Questions d'ordre général

Q : Qu'est-ce qu'Amazon Web Services Support (AWS Support) ?

AWS Support fournit aux clients une assistance concernant les problèmes techniques et leur propose une aide supplémentaire pour faire fonctionner leurs infrastructures dans le Cloud. Les clients peuvent choisir un niveau d'assistance qui répond à leurs besoins spécifiques, dans le cadre de la philosophie traditionnelle AWS qui consiste à fournir les composantes de base du succès sans groupage ou engagement à long terme.

AWS Support est une assistance individuelle rapide dispensée par des ingénieurs de support technique. Le service aide les clients à utiliser les produits et les caractéristiques AWS. Grâce à la tarification au mois et aux cas de supports illimités, les clients sont libérés des engagements à long terme. Les clients qui rencontrent des problèmes de fonctionnement ou qui ont des questions techniques peuvent contacter une équipe d'ingénieurs d'assistance et recevoir une aide personnalisée selon des temps de réponse prévisibles.

Q : En quoi les niveaux AWS Support supérieurs diffèrent-ils du niveau de base ?

Avec l'assistance de base AWS, tous les clients AWS ont accès à notre centre de ressources, au tableau de bord de l'état des services, aux FAQ produit et aux forums de discussion, ainsi qu'au Support pour les vérifications de l'état de santé et ce, sans coût supplémentaire. Les clients souhaitant bénéficier d'un niveau d'assistance supérieur peuvent s'inscrire auprès d'AWS Support avec le niveau Developer, Business ou Enterprise.

Les clients qui choisissent AWS Support bénéficient d'une assistance individuelle et rapide dispensée par des ingénieurs AWS. Le service aide les clients à utiliser les produits et les caractéristiques AWS. Grâce à la tarification au mois et aux cas de supports illimités, les clients sont libérés des engagements à long terme. Les clients qui rencontrent des problèmes de fonctionnement ou qui ont des questions techniques peuvent contacter une équipe d'ingénieurs d'assistance et recevoir une aide personnalisée selon des temps de réponse prévisibles.

Q : Quels types de problèmes sont pris en charge ?

Votre AWS Support couvre les problèmes de développement et de production pour les produits et services AWS, ainsi que d'autres composants de pile clés.

  • Les questions sur les procédés en matière de service et de fonctionnalités AWS
  • Les bonnes pratiques pour vous aider à réussir à intégrer, à déployer et à gérer des applications dans le cloud
  • La résolution de problèmes de kits SDK AWS et d'API
  • La résolution de problèmes liés au fonctionnement ou au système grâce aux ressources AWS
  • Les problèmes avec notre Management Console ou d'autres outils AWS
  • Problèmes détectés par les vérifications de l'état
  • Diverses applications tierces (SE, serveurs Web, messagerie, bases de données et configuration de stockage)

AWS Support n'inclut pas :

  • Le développement de code
  • Le débogage de logiciels personnalisés
  • L'exécution de tâches d'administration du système

Q : Quel niveau d'assistance d'architecture est fourni par Support ?

Le niveau d'assistance d'architecture fourni varie en fonction du niveau d'AWS Support. Les plus hauts niveaux de service fournissent progressivement une assistance plus importante selon le cas d'utilisation et les spécificités de l'application du client.

Developer : Composantes de base
Conseils sur la manière d'utiliser conjointement tous les produits, fonctionnalités et services AWS. Comprend une assistance sur les bonnes pratiques et des conseils généraux en termes d'architecture.

Business : Assistance par rapport à des cas d'utilisation
Conseils sur les produits, fonctionnalités et services AWS appropriés pour répondre au mieux à vos cas d'utilisation. Comprend une assistance pour vous aider à optimiser les produits et la configuration AWS afin de répondre à vos besoins spécifiques.

Enterprise : Architecture applicative
Partenariat consultatif pour prendre en charge des cas d'utilisation et des applications spécifiques. Comprend des vérifications de conception et une assistance en termes d'architecture. L'équipe de service clientèle au niveau Enterprise comprend un gestionnaire technique de compte désigné et permet de contacter un architecte de solutions AWS.

Q : J'utilise seulement un ou deux services. Puis-je acheter des prestations d'assistance uniquement pour le(s) service(s) que j'utilise ?

Non. Notre offre d'assistance s'étend à l'ensemble du portefeuille de services AWS. Étant donné qu'un grand nombre de nos clients utilisent plusieurs services d'infrastructure Web dans la même application, AWS Support a été conçu dans cette optique. Nous avons constaté que la majorité des questions d'assistance, parmi les utilisateurs de plusieurs services, est liée à la façon dont ces services sont utilisés ensemble. Notre objectif est de soutenir votre application de manière aussi continue que possible.

Q : Combien de cas d'assistance puis-je créer avec AWS Support ?

Autant que vous voulez. Les clients du programme d'assistance de base sont restreints aux cas d'augmentation des limites d'assistance et de service clientèles.

Q : Combien d'utilisateurs peuvent ouvrir des recours au service technique ?

Les programmes d'assistance de niveaux Business et Enterprise permettent à un nombre illimité d'utilisateurs d'ouvrir des recours à l'assistance technique (pris en charge par AWS Identity and Access Management [IAM]). Le programme de support de niveau Developer permet à un seul utilisateur d'ouvrir des recours au service technique. Les clients bénéficiant du programme de support Basic ne peuvent pas ouvrir de recours au support technique.

Q : Dans quels délais allez-vous me recontacter ?

Notre temps de réponse au premier contact dépend du niveau de gravité sélectionné pour chaque cas. Nous nous engageons à répondre dans les délais suivants :

 

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum


Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

Formule Développeur
(Heures ouvrables*)

Formule Business
(24 h/24, 7 j/7)

Formule Enterprise
(24 h/24, 7 j/7)
Questions d'ordre général 
général

24 heures maximum

24 heures maximum

24 heures maximum

Système
affecté
12 heures maximum 12 heures maximum 12 heures maximum
Système
de production affecté
  4 heures maximum 4 heures maximum
Système
vital inopérant
  1 heure maximum 1 heure maximum
Système
vital inopérant
    15 minutes maximum

*Les heures ouvrables sont généralement définies comme suit : de 8 h 00 à 18 h 00 dans le fuseau horaire du client, comme stipulé dans la console Mon compte, à l'exception des jours fériés et des week-ends. Ces heures sont susceptibles de varier dans les pays répartis sur plusieurs fuseaux horaires. 

Q : Combien de temps vous faudra-t-il pour résoudre mon problème ?

Cela dépend du problème en question. Les problèmes que vos développeurs d'applications et de services rencontrent, varient largement : ceci rend les temps de résolution des problèmes difficiles à prévoir. En tout état de cause, nous travaillerons en étroite collaboration avec vous afin de résoudre votre problème aussi vite que possible.

Q : Comment puis-je vous contacter ?

Si vous disposez d'un programme de support payant, vous pouvez ouvrir un dossier d'assistance en ligne depuis le Centre d'assistance. Si vous disposez du niveau de support Business ou Enterprise, vous pouvez demander à être contacté par AWS au numéro de téléphone de votre choix, ou lancer une conversation avec l'un de nos ingénieurs via la messagerie instantanée.

Vous pouvez également consulter les options qui s'offrent à vous pour contacter l'assistance sur la page Contactez-nous.

Q : Comment et quand le support fournit-il une assistance en temps réel pendant les cas d'assistance par chat et par téléphone ?

Dans les cas où les clients rencontrent des problèmes après avoir suivi les étapes énumérées dans notre documentation, ils peuvent fournir des informations ainsi que des captures d'écran et des fichiers journaux par le biais d'une demande d'assistance. Pour les problèmes les plus graves, les clients Business et Enterprise ont la possibilité de contacter l'assistance par téléphone ou via le chat pour obtenir de l'aide en temps réel. Dans certains cas, le support fournit des conseils détaillés par e-mail. Si nécessaire, le support sera amené à utiliser un outil de partage d'écran pour visualiser les écrans du client et ainsi identifier et résoudre les problèmes. Cet outil permet uniquement au support de visualiser les écrans ; il n'offre pas la possibilité au support d'agir à la place du client lors d'une session de partage. Toutefois, notez que l'outil de partage d'écran n'est pas conçu pour aider les clients à suivre des étapes déjà documentées. Pour des raisons de sécurité, l'équipe de support ne peut pas rejoindre de session de partage d'écran hébergée par des outils tiers. Les clients Developer peuvent contacter les ingénieurs du support Cloud par e-mail. Toutefois, l'assistance ne propose pas de sessions de partage d'écran pour ce type de clients.

Support pour les vérifications de l'état de santé

La fonctionnalité Support pour les vérifications de l'état de santé surveille certaines vérifications de l'état affichées dans la console Amazon EC2. Lorsque l'une de ces vérifications échoue, tous les clients ont la possibilité d'ouvrir un cas avec un niveau de gravité élevé auprès du Support technique. Pour en savoir plus, consultez la rubrique Support pour les vérifications de l'état de santé.

Q : Je ne suis pas aux États-Unis. Puis-je m'inscrire à AWS Support ?

Oui, AWS Support est présent dans le monde entier. Tout client AWS peut s'inscrire et utiliser AWS Support.

Q : Parlez-vous la même langue que moi ?

AWS Support est disponible en anglais et en japonais.

Q : Comment puis-je accéder à AWS Support en japonais ?

Pour avoir accès à AWS Support en japonais, les abonnés doivent sélectionner le japonais en tant que préférence de langue dans le menu déroulant en haut à droite de n'importe quelle page Web AWS. Une fois votre préférence de langue définie sur le japonais, toutes vos demandes de support seront envoyées à notre équipe de support japonaise.

Q : À qui s'adresse AWS Support ?

Nous recommandons à tous nos clients AWS d'utiliser AWS Support afin de bénéficier pleinement et facilement des services d'infrastructure AWS. Nous proposons plusieurs niveaux d'assistance afin de répondre à vos besoins techniques spécifiques en tenant compte de vos contraintes budgétaires.

Q : Comment puis-je offrir une assistance concernant les problèmes AWS de mes clients finaux ?

Si un problème est lié à votre compte AWS, nous serons heureux de vous aider. Pour les problèmes avec une ressource mise en service sous leurs propres comptes, vos clients devront nous contacter directement. En raison de problèmes de sécurité et de confidentialité, nous ne pouvons discuter des détails spécifiques qu'avec le titulaire du compte de la ressource en question. Vous pouvez également demander à devenir un partenaire AWS, qui offre différentes options d'assistance aux clients finaux. Pour plus d'informations, reportez-vous au réseau de partenaires AWS.

Q : J'utilise une application qu'une autre personne a développée sur Amazon Web Services. Puis-je utiliser AWS Support ?

Si l'application utilise des ressources fournies sous votre compte AWS, vous pouvez utiliser AWS Support. D'abord, nous vous aiderons à déterminer si le problème réside dans la ressource AWS ou dans l'application tierce. Selon l'origine du problème, nous nous efforcerons de le résoudre ou nous vous demanderons de contacter le développeur de l'application pour poursuivre la procédure de dépannage.

