Amazon Aurora est un service de base de données relationnelle qui associe la vitesse et la disponibilité des bases de données commerciales haut de gamme à la simplicité et la rentabilité des bases de données open source. Aurora est entièrement compatible avec MySQL et PostgreSQL, ce qui permet aux applications et outils existants de s’exécuter sans modifications.

Hautes performances et capacité de mise à l'échelle

Jusqu'à 5 fois le débit de MySQL et 3 fois le débit de PostgreSQL

Les tests de performances standard réalisés avec SysBench ont montré une augmentation du débit allant jusqu'à 5 fois par rapport au stock MySQL et 3 fois par rapport au stock PostgreSQL sur du matériel similaire. Amazon Aurora utilise diverses techniques logicielles et matérielles pour permettre au moteur de base de données d'utiliser pleinement les ressources de calcul, de mémoire et de réseau disponibles. Les opérations d'I/O utilisent des techniques de système distribué telles que les quorums pour améliorer l'homogénéité des performances.

Configuration sans serveur

Amazon Aurora Serverless est une configuration à scalabilité automatique et à la demande pour Aurora avec laquelle la base de données démarre, s'arrête et augmente ou diminue automatiquement de charge au gré des besoins de votre application. Exécutez votre base de données dans le cloud sans gérer d'instances de base de données.

Mise à l'échelle simplifiée des ressources de calcul

Les API Amazon Relational Database Service (Amazon RDS) ou la AWS Management Console peuvent vous servir à mettre à l’échelle les instances provisionnées pour accélérer ou réduire votre déploiement. Les opérations de mise à l'échelle des ressources de calcul s'effectuent généralement en quelques minutes.

Scalabilité automatique du stockage

Amazon Aurora augmente automatiquement la taille du volume de votre base de données au fur et à mesure que vos besoins de stockage augmentent. Le volume augmente par tranche de 10 Go jusqu'à un maximum de 128 To. Vous n'avez pas besoin de prévoir d'espace de stockage supplémentaire pour maîtriser la croissance future de votre base de données.

Réplicas en lecture à faible latence

Vous pouvez augmenter le débit de lecture pour prendre en charge les requêtes d'application de volume élevé en créant jusqu'à 15 réplicas Amazon Aurora de base de données. Les réplicas Aurora partagent le même stockage sous-jacent que l'instance source, ce qui permet de réaliser des économies et d'éviter toute écriture sur les nœuds de réplica. Cela libère davantage de puissance de traitement pour traiter les requêtes en lecture et réduit également le temps de latence des réplicas (quelques millisecondes seulement). Aurora fournit un point de terminaison du lecteur afin que l'application puisse se connecter sans devoir garder une trace des réplicas ajoutées et retirées. Elle prend également en charge la scalabilité automatique, ce qui permet d'ajouter ou de supprimer automatiquement des réplicas en réponse à des modifications que vous spécifiez pour les métriques de performance.

Aurora prend en charge les réplicas en lecture entre régions. Les réplicas entre régions fournissent des lectures locales rapides à vos utilisateurs, et chaque région peut avoir 15 réplicas Aurora supplémentaires pour de futures lectures locales à l'échelle. Voir Amazon Aurora Global Database pour plus de détails.

Points de terminaison de base de données personnalisés

Les points de terminaison personnalisés vous permettent de distribuer et d'équilibrer les charges de travail entre plusieurs ensembles d'instances de base de données. Par exemple, vous pouvez configurer un ensemble de réplicas Aurora pour utiliser un type d'instance avec une capacité de mémoire supérieure afin d'exécuter une charge de travail d'analytique. Un point de terminaison personnalisé peut ensuite vous aider à acheminer la charge de travail vers ces instances configurées de manière appropriée, tout en maintenant les autres instances isolées de celle-ci.

