Amazon Aurora est un service de base de données relationnelle qui associe la vitesse et la disponibilité des bases de données commerciales haut de gamme à la simplicité et à la rentabilité des bases de données open source. L'édition d'Aurora compatible avec MySQL offre un débit jusqu'à 5 fois supérieur à la version standard de MySQL s'exécutant sur le même matériel. Elle est conçue pour être compatible avec MySQL, ce qui permet aux outils et applications existants de s'exécuter sans nécessiter de modifications.

Premiers pas avec Amazon Aurora

Créez un compte gratuit
200x100_MySQL_Logo_v2
AmazonAurora_ProductBanner

Les tests de performances standard réalisés avec SysBench montrent un gain de performances cinq fois supérieur à la version standard de MySQL sur un matériel similaire. Amazon Aurora utilise diverses techniques logicielles et matérielles pour permettre au moteur de base de données de tirer pleinement profit des ressources de calcul, de mémoire et de mise en réseau disponibles. Les opérations d'entrée/sortie utilisent des techniques de système distribué telles que les quorums pour améliorer l'homogénéité des performances.

À l'aide des API Amazon RDS ou en quelques clics dans AWS Management Console, vous pouvez réaliser une mise à l'échelle ascendante ou descendante des ressources de calcul et de mémoire qui sous-tendent votre déploiement. Les opérations de dimensionnement des ressources de calcul s'effectuent généralement en quelques minutes.

Amazon Aurora augmentera automatiquement la taille du volume hébergeant votre base de données en fonction de vos besoins de stockage. Le volume augmentera par tranche de 10 Go jusqu'à un maximum de 64 To. Vous n'avez pas besoin de prévoir d'espace de stockage supplémentaire pour maîtriser la croissance future de votre base de données.

Augmente le débit de lecture pour prendre en charge les requêtes d'application de volume élevé en créant jusqu'à 15 réplicas en lecture de base de données. Les réplicas Amazon Aurora partagent le même stockage sous-jacent que l'instance source, ce qui permet de réaliser des économies et d'éviter toute écriture sur les nœuds de réplica. Cela libère davantage de puissance de traitement pour traiter les requêtes en lecture et réduit également le temps de latence des réplicas (quelques millisecondes seulement). Aurora fournit également un point de terminaison de lecture afin que l'application puisse se connecter sans devoir garder une trace des réplicas ajoutées et retirées.

Amazon RDS surveille en permanence l'état de votre base de données Amazon Aurora et celui de l'instance EC2 sous-jacente. En cas de panne, Amazon RDS redémarre automatiquement la base de données et les processus associés. Amazon Aurora ne vous oblige pas à exécuter les fichiers de journalisation redo de la base de données en différé pour restaurer le système, ce qui accélère grandement le redémarrage. Le service sépare également le cache mémoire des processus de la base de données, ce qui permet au cache de survivre au redémarrage de la base de données.

En cas de panne, Amazon Aurora utilise la technologie RDS multi-AZ pour opérer le basculement automatique vers l'un des 15 réplicas Amazon Aurora créés dans les trois zones de disponibilité. Si aucun réplica Amazon Aurora n'a été mis en service, Amazon RDS tentera automatiquement de créer une nouvelle instance DB Amazon Aurora en cas de panne. Pour en savoir plus, consultez notre FAQ.

Chaque lot de 10 Go du volume de votre base de données est répliqué six fois dans trois zones de disponibilité. Le stockage Amazon Aurora est tolérant aux pannes. Il peut supporter la perte de deux copies de données sans affecter la disponibilité en écriture de la base de données, et celle de trois copies sans affecter la disponibilité en lecture. Le stockage d'Amazon Aurora est doté d'un mécanisme d'autoréparation : les blocs de données et les disques sont continuellement analysés pour trouver des erreurs et sont réparés automatiquement.

La fonction de sauvegarde d'Amazon Aurora vous permet de rétablir votre instance à un instant donné. Vous pouvez ainsi restaurer votre base de données chaque seconde de votre période de rétention et ce, jusqu'aux cinq dernières minutes. Vous pouvez configurer une période de rétention des sauvegardes automatiques de trente-cinq jours maximum. Les sauvegardes automatisées sont conservées dans Amazon S3, afin de garantir une durabilité de 99,999999999 %. Les sauvegardes Amazon Aurora sont automatiques, incrémentielles et continues et n'affectent pas les performances de la base de données.