Q : Comment commencer à utiliser AWS Support ?

Vous pouvez ajouter AWS Support pendant le processus d'enregistrement pour tout produit AWS. Vous pouvez aussi simplement sélectionner un programme AWS Support.

Q : Combien coûte AWS Support ?

AWS Support propose différents niveaux de service afin de répondre à vos besoins en tenant compte de vos contraintes budgétaires, notamment les formules Developer, Business et Enterprise. Consultez notre tableau de tarification pour en savoir plus.

Q : Pourquoi les achats d'instances réservées EC2 et RDS, ou de nœuds de cache réservés ElastiCache entraînent-ils de tels frais sur ma facture AWS Support ?

Lorsque vous payez à l'avance des besoins de calcul avec les instances réservées d'Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2), d'Amazon Relational Database Service (Amazon RDS), d'Amazon Redshift ou avec les nœuds de cache réservés d'Amazon ElastiCache, et que vous avez souscrit à un niveau payant d'AWS Support, les frais ponctuels (initiaux) associés à vos ressources prépayées sont inclus dans le calcul de votre utilisation d'AWS, le mois où vous avez acheté ces ressources. En outre, tous les frais d'utilisation horaire pour les ressources réservées sont inclus dans le calcul mensuel de vos frais AWS Support.

Si vous disposez de ressources réservées lorsque vous souscrivez à un programme de support, les frais ponctuels (initiaux) associés à vos ressources réservées, calculés au prorata de la période de réservation, sont inclus dans le calcul du prix pour le premier mois de souscription à AWS Support. Par exemple, si vous achetez une instance réservée pour 3 ans le 1er janvier, et que vous souscrivez à un programme de support de niveau Business le 1er octobre de la même année, 75 % des frais initiaux que vous avez payés en janvier sont inclus dans le calcul des frais de support pour octobre.

Q : Comment mon utilisation d'AWS Support me sera-t-elle facturée et débitée ?

Suite à votre inscription, vous serez débité des frais de service mensuels minimum pour le mois en cours (calculés au prorata).

Les mois qui suivent, si vos frais basés sur une utilisation minimale excèdent les frais de service mensuels minimum, vous recevrez une facture pour la différence à la fin du mois. Étant datées au premier du mois suivant, les factures de fin de mois refléteront à la fois les frais du mois courant concernant l'utilisation de base et également les frais du mois suivant.

Les clients ayant acheté des ressources réservées (instances réservées EC2 et RDS, et nœuds de cache réservés ElastiCache) verront les sommes prépayées incluses dans le composant basé sur l'utilisation, pour le mois de réalisation de leur acquisition.

Q : Comment résilier ma souscription à AWS Support ?

Pour résilier votre programme de support payant, passez au programme de support de base :

Connectez-vous à votre compte AWS à l'aide des informations d'identification de compte racine
Rendez-vous sur https://console.aws.amazon.com/support/plans/home
Sur la page Support plans, sélectionnez Change plan
Sur la page Change support plan, sélectionnez le programme Basic, puis choisissez Change plan

Q : Puis-je m'inscrire à AWS Support, bénéficier d'une assistance et ensuite résilier la souscription ? Si oui, mon compte sera-t-il débité au prorata ?

Vous devez payer un mois d'assistance, au minimum, chaque fois que vous vous y abonnez. Bien qu'il soit possible que vous constatiez un remboursement au prorata à la résiliation du service, votre compte sera à nouveau débité en fin de mois pour tenir compte des frais d'inscription minimum. Nous nous réservons le droit de refuser de fournir AWS Support à tout client qui s'inscrit au service et y met fin fréquemment.

Q : En quoi consiste le service Infrastructure Event Management (IEM) ?

AWS Infrastructure Event Management est un engagement à court terme auprès d'AWS Support, disponible gratuitement dans le cadre de l'offre de produit Support de niveau Enterprise et à l'achat pour les abonnés à l'offre Support de niveau Business. AWS Infrastructure Event Management, en partenariat avec vos ressources techniques et spécifiques du projet, s'efforce de mieux comprendre vos cas d'utilisation spécifiques et de fournir des conseils en architecture et mise à l'échelle selon les événements. Parmi les exemples de cas d'utilisation courants pour AWS Event Management figurent les lancements promotionnels, la commercialisation de nouveaux produits et la migration d'infrastructures vers AWS.

Q : Comment l'assistance par messagerie instantanée fonctionne-t-elle ?

Outre le téléphone et l'e-mail, la messagerie instantanée est un autre moyen de joindre directement les ingénieurs du support technique. En cliquant sur l'icône correspondante dans le Centre de support, une session de messagerie instantanée est lancée via votre navigateur. Vous pouvez ainsi échanger en temps réel avec un de nos ingénieurs support et lui transmettre par ce biais des informations supplémentaires et des liens en vue d'une résolution plus rapide de vos problèmes.

L'offre d'une assistance via messagerie instantanée est une nouveauté pour AWS, mais pas pour Amazon.com. Nous avons repris les mêmes fonctionnalités de messagerie instantanée que celles actuellement utilisées par nos clients revendeurs et les avons mises à disposition du support technique AWS. Les clients des niveaux Business et Enterprise peuvent accéder à ces fonctionnalités au sein du Centre Support. Les utilisateurs du Support peuvent également lancer une session de messagerie instantanée à partir d'un cas particulier ou dans la section Contactez-nous du site Web AWS.

Q : Quelles sont les bonnes pratiques en matière de tolérance aux pannes ?

Les clients nous demandent régulièrement s'ils doivent effectuer des procédures spécifiques pour se préparer à un événement majeur pouvant s'appliquer à une zone de disponibilité unique. Nous conseillons de suivre les bonnes pratiques générales en matière de gestion de déploiements hautement disponibles (p. ex., disposer d'une stratégie de sauvegarde et répartir les ressources entre différentes zones de disponibilité). Les liens suivants constituent un bon point de départ :

Q : Comment configurer Identity and Access Management (IAM) par rapport au support technique ?

Pour en savoir plus sur la configuration de vos utilisateurs IAM et découvrir comment leur autoriser ou leur refuser l'accès aux ressources AWS Support, consultez la section relative à l'accès à AWS Support.

Q : Combien de temps l'historique des cas est-il conservé ?

Les informations relatives à l'historique des cas sont disponibles durant 12 mois à compter de la création d'un cas.

Q : Puis-je obtenir un historique de tous les appels d'API AWS Support effectués sur mon compte à des fins d'analyse de sécurité et de résolution des problèmes opérationnels ?

Oui. Pour obtenir un historique des appels d'API AWS Support réalisés sur votre compte, il vous suffit d'activer CloudTrail dans AWS Management Console.

Remarque : les appels suivants à l'API AWS Support ne sont pas enregistrés ni transmis :

Toutes les opérations Trusted Advisor : DescribeTrustedAdvisorCheckRefreshStatuses, DescribeTrustedAdvisorCheckResult, DescribeTrustedAdvisorChecks, DescribeTrustedAdvisorCheckSummaries, RefreshTrustedAdvisorCheck

Pour en savoir plus, consultez l'article Logging AWS Support API Calls with AWS CloudTrail.

Support pour les vérifications de l'état de santé

Q : Qu'est-ce que Support pour les vérifications de l'état de santé ?

La fonctionnalité Support pour les vérifications de l'état de santé surveille certaines vérifications de l'état affichées dans la console Amazon EC2. Lorsque l'une de ces vérifications échoue, tous les clients ont la possibilité d'ouvrir un cas avec un niveau de gravité élevé auprès du Support technique. Cette fonctionnalité comprend certaines vérifications pour Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) et Amazon Elastic Block Store (Amazon EBS).

Q : Quels services AWS permettent de bénéficier d'une assistance via Support pour les vérifications de l'état de santé ?

Le Support pour les vérifications de l'état de santé comporte actuellement trois scénarios : état du système EC2, E/S d'un volume EBS désactivées et volume EBS bloqué au processus de liaison.

Q : Comment puis-je obtenir de l'aide si la vérification de l'état du système d'une instance EC2 se solde par un échec ?

Si la vérification de l'état du système EC2 échoue pendant plus de 20 minutes, un bouton permettant au client AWS d'ouvrir un cas apparaît. La plupart des informations de votre cas sont automatiquement renseignées (notamment le nom de l'instance, la région utilisée et les informations vous concernant), mais vous pouvez préciser davantage le contexte en fournissant une description au format de texte libre.

Remarque : la fonctionnalité Support pour les vérifications de l'état de santé couvre uniquement la vérification de l'état du système EC2, et non celle de l'état de l'instance EC2. Pour obtenir des suggestions de dépannage, consultez la section Troubleshooting Instances with Failed Status Checks. 

Dialogue ouvert sur le ticket de support de service Web

Q : Comment puis-je obtenir de l'aide si un volume EBS est bloqué au cours du processus de liaison ou si ses E/S sont désactivées ?

Un volume EBS bloqué au processus de liaison ou présentant des E/S désactivées affiche le bouton Troubleshoot Now. Vous pouvez alors choisir parmi plusieurs options d'auto-restauration pouvant éventuellement résoudre le problème sans avoir à contacter l'assistance. Si, après avoir suivi toutes les étapes appropriées, la vérification de l'état du volume EBS se solde toujours par un échec, sélectionnez Contact Support afin d'ouvrir un cas.

Q : Quel est le temps de réponse une fois que j'ai soumis mon cas de support concernant une vérification de l'état de santé ?

Si un cas de support concernant une vérification de l'état de santé est ouvert via la console, il s'agit d'un cas avec niveau de gravité élevé.

Q : Comment puis-je vérifier le statut de mon cas après sa création ?

Une fois votre cas soumis, le bouton Contact Support est remplacé par un bouton View Case. Pour consulter le statut de votre cas, sélectionnez View Case.

Q : Dois-je ouvrir un cas pour chaque instance qui ne répond pas ?

Vous le pouvez, mais cela n'est pas nécessaire. Vous pouvez préciser davantage le contexte et indiquer les noms des instances dans la description que vous soumettez avec votre cas initial.

Q : Pourquoi la vérification de l'état du système d'une instance EC2 doit-elle échouer pendant 20 minutes ? Pourquoi ne pas tout simplement permettre aux clients d'ouvrir tout de suite un cas ?

La plupart des problèmes liés à l'état du système sont résolus en moins de 20 minutes par des processus automatisés, sans qu'aucune action de la part du client ne soit requise. Si la vérification de l'instance se solde toujours par un échec après 20 minutes, ouvrez un cas afin de signaler la situation à notre équipe de Support technique et d'obtenir de l'aide.

Q : Les utilisateurs de mon compte Identity and Access Management (IAM) peuvent-ils ouvrir un cas ?

Tout utilisateur peut créer et gérer un cas de support concernant la vérification de l'état à l'aide des informations d'identification de son compte racine. Les utilisateurs IAM associés aux comptes disposant d'un programme de support de niveau Business ou Enterprise peuvent également créer et gérer un cas de support concernant la vérification de l'état. 