Requête parallèle pour Aurora MySQL

Amazon Aurora Parallel Query fournit des requêtes d'analyse plus rapide sur vos données actuelles. Elle peut multiplier par jusqu'à deux la vitesse d'exécution des requêtes, tout en maintenant élevé le débit de votre charge de travail de transaction de base. En poussant le traitement des requêtes vers la couche de stockage Aurora, elle génère une grande quantité de puissance de calcul tout en réduisant le trafic du réseau. Utilisez cette fonction pour exécuter des charges de travail transactionnelles ou d'analyse en même temps et dans la même base de données Aurora. La requête parallèle est disponible pour les versions Amazon Aurora compatibles MySQL.

Diagnostiquer et résoudre les goulets d'étranglement des performances avec Amazon DevOps Guru for RDS

Amazon DevOps Guru est un service d'opérations cloud basé sur le Machine Learning (ML) qui permet d'améliorer la disponibilité des applications. Avec Amazon DevOps Guru for RDS, vous pouvez utiliser des informations alimentées par le ML pour détecter et diagnostiquer aisément les problèmes de bases de données relationnelles liés à la performance et il est conçu pour les résoudre en quelques minutes plutôt qu'en quelques jours. Les développeurs et les ingénieurs DevOps peuvent utiliser DevOps Guru for RDS pour identifier automatiquement la cause première des problèmes de performance et obtenir des recommandations intelligentes pour résoudre le problème, sans avoir besoin de l'aide d'experts en bases de données.

Pour démarrer, rendez-vous simplement dans la console de gestion Amazon RDS et activez Amazon RDS Performance Insights. Une fois la fonction Performance Insights opérante, allez dans la console Amazon DevOps Guru et activez-la pour vos ressources Amazon Aurora, d'autres ressources prises en charge ou votre compte entier.

Disponibilité et durabilité élevées

Surveillance et restauration des instances

Amazon RDS surveille en permanence l'état de votre base de données Amazon Aurora et celui de l'instance Amazon Elastic Compute Cloud (EC2) sous-jacente. En cas d'échec, Amazon RDS redémarre automatiquement la base de données et les processus associés. Amazon Aurora ne vous oblige pas à exécuter les fichiers de journalisation redo de la base de données en différé pour restaurer le système, ce qui accélère grandement le redémarrage. Le service sépare également le cache mémoire des processus de la base de données, ce qui permet au cache de survivre au redémarrage de la base de données.

Déploiements multi-AZ avec les réplicas Aurora

En cas d'échec, Amazon Aurora utilise la technologie Amazon RDS Multi-AZ pour opérer le basculement automatique vers l'une des 15 réplicas Amazon Aurora créées dans les trois zones de disponibilité. Si aucune réplica Amazon Aurora n'a été mise en service, en cas d'échec, Amazon RDS tentera de créer automatiquement une nouvelle instance de base de données Amazon Aurora pour vous. Réduisez le temps de basculement en remplaçant les pilotes MySQL et PostgreSQL de communauté par le pilote AWS JDBC pour MySQL et le pilote AWS JDBC pour PostgreSQL open source et compatibles pour un remplacement. Vous pouvez également utiliser RDS Proxy pour raccourcir les temps de basculement et améliorer la disponibilité. En cas de basculement, RDS Proxy achemine directement les requêtes vers la nouvelle instance de base de données, réduisant les temps de basculement de jusqu’à 66 % tout en préservant les connexions aux applications.

Base de données globale

Pour les applications distribuées globalement, vous pouvez utiliser la base de données globale, où une base de données Aurora unique peut couvrir plusieurs régions AWS pour permettre des lectures locales et une reprise après sinistre rapides. La base de données globale utilise une réplication basée sur le stockage pour répliquer une base de données sur plusieurs régions AWS, avec une latence générale inférieure à 1 seconde. Vous pouvez utiliser une région secondaire en tant qu'option de sauvegarde au cas où une récupération rapide est nécessaire suite à une dégradation ou une interruption régionale. Les capacités de lecture/écriture peuvent être activées sur une base de données stockée dans une région secondaire en moins d'1 minute.

