions et éditions SQL Server suivantes sont disponibles avec l'AMI Windows Server 2012 R2 : anglais, japonais et portugais brésilien : SQL Server 2014 (éditions Enterprise (anglais uniquement), Express, Standard et Web).

Windows Server 2012 R2 possède deux systèmes de fichiers : NTFS et ReFS. Quelle méthode choisir ?

ReFS a été conçu pour les charges de travail de type partage de fichiers (par exemple, partage de contenu ou diffusion de vidéos en continu). Les applications Windows telles que SQL Server prennent en charge NTFS et ne s'installeront pas sur un volume ReFS.

Puis-je créer un espace de stockage avec un volume EBS ?

Oui. Les volumes EBS peuvent servir à configurer un pool de stockage. Ils peuvent être au format NTFS ou ReFS, en fonction de votre application*.

Comment accéder au nouvel écran de démarrage Windows Server ?

Déplacez votre souris vers le coin inférieur gauche et attendez que l'écran de démarrage s'affiche, puis cliquez dessus afin d'y accéder.

Dans les AMI Windows Server précédemment publiées, je suivais les étapes indiquées ici pour activer la mise en réseau améliorée. Dois-je toujours suivre cette procédure pour les AMI Windows Server 2012 R2 ?

Non, vous n'avez pas besoin de suivre cette procédure pour les nouvelles AMI Windows Server 2012 R2. Les AMI fournissent un support intégré pour la mise en réseau améliorée via SR-IOV sur les instances R3, C3 et I2.


A quelle date Microsoft mettra-t-il fin au support étendu de Windows Server 2003 ?

Le support étendu de Microsoft pour Windows Server 2003 se termine le 14 juillet 2015*.

 

Serai-je en mesure d'exécuter mes instances Windows Server 2003 existantes après la fin du support étendu ?

Oui. Vous pourrez exécuter des instances Windows Server 2003 et Windows Server 2003 R2 sur Amazon EC2 après la fin du support étendu, le 14 juillet 2015*, notamment celles s'exécutant une instance à la fois.

Serai-je en mesure de lancer de nouvelles instances Windows Server 2003 après la fin du support étendu ?

Vous pourrez lancer de nouvelles instances Windows Server 2003 sur des familles d'instances Amazon EC2 existantes après la fin du support étendu*.

Sera-t-il possible de lancer des AMI Windows Server 2003 personnalisées une fois que Microsoft aura mis fin au support étendu ?

Oui. Vous serez en mesure de créer des AMI Windows Server 2003 personnalisées et de lancer des instances à partir de ces AMI après le 14 juillet 2015*.

Sera-t-il possible d'accéder publiquement aux AMI Windows Server 2003 à partir de la console AWS et d'AWS Marketplace ?

Les AMI Windows Server 2003 continueront d'être publiées et mises à jour via la planification de lancement des AMI du mois d'août, et seront supprimées du lancement rapide d'Amazon EC2 et de Marketplace le 15 septembre 2015. Après le 15 septembre, vous pourrez toujours rechercher les AMI publiées en suivant les instructions de cette page.

Sera-t-il possible d'importer de nouvelles machines virtuelles Windows Server 2003 après la fin du support étendu ?

Oui. Vous pourrez utiliser VM Import pour importer les machines virtuelles basées sur Windows Server 2003 après le 14 juillet 2015.

Amazon EC2 continuera-t-il de fournir des AMI Windows Server 2003 et Windows Server 2003 R2 mises à jour ?

AWS se trouvera dans l'incapacité de fournir des mises à jour logicielles et de sécurité pour Windows Server 2003 après la fin du support étendu le 14 juillet 2015. Si Microsoft fournit des mises à jour logicielles ou de sécurité pour Windows Server 2003, destinées au public, après le 14 juillet 2015, nous vous les transmettrons via une AMI mise à jour.

Serai-je en mesure de créer des AMI personnalisées contenant des mises à jour fournies par Microsoft dans le cadre d'un contrat de support technique personnalisé ?