Les instantanés de DB sont des sauvegardes initiées par l'utilisateur de votre instance, stockées dans Amazon S3. Ils sont conservés jusqu'à ce que vous décidiez de les supprimer de manière explicite. Les instantanés incrémentiels automatisés permettent de réduire les délais et l'espace nécessaires. Vous pouvez créer une nouvelle instance à partir d'un instantané de DB chaque fois que vous le désirez.

Le retour sur trace vous permet de ramener rapidement une base de données à un point précédent dans le temps sans devoir restaurer des données à partir d'une sauvegarde. Il vous permet de récupérer rapidement d'erreurs des utilisateurs, comme la suppression du mauvais tableau ou de la mauvaise ligne. Lorsque vous activez le retour sur trace, Aurora conserve les enregistrements de données pour la durée spécifiée dans Retour sur trace. Par exemple, vous pouvez définir Retour sur trace pour vous permettre de faire migrer votre base de données jusqu'à 72 heures en arrière. Le retour sur trace se fait en quelques secondes, même pour de grandes bases de données, car aucun enregistrement de données n'a besoin d'être copié. Vous pouvez aller en avant ou en arrière pour retrouver le point se trouvant juste avant l'erreur.

Le retour sur trace sert également au développement et au test, en particulier dans des situations où le test supprime ou invalide des données. Faites simplement un retour sur trace pour récupérer l'état d'origine de la base de données et voilà, vous pouvez relancer un test. Vous pouvez créer un script faisant appel au retour sur trace via une API et exécutant ensuite le test pour une intégration simple dans votre environnement de test.

Amazon Aurora s'exécute dans Amazon VPC, ce qui vous permet d'isoler votre base de données au sein de votre propre réseau virtuel et d'accéder à votre infrastructure informatique sur site à l'aide de connexions VPN IPsec chiffrées standard. Pour en savoir plus sur l'utilisation d'Amazon RDS dans un VPC, reportez-vous au manuel Amazon RDS User Guide. De plus, Amazon RDS vous permet de configurer les paramètres de pare-feu et de contrôler l'accès réseau à vos instances DB.

Amazon Aurora MySQL s'intègre à AWS Identity and Access Management (IAM) et vous permet de contrôler les opérations que vos groupes et utilisateurs AWS IAM peuvent effectuer sur certaines ressources Amazon Aurora (par ex. : instances de base de données, instantanés de base de données, groupes de paramètres de base de données, abonnements à des événements de base de données et groupes d'options de base de données). Vous pouvez, en outre, baliser vos ressources Aurora MySQL et contrôler ainsi les opérations que vos groupes et utilisateurs IAM peuvent effectuer sur des groupes de ressources ayant la même balise (et valeur de balise). Par exemple, vous pouvez configurer les règles d'IAM pour permettre aux développeurs de modifier des instances DB « Développement », en veillant à ce que seuls les administrateurs de base de données puissent modifier et supprimer des instances DB « Production ». Pour en savoir plus sur les autorisations de niveau de ressource, consultez les documents Using AWS IAM with Amazon RDS Resources et Tagging Amazon RDS Resources.

Amazon Aurora vous permet de chiffrer vos bases de données à l'aide de clés que vous créez et contrôlez par l'intermédiaire d'AWS Key Management Service (KMS). Sur une instance de base de données en cours d'exécution utilisant le chiffrement Amazon Aurora, les données stockées au repos dans le stockage sous-jacent sont chiffrées, tout comme les sauvegardes automatisées, les instantanés et les réplicas dans le même cluster. Amazon Aurora utilise le chiffrement SSL (AES-256) pour sécuriser les données en transit.

Amazon Aurora vous permet de journaliser les événements de base de données avec un minimum d'impact sur les performances de la base de données. Les journaux peuvent être analysés par la suite pour la gestion de la base de données, la sécurité, la gouvernance, la conformité réglementaire et d'autres objectifs. Vous pouvez également surveiller l'activité en envoyant des journaux d'audit à Amazon CloudWatch.