Stockage tolérant aux pannes avec fonction d'autoréparation

Chaque lot de 10 Go du volume de votre base de données est répliqué six fois dans trois zones de disponibilité. Le stockage Amazon Aurora est tolérant aux pannes. Il peut supporter la perte de deux copies de données sans affecter la disponibilité en écriture de la base de données, et celle de trois copies sans affecter la disponibilité en lecture. Le stockage d'Amazon Aurora est doté d'un mécanisme d'autoréparation : les blocs de données et les disques sont continuellement analysés pour trouver des erreurs et sont réparés automatiquement.

Sauvegardes automatiques, continues, incrémentielles et restauration à un instant donné

La fonction de sauvegarde d'Amazon Aurora vous permet de rétablir votre instance à un instant donné. Vous pouvez ainsi restaurer votre base de données chaque seconde de votre période de rétention et ce, jusqu'aux cinq dernières minutes. Vous pouvez configurer une période de rétention des sauvegardes automatiques de trente-cinq jours maximum. Les sauvegardes automatisées sont conservées dans Amazon Simple Storage Service (Amazon S3), ce qui garantit une durabilité de 99,999999999 %. Les sauvegardes Amazon Aurora sont automatiques, progressives et continues et n'affectent pas les performances de la base de données.

Instantanés de base de données

Les instantanés de DB sont des sauvegardes initiées par l'utilisateur de votre instance, stockées dans Amazon S3. Ils sont conservés jusqu'à ce que vous décidiez de les supprimer de manière explicite. Les instantanés incrémentiels automatisés permettent de réduire les délais et l'espace nécessaires. Vous pouvez créer une nouvelle instance à partir d'un instantané de DB chaque fois que vous le souhaitez.

Backtrack pour Aurora MySQL

Le retour sur trace vous permet de ramener rapidement une base de données à un point précédent dans le temps sans avoir besoin de restaurer des données à partir d'une sauvegarde. Il vous permet de récupérer rapidement d'erreurs des utilisateurs, comme la suppression du mauvais tableau ou de la mauvaise ligne. Lorsque vous activez le retour sur trace, Aurora conserve les enregistrements de données pour la durée spécifiée dans Retour sur trace. Par exemple, vous pouvez configurer une marche sur la trace pour mouvoir votre base de données 72 heures avant. Le retour sur trace se fait en quelques secondes, même pour de grandes bases de données, car aucun enregistrement de données n'a besoin d'être copié. Vous pouvez aller en avant ou en arrière pour retrouver le point se trouvant juste avant l'erreur.

Backtrack est aussi utile pour le développement et les tests, particulièrement dans les situations ou votre test supprime ou invalide les données. Simplement marchez sur la trace a le status originale de la base de données, et vous êtes prêt pour un 'autre teste. Vous pouvez créer un script faisant appel au retour sur trace via une API et exécutant ensuite le test pour une intégration simple dans votre environnement de test. Backtrack est disponible pour Amazon Aurora avec la compatibilité MySQL.

Hautement sécurisé

Isolement du réseau

Amazon Aurora s'exécute dans Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC), ce qui vous permet d'isoler votre base de données au sein de votre propre réseau virtuel et d'accéder à votre infrastructure informatique sur site à l'aide de connexions VPN IPsec chiffrées standard. Pour en savoir plus sur l'utilisation d'Amazon RDS dans un VPC, reportez-vous au manuel Amazon RDS User Guide. De plus, Amazon RDS vous permet de configurer les paramètres de pare-feu et de contrôler l'accès réseau à vos instances DB.