Oui. Les clients AWS peuvent créer et lancer des AMI personnalisées pour leur propre utilisation, notamment si ces AMI contiennent des mises à jour issues d'un contrat de support technique personnalisé. Cependant, les clients AWS ne peuvent pas redistribuer les mises à jour provenant du support technique personnalisé.

AWS prendra-t-il en charge les applications Microsoft, telles que Microsoft SQL Server 2005, s'exécutant sur Windows Server 2003 après la fin du support étendu ?

AWS continuera de vous fournir une assistance pour résoudre les problèmes liés aux applications qui sont toujours dans la phase de support étendu Microsoft. Aucune modification n'est apportée à la façon dont les applications s'exécutant sur Windows Server sont prises en charge. Toutefois, si le problème requiert un correctif ou un support de dépannage au niveau du système d'exploitation fourni par Microsoft, l'équipe d'assistance d'AWS ne sera peut-être pas en mesure de résoudre complètement votre problème. Consultez la page AWS Support pour en savoir plus.

AWS prend-il en charge les mises à niveau sur place du système d'exploitation pour mes instances Windows Server 2003 ?

Oui, pour plus d'informations sur la manière d'effectuer les mises à niveau du système d'exploitation sur vos instances Amazon EC2, veuillez accéder à la page suivante.

Mes références à base de script aux AMI Windows Server 2003 continueront-elles de fonctionner une fois que Microsoft aura mis fin au support étendu ?

Le 15 septembre 2015, les AMI Windows Server 2003 publiées par AWS seront supprimées du démarrage rapide dans l'assistant de lancement de l'instance, mais seront toujours accessibles en suivant les instructions de cette page. Les ID de vos AMI personnalisées ne seront pas modifiés.

Comment puis-je rester au courant des informations relatives à la sécurité de Windows Server 2003 ?

Nous recommandons aux clients d'accéder au Centre de sécurité AWS pour en savoir plus sur la sécurité dans le cloud AWS. Vous pouvez également vous abonner à notre flux RSS de bulletins de sécurité pour vous tenir au courant des annonces concernant la sécurité.

* A partir du 14 juillet 2015, le support étendu de Microsoft pour Windows Server 2003 prendra fin. Par conséquent, les instances exécutant Windows Server 2003 peuvent présenter un risque plus élevé de défaillance, de problèmes de sécurité, d'incompatibilité ou de non-fonctionnement. AWS vous permettra toujours d'utiliser Windows Server 2003 au sein d'Amazon EC2, entendu qu'il se peut qu'un nombre accru de problèmes ne pouvant pas être diagnostiqués ou résolus surviennent et que, de ce fait, il existe un risque que vos instances Windows Server 2003 perdent complètement leur fonctionnalité.


L'offre d'AWS inclut-elle des instances SharePoint ?

Non, AWS ne propose pas d'instances SharePoint à l'heure actuelle.

Comment puis-je exécuter SharePoint sur AWS ?

Vous pouvez exécuter SharePoint sur AWS en déployant des licences éligibles faisant l'objet d'un contrat Software Assurance via le programme Microsoft License Mobility. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page http://aws.amazon.com/windows/resources/licensemobility/. SharePoint peut également être déployé sur des hôtes dédiés Amazon EC2 sans contrat Software Assurance.

En quoi consiste le programme Microsoft License Mobility ?

Le programme Microsoft License Mobility via le contrat Software Assurance permet aux clients Microsoft de transférer des tâches applicatives Microsoft Server sur site vers Amazon Web Services (AWS), et ce, sans frais de licences logicielles Microsoft supplémentaires. Cette offre est disponible pour les clients disposant de licences en volume (VL) Microsoft et d'applications de serveur éligibles couvertes par des contrats d'assurance Microsoft Software Assurance (SA) en cours de validité. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page http://aws.amazon.com/windows/resources/licensemobility/.