Démarrez en toute simplicité avec Amazon Aurora. Lancez une nouvelle instance Amazon Aurora DB via AWS Management Console ou en exécutant un simple appel d'API. Les instances DB Amazon Aurora sont préconfigurées avec un ensemble de paramètres et de réglages appropriés pour la classe d'instances DB que vous avez sélectionnée. Vous pouvez lancer une instance DB et connecter votre application en quelques minutes, sans autre configuration. Les groupes de paramètres DB vous permettent de contrôler et de paramétrer précisément votre base de données.

Amazon Aurora fournit des mesures Amazon CloudWatch pour vos instances DB, et ce, sans frais supplémentaires. L'interface AWS Management Console vous permet de visualiser plus de 20 mesures opérationnelles clés concernant vos instances de base de données, y compris les ressources de calcul/mémoire/stockage, le débit des requêtes, le ratio de connexions au cache et les connexions actives. Vous pouvez également utiliser Enhanced Monitoring pour regrouper des métriques provenant de l'instance de système d'exploitation sur laquelle votre base de données s'exécute.

Amazon Aurora maintiendra votre base de données à jour en appliquant les derniers correctifs disponibles. Si vous le souhaitez, vous pouvez contrôler si et quand les correctifs sont appliqués à votre instance via la fonctionnalité de gestion des versions du moteur de base de données. Lorsque cela est possible, Aurora utilise des correctifs sans temps mort : si un intervalle de temps convenable se présente, l'instance est mise à jour en place, les sessions d'application sont préservées et le moteur de la base de données redémarre pendant la mise à jour, ce qui donne une très légère baisse de débit (5 secondes environ).

Amazon Aurora peut vous informer par e-mail ou par SMS des événements importants concernant la base de données, comme le basculement automatisé. Vous pouvez utiliser AWS Management Console ou les API Amazon RDS pour vous abonner à plus de 40 événements distincts liés à vos bases de données Amazon Aurora.

Amazon Aurora prend en charge des opérations de clonage rapides et efficaces, lors desquelles des clusters de base de données de plusieurs To entiers peuvent être clonés en quelques minutes. Le clonage est utile pour un certain nombre d'objectifs comprenant le développement d'application, les tests, les mises à jour de base de données et l'exécution de requêtes analytiques. La disponibilité immédiate des données peut accélérer grandement le développement de votre logiciel et les projets de mise à jour, ainsi que rendre les analyses plus précises.

Vous pouvez cloner une base de données Amazon Aurora en seulement quelques clics depuis la console de gestion RDS, sans que cela n'ait d'impact sur l'environnement de production. Le clone est distribué et répliqué dans 3 zones de disponibilité.

Amazon Aurora combine une sécurité, des performances, une disponibilité élevée et une durabilité de qualité entreprise aux coûts réduits et à la facilité d'utilisation de MySQL. Cela crée une bonne cible de migration lors du déplacement des charges de travail à partir de bases de données commerciales onéreuses vers AWS. Les capacités de MySQL en font une base de données optimale pour diverses charges de travail de bases de données, des applications transactionnelles simples aux charges de travail OLTP et OLAP complexes avec des procédures stockées et SQL compliquées.

Amazon Aurora prend en charge les outils d'importation et d'exportation MySQL standard. Vous pouvez également créer une nouvelle base de données Amazon Aurora à partir d'un instantané de DB Amazon RDS for MySQL. Les opérations de migration réalisées à l'aide d'instantanés de DB nécessitent en général une heure. Cette durée peut varier selon la quantité et le format des données transférées.

Avec Amazon Aurora, aucun engagement initial n'est nécessaire : vous payez simplement des frais mensuels pour chaque instance lancée. Ensuite, lorsque vous n'utilisez plus une instance DB Amazon Aurora, vous pouvez la supprimer très facilement. Vous n'avez pas besoin de prévoir davantage de stockage que nécessaire par précaution, et vous ne payez que pour le stockage que vous consommez réellement. Pour en savoir plus, consultez la page de présentation des tarifs Amazon Aurora.