Autorisations de niveau de ressource

Aurora est intégré avec AWS Identity and Access Management (AWS IAM) et vous permet de contrôler les opérations que vos groupes et utilisateurs IAM AWS peuvent effectuer sur certaines ressources Amazon Aurora (par ex. : instances de base de données, instantanés de base de données, groupes de paramètres de base de données, abonnements à des événements de base de données et groupes d'options de base de données). Vous pouvez, en outre, étiqueter vos ressources Aurora et contrôler ainsi les opérations que vos groupes et utilisateurs IAM peuvent effectuer sur des groupes de ressources ayant la même identification (et valeur d'identification). Pour plus d'informations sur l'intégration IAM, consultez la documentation relative à l'authentification de base de données IAM.

Chiffrement

Amazon Aurora vous permet de chiffrer vos bases de données à l'aide de clés que vous créez et contrôlez par l'intermédiaire d'AWS Key Management Service (AWS KMS). Sur une instance de base de données en cours d'exécution utilisant le chiffrement Amazon Aurora, les données stockées au repos dans le stockage sous-jacent sont chiffrées, tout comme les sauvegardes automatisées, les instantanés et les réplicas dans le même cluster. Amazon Aurora utilise le chiffrement SSL (AES-256) pour sécuriser les données en transit.

Audit avancé

Amazon Aurora vous permet de journaliser les événements de base de données avec un minimum d'impact sur les performances de la base de données. Les journaux peuvent être analysés par la suite pour la gestion de la base de données, la sécurité, la gouvernance, la conformité réglementaire et d'autres objectifs. Vous pouvez également surveiller l'activité en envoyant des journaux d'audit à Amazon CloudWatch.

Entièrement géré

Facilité d'utilisation

Démarrez en toute simplicité avec Amazon Aurora. Lancez une nouvelle instance de base de données Amazon Aurora via Amazon RDS Management Console, un appel d'API ou l'interface de ligne de commande. Les instances DB Amazon Aurora sont préconfigurées avec un ensemble de paramètres et de réglages appropriés pour la classe d'instances DB que vous avez sélectionnée. Vous pouvez lancer une instance DB et connecter votre application en quelques minutes, sans autre configuration. Les groupes de paramètres DB vous permettent de contrôler et de paramétrer précisément votre base de données.

Surveillance et mesures

Amazon Aurora fournit des métriques Amazon CloudWatch pour vos instances de base de données et ce, sans frais supplémentaires. L'interface AWS Management Console vous permet de visualiser plus de 20 mesures opérationnelles clés concernant vos instances de base de données, y compris les ressources de calcul/mémoire/stockage, le débit des requêtes, le ratio de connexions au cache et les connexions actives. Vous pouvez également utiliser Enhanced Monitoring pour regrouper des métriques provenant de l'instance de système d'exploitation sur laquelle votre base de données s'exécute. Enfin, vous pouvez utiliser Amazon RDS Performance Insights, un outil de surveillance de bases de données qui facilite la détection des problèmes de performances liées aux bases de données et l'adoption des mesures correctives, via un tableau de bord facile à comprendre qui visualise la charge des bases de données.

Application automatique des correctifs logiciels

Amazon Aurora maintiendra votre base de données à jour en appliquant les derniers correctifs disponibles. Si vous le souhaitez, vous pouvez contrôler si et quand les correctifs sont appliqués à votre instance via la fonctionnalité de gestion des versions du moteur de base de données. Lorsque cela est possible, Aurora utilise des correctifs sans temps mort : si un intervalle de temps convenable se présente, l'instance est mise à jour en place, les sessions d'application sont préservées et le moteur de base de données redémarre pendant la mise à jour, ce qui donne une très légère baisse de débit (cinq secondes environ).

Notifications d'événements DB

Amazon Aurora peut vous informer par e-mail ou par SMS des événements importants concernant la base de données, comme le basculement automatisé. Vous pouvez utiliser AWS Management Console ou les API Amazon RDS pour vous abonner à plus de 40 événements distincts liés à vos bases de données Amazon Aurora.