AWS Trusted Advisor

Présentation

Q : En quoi consiste le service AWS Trusted Advisor ?

AWS Trusted Advisor est une application reposant sur les bonnes pratiques apprises au cours de la longue expérience d'AWS au service de centaines de milliers de clients. Trusted Advisor inspecte votre environnement AWS et émet des recommandations afin d'économiser de l'argent, d'améliorer les performances système et de corriger les failles de sécurité.

Q : Comment puis-je accéder à Trusted Advisor ?

Trusted Advisor est disponible dans AWS Management Console. Tous les utilisateurs AWS ont accès aux données pour sept vérifications. Les utilisateurs bénéficiant d'un niveau de support Business ou Enterprise peuvent accéder à toutes les vérifications. Vous pouvez accéder à la console Trusted Advisor directement depuis https://console.aws.amazon.com/trustedadvisor/.

Q : Pourquoi avoir choisi les vérifications/recommandations actuelles plutôt que d'autres ?

Chaque vérification a été approuvée en raison de son exactitude, de sa cohérence et de son intérêt pour nos clients. Nous rassemblons des données et des recherches afin de garantir que les recommandations que nous émettons sont appropriées et fondées sur de bonnes pratiques et des valeurs historiques. Nous avons identifié plusieurs vérifications possibles pour une implémentation future, et leur nombre est en constante augmentation.

Q : Le service Trusted Advisor surveille-t-il mon utilisation ? Amazon peut-il voir ce que je fais avec AWS ?

À l’image de tous les autres services Amazon Web Services, Trusted Advisor respecte votre confidentialité. Nous n'accèderons jamais à vos données ou aux logiciels exécutés sur votre compte sans votre autorisation.

Q : Que vérifie Trusted Advisor ?

Trusted Advisor comporte une liste toujours plus longue de vérifications dans les cinq catégories suivantes :

Optimisation des coûts : recommandations pouvant vous permettre de réaliser des économies, en mettant en évidence les ressources inutilisées et les moyens de faire baisser votre facture.

Sécurité : Identification des paramètres de sécurité pouvant porter atteinte à la sécurité de votre solution AWS.

Tolérance aux pannes : Recommandations aidant à augmenter la résilience de votre solution AWS, en mettant en évidence les cas de redondance insuffisante, les Service Limits actuelles et les cas de ressources surexploitées.

Performances : recommandations pouvant vous permettre d'améliorer la vitesse et la réactivité de vos applications.

Limites de services : recommandations qui vous informent lorsque votre utilisation du service est supérieure à 80 % de la limite de service. 

Pour en savoir plus sur Trusted Advisor et obtenir une liste de vérifications à jour, consultez la page Découvrez AWS Trusted Advisor.

Q : Comment fonctionne la fonctionnalité de notification de Trusted Advisor ?

La fonctionnalité de notifications de Trusted Advisor vous permet de rester informé du déploiement de vos ressources AWS. Vous recevrez chaque semaine une notification par e-mail si vous optez pour ce service entièrement gratuit.

  • Quel est le contenu de la notification ? L'e-mail de notification comprend le résumé des estimations des économies et l’état de vos vérifications ; il met particulièrement en évidence les changements de statut de vos vérifications.
  • Comment puis-je m'inscrire pour recevoir les notifications ? Il s'agit d'un service nécessitant votre inscription. Assurez-vous donc de configurer les notifications dans votre tableau de bord ! Vous pouvez choisir quels contacts recevront les notifications dans le volet Préférences de la console Trusted Advisor.
  • Qui peut recevoir les notifications ? Vous pouvez indiquer jusqu'à trois destinataires pour les mises à jour de l'état et les estimations des économies hebdomadaires.
  • Quelle est la langue des notifications ? Les notifications sont disponibles en anglais et en japonais.
  • Quand et à quelle fréquence recevrai-je les notifications ? Actuellement, vous recevrez chaque semaine une notification par e-mail, en général le jeudi ou le vendredi, reflétant la configuration de vos ressources au cours des 7 derniers jours. Notre but est de vous fournir une messagerie déclenchée par des évènements et plus de flexibilité.
  • Puis-je me désinscrire pour ne plus recevoir d'e-mails de notification ? Oui. Vous pouvez modifier la configuration dans votre tableau de bord en décochant toutes les cases, puis en cliquant sur « Save Preferences ». Vous pouvez également nous aider à adapter et améliorer cette fonctionnalité en utilisant le bouton « Feedback » dans le tableau de bord.
  • Quel est le coût de cette fonctionnalité ? Elle est entièrement gratuite. Démarrez maintenant !

Q : Comment fonctionne la fonctionnalité Modifications récentes ?

Trusted Advisor assure le suivi des modifications récentes apportées à l'état de vos ressources sur le tableau de bord de la console. Les modifications récentes apportées au cours des 30 derniers jours apparaissent dans la partie supérieure du tableau de bord pour attirer votre attention. Le système génère le suivi de sept mises à jour par page. Vous pouvez consulter plusieurs pages pour afficher toutes les modifications récentes en cliquant sur les flèches Suivant et Précédent situées dans le coin supérieur droit de la zone Modifications récentes.

Q : Comment fonctionne la fonctionnalité « Supprimer des ressources » ?

Si vous ne souhaitez pas recevoir de notification à propos de l'état d'une ressource en particulier, vous pouvez choisir d'exclure (supprimer) le rapport pour celle-ci. Vous devrez normalement effectuer cette opération après avoir examiné les résultats d'une vérification et avoir décidé de ne rien changer à la ressource AWS ou si vous avez constaté que Trusted Advisor est défaillant.

Pour supprimer des ressources, cochez la case à gauche des ressources concernées, puis cliquez sur le bouton « Exclude ». Les ressources supprimées s'affichent dans une autre vue. Vous pouvez les restaurer (ajouter) à tout moment en les sélectionnant dans la liste des ressources supprimées et en cliquant sur le bouton « Include ».

La fonctionnalité « Supprimer des ressources » est disponible uniquement au niveau des ressources, et non au niveau des vérifications. Nous vous recommandons d'examiner chaque alerte de ressource avant de la supprimer afin de vous assurer que vous pouvez toujours consulter l'état global de votre déploiement sans ignorer une zone donnée. Pour voir un exemple, consultez AWS Trusted Advisor pour tous dans le blog AWS.

Q : Qu'est-ce qu'un lien d'action ?

La plupart des ressources incluses dans un rapport Trusted Advisor contiennent des liens hypertextes qui vous dirigent vers AWS Management Console, où vous pouvez prendre des mesures concernant les recommandations de Trusted Advisor. Les liens d'action sont inclus pour tous les services qui les prennent en charge.

Par exemple, la vérification des instantanés Amazon EBS énonce les volumes Amazon EBS dont les instantanés sont manquants ou datent de plus de sept jours. Dans chaque ligne du rapport, l'identifiant du volume est un lien hypertexte qui vous dirige vers ce volume dans la console Amazon EC2, où vous pouvez prendre des mesures pour créer un instantané en quelques clics.

Q : Comment gérer l'accès à la console Trusted Advisor ? Qu'est-ce que la politique IAM ?

Concernant la console Trusted Advisor, l'accès est contrôlé par des politiques IAM qui utilisent l'espace nom trustedadvisor. Les options d'accès intègrent l'affichage et l'actualisation de vérifications individuelles ou de catégories de vérifications. Pour en savoir plus, consultez la section Contrôler l'accès à la console Trusted Advisor.

Q : Comment puis-je accéder à AWS Trusted Advisor via une API ?

Vous pouvez programmer la récupération et l'actualisation des résultats de Trusted Advisor. Pour en savoir plus, consultez la page À propos de l'API AWS Support.

Q : À quelle fréquence puis-je actualiser mes résultats Trusted Advisor ?

L'intervalle d'actualisation minimal dépend de la vérification. Il est possible d'actualiser les vérifications une par une ou toutes en même temps en sélectionnant « Tout actualiser » dans le coin supérieur droit de la synthèse du tableau de bord. Lorsque vous consultez le tableau de bord de Trusted Advisor, toutes les vérifications qui n'ont pas été actualisées au cours des 24 dernières heures le sont automatiquement à ce moment. Cette opération peut durer plusieurs minutes. La date et l'heure de la dernière actualisation sont affichées en regard de l'intitulé de la vérification. De plus, les données Trusted Advisor sont actualisées automatiquement chaque semaine pour les clients ayant souscrit aux programmes de support de niveau Business ou Enterprise.

Que signifie le message « La vérification n'a pas pu être effectuée dans le temps alloué » ? Comment corriger ce problème ?

Nous avons défini un délai de traitement pour les vérifications Trusted Advisor. Vous pouvez réessayer d'actualiser la vérification plus tard, au cas où il s'agirait d'une défaillance ponctuelle.

Q : Quel est l'impact des activités Trusted Advisor sur mes journaux Amazon CloudTrail ?

Chaque action qu'effectue un client dans Trusted Advisor déclenche un appel d'API qui est consigné dans vos journaux Amazon CloudTrail. Par exemple, lorsque vous actualisez une vérification Trusted Advisor, un appel aux ressources appropriées est créé avec les valeurs invokedBy et userAgent de « support.amazonaws.com ». Cette journalisation implique des frais minimes (quelques cents par mois). Les actualisations automatiques apparaissent également dans les journaux de CloudTrail.

Q :Quelles sont les vérifications et fonctionnalités Trusted Advisor disponibles à tous les clients AWS ?

Ces sept vérifications Trusted Advisor sont disponibles pour tous les clients gratuitement : Service Limits (catégorie Performances, consultez Questions relatives au contrôle des Service Limits pour en savoir plus), groupes de sécurité - ports spécifiques sans restriction, utilisation d'IAM, MFA sur le compte racine, instantanés publics EBS, instantanés publics RDS (catégorie Sécurité) et autorisations de compartiments S3 (identifie les compartiments S3 publiquement accessibles en raison d'ACL ou de stratégies accordant les droits de lecture/écriture à tous les utilisateurs). Pour accéder aux autres vérifications, les clients doivent passer à la formule de support Business ou Enterprise.

Vous avez également accès à certaines fonctionnalités Trusted Advisor, dont la notification hebdomadaire Trusted Advisor, les liens d'action, la fonction de suppression de ressources et les fonctionnalités de gestion des accès

Q : Pourquoi les règles d'événements et alarmes métriques CloudWatch de vérification de mes instances à la demande EC2 ne fonctionnent pas ?

Si vous avez choisi de configuré votre compte avec des limites d'instances à la demande basées sur vCPU, vous devez régler vos alarmes métriques et règles d'événements pour que ces paramètres tiennent compte des limites d'instances basées sur vCPU. Pour savoir si vous utiliser des instances à la demande basées sur vCPU, consultez la page des limites sur la console Amazon EC2.  

Vérification des limites de service

Q : Quelles limites de service contrôlez-vous ?

Le tableau suivant indique les limites que Trusted Advisor contrôle. Pour en savoir plus sur les limites, consultez Limites de service AWS.