Que faire si les licences n'incluent pas des contrats Software Assurance ?

Contactez votre revendeur grands comptes (LAR) Microsoft pour savoir comment acheter et/ou ajouter des contrats Software Assurance à des licences existantes.

Comment les licences SharePoint fonctionnent-elles sur AWS ?

Une licence SharePoint peut être attribuée à une instance AWS (sans taille maximale ni minimale).

Comment utiliser une instance SQL avec SharePoint sur AWS ?

Les clients peuvent exécuter leurs licences SQL existantes via le programme License Mobility ou sur une instance SQL AWS. Pour plus d'informations sur les instances SQL exécutées sur Amazon EC2, et notamment sur leur tarification, consultez la page http://aws.amazon.com/windows/products/ec2.


Qu'est-ce qu'AWS Management Pack pour Microsoft System Center ?

AWS Management Pack est une extension de Microsoft System Center Operations Manager qui vous permet d'afficher et de surveiller vos ressources AWS directement dans la console Operations Manager. A partir d'un écran unique, vous pouvez afficher et surveiller vos ressources, qu'elles soient sur site ou dans le cloud AWS.

Quelles ressources puis-je surveiller à l'aide d'AWS Management Pack ?

Vous pouvez surveiller les ressources suivantes à l'aide d'AWS Management Pack :

● Instances Amazon EC2 (Microsoft Windows et Linux)
● Volumes Amazon Elastic Block Store (EBS)
● Elastic Load Balancing
● Piles AWS CloudFormation
● Applications AWS Elastic Beanstalk

Toutes les mesures Amazon CloudWatch par défaut de ces ressources, ainsi que les alarmes Amazon CloudWatch associées, sont affichées sous la forme de compteurs de performances et d'alertes dans Operations Manager.


Quelles versions de System Center Operations Manager puis-je utiliser ?

AWS Management Pack est disponible pour « System Center 2012 – Operations Manager » et « System Center Operations Manager 2007 R2 ».

Puis-je surveiller les ressources AWS qui se trouvent dans différentes régions AWS ?

Oui. Le pack d'administration vous donne un aperçu général de vos ressources dans plusieurs régions et zones de disponibilité.

Puis-je surveiller les ressources qui se trouvent dans Amazon Virtual Private Cloud (VPC) ?

Oui. Le pack d'administration vous donne un aperçu général de vos ressources s'exécutant dans Amazon VPC et Amazon EC2.

Puis-je surveiller les ressources AWS de plusieurs comptes AWS ?

Oui. Vous pouvez configurer le pack d'administration pour surveiller les ressources AWS de plusieurs comptes AWS. Les ressources de plusieurs comptes AWS sont surveillées séparément au lieu d'être consolidées dans une seule vue.

Puis-je surveiller les applications s'exécutant au sein des instances Amazon EC2 ?

Oui, à condition que (a) les instances Amazon EC2 exécutent l'agent Operations Manager et que (b) les packs d'administration spécifiques à l'application soient importés dans Operations Manager. Cela s'applique aux instances Amazon EC2 exécutant Microsoft Windows et Linux.

AWS MP pour SCOM Screenshot
screenshot-awsmp-for-scom

Puis-je utiliser les informations d'identification IAM au lieu des informations d'identification de compte racine AWS ?

Oui. Vous pouvez configurer AWS Management Pack pour utiliser l'ID de clé d'accès et la clé d'accès secrète d'un utilisateur IAM verrouillé au lieu d'avoir recours aux informations d'identification d'un compte racine AWS avec privilèges complets.

Puis-je utiliser Operations Manager sur site avec AWS Management Pack ?

Oui. Vous pouvez choisir d'exécuter Operations Manager sur site ou dans le cloud AWS.

Où puis-je trouver des informations supplémentaires sur AWS Management Pack ?

Vous trouverez ici un guide exhaustif décrivant le déploiement, l'utilisation, la personnalisation et le dépannage d'AWS Management Pack.