Clonage de bases de données rapide

Amazon Aurora prend en charge des opérations de clonage rapides et efficaces, lors desquelles des clusters de base de données de plusieurs To entiers peuvent être clonés en quelques minutes. Le clonage est utile pour un certain nombre d'objectifs comprenant le développement d'application, les tests, les mises à jour de base de données et l'exécution de requêtes analytiques. La disponibilité immédiate des données peut considérablement accélérer le développement de votre logiciel et les projets de mise à niveau tout en rendant l'analytique plus précise.

Vous pouvez cloner une base de données Amazon Aurora en quelques clics. Aucun frais de stockage ne vous sera facturé, sauf si vous utilisez de l'espace supplémentaire pour stocker des modifications de données.

Arrêter/démarrer une base de données

Vous pouvez arrêter et démarrer manuellement une base de données Amazon Aurora en quelques clics. Ainsi, lorsque la base de données n'est pas obligée d'être constamment en cours d'exécution, l'utilisation d'Aurora à des fins de développement et de tests devient simple et abordable. L'arrêt de votre base de données n'entraîne pas la suppression des données. Pour en savoir plus, consultez la documentation relative à l'arrêt/démarrage.

Support de migration

Migrations de bases de données MySQL

Amazon Aurora prend en charge les outils d'importation et d'exportation MySQL standard. Vous pouvez également créer une nouvelle base de données Amazon Aurora à partir d'un instantané de DB Amazon RDS for MySQL. Les opérations de migration réalisées à l'aide d'instantanés de bases de données exigent en général une heure. Cette durée peut varier selon la quantité et le format des données transférées.

Vous pouvez également configurer une réplication basée sur binlog entre une base de données compatible avec MySQL Aurora et une base de données MySQL externe fonctionnant à l'intérieur ou à l'extérieur d'AWS.

Migrations de bases de données PostgreSQL

Les outils d’importation et d’exportation PostgreSQL standard fonctionnent avec Amazon Aurora, incluant pg_dump et pg_restore. Amazon Aurora prend également en charge l’importation d’instantanés depuis Amazon RDS for PostgreSQL et la réplication avec AWS Database Migration Service (AWS DMS).

Migrations de bases de données commerciales

Amazon Aurora fournit un environnement idéal pour enlever les charges de travail de base de données des bases de données commerciales. Aurora présente des capacités fonctionnelles qui correspondent étroitement à celles des moteurs de base de données commerciales et fournit les performances, la durabilité et la haute disponibilité de niveau professionnel requises par la plupart des charges de travail de base de données d’environnements professionnels. AWS Database Migration Service (AWS DMS) peut vous aider à accélérer les migrations de bases de données vers Amazon Aurora, et vous pouvez l’utiliser gratuitement pendant six mois lorsque la base de données cible est Aurora.

Babelfish for Aurora PostgreSQL

Babelfish for Aurora PostgreSQL est une nouvelle fonctionnalité pour l'édition compatible avec PostgreSQL d'Amazon Aurora qui permet à Aurora de comprendre les commandes des applications écrites pour Microsoft SQL Server. Avec Babelfish, Aurora PostgreSQL comprend désormais le dialecte SQL propriétaire de T-SQL et Microsoft SQL Server, et prend en charge le même protocole de communication. Vos applications initialement écrites pour SQL Server peuvent donc désormais fonctionner avec Aurora moyennant peu de modifications de code. Ainsi, modifier les applications s'exécutant sur SQL Server 2005 ou des versions plus récentes et les déplacer vers Aurora nécessitent moins d'efforts, ce qui entraîne des migrations plus rapides, plus économiques et à moindres risques. Babelfish est une fonctionnalité intégrée d'Amazon Aurora disponible sans coûts supplémentaires. Vous pouvez activer Babelfish sur votre cluster Amazon Aurora en quelques clics dans la console de gestion RDS.