Service

Limites

Amazon Elastic Compute Cloud
(Amazon EC2)

Adresses IP élastiques
Instances réservées – limite d'achat (mensuelle)
Instances à la demande (voir les remarques ci-dessous)

Amazon Elastic Block Store
(Amazon EBS)

Volumes actifs
Instantanés actifs
Stockage sur volume à usage standard (SSD) (Gio)
IOPS provisionnés
Stockage sur volume IOPS dimensionné (SSD) (Gio)
Stockage sur volume magnétique (Gio)

Amazon Kinesis Streams

Partitions

Amazon Relational Database Service
(Amazon RDS)

Clusters
Groupes de paramètres de cluster
Rôles de cluster
Instances DB
Groupes de paramètres DB
Groupes de sécurité DB
Instantanés DB par utilisateur
Abonnements aux événements
Autorisations maximales par groupe de sécurité
Groupes d'options
Réplicas en lecture par expert
Instances réservées
Quota de stockage (Gio)
Groupes de sous-réseaux
Sous-réseaux par groupe de sous-réseaux

Amazon Simple Email Service
(Amazon SES)

Quota d'envoi quotidien

Amazon Virtual Private Cloud
(Amazon VPC)
 

Adresses IP élastiques
Passerelles Internet
VPC

Auto Scaling

Groupes Auto Scaling
Configurations de lancement

AWS CloudFormation

Piles

Elastic Load Balancing (ELB)

Application Load Balancer
Network Load Balancer
Classic Load Balancer

Identity and Access Management (IAM)

Groupes
Profils d'instance
Stratégies
Rôles
Certificats de serveur
Utilisateurs

 

Remarque : les données pour les limites d'instances à la demande EC2 sont uniquement disponibles pour les régions AWS suivantes :

Asie-Pacifique (Tokyo) [ap-northeast-1]
Asie-Pacifique (Singapour) [ap-southeast-1]
Asie-Pacifique (Sydney) [ap-southeast-2]
UE (Irlande) [eu-west-1]
Amérique du Sud (São Paulo) [sa-east-1]
USA Est (Virginie du Nord) [us-east-1]
USA Ouest (Californie du Nord) [us-west-1]
USA Ouest (Oregon) [us-west-2]

Remarque : Trusted Advisor ne suit actuellement pas les limites régionales pour les instances à la demande EC2. Par défaut, cette limite est de 20 instances à la demande par compte et par région.

Dans les cas où vous avez atteint cette limite régionale, vous risquez de ne pas être en mesure de lancer de nouvelles instances à la demande, même si Trusted Advisor indique que vous n'avez atteint aucune de vos limites de type par instance dans cette région. Pour en savoir plus sur les limites à la demande EC2, reportez-vous à la section Combien d'instances puis-je exécuter dans Amazon EC2 ?.

Nous veillons à inclure constamment de nouveaux services dans la vérification Service Limits. Vos commentaires nous sont très utiles.

Q : Quelles sont les limites de service par défaut ?

Pour obtenir la liste des limites de service par défaut et les instructions relatives aux demandes d'augmentations, consultez AWS Service Limits.

Q : Comment puis-je obtenir les données de limitation de service à l'aide des outils de ligne de commande ?

Vous pouvez extraire des données de limitation de service à l'aide de l'interface de ligne de commande AWS. Cette interface de ligne de commande AWS affiche les régions que Trusted Advisor a marquées comme approchant ou atteignant la limite d'utilisation des instances à la demande Amazon EC2, triées par nom de région.

aws support describe-trusted-advisor-check-result --language en --check-id 0Xc6LMYG8P --query 'result.sort_by(flaggedResources[?status!=`ok`],&metadata[2])[].metadata' --output table

Vous pouvez consulter toutes les limitations couvertes par Trusted Advisor en utilisant cette méthode. Pour en savoir plus, consultez la page Vérification des catégories, des ID et des colonnes Rapport.

Vérification de l'optimisation des instances réservées

Q : Quel ensemble de données utilisez-vous pour générer une recommandation relative aux instances réservées ?

Les recommandations des instances réservées sont fournies par Cost Explorer, qui permet de calculer les recommandations selon votre utilisation à la demande au cours des 30 derniers jours.

Q : La recommandation prend-elle en considération les remises sur volume ?

Non, les recommandations des réservations se basent sur la tarification publique.

Q : Je viens d'acheter une nouvelle instance réservée. Pourquoi n'apparaît-elle pas dans la recommandation ?

Étant donné que ces recommandations se basent sur l'utilisation à la demande précédente, les réservations récemment achetées n'apparaissent pas tant que l'utilisation correspondante ne s'affiche pas dans vos données de facturation. Les recommandations peuvent être inexactes si les réservations ont été achetées au cours des 30 derniers jours.

Q : Comment calculez-vous le nombre optimisé d'instances réservées ?

Les recommandations de réservations sont calculées en fonction de votre utilisation à la demande au cours des 30 derniers jours. Ces recommandations sont calculées en identifiant les achats de réservations qui offriraient la facturation la moins élevée que vous pourriez obtenir au cours de cette période. Ces recommandations ciblent la facturation la moins élevée, et non une utilisation particulière ou un seuil de couverture.

Q : Prenez-vous en compte d'autres types d'instances réservées dans la recommandation ?

Cette vérification couvre les recommandations qui se basent sur les instances réservées standard ayant une option de paiement des frais initiaux. Pour les autres variations, y compris les instances réservées convertibles et les options de paiement alternatives, référez-vous aux Recommandations de réservation de Cost Explorer.

Q : Pourquoi y a-t-il des sections distinctes pour les instances réservées de 1 an et de 3 ans ?

Les clients ont le choix entre des instances réservées AWS d'une période de 1 an ou de 3 ans. Cette vérification suppose que vous achetez vos instances réservées soit pour une durée de 1 an, soit pour une durée de 3 ans, mais pas pour ces deux durées à la fois. Par conséquent, les recommandations d'achat d'instances réservées de 1 an ou de 3 ans supplémentaires ne s'ajoutent pas à ces deux périodes. Les recommandations sont ainsi formulées distinctement.

Ainsi, dans le cas d'une recommandation pour trois instances réservées supplémentaires de 1 an ou quatre instances réservées supplémentaires de 3 ans, nous recommandons l'achat de trois ou quatre instances réservées respectivement, et non l'achat de sept instances réservées supplémentaires au total.

Q : Tous les types d'instances sont-ils inclus dans la recommandation ?

Oui, tous les types d'instances ayant les réservations correspondantes disponibles sont inclus.

Q : J'utilise une instance Spot. Intégrez-vous les tarifs des instances Spot dans le calcul ?

Non, l'utilisation des instances Spot ne peut pas bénéficier de la couverture des réservations et est exclue de ces recommandations.

Q : Je possède des instances réservées tierces achetées sur la place de marché des instances réservées. Les résultats tiennent-ils compte de ces instances ?

Les recommandations relatives à l'achat d'instances réservées sont faites selon l'utilisation de la facturation qui ne couvre pas toutes les instances réservées disponibles, dont celles achetées sur le Marketplace. La réduction des coûts est calculée selon la tarification publique et ne prend pas en compte la disponibilité des instances réservées disponibles sur le Marketplace des IR.

Q : Les recommandations prennent-elles en compte les sommes d'argent que j'ai obtenues en vendant mes instances réservées existantes en vue d'acheter les instances réservées avec frais initiaux partiels recommandées ?

Non, ces recommandations ne sont que des recommandations d'achat qui se basent sur la tarification publique et l'utilisation à la demande. Elles ne prennent pas en compte les ventes éventuelles des instances réservées existantes sur le Marketplace des IR ni de la conversion d'instances réservées existantes sous-exploitées.

Q : Comment sont définis les critères d'alerte de cette vérification ?

Cette vérification est indiquée en jaune lorsque l'optimisation de l'utilisation des frais initiaux partiels des instances réservées peut vous aider à réduire les coûts.

Q : Quelle est l'action recommandée lorsque la vérification passe au jaune ?

Consultez la page Cost Explorer pour obtenir des recommandations plus détaillées et personnalisées.

De plus, vous pouvez vous référer au guide d'achat pour comprendre comment acheter des instances réservées et les options disponibles.

Q : Où puis-je obtenir des informations supplémentaires sur les instances réservées ?

Des informations sur les instances réservées et sur la façon dont elles peuvent vous aider à réaliser des économies sont disponibles ici.

Q : Que signifie les différents champs qui apparaissent dans les résultats de la vérification ?

  1. Région - La région AWS de la réservation recommandée.
  2. Type d'instance - Le type d'instance recommandé par AWS.
  3. Plateforme - La plateforme de la réservation recommandée. La plateforme est la combinaison spécifique du système d'exploitation, du modèle de licence et du logiciel présent sur une instance.
  4. Nombre recommandé d'instances réservées à acheter - Le nombre d'instances réservées qu'AWS vous recommande d'acheter.
  5. Utilisation moyenne prévue des instances réservées - L'utilisation moyenne prévue de vos instances réservées.
  6. Économies estimées grâce aux recommandations (mensuelles) - Le total des économies mensuelles que vous pourriez réaliser grâce à cette recommandation selon AWS.
  7. Frais initiaux des IR - Le montant des frais initiaux au moment de l'achat des instances.
  8. Coût estimé des IR (mensuel) - Le coût mensuel des instances réservées après l'achat.
  9. Coût à la demande estimé suite à l'achat d'IR recommandées (mensuel) - Le montant estimé que vous dépenserez par mois pour les instances à la demandes après l'achat des instances recommandées selon AWS.
  10. Seuil de rentabilité estimé (mensuel) - Le temps estimé selon AWS dont vous aurez besoin pour que l'instance commence à vous faire faire des économies, en mois.
  11. Période rétrospective (jours) - Le nombre de jours de la période d'utilisation précédente pris en compte par AWS au moment de faire cette recommandation.
  12. Terme (années) - Le terme auquel vous souhaitez mettre fin à ces réservations, en année.

Q : Pourquoi vois-je un point d'interrogation bleu sur la console Trusted Advisor pour cette recommandation ?

Soit vous n'êtes pas abonné à Cost Explorer, soit vous êtes connecté avec un compte lié qui n'est pas le compte payeur. Consulter la page Facturation consolidée pour obtenir des informations supplémentaires sur les comptes payeurs et les comptes liés.

Q : Pourquoi n'est-il pas possible d'actualiser cette recommandation toutes les 5 minutes ?

Les résultats de cette recommandation dépendent de Cost Explorer, qui se met à jour moins souvent que Trusted Advisor. Actualiser la recommandation toutes les 6 heures vous permet de voir les dernières données disponibles.

AWS Personal Health Dashboard

Q : En quoi AWS Personal Health Dashboard est-il différent d'AWS Service Health Dashboard ?