Puis-je utiliser mes licences System Center existantes ?

Oui, dans le cadre du programme Microsoft License Mobility.


Qu'est-ce qu'AWS Systems Manager pour Microsoft System Center Virtual Machine Manager ?

AWS Systems Manager pour Microsoft SCVMM est un complément de logiciel qui vous permet d'administrer vos ressources AWS à l'aide de SCVMM. Vous pouvez surveiller et gérer vos instances EC2 pour Windows dans le cloud AWS, ainsi que dans les machines virtuelles sur site, le tout à partir d'une console unique.

Que puis-je faire avec Systems Manager pour SCVMM ?

Vous pouvez afficher une liste de toutes les instances EC2 pour Windows dans n'importe quelle région. Vous pouvez également démarrer, arrêter, redémarrer et résilier des instances, ainsi que vous connecter à l'aide du protocole RDP.

Quelles versions de SCVMM peuvent-être utilisées avec Systems Manager pour SCVMM ?

Vous pouvez utiliser AWS Systems Manager avec SCVMM 2012 SP1 et les versions ultérieures.

Où puis-je télécharger Systems Manager pour SCVMM ?

Vous pouvez télécharger le complément logiciel ici.

Combien coûte Systems Manager pour SCVMM ?

Aucuns frais supplémentaires ne s'appliquent pour le téléchargement, l'installation ou l'utilisation de Systems Manager pour SCVMM.

En quoi se différencie-t-il d'AWS Management Pack pour Microsoft System Center ?

AWS Management Pack est utilisé pour surveiller et générer des rapports sur les performances des instances EC2 pour Windows, alors que AWS Systems Manager vous permet de démarrer, d'arrêter, de redémarrer et de résilier des instances.


Qu’est-ce qu’EC2Rescue pour EC2 Windows ?

EC2Rescue pour EC2 Windows est un outil de dépannage pratique, simple et basé sur l'interface utilisateur graphique pouvant être exécuté sur vos instances Amazon EC2 Windows Server pour résoudre des problèmes au niveau du système d'exploitation et recueillir des journaux avancés et des fichiers de configuration pour analyse plus poussée. EC2Rescue simplifie et accélère le dépannage d’instances EC2 Windows. Pour en savoir plus, suivez ce lien.


Les clients devront-ils recréer leur environnement à l'aide d'autres technologies afin de bénéficier d'une assistance de la part d'AWS ou de Microsoft ?

Les clients peuvent bénéficier d'une assistance lorsqu'ils exécutent des charges de travail Microsoft sur AWS, de la part d'AWS comme de Microsoft, dans le cadre du contrat de support qu'ils ont conclu avec l'un ou l'autre, sans avoir à recréer leur environnement à l'aide d'autres technologies. Dans le cas très rare où un problème ne pourrait pas être reproduit, AWS travaillerait avec le client à recréer le problème dans un environnement validé par Microsoft.

AWS est-il validé dans le cadre du programme SVVP ?

AWS n'a pas besoin d'être validé dans le cadre du programme SVVP pour que les charges de travail Microsoft exécutées par les clients sur AWS soient entièrement prises en charge. Comme l'explique Microsoft : « Le programme SVVP ne s'applique pas aux fournisseurs hébergeant Windows Server ou d'autres produits Microsoft par le biais du programme Microsoft Microsoft Service Provider License Agreement (SPLA). L'assistance aux clients SPLA est fournie par l'hôte SPLA, dans le cadre du contrat SPLA. » (voir http://www.windowsservercatalog.com/svvp.aspx).

S'ils ne sont pas validés dans le cadre du programme SVVP, les produits Microsoft sont-ils entièrement pris en charge dans l'environnement AWS ?

Oui. La validation du programme SVVP ne s'applique pas aux fournisseurs SPLA. L'assistance aux clients SPLA est fournie par AWS, dans le cadre du contrat SPLA. AWS est entièrement dévoué à aider nos clients exécutant des charges de travail Microsoft sur AWS.