Rapport coût-efficacité

Paiement à l'utilisation

Avec Amazon Aurora, aucun engagement initial n'est nécessaire : vous payez simplement des frais mensuels pour chaque instance lancée. Ensuite, lorsque vous n'utilisez plus une instance DB Amazon Aurora, vous pouvez la supprimer très facilement. Vous n'avez pas besoin de prévoir davantage de stockage que nécessaire par précaution, et vous ne payez que pour le stockage que vous consommez réellement. Pour en savoir plus, consultez la page Tarification d'Amazon Aurora.

Optimisation des coûts des E/S

Pour une application fortement analytique, les coûts des E/S sont généralement ceux qui pèsent le plus sur le coût de la base de données. Les E/S sont des opérations en entrée/sortie réalisées par le moteur de base de données Aurora sur sa couche de stockage virtualisée basée sur SSD. Chaque opération de lecture de page de base de données compte comme une E/S. Le moteur de base de données Aurora émet des lectures sur la couche de stockage afin d'extraire les pages de la base de données qui ne sont pas présentes dans le cache de la mémoire tampon. Chaque page de base de données a une taille de 8 Ko dans Aurora avec la compatibilité PostgreSQL et 16 Ko dans Aurora avec la compatibilité MySQL. Aurora a été conçu pour supprimer toutes les opérations d'I/O inutiles, afin de réduire les coûts et de garantir la disponibilité des ressources dans le but de gérer le trafic de lecture/écriture. Les I/O en écriture sont uniquement consommées lorsque vous transférez les fichiers journaux des transactions vers la couche de stockage afin d'augmenter la durabilité des écritures. Les I/O en écriture sont rassemblées en unités de 4 Ko chacune. Par exemple, un fichier journal de transactions de 1024 octets comptera comme une opération d'I/O. Cependant, les opérations d'écriture simultanées dont le fichier journal de transactions est inférieur à 4 Ko peuvent être traitées par lots par le moteur de base de données Aurora afin d'optimiser la consommation des I/O. À la différence des moteurs de base de données traditionnels, Amazon Aurora ne transfère jamais des pages de base de données modifiées vers la couche de stockage, vous permettant ainsi de réduire encore davantage votre consommation d'I/O.

Vous pouvez consulter le nombre d'E/S consommées par votre instance Aurora en accédant à la console AWS. Pour afficher votre consommation d'E/S, accédez à la section RDS de la console, consultez votre liste d'instances, sélectionnez vos instances Aurora, puis recherchez les métriques « Opérations de lecture facturées » et « Opérations d'écriture facturées » dans la section Surveillance. Pour en savoir plus, consultez la page Tarification d'Amazon Aurora.

Productivité des développeurs

Machine Learning

Aurora offre des possibilités de Machine Learning directement depuis la base de données, ce qui vous permet d'ajouter des prédictions basées sur ML à vos applications via le langage de programmation familier que constitue SQL. Grâce à une simple intégration optimisée et sécurisée entre Aurora et les services de Machine Learning d'AWS, vous avez accès à un large choix d'algorithmes ML sans avoir à créer d'intégrations personnalisées ni à déplacer des données. En savoir plus sur Aurora Machine Learning.

Prise en charge de RDS Proxy

Aurora s'utilise avec Amazon RDS Proxy, un proxy de base de données entièrement géré et hautement disponible qui rend les applications plus sûres, plus évolutives et plus résilientes aux défaillances des bases de données. RDS Proxy permet aux applications de regrouper et de partager des connexions établies avec la base de données, améliorant l'efficacité de cette dernière et l'évolutivité des applications. RDS Proxy réduit les temps de basculement en se connectant automatiquement à une nouvelle instance de base de données tout en préservant les connexions des applications. RDS Proxy améliore en outre la sécurité grâce à des intégrations avec AWS IAM et AWS Secrets Manager.

En savoir plus sur la tarification d'Amazon Aurora

Consultez la page de tarification
Prêt à concevoir ?
Mise en route avec Amazon Aurora
D'autres questions ?
Nous contacter