Le tableau de bord de l'état des services est un bon moyen de connaître le statut général de chaque service AWS, mais il ne fournit que peu d'informations concernant la façon dont vos ressources sont impactées par l'état de santé de ces services. AWS Personal Health Dashboard fournit une vue personnalisée de l'état de santé de certains services qu'utilisent vos charges de travail et applications. Personal Health Dashboard vous informe également lorsque des événements survenant sur AWS sont susceptibles de vous concerner, ce qui vous offre une visibilité rapide et des conseils pour réduire l'impact des événements en cours, et vous permet également de planifier les changements programmés tels que la maintenance matérielle d'AWS.

Q : Quelles actions dois-je effectuer en fonction du statut d'AWS Personal Health Dashboard ?

Vous pouvez voir de manière détaillée l'impact qu'a l'événement sur votre environnement. AWS Personal Health Dashboard continue de mettre à jour l'événement régulièrement, jusqu'à la fin de celui-ci. Le service fournit également des conseils pour remédier aux problèmes rencontrés.

Q : Dans quelle langue seront les notifications ?

Toutes les notifications seront affichées en anglais uniquement. Nous ajouterons d'autres langues prochainement.

Q : Quels sont les canaux de notifications disponibles ?

AWS Personal Health Dashboard prend en charge les API, les e-mails et les événements CloudWatch (SQS, SNS, Lambda, Kinesis). Personal Health Dashboard prend également en charge l'affichage d'alertes dans la barre de navigation d'AWS Management Console.

Q : Comment puis-je m'inscrire pour recevoir les notifications ?

Accédez à la console CloudWatch Events et écrivez des règles personnalisées pour filtrer les événements qui vous intéressent. Ces règles peuvent être liées à des cibles telles que SNS, SQS, Lambda ou Kinesis, lesquelles seront appelées dès votre règle correspondra aux événements AWS Personal Health Dashboard sur le bus CloudWatch Events.

Q : Puis-je personnaliser AWS Personal Health Dashboard ?

Oui. Pour personnaliser Personal Health Dashboard, vous configurez des préférences de notification pour les différents types d'événements qui vous intéressent. Vous pouvez également créer des actions correctives qui seront déclenchées en réponse aux événements. Pour ce faire, accédez à la console CloudWatch Events.

Q : AWS Personal Health Dashboard peut-il automatiser des actions que j'exécute aujourd'hui pour restaurer le système en cas d'événements connus ?

AWS Personal Health Dashboard n'effectue aucune action à votre place dans votre environnement AWS. Il vous fournit simplement les outils requis pour lancer les actions personnalisées que vous aurez définies. Les événements Personal Health Dashboard sont publiés sur le canal CloudWatch Events. Vous pouvez écrire des règles pour capturer ces événements et les relier à des fonctions Lambda. AWS Personal Health Dashboard fournit également des guides de bonnes pratiques et de procédures pour vous aider à définir vos journaux d'exécution automatiques.

Q : Puis-je créer des actions personnalisées avec Lambda ?

Oui, vous pouvez définir des actions personnalisées dans Lambda et utiliser CloudWatch Events pour déclencher des actions Lambda en réponse aux événements.

Q : Puis-je exécuter des diagnostics dans AWS Personal Health Dashboard ?

Non. Pour le moment, il n'est pas possible d'exécuter des diagnostics directement depuis AWS Personal Health Dashboard. Toutefois, vous pouvez associer un script d'automatisation de diagnostics qui sera exécuté par Lambda dès qu'un événement se produira, s'il est correctement relié.

Q : Les clients auront-ils un accès par API aux événements d'AWS Personal Health Dashboard ?

Oui. Le référentiel d'événements AWS Personal Health Dashboard sera accessible avec l'API Health pour les clients qui disposent de programmes de support de niveau Business ou Enterprise. En savoir plus sur l'API Health AWS.

Q : Comment AWS Personal Health Dashboard fonctionne-t-il avec Amazon CloudWatch ?

CloudWatch et AWS Personal Health Dashboard peuvent coexister et se compléter pour aller au-delà de l'offre fournie par un seul service. D'un côté, vous pouvez créer des métriques CloudWatch et définir des alarmes pour les services disponibles avec la console ; de l'autre, le service Personal Health Dashboard fournit des notifications et des informations concernant les problèmes affectant l'infrastructure AWS sous-jacente.

Les alarmes CloudWatch fournissent des informations généralement liées à un symptôme, sans pour autant indiquer quelle peut en être la cause racine. Par exemple, pour EBS, vous pouvez créer des métriques pour surveiller les valeurs VolumeReadBytes, VolumeWriteBytes, VolumeReadOps, VolumeWriteOps, VolumeQueueLength, etc. Lorsqu'une métrique dépasse le seuil indiqué, vous recevez une notification mais pas de conseils pour déterminer si le problème vient de votre application ou éventuellement de l'infrastructure AWS, par exemple en cas de perte d'un volume EBS.

Avec AWS Personal Health Dashboard, vous recevez une notification contenant des informations détaillées au sujet du problème sous-jacent, ainsi que des conseils de mesures correctives pour vous aider à identifier la cause première du problème et le résoudre rapidement.

AWS Personal Health Dashboard complète CloudWatch en fournissant des informations sur les problèmes opérationnels provoqués par AWS. Vous pouvez mettre en parallèle les événements Personal Health Dashboard avec les métriques CloudWatch afin de mieux identifier ce qui a déclenché les alarmes. En outre, AWS Personal Health Dashboard peut vous informer lorsque CloudWatch rencontre des problèmes d'exécution.

Vérifications Well-Architected

Q : À combien de vérifications Well-Architected ont droit les clients ayant souscrit à la formule Enterprise Support ?

Chaque client membre du programme Enterprise Support a droit à une vérification Well-Architected. Des vérifications supplémentaires peuvent être mises à disposition en fonction des besoins du client.

Q : Comment démarrer avec la vérification Well-Architected ?

Les clients ayant souscrit à la formule Enterprise Support peuvent contacter leur gestionnaire technique de compte pour lancer une vérification Well-Architected.

Support opérationnel

Q : À combien de vérifications des opérations dans le Cloud ont droit les clients ayant souscrit à la formule Enterprise Support ?

Chaque client membre du programme Enterprise Support a droit à une vérification des opérations dans le Cloud. Des vérifications supplémentaires peuvent être mises à disposition en fonction des besoins du client.

Q : Comment démarrer avec la vérification des opérations dans le Cloud ?

Les clients ayant souscrit à la formule Enterprise Support peuvent contacter leur gestionnaire technique de compte pour lancer une vérification des opérations dans le Cloud.

Formation

Q : Les crédits de formation obtenus dans le cadre du programme Enterprise Support expirent-ils ?

Chaque année, les clients ayant opté pour la formule Enterprise Support ont droit à 500 crédits qwikLABS. Les crédits non utilisés expirent 1 an après la date à laquelle ils sont appliqués au compte administrateur. Les crédits non utilisés ne peuvent pas être reportés à l'année suivante. Les crédits non utilisés achetés dans le cadre d'une remise de 30 % expirent également 1 an après la date à laquelle ils sont appliqués au compte administrateur.

Logiciels tiers

Q : Quel logiciel tiers est pris en charge ?

Les niveaux Business et Enterprise d'AWS Support incluent une assistance limitée pour les systèmes d'exploitation et les composants de pile applicative courants. Les ingénieurs d'AWS Support peuvent vous aider à installer, configurer et dépanner les plates-formes et applications tierces suivantes :

Systèmes d'exploitation exécutés sur des instances EC2 :

  • Ubuntu Linux et Debian
  • Red Hat Enterprise Linux, Fedora et Fedora CoreOS
  • SUSE Linux (SLES et openSUSE)
  • CentOS Linux
  • Microsoft Windows Server 2008
  • Microsoft Windows Server 2008 R2
  • Microsoft Windows Server 2012
  • Microsoft Windows Server 2012 R2
  • Microsoft Windows Server 2016

Composants d'infrastructure :

  • MTA Sendmail et Postfix
  • OpenVPN et RRAS
  • SSH, SFTP et FTP
  • LVM et RAID logiciel

Serveurs Web :

  • Apache
  • IIS
  • Nginx

Bases de données :

  • MySQL
  • Microsoft SQL Server
  • PostgreSQL
  • Oracle

Q : Que se passe-t-il si vous ne pouvez pas résoudre mon problème relatif à un logiciel tiers ?

Dans le cas où nous ne serions pas à même de résoudre votre problème, nous collaborerons avec ou nous référerons au support du vendeur approprié pour ce produit. Dans certains cas, vous pouvez avoir besoin d'établir une relation de support avec le vendeur afin de recevoir un support de leur part.

Q : Quelles sont les raisons les plus fréquentes amenant un client à demander le support de logiciel tiers ?

AWS Support peut vous fournir une assistance pour l'installation, la configuration et le dépannage des logiciels tiers figurant dans la liste des logiciels pris en charge. Pour obtenir des informations plus avancées sur des sujets tels que le réglage des performances, la résolution des problèmes de code ou de scripts personnalisés, ou les questions de sécurité, il se peut que vous deviez contacter directement le fournisseur du logiciel tiers. AWS Support s'efforce de toujours vous apporter l'aide recherchée ; cependant, toute demande d'assistance pour des logiciels tiers portant sur des points plus complexes que l'installation, la configuration et la résolution de problèmes courants ne pourra être traitée que dans la limite de nos possibilités.

Fermeture d'un compte AWS

Q : Comment fermer mon compte AWS ?

Avant de fermer votre compte, assurez-vous de sauvegarder toutes les applications et données que vous avez besoin de conserver. Il est possible qu'AWS ne soit pas en mesure de récupérer les données de votre compte une fois celui-ci fermé. Après avoir terminé votre sauvegarde, consultez votre page Paramètres du compte et sélectionnez « Close Account ». Cette action fermera votre compte AWS et vous désinscrira de tous les services AWS. Une fois votre compte fermé, vous ne pourrez plus accéder aux services AWS, ni lancer de nouvelles ressources.

Si vous gérez plusieurs comptes AWS sous le nom de la même société, que vous souhaitez fermer, vous pouvez contacter le représentant de votre compte ou ouvrir un cas d'assistance concernant le compte et la facturation pour obtenir de l'aide. Si vous avez des questions ou exigences supplémentaires liées à la fermeture de vos comptes AWS, le représentant de votre compte ou le Service Client d'AWS peuvent vous aider.

Q : J'ai reçu un message d'erreur quand j'ai essayé de fermer mon compte AWS. Que dois-je faire ?

Si vous recevez un message d'erreur lorsque vous essayez de fermer votre compte, vous pouvez contacter le représentant de votre compte ou ouvrir un cas d'assistance concernant le compte et la facturation pour obtenir de l'aide.

Q : Serai-je facturé après avoir fermé mon compte ?

L'utilisation et la facturation cessent de s'accumuler lorsque votre compte est fermé. Vous devrez régler toute utilisation accumulée jusqu'à la date de fermeture de votre compte et vos frais finaux vous seront facturés au début du mois suivant.

Support entre comptes

Qu'est-ce que le support entre comptes ?

Le support entre comptes est une situation ayant lieu lorsqu'un client ouvre un cas de premium support à partir d'un compte (p. ex., le compte 12345678910) et demande de l'aide pour des ressources possédées par un autre compte (p. ex., une instance du compte 98765432109).

Q : Pourquoi le Support entre comptes n'est-il pas effectué ?

Les ingénieurs de support n'ont aucun moyen de déterminer l'accès à des ressources possédées par un compte qu'une personne (agissant au nom d'un utilisateur ou d'un rôle sur un autre compte) possède. En raison de problèmes de sécurité et de confidentialité, nous ne pouvons discuter des détails spécifiques qu'avec le titulaire du compte de la ressource en question.

Q : Si j'ai accès à tous les comptes concernés, comment puis-je soumettre une demande de support pour une ressource partagée ?

Ouvrez un cas de support depuis le compte possédant la ressource. S'il est nécessaire d'accéder à la ressource depuis un deuxième compte, ouvrez également un autre cas de support depuis le deuxième compte. Puis demandez à votre ingénieur de support de lier les deux cas en donnant les deux identifiants de cas.

Q : L'adhésion aux AWS Organizations (ou Facturation consolidée) me permet-elle de soumettre une demande de support entre comptes ?

Non. Les comptes peuvent être séparés dans une organisation pour isoler les ressources et les permissions entre les individus. Si vous n'êtes pas limité à un compte spécifique, consultez les FAQ précédentes.

Q : Y a-t-il des exceptions pour permettre le support entre comptes ?

Les clients Enterprise Support peuvent contacter leur TAM pour discuter de leurs options.

Questions fréquentes de clients concernant AWS Concierge

Gestion de compte

Q : Comment puis-je contrôler de façon sécurisée l'accès à mes ressources et services AWS ?

Nous vous recommandons d'utiliser AWS Identity and Access Management (IAM) ; il vous permet de contrôler de façon sécurisée l'accès aux services et ressources AWS pour vos utilisateurs. Avec IAM, vous pouvez créer et gérer des utilisateurs ainsi que des groupes AWS, et configurer des autorisations afin de leur permettre ou non d'accéder aux ressources AWS. IAM permet d'appliquer les bonnes pratiques en matière de sécurité en offrant la possibilité d'accorder des identifiants de sécurité uniques aux utilisateurs et aux groupes afin d'indiquer à quelles API et ressources du service AWS ils peuvent accéder.

L'accès à IAM peut être annulé si un utilisateur quitte l'entreprise ou le projet, afin de garantir que les informations d'identification racine ne sont pas exposées ou compromises. Pour la sécurité et le fonctionnement de l'équipe, les utilisateurs IAM sont essentiels pour tirer pleinement profit de votre compte AWS. Pour plus d'informations sur IAM et pour contrôler l'accès à vos informations de facturation, reportez-vous à AWS Identity and Access Management (IAM)et Controlling Access to Your Billing Information.

Facturation consolidée

Q : En quoi consiste la facturation consolidée ?

La facturation consolidée est une fonctionnalité qui vous permet de consolider un paiement pour plusieurs comptes AWS dans votre organisation en désignant l'un d'entre eux comme le compte de règlement.

La facturation consolidée vous donne la possibilité de consulter une vue combinée des coûts AWS engagés pour chaque compte et d'obtenir un rapport détaillé des coûts pour chacun des comptes AWS liés à votre compte de règlement. La facturation consolidée est proposée sans frais supplémentaire et permet de considérer tous les comptes faisant partie du groupe consolidé comme un seul et unique compte, ce qui aide à obtenir des remises sur volume plus rapidement.

Consultez la section Pay Bills for Multiple Accounts with Consolidated Billing du manuel AWS Billing and Cost Management User Guide.

Q : Comment puis-je utiliser ma facture AWS pour évaluer les coûts ?

AWS offre plusieurs façons d'explorer votre facture mensuelle AWS et de répartir les coûts par compte, identifiant de ressource ou balise définie par le client.

Pour obtenir un instantané de vos données de facturation, vous pouvez utiliser la console Billing and Cost Management, le rapport de répartition des coûts mensuel et le rapport de facturation mensuel.

Pour obtenir une vue plus détaillée, vous pouvez également utiliser ces ressources :

Q : Que sont les taux combinés ?

À des fins de facturation, AWS traite tous les comptes d'une famille de facturation consolidée comme un seul et unique compte. Les taux combinés apparaissent sur votre facture comme un prix moyen pour une utilisation variable à travers une famille de comptes. Vous pouvez ainsi tirer avantage de deux fonctionnalités qui sont conçues pour garantir que vous payez le prix le plus bas disponible pour les produits et services AWS :

  • Niveaux de tarification : Les niveaux de tarification récompensent les utilisations plus élevées avec des prix unitaires plus bas pour les services
  • Réservations de capacité : Les taux sont réduits lorsque vous achetez des services à l'avance pour une période spécifique. 

Vous pouvez toujours voir l'utilisation précise du compte avec les taux non pondérés, dans les rapports de facturation détaillés.

Pour en savoir plus, consultez la section Understanding Blended Rates du manuel AWS Billing and Cost Management User Guide.

Q : Pourquoi les chiffres dans la console Billing and Cost Management et dans le rapport de facturation sont-ils différents ?

La console Billing and Cost Management et le rapport de facturation détaillé fournissent des informations différentes en fonction des tarifs combinés et non combinés. Pour en savoir plus, consultez la section Understanding Blended Rates ou bien contactez-nous par le biais du Centre AWS Support.

Q : Comment puis-je savoir quels comptes ont bénéficié de la tarification de l'instance réservée ?

Le rapport de facturation détaillé montre les comptes liés qui ont bénéficié d'une instance réservée sur votre facture consolidée. Les coûts des instances réservées peuvent être dissociés pour montrer comment la remise a été distribuée. Les rapports d'utilisation des instances réservées montrent également les économies totales (y compris les frais initiaux des instances réservées) dans une facture consolidée.

Rapports

Q : Comment utiliser la console AWS Billing and Cost Management ?

La console AWS Billing and Cost Management est un service que vous utilisez pour payer votre facture AWS, surveiller les coûts et visualiser vos dépenses AWS. Cet outil peut être utilisé de nombreuses façons pour votre compte.

Pour en savoir plus, consultez la section What Is AWS Billing and Cost Management ?

Q : Comment utiliser Cost Explorer ?

Vous pouvez utiliser Cost Explorer pour visualiser l'évolution de vos dépenses en ressources AWS au fil du temps. Vous pouvez ainsi rapidement identifier les domaines qui méritent d'être approfondis, et vous pouvez détecter des tendances que vous pouvez utiliser pour comprendre les dépenses et pour prédire les coûts à venir.

Pour en savoir plus, consultez la section Manage Your Spend Data with Cost Explorer.

Q : Comment utiliser les rapports d'utilisation de l'instance d'Amazon EC2 ?

Vous pouvez utiliser les rapports d'utilisation des instances pour visualiser votre utilisation des instances et les tendances des coûts. Vous pouvez visualiser vos données d'utilisation en heures ou en coûts d'instances. Vous pouvez choisir de les voir sous forme de regroupements horaires, journaliers et mensuels de vos données d'utilisation. Vous pouvez filtrer ou grouper les rapports par région, zone de disponibilité, type d'instance, compte AWS, plate-forme, allocation, option d'achat ou balise. Après avoir configuré un rapport, vous pouvez le marquer pour le retrouver facilement plus tard.

Pour en savoir plus, consultez la section Instance Usage Report.

Q : Comment utiliser le rapport d'utilisation des instances réservées ?

Le rapport d'utilisation des instances réservées décrit l'utilisation au fil du temps de chaque groupe (ou compartiment) des instances réservées Amazon EC2 que vous possédez. Chaque compartiment a une combinaison unique de région, zone de disponibilité, type d'instance, allocation, type d'offre et plate-forme. Vous pouvez spécifier l'intervalle de temps que le rapport couvre, d'une seule journée à plusieurs semaines, des mois, un an ou trois ans.

Pour en savoir plus, consultez la section Reserved Instance Utilization Reports.

Instances réservées

Q : Comment puis-je savoir si mes instances réservées sont utilisées ?

Vous disposez de trois outils pour déterminer l'utilisation des instances réservées :

  • Le rapport de facturation détaillé. Ce rapport montre le détail horaire de tous les frais d'un compte ou d'une facture consolidée. Près du bas du rapport, des postes de facturation expliquent l'utilisation des instances réservées sous un format agrégé (xxx heures achetées ; xxx heures utilisées). Pour configurer votre compte pour ce rapport, consultez la section Configuration des rapports d'utilisation.
  • Le rapport d'utilisation des instances réservées. Ce rapport est accessible depuis la console Billing and Cost Management et affiche une présentation de l'utilisation de haut niveau. Pour en savoir plus, consultez la section Reserved Instance Utilization Reports.
  • La console Billing and Cost Management. Le volet « Bills » (Factures) de la console montre l'utilisation des instances réservées au plus haut niveau. Cette vue offre la vue la moins détaillée de l'utilisation des instances réservées.

Q : Comment puis-je voir de quelle façon les instances réservées sont appliquées à ma facture consolidée entière ?

Le rapport de facturation détaillé montre le détail horaire de tous les coûts sur un compte ou une facture consolidée. Près du bas du rapport, des postes de facturation expliquent l'utilisation des instances réservées sous un format agrégé (xxx heures achetées ; xxx heures utilisées). Pour configurer votre compte pour ce rapport, consultez la section Configuration des rapports d'utilisation.

Q : Comment puis-je savoir si et pourquoi une instance réservée est sous-exploitée ?

En plus des trois outils énumérés dans la section Comment puis-je savoir si mes instances réservées sont utilisées ?, AWS Trusted Advisor fournit des bonnes pratiques (ou vérifications) dans quatre catégories : optimisation des coûts, sécurité, tolérance aux pannes et performances. La section Optimisation des coûts inclut une vérification pour l'optimisation des instances réservées Amazon EC2. Pour en savoir plus sur la vérification Trusted Advisor, consultez la section Reserved Instance Optimization Check Questions.

Facturation générale

Q : Quels comptes doivent s'acquitter de taxes de vente et pourquoi ?

Les taxes sont normalement calculées au niveau du compte lié. Chaque compte doit ajouter sa propre exonération fiscale. Pour en savoir plus sur les taxes de vente des USA et sur les taxes sur la valeur ajoutée, consultez les ressources suivantes :

Augmentation des limites

Q : Comment puis-je soumettre une demande d'augmentation de la limite urgente ?

Soumettez les demandes d'augmentation des limites au Centre AWS Support. Choisissez « Create case », sélectionnez « Service Limit Increase », puis sélectionnez un élément dans la liste « Limit Type ».

Nous visons un délai rapide avec toutes les augmentations des limites. Si votre demande est urgente, remplissez les détails de la demande, puis sélectionnez la méthode de contact « par téléphone » pour un service 24 h/24, 7 j/7. Fournissez à l'agent l'identifiant du cas de support, et nous effectuerons un suivi immédiat avec les équipes concernées.

Revendeurs

Q : Comment facturer les clients finaux sur la base du rapport de facturation détaillé ?

AWS ne prend pas en charge la facturation des clients finaux des revendeurs parce que chaque revendeur utilise des structures de tarification et de facturation uniques. Nous recommandons aux revendeurs de ne pas utiliser de taux combinés pour la facturation : ces chiffres sont des moyennes et ne sont pas destinés à refléter les taux réellement facturés. Le rapport de facturation détaillé peut montrer des coûts non combinés pour chaque compte sur une facture consolidée, ce qui est plus utile pour la facturation des clients finaux.

Fin du support étendu (EOS) pour les produits Microsoft

Q : Qu'est-ce que la fin du support (EOS) pour les produits Microsoft ?

La politique de cycle de vie de Microsoft offre 10 ans de support (dont 5 pour le support standard et 5 pour le support étendu) pour les produits Business et Developer, par exemple SQL Server et Windows Server. Conformément à cette politique, aucun correctif ou mise à jour de sécurité n'est fourni au terme de la période de support étendu.

Q : Comment la fin du support (EOS) peut-elle affecter mes instances existantes sur Amazon Web Services (AWS) ?

La fin du support est sans incidence directe sur les instances existantes. Les clients peuvent continuer le démarrage, l’exécution et l’arrêt de leurs instances.

Microsoft ne fournira plus de correctifs pour les produits arrivés en EOS, sauf si vous achetez des mises à jour de sécurité étendues.

Q : Puis-je lancer de nouvelles instances incluant des logiciels arrivés en fin de support (EOS) depuis mes AMI (Amazon Machine Images) personnalisées ?

Oui.

Q : Puis-je importer des images contenant des logiciels arrivés en fin de support (EOS) dans AWS à l'aide d'outils AWS ?

Oui. Les clients peuvent continuer à importer des images vers AWS via VM Import/Export (VMIE), Server Migration Service (SMS) ou CloudEndure.

Q : Quelle est l'incidence de la fin de support (EOS) sur les AMI Windows AWS gérées ?

Il n'existe aucune incidence directe sur les AMI enregistrées dans les comptes clients.

AWS ne publiera ni ne distribuera des AMI Windows AWS gérées contenant des logiciels arrivés en fin de support étendu dans AWS Management Console, Quick Start ou AWS Marketplace.

Les clients ayant des dépendances sur des AMI Windows AWS gérées affectées par la fin du support étendu doivent envisager entre autres solutions la création d’AMI personnalisées dans leur compte AWS pour permettre le lancement de nouvelles instances. Pour en savoir plus sur la création d'AMI personnalisées, cliquez ici.

Q : Puis-je créer des AMI personnalisées additionnelles contenant des logiciels arrivés en fin de support (EOS) à partir d'AMI personnalisées existantes dans mon compte ?

Oui.

Q : Quelles sont les solutions dont je dispose pour exécuter les logiciels Microsoft approchant la fin de support (EOS) ?

Plusieurs options sont offertes aux clients AWS exécutant des logiciels arrivés en EOS sur des instances EC2 :

Continuer d’exécuter des logiciels arrivés en fin de support étendu : le client peut décider de continuer d’exécuter des logiciels arrivés en fin de support étendu, et ce sans subir une quelconque incidence sur les instances existantes ou les AMI personnalisées.

Effectuer une mise à niveau automatisée : les clients utilisant SQL Server 2008 R2 et Windows Server 2008 R2 peuvent tirer parti de l’automatisation par AWS Systems Manager de l’exécution de mises à niveau en place non destructives. Les clients SQL Server 2008 R2 peuvent effectuer une mise à niveau vers SQL Server 2012 R2, puis vers SQL Server 2016 (formule BYOL uniquement). Les clients Windows Server 2008 R2 peuvent effectuer une mise à niveau vers Windows Server 2012 R2. Les clients utilisant une version LI (licence incluse) de Windows Server ou SQL Server n’ont pas à payer des coûts de licence additionnels pour effectuer une mise à niveau. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Effectuer une mise à niveau en place manuelle de Microsoft Windows Server :

Licence incluse : Les clients utilisant le modèle licence incluse d'Amazon pour Windows Server peuvent effectuer des mises à niveau en place pour leurs instances Windows. Pour en savoir plus, cliquez ici.

BYOL : Les clients utilisant le modèle BYOL peuvent effectuer une mise à niveau en place manuelle pour Windows Server à partir de leur propre média, et ce en respectant les étapes décrites dans l'option Licence incluse ci-dessus.

Effectuer une mise à niveau en place manuelle pour Microsoft SQL Server :

Licence incluse - les clients utilisant le modèle licence incluse pour SQL Server peuvent effectuer des mises à niveau en place de leurs instances existantes. Veuillez contacter AWS Support pour une assistance avancée et pour en savoir plus sur les procédures de mise à niveau.

BYOL - les clients utilisant le modèle BYOL peuvent effectuer une mise à niveau en place manuelle pour SQL Server à partir de leur propre média. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Explorer d’autres options de plateformes : AWS a à cœur d’offrir à ses clients la flexibilité optimale dans le cloud. Les clients AWS désireux de tirer parti des avantages de la migration de certaines charges de travail SQL Serveur ou Windows vers une autre plateforme peuvent contacter leurs gestionnaires de comptes AWS pour en savoir plus.

Pour plus d'informations sur l'ensemble des produits et services Amazon, cliquez ici.

Q : Puis-je acheter des mises à jour de sécurité étendues pour couvrir mes instances exécutées sur AWS et utilisant des logiciels Microsoft arrivés en fin de support (EOS) ?

Oui. Les mises à jour de sécurité étendues sont disponibles directement auprès de Microsoft ou d'un partenaire de licences Microsoft. Pour en savoir plus sur les mises à jour de sécurité étendues de Microsoft, cliquez ici.

Les clients doivent envisager toutes les options à leur disposition pour la fin du support étendu. Pour plus d’informations, consultez la réponse à la question : « Quelles sont les solutions dont je dispose pour exécuter des logiciels Microsoft approchant la fin du support étendu ? ».

Windows Server 2003

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle licence incluse d’Amazon ? Non.

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle BYOL (Bring Your Own License) ? Non.

Windows Server 2008/2008 R2

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle licence incluse d’Amazon ? Oui.

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle BYOL (Bring Your Own License) ? Oui, un contrat Software Assurance (SA) actif est requis.

SQL Server 2005

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle licence incluse d’Amazon ? Non.

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle BYOL (Bring Your Own License) ? Non.

SQL Server 2008/2008 R2

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle licence incluse d’Amazon ? Non.

Des mises à jour de sécurité étendues sont-elles disponibles pour le modèle BYOL (Bring Your Own License) ? Oui, un contrat Software Assurance (SA) actif est requis.

Q : Quels sont les produits Microsoft commercialisés par Amazon approchant la fin du support (EOS), et à quelle date Microsoft mettra-t-il fin au support ?

Remarque : les dates d'EOS de Microsoft rendues publiques le 4 avril 2019 sont présentées ci-dessous :

Microsoft Windows Server :

  • Windows Server 2003 - 14 juillet 2015 (date de fin de support étendu déjà dépassée)
  • Windows Server 2008 - 14 janvier 2020
  • Windows Server 2008 R2 - 14 janvier 2020

Microsoft SQL Server :

  • SQL Server 2005 - 12 avril 2016 (date de fin de support étendu déjà dépassée)
  • SQL Server 2008 - 9 juillet 2019
  • SQL Server 2008 R2 - 9 juillet 2019

Pour plus d'informations sur la politique de cycle de vie de Microsoft, cliquez ici.

Q : Quels sont produits et services Amazon qui seront affectés par la fin du support (EOS) et quand cela quand cela prendra-t-il effet ?

À compter du 1er juillet 2019, Microsoft requiert qu'AWS mette un terme à la publication et à la distribution des AMI Windows AWS gérées de type licence incluse (disponibles dans AWS Management Console et Quick Start), ainsi qu'aux médias et services utilisant ou contenant des produits arrivés en fin de support étendu Microsoft. Les produits arrivés en fin de support étendu au cours des années précédentes sont également concernés par cette restriction. Les produits et services ci-dessous subiront le contrecoup de cette mesure.

AMI Windows AWS gérées :

AWS cessera de publier et de distribuer les AMI Windows AWS gérées contenant des logiciels arrivés en fin de support étendu dans AWS Management Console, Quick Start ou AWS Marketplace.

Microsoft Windows Server :

  • Windows Server 2003 - 1er juillet 2019
  • Windows Server 2008 - 14 janvier 2020
  • Windows Server 2008 R2 - 14 janvier 2020

Microsoft SQL Server :

  • SQL Server 2005 - 1er juillet 2019
  • SQL Server 2008 - 9 juillet 2019
  • SQL Server 2008 R2 - 9 juillet 2019

Amazon Relational Database Service (RDS) :

à compter du 1er juin 2019, RDS mettra automatiquement à niveau les bases de données clients demeurant sur SQL Server 2008 vers SQL Server 2012. Nous recommandons aux clients de tester cette mise à niveau avant cette échéance par mesure de précaution concernant la compatibilité.

Les clients RDS peuvent à tout moment mettre à niveau leur version de bases de données. Pour en savoir plus sur la mise à niveau de vos bases de données SQL Server 2008 R2 dans RDS, cliquez ici.

Amazon WorkSpaces :

à compter du 14 janvier 2020, WorkSpaces cessera de proposer des offres publiques à licence incluse pour l’expérience Windows 7 optimisée par Windows Server 2008 R2.

En d’autres termes, après le 14 janvier 2020, les WorkSpaces lancés à partir d’offres publiques à licence incluse avec une expérience de bureau Windows 7 ne pourront plus être lancés ou recréés.

Les WorkSpaces créés à partir d’offres BYOL ne subiront aucun impact. Les clients pourront continuer de les lancer/recréer comme par le passé.

Les clients ayant créé des offres personnalisées à licence incluse optimisées par Windows Server 2008 R2 pourront utiliser ces offres personnalisées pour lancer ou recréer des WorkSpaces après la fin du support étendu.

Microsoft ne fournira plus de correctifs pour les produits arrivés en EOS, sauf si vous achetez des mises à jour de sécurité étendues.

Q : Les modifications apportées à la politique Microsoft de distribution des logiciels arrivés en fin de support (EOS) s'appliquent-elles uniquement à AWS ?

Microsoft a indiqué que ces modifications s'appliquent à tous les fournisseurs Cloud à très grande échelle.

Q : Quelles sont les solutions dont je dispose pour exécuter les logiciels Microsoft approchant la fin de support (EOS) ?

Plusieurs options sont offertes aux clients AWS exécutant des logiciels arrivés en EOS sur des instances EC2 :

Continuer d’exécuter des logiciels arrivés en fin de support étendu : le client peut décider de continuer d’exécuter des logiciels arrivés en fin de support étendu, et ce sans subir une quelconque incidence sur les instances existantes ou les AMI personnalisées. Les clients désireux d’acheter des mises à jour de sécurité étendues auprès de Microsoft doivent examiner la réponse à la question : « Puis-je acheter des mises à jour de sécurité étendues auprès de Microsoft pour couvrir mes instances arrivées en fin de support étendu exécutées sur AWS ? ».

Effectuer une mise à niveau automatisée : les clients utilisant SQL Server 2008 R2 et Windows Server 2008 R2 peuvent tirer parti de l’automatisation par AWS Systems Manager de l’exécution de mises à niveau en place non destructives. Les clients SQL Server 2008 R2 peuvent effectuer une mise à niveau vers SQL Server 2012 R2, puis vers SQL Server 2016 (formule BYOL uniquement). Les clients Windows Server 2008 R2 peuvent effectuer une mise à niveau vers Windows Server 2012 R2. Les clients utilisant une version LI (licence incluse) de Windows Server ou SQL Server n’ont pas à payer des coûts de licence additionnels pour effectuer une mise à niveau. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Effectuer une mise à niveau en place manuelle de Microsoft Windows Server :

Licence incluse : Les clients utilisant le modèle licence incluse d'Amazon pour Windows Server peuvent effectuer des mises à niveau en place pour leurs instances Windows. Pour en savoir plus, cliquez ici.

BYOL : Les clients utilisant le modèle BYOL peuvent effectuer une mise à niveau en place manuelle pour Windows Server à partir de leur propre média, et ce en respectant les étapes décrites dans l'option Licence incluse ci-dessus.

Effectuer une mise à niveau en place manuelle pour Microsoft SQL Server :

Licence incluse - les clients utilisant le modèle licence incluse pour SQL Server peuvent effectuer des mises à niveau en place de leurs instances existantes. Veuillez contacter AWS Support pour une assistance avancée et pour en savoir plus sur les procédures de mise à niveau.

BYOL - les clients utilisant le modèle BYOL peuvent effectuer une mise à niveau en place manuelle pour SQL Server à partir de leur propre média. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Explorer d’autres options de plateformes : AWS a à cœur d’offrir à ses clients la flexibilité optimale dans le cloud. Les clients AWS désireux de tirer parti des avantages de la migration de certaines charges de travail SQL Serveur ou Windows vers une autre plateforme peuvent contacter leurs gestionnaires de comptes AWS pour en savoir plus.

Pour plus d'informations sur l'ensemble des produits et services Amazon, cliquez ici.

Q : Quelles sont les mesures prises par les autres clients AWS ?

Les clients AWS, par exemple Sysco, Hess, Ancestry et Expedia, ont migré et modernisé avec succès leurs charges de travail Windows sur AWS. Pour en savoir plus sur les mesures prises par les clients AWS, cliquez ici.

Q : Quelles sont les implications en termes de coûts de la migration vers un système d'exploitation compatible Microsoft ou une version SQL Server ?

Licence incluse : La migration vers une version plus récente du logiciel n'entraîne aucun coût de licence supplémentaire en cas d'utilisation des options « licence incluse » d'Amazon. À titre d'exemple :

  • le coût de Microsoft Windows Server 2019 est identique à celui de Microsoft Windows Server 2003/2008/2008 R2 ;
  • le coût de Microsoft SQL Server 2017 (par édition) est identique à celui de Microsoft SQL Server 2005/2008/2008 R2 (par édition).

BYOL : les clients disposant d’un contrat Software Assurance (SA) peuvent gratuitement effectuer une mise à niveau vers une version plus récente. Ceux n'en disposant pas peuvent acheter une nouvelle licence auprès de Microsoft.

Q : Si je rencontre des problèmes techniques dans l'exécution d'un produit arrivé en fin de support (EOS) Microsoft, pourrais-je bénéficier de l'assistance d'AWS Support ?

Oui. Les clients disposant de plans AWS Support pourront contacter AWS Support pour obtenir de l'assistance en cas de problème technique.

Remarque : conformément à la politique de Microsoft, passé la période d'EOS, Microsoft ne fournira plus de correctifs ou de mises à jour de sécurité, à moins d'acheter des mises à jour de sécurité étendues.

Pour en savoir plus sur les plans AWS Support, cliquez ici.

Q : Si j'ai d'autres questions concernant l'utilisation de la fin de support (EOS) Microsoft sur AWS, qui dois-je contacter ?

Veuillez écrire à aws.EOS.Microsoft@amazon.com.

Q : De manière spécifique, quelles sont les AMI Windows AWS gérées à licence incluse affectées et quelles sont les dates d'effet de cette incidence ?

1er juillet 2019

  • Windows_Server-2003-R2_SP2-English-32Bit-Base-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-English-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-English-64Bit-SQL_2005_SP4_Express-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-English-64Bit-SQL_2005_SP4_Standard-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-Language_Packs-32Bit-Base-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-Language_Packs-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-Language_Packs-64Bit-SQL_2005_SP4_Express-*
  • Windows_Server-2003-R2_SP2-Language_Packs-64Bit-SQL_2005_SP4_Standard-*

9 juillet 2019

  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Express-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Standard-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Web-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Japanese-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Express-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Japanese-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Standard-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Japanese-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Web-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Language_Packs-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Express-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Language_Packs-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Standard-*
  • Windows_Server-2008-SP2-English-64Bit-SQL_2008_SP4_Express-*
  • Windows_Server-2008-SP2-English-64Bit-SQL_2008_SP4_Standard-*
  • Windows_Server-2012-RTM-English-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Express-*
  • Windows_Server-2012-RTM-English-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Standard-*
  • Windows_Server-2012-RTM-English-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Web-*
  • Windows_Server-2012-RTM-Japanese-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Express-*
  • Windows_Server-2012-RTM-Japanese-64Bit-SQL_2008_R2_SP3_Standard-*

14 janvier 2020

  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Chinese_Hong_Kong_SAR-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Chinese_PRC-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-Core-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-Core_SQL_2012_SP4_Standard-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit
  • SharePoint_2010_SP2_Foundation-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2012_RTM_SP2_Enterprise-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2012_SP4_Enterprise-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2012_SP4_Express-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2012_SP4_Standard-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-English-64Bit-SQL_2012_SP4_Web-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Japanese-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Japanese-64Bit-SQL_2012_SP4_Express-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Japanese-64Bit-SQL_2012_SP4_Standard-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Korean-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Language_Packs-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Portuguese_Brazil-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-R2_SP1-Portuguese_Brazil-64Bit-Core-*
  • Windows_Server-2008-SP2-English-32Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-SP2-English-64Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-SP2-Portuguese_Brazil-32Bit-Base-*
  • Windows_Server-2008-SP2-Portuguese_Brazil-64Bit-Base-*

Glossaire

AMI (Amazon Machine Image) : il s'agit d'un modèle dédié au volume racine de l'instance, par exemple, un système d'exploitation, un serveur d'applications ou des applications. Il gère les autorisations de lancement permettant de contrôler quels comptes AWS peuvent utiliser l'AMI pour lancer des instances. Il contient un mappage de périphérique de stockage en mode bloc spécifiant les volumes à associer à l’instance lors de son lancement.

AWS (Amazon Web Services) : elle propose un large choix de services de calcul, de stockage, de base de données, d'analyse, applicatifs et de déploiement. Ces services sont destinés à aider les organisations du monde entier à être plus productives, à réduire leurs coûts informatiques et à mettre à l'échelle leurs applications.

AWS Management Console : accédez à Amazon Web Services et gérez vos services grâce à une interface utilisateur Web simple et intuitive.

BYOL (Bring Your Own License) (licence à fournir) : désigne un processus que vous pouvez utiliser pour déployer des logiciels auxquels vous avez déjà attribué une licence sur du matériel AWS physiquement dédié. Si vous utilisez vos propres licences, vous ne payez pas d'instances avec licence incluse. Au lieu de cela, vous bénéficiez du même tarif que celui attribué aux instances EC2, avec la tarification d'Amazon Linux. Lorsque vous utilisez vos propres licences, vous êtes responsable de leur gestion.

CloudEndure : il offre des solutions de continuité des activités fiables permettant de minimiser les pertes de données et les interruptions dues aux erreurs humaines, aux perturbations du réseau, aux menaces externes et à toutes autres perturbations. Nos solutions de reprise après sinistre et de migration sont équipées d'une technologie innovante de mobilité des charges de travail qui reproduit en continu les applications depuis n'importe quelle infrastructure physique, virtuelle ou Cloud vers Amazon Web Services (AWS). Ainsi, CloudEndure est un outil unique prenant en charge des environnements hétérogènes à grande échelle dotés de différentes applications et infrastructures.

AMI personnalisée : il s'agit d'une AMI créée dans votre compte, qui est développée à partir d'une image importée ou capturée sur une instance existante. Par exemple, vous pouvez lancer une instance à partir d’une AMI existante, personnaliser ladite instance, puis enregistrer la configuration ainsi actualisée comme une AMI personnalisée. Les instances lancées à partir de cette nouvelle AMI personnalisée incluent les personnalisations que vous avez effectuées lors de la création de l’AMI.

EC2 (Amazon Elastic Compute Cloud) : il fournit des fonctionnalités de calcul évolutives dans le Cloud Amazon Web Services (AWS).

Fin de support (EOS) : terme renvoyant à la fin du support Microsoft pour un produit, conformément à sa politique de cycle de vie de produits.

Grande échelle : fait référence aux installations et au provisionnement requis dans des environnements de calcul distribués pour effectuer une mise à l'échelle efficace de quelques serveurs vers des milliers de serveurs. Le calcul à grande échelle est généralement utilisé dans des environnements tels que le Big Data et le Cloud computing.

Mise à niveau en place : opération permettant de mettre à niveau les fichiers du système d'exploitation sans modifier vos paramètres et fichiers personnels.

Instance (instance EC2) : serveur virtuel dans le Cloud AWS. Sa configuration au lancement est une copie de l'AMI que vous avez spécifiée lors du lancement de l'instance. 

LI (licence incluse) : fait référence à l’utilisation de l’accord de licence Microsoft d’Amazon pour Windows Server et SQL Server.

VMIE (AWS VM Import/Export) : service AWS permettant l’importation hors ligne d’images de systèmes d’exploitation vers AWS EC2.

RDS (Amazon Relational Database Service) : service Web qui facilite la configuration, l'exploitation et la mise à l'échelle d'une base de données relationnelle dans le cloud. Il fournit des capacités redimensionnables à faible coût, pour les bases de données relationnelles conformes aux normes du secteur, et gère les tâches courantes d'administration de bases de données.

Software Assurance (SA) : programme complet de Microsoft permettant de déployer, de gérer et d'utiliser efficacement les produits Microsoft.

SMS (AWS Server Migration Service) : service AWS permettant l'importation en ligne d'images de systèmes d'exploitation vers AWS EC2.

WorkSpaces (Amazon Workspaces) : service Cloud de bureau géré et sécurisé. Vous pouvez utiliser Amazon WorkSpaces pour allouer des postes de travail Windows ou Linux en seulement quelques minutes et les mettre rapidement à l'échelle pour fournir des milliers de postes de travail à des utilisateurs dans le monde